Mon Allociné
The Beast
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,4
218 notes dont 44 critiques
14% 6 critiques
27% 12 critiques
32% 14 critiques
11% 5 critiques
9% 4 critiques
7% 3 critiques

44 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
closer444

Suivre son activité 240 abonnés Lire ses 535 critiques

3,5Bien
• Publiée le 30/12/2015

Quand bien même deux défauts (l’un qui sera validé par tous, l’autre qui peut-être laissé à la propre appréciation de chacun) entachent quelque peu « The Beast », on ne peut nier que c’est un bon thriller réalisé au cordeau et dont l’intrigue est suffisamment retorse et bien écrite pour nous captiver durant plus de deux heures. Ce film policier flamand n’a rien à envier à ses homologues américains ou mêmes coréens qui tiennent la dragée haute depuis vingt ans dans ce domaine. L’intrigue est complexe mais compréhensible et on attend qu’une chose, c’est de voir le coupable se faire arrêter. Mais effectivement, tout cela sent le déjà-vu et personne ne criera au chef-d’œuvre, tant de nombreuses productions ont déjà surfé sur les modèles du genre tels que « Seven » bien sûr ou encore le plus récent « Prisoners » pour le côté américain, « Memories of Murder » et « J’ai rencontré le Diable » du côté coréen. Entre copies conformes et honteuses, séquences plagiées ou manque d’inspiration confondant camouflé en hommage, on ne compte plus ces thrillers poisseux et glauques ayant inondé les écrans espérant tabler sur le succès de leurs illustres ainés. On ne peut donc pas dire que « The Beast » soit follement original ou renversant mais on sent une volonté de créer quelque chose d’inédit sans vraiment y parvenir. Cette volonté se traduit par l’autre défaut du film qui n’en est pas vraiment un mais peut déranger : l’extrême complaisance dans la noirceur et le nihilisme qui traverse le long-métrage, quasiment jamais vue sur grand écran. L’histoire parle déjà de pédophilie (ce qui est une qualité et met la Belgique face à ses propres démons) mais il faut dire que le synopsis en rajoute des louchées dans le malsain et la noirceur : pratiques extrêmes, morsures, séquestrations, perversions, … On avait rarement vu aussi dérangeant voire écœurant. Et on n’est pas dans un film d’horreur à la « Saw » avec du torture-porn que l’on peut regarder avec recul ou second degré par son invraisemblance. Non, tout cela pue le réalisme et choque durablement. La réalisation d’Hans Herbots est en adéquation avec le sujet ; les plans sont sombres, l’ambiance anxiogène et la direction artistique totalement adaptée. Si l’on est preneur c’est réussi. Si l’on est sensible, il vaut mieux éviter. Alors, sur le fil, en occultant cet aspect délétère et glauque, on apprécie le film en dépit de son manque d’innovation dans le domaine peut-être trop balisé du thriller à serial-killer, ici dévié en séquestration et attouchements en série. Et le réalisme qui parcourt les bobines fait froid dans le dos. Tout comme le jusqu’au boutisme avec lequel l’intrigue déroule ses révélations jusqu’au final, parfaitement cohérent avec le reste. Le plaisir de cinéphile est là mais le fond et certaines images montrées interrogent tout de même après la projection sur le bienfondé de leur présence à l’écran. A vraiment déconseiller aux âmes sensibles, « The beast » pouvant se rapprocher par son aspect putassier plus ou moins assumé du déjà très controversé « 8 MM ». https://www.facebook.com/cinemapassion4444/

Alain D.

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 911 critiques

2,5Moyen
• Publiée le 26/05/2016

Un Polar signé Hans Herbots. Une mise en condition immédiate dans ce début de film au rythme très élevé, soutenu par un montage efficace. Le scénario, pas toujours crédible, prend ensuite une tournure très confuse en multipliant les fausses pistes et les flashbacks ; nous délivrant une histoire de psychopathe sombre et macabre. Geert Van Rampelberg est parfaitement efficace dans le rôle principal de Nick Cafmeyer. Le pitch : Un triple enlèvement a été perpétré. L’inspecteur Nick Cafmeyer, déjà affecté par la disparition non élucidée de son frère, démarre l’enquête. La traque peut commencer.

Captain_Axel

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 32 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 09/11/2015

Un film sans concession, esthétique dans sa cruauté, qui s’inscrit dans le renouveau du film noir européen ! Une réussite – à ne pas mettre entre les mains de tout le monde. Critique dans son intégralité sur le lien: http://pulp-movies.com/2015/11/critique-the-beast-le-renouveau-du-film-noir/

7eme critique

Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 2 091 critiques

1,0Très mauvais
• Publiée le 05/09/2016

Il faut rectifier les choses, "The beast" est très mauvais ! Visuellement, ça tente l'atmosphère à la "Seven", ça tente juste, car l'atmosphère sera extrêmement mal servie par tout le reste, autant dire un contraste nauséabond. Tout sonne faux, on s'ennuie royalement et on a l'impression d'assister à un téléfilm amateur sans le moindre charisme, où l'intrigue ne passionne guère. Et pour couronner le tout, le doublage français est carrément infecte et ne colle en rien aux personnages (même les doubleurs sont des stagiaires). A éviter !

traversay1

Suivre son activité 268 abonnés Lire ses 2 392 critiques

2,5Moyen
• Publiée le 30/12/2015

Les thrillers flamands se révèlent en général d'une grande noirceur sans franchir cependant la ligne jaune. Jusqu'à The Beast de Hans Herbots qui lui, ne s'y arrête pas, et s'engouffre dans des zones sordides avec une volonté affichée de choquer en évoquant (pas en montrant, encore heureux) des actes innommables. Evidemment que faire peur au cinéma n'a rien de criminel mais le film pousse le bouchon beaucoup trop loin dans le glauque et l'insupportable. Pourtant, The Beast, adapté d'un roman de Mo Hayder, est plutôt maîtrisé si l'on s'en tient à son aspect de polar poisseux dont la figure centrale de l'enquêteur est hantée par un drame personnel. L'on retrouve là une ambiance qui rappelle les romans noirs scandinaves, notamment. Ne serait-ce cette surenchère dans un sujet, la pédophilie, suffisamment sombre en lui-même, le film, par ses choix esthétiques et son enchevêtrement d'intrigues sinueuses, aurait pu être loué pour son atmosphère et son cheminement fatal. Mais sa complaisance dans le malsain est rédhibitoire.

Ewan A.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 2 critiques

1,0Très mauvais
• Publiée le 10/06/2015

The Beast est un film dont l'ambiance est l'intrigue est au début assez interessante. On nous parle d'une affaire quelque peu sinistre dont les éléments ne nous rassurent en aucun cas, puis on s'imagine avec de la peur -comme tout spectateur ou presque- ce qui à pus arriver. Au fil du film on comprends doucement. Puis viens le moment fatidique final ou le spectateur à très bien compris ce qu'il se passait, et l'on découvre que c'est bien pire que ce que l'on à pus s'imaginer! De plus on nous donne l'image ATROCE (et j'insiste) de ce que le spectateur à deviné. C'est cette image marquante, choquante que j'ai gardé du film Spoiler: d'un père forcé à violer son fils sous la menace d'une arme porté par un psychopathe dérangeant en pleine masturbation . Ayant le soeur solide et l'habitude du gore réaliste, je n'ai jamais été aussi choqué de ma vie en regardant un film. De plus le criminel est présenté comme une sorte d'extrémiste cherchant à créer un sérum (d'on ne sait quoi) et il n'y a aucune explication de sa psychologie, du pourquoi de son acte obligeant le film à se concentrer sur le gore. Comme dirait ma prof d'audiovisuel: c'est un parfait film putassier qui dans le but des films d'horreurs cherche à vendre pour que le spectateur se dégoute.

Georges P.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 250 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 11/10/2016

Épouvantable de réalisme, exaspérant de ténacité et de solidité scénographique, ce film est une pure merveille (le mot n'est pas bien choisi). Haletant de bout en bout, ce thriller belge n'a rien à envier aux majors américains. C'est une réussite brillante, une mise en scène implacable. On attend la suite.

Les critiques d'Adél

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 387 critiques

4,5Excellent
• Publiée le 09/06/2016

Pour ce qui est de nous offrir des bons films (tous genres confondus), les belges ne sont pas en reste ! Après Felix Van Groeningen, c'est au tour d'Hans Herbots de s'exporter en France et de nous livrer une sacré grosse claque. Très marquant, très sombre, happant, glauque et malsain au possible, parfois presque insoutenable, "The Beast" ou le thriller au caractère fort, très fort. L'histoire va loin, très loin et le réalisateur nous déstabilise en montant la pression d'un cran à chaque fois que l'enquête progresse et qu'on découvre des éléments de plus en plus dérangeants. Attention âmes sensibles, Hans Herbots ne nous ménage pas, bien au contraire. Le ton est donné dés la scène d'ouverture, on embarque désormais dans une enquête policière qui va révéler des secrets bien cachés et qui va amener des retournements de situations, qu'on avait pas vu venir, loin de là. Le casting est divin, Geert Van Rampelberg tient le film à lui seul et crève l'écran. Laura Verlinden est excellente, tout comme Johan Van Assche qui est flippant au possible. Quant à Roy Aernouts et Michael Vergauwen ils apportent leur lots de surprises. Doté d'une atmosphère pesante, presque étouffante et surtout sombre au possible, que ce soit avec la photographie ou l'histoire, "The Beast" prend aux tripes et ne lâche plus pendant 2h. Mais le réalisateur belge ne s'arrête pas là, il ne met aucune musiques et réussi à garder un rythme constant, pas trop rapide, mais pas trop lent. Une grosse claque, fortement déconseillé aux âmes sensibles, venue tout droit de Belgique, qui marque les esprits et dont on peut avoir du mal à se remettre. http://www.facebook.com/Lescritiquesdadel

nicothrash60

Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 341 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 25/05/2016

Un sacré polar, venu tout droit de Belgique, qui vaut au moins autant que ses prédécesseurs scandinaves tels "Millenium" ou encore "Les enquêtes du département V". On est rapidement happé par le scénario et cette ambiance glauque et très noire inhérente aux productions nordistes. En outre, la mise en scène est d'une grande maîtrise et pour couronner le tout, les personnages particulièrement fouillés sont incarnés à merveille par des acteurs de grande qualité. On ne s'ennuie pas et on plonge sans réserve dans une intrigue qui prend aux tripes avec son lot de rebondissements et de fausses pistes. C'est noir et même très noir, du début à la fin, et tout ce que l'on peut en dire, c'est que ça ne laissera personne indifférent ...

babacoolcool

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 51 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 24/01/2016

Un polar qui vous laissera pas indemne...dur dur, émouvant, captivantet angoissant. Attention âmes sensibles s abstenir car le tzhme et la superbe interprétation du livre ne vous laissera pas une minute de répit.

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top