Mon AlloCiné
    Unfriended
    Note moyenne
    2,1
    17 titres de presse
    • Les Inrockuptibles
    • Mad Movies
    • Metro
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Monde
    • Première
    • L'Ecran Fantastique
    • Le Dauphiné Libéré
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Nouvel Observateur
    • Mad Movies
    • Ouest France
    • Positif
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    17 critiques presse

    Les Inrockuptibles

    par Jacky Goldberg

    Au-delà de sa réussite plastique, le film déploie une intelligence rare sur un sujet dans l’air du temps et pourtant déjà éculé : la disparition du secret à l’heure des réseaux sociaux et de l’information instantanée.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Mad Movies

    par Gilles Esposito

    POUR : Un film concept, mais au moins, le concept est exploité à fond.

    Metro

    par Mehdi Omaïs

    Basé sur un dispositif beaucoup plus complexe qu’il n’y parait – le spectateur ne quitte jamais l’écran d’ordinateur de l’héroïne et son curseur tremblant –, le résultat final surprend par son efficacité et sa fluidité formelle.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Le Dauphiné Libéré

    par Cécile Mury

    Une curiosité juste assez habile et maligne pour qu'on « clique » jusqu'au bout, sans se déconnecter.

    La critique complète est disponible sur le site Le Dauphiné Libéré

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    L'épouvante mêlée habilement à un principe expérimental.

    Première

    par Bernard Achour

    Entièrement cadré sur un écran d'ordinateur, le film orchestre une ahurissante arborescence de dialogues par Skype, empile les conversations, démultiplie les images incrustées, convoque YouTube, Facebook et autre Google, jongle avec la bande-son... A l'arrivée, un bon coup de flip 2.0.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    L'Ecran Fantastique

    par Yann Lebecque

    Film "générationnel" typique qui, de ce fait, se permet d'oublier tout ce qui a déjà été fait en tablant sur la virginité de son public, "Unfriended" n'est pas totalement déplaisant (...) mais ne conviendra pas à quiconque a quitté le lycée depuis plusieurs années.

    Le Dauphiné Libéré

    par La Rédaction

    Film d’épouvante dont la seule originalité est le sujet.

    Les Fiches du Cinéma

    par Pierre-Simon Gutman

    La nouvelle étape après “Paranormal Activity” : un film d'horreur sur ordinateur. Le résultat est intéressant par sa roublardise parfois inventive, mais demeure épuisant de platitude.

    Libération

    par Clément Ghys

    "Unfriended" est un objet qui aspire l’imagerie contemporaine numérisée, la prend comme un simple décor. Mais ce simple cadre est d’une telle richesse qu’il ne peut s’empêcher de déborder, d’innerver les ficelles trop faciles du film, sa structure convenue ou son dénouement final trop attendu.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    aVoir-aLire.com

    par Frédéric Mignard

    Un pur avatar horrifique de son époque, faussement malin, toujours opportuniste.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Cyril Béghin

    On passe son temps à hurler mentalement aux personnages de lever le nez de leur écran ou d’aller cliquer ailleurs, pour qu’enfin quelque chose se passe.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Aussi passionant que de regarder l'herbe pousser (et encore !).

    Mad Movies

    par Didier Allouch

    CONTRE: Gardez vos sous et retournez voir Mad Max.

    Ouest France

    par Pierre Fornerod

    Un film d'horreur anodin.

    Positif

    par Philippe Rouyer

    Les créateurs du film aimeraient que nous applaudissions le tour de force, mais, lassé par la répétition des procédés visuels comme par des rebondissements prévisibles et la psychologie convenue des personnages, j'ai vite été démangé par l'envie d'aller surfer sur d'autres écrans.

    Studio Ciné Live

    par Thierry Chèze

    Tout pour la forme donc... mais rien pour le fond.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top