Mon Allociné
Mad Love in New York
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 3,6 17 titres de presse
  • Cahiers du Cinéma
  • L'Express
  • L'Humanité
  • TF1 News
  • Télérama
  • Le Nouvel Observateur
  • Libération
  • Transfuge
  • Les Fiches du Cinéma
  • Critikat.com
  • Première
  • Le Monde
  • aVoir-aLire.com
  • Culturopoing.com
  • Les Inrockuptibles
  • Studio Ciné Live
  • Positif

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

17 critiques presse

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Rarement (sauf dans "Last Days"), on a ressenti cette évidence à être passé de l’autre côté, tout en tenant la note d’une gracieuse irréalité morbide en écho au romantisme noir du macadam.

L'Express

par Christophe Carrière

En tout état de cause, le film marque les esprits, parfois un peu bruyant et surligné, mais représentatif d'un nouveau mouvement à suivre de près, le "mumblecore", long métrage indépendant tourné à l'arrache avec des comédiens pour la plupart non professionnels.

L'Humanité

par Vincent Ostria

D’autant plus convaincant et fort que l’auteur du récit dont le film est tiré, Arielle Holmes, joue le rôle principal. Déchirant.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

TF1 News

par Romain Le Vern

Le sujet peut faire peur. Mais abhorrant l'inflation doloriste comme le concentré crapoteux, les frères Safdie parviennent par leur intelligence de regard et leur compassion innée envers les marginaux qu'ils filment à ennoblir un réel tragique et ainsi à rendre le parcours de Arielle Holmes impressionnant d'intensité.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Télérama

par Bruno Icher

Le style des frères trouve un souffle plus intense grâce à la rencontre avec une actrice et une muse : Arielle Holmes.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Nouvel Observateur

par La Rédaction

On pense à "Panique à Needle Park", modèle revendiqué des réalisateurs, en mineur : les scènes du début et de la fin autour de l’amour totalement destructeur de Harley pour un de ses compagnons de rue sont d’une intensité et d’une urgence qui contrastent avec le reste du film, ingrate chronique d’une survie au jour le jour à New York.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Libération

par Julien Gester

Outre son interprète, la force du film doit beaucoup à son inspiration plastique, à la sensibilité du cadre, à la nervosité de la focale d’un téléobjectif qui saisit l’errance de ces personnages comme dans les interstices de la foule et de la vie cossue du quartier, tenues à l’écart, presque invisibles.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Transfuge

par Sidy Sakho

New York - ses faubourgs, ses passants - est le décor d'une tragédie urbaine dont on ressort amer, mais ému.

Les Fiches du Cinéma

par Aude Jouanne

Josh & Ben Safdie mettent en scène sans concession l'histoire vraie d'Arielle Holmes, se démenant entre son addiction à l'héroïne et sa relation toxique avec son petit ami.

Critikat.com

par Adrien Dénouette

(...) d’emblée, cette romance de toxico applique les lois de la défonce – en quête d’un absolu a priori délivré de toute contingence, mais enchaînés aux caprices tout aussi suprêmes de la descente.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Première

par Eric Vernay

L’aspect documentaire nourrit les personnages sans les étouffer dans un naturalisme sordide. Au contraire : avec ses néons roses, ses fulgurances surréalistes et sa B.O. électronique, ce "mélo(-fi)" dégage un charme étrange et puissant.

La critique complète est disponible sur le site Première

Le Monde

par Mathieu Macheret

Un romantisme brutal et halluciné, qui peut rouler dans le caniveau, brûler d'une fièvre intense et, la seconde d'après, s'évanouir dans la douceur d'une caresse.

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

La violence des sentiments affûtés par les excès se retrouvent dans le jeu naturaliste de comédiens, pour la plupart, amateurs. Ils apportent un cachet réel à cette oeuvre underground intrigante, parfois marquante, à défaut d’apporter l’extase du bouleversement.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Culturopoing.com

par Danielle Lambert

Une expérience à l'authenticité brute et chancelante.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Les Inrockuptibles

par Théo Ribeton

Tout le talent des Safdie (…) est alors une simple affaire de point de vue sur ces kids dépravés, irrécupérables, mais pris dans une sorte d’élégie, regardés avec une incroyable bienveillance…

Studio Ciné Live

par Thierry Cheze

Ce film cousin de "Panique à Needle Park" se complaît tout de même un peu trop dans le glauque.

Positif

par Vincent Thabourey

Le sentiment de déjà-vu plombe le réel, car la mise en scène se perd fréquemment dans des effets de manche souvent douteux.

Les meilleurs films de tous les temps