Mon AlloCiné
Un jour dans la vie de Billy Lynn
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Un jour dans la vie de Billy Lynn" et de son tournage !

Adaptation et point de départ

Un jour dans la vie de Billy Lynn est l'adaptation du roman du même nom écrit par l'auteur américain Ben Fountain et publié en 2012. Le romancier a eu l'idée de cette histoire en 2004 pendant le match de Thanksgiving des Cowboys de Dallas contre les Bears de Chicago. Il se rappelle avoir été frappé par le contraste qu'il y avait entre le côté artificiel de cet événement et la présence de soldats qui revenaient du front. Fountain confie :

"Nous avions des invités à la maison pour le traditionnel dîner de Thanksgiving et nous regardions le match à la télévision. A la mi-temps, je me suis retrouvé seul devant l’écran. Mais je suis resté et j’ai commencé à regarder. C’était très similaire à ce que je décris dans le livre : un mélange surréaliste et assez psychotique de patriotisme, d’exceptionnalisme américain, de musique pop, de porno soft et de militarisme avec d’innombrables soldats au garde-à-vous sur le terrain, lever de drapeau et feux d’artifice. C’était le truc le plus dingue que j’avais jamais vu mais tout le monde semblait trouver ça normal, que ce soient les présentateurs télé ou les spectateurs. La présence de tous ces soldats sur le terrain m’a conduit à m’interroger sur ce que l’on pouvait bien ressentir lorsqu’on a été au combat, qu’on a été rapatrié aux États-Unis et qu’on se retrouve confronté à une situation aussi artificielle."

Kristen a mal aux cheveux

Kristen Stewart a dû porter des extensions de cheveux pour le film. La jeune actrice avait en effet coupé ses cheveux pour tourner Equals et ceux-ci n'avaient pas eu le temps de repousser assez pour le rôle de Kathryn Lynn.

Un premier rôle et deux revenants

Si le long-métrage d'Ang Lee met en vedette un inconnu en la personne du jeune Joe Alwyn, qui prend les traits de Billy Lynn, il ressuscite également deux stars tombées en désuétude ces dernières années. Il s'agit de Steve Martin, qui n'avait rien tourné pour le grand écran depuis Drôles d'oiseaux en 2011, et Chris Tucker, qui revient au cinéma quatre ans après Happiness Therapy.

Entraînement et réalisme

Mark Wachter, qui faisait partie de la première division d’infanterie présente en Irak en 2004 (année où se déroule le film d'Ang Lee), a été engagé comme consultant militaire sur Un jour dans la vie de Billy Lynn pour faire en sorte que le film soit réaliste.

"Dès le premier jour d’entraînement, j’ai dû faire entre 400 et 500 pompes, nager dans la boue et ramper derrière un camarade sur près de 300 mètres sur ce qui était probablement des bris de verre et du béton. Après le déjeuner, nous avons enchaîné par un jogging de 15 km avec notre paquetage sur le dos et nos bottes de combat aux pieds… Et ce n’était que le premier jour !", se souvient le comédien Garrett Hedlund.

Trouver le personnage principal

Pour trouver l'interprète idéal de Billy Lynn, le personnage central du film né de l’imagination du romancier Ben Fountain, un vaste casting a été organisé. C'est lorsque Ang Lee et les personnes en charge du casting ont reçu une vidéo d'un étudiant en théâtre s'appelant Joe Alwyn qu'il ont décidé de le rencontrer puis le caster. Un jour dans la vie de Billy Lynn est son premier film.

Parlons argent !

Le budget d'Un jour dans la vie de Billy Lynn est estimé à 40 millions de dollars. A titre de comparaison, L'Odyssée de Pi en avait coûté 120, Hôtel Woodstock 30, Lust, Caution 15, Le Secret de Brokeback Mountain 14, Hulk 137, Tigre et dragon 17, Chevauchée avec le diable 37, Ice Storm 18, Raison et sentiments 16, Garçon d'honneur 1 et Pushing Hands 400 000 dollars.

Tournage au Maroc

Pour les scènes se déroulant en Irak, l'équipe a posé ses caméras à Erfoud au Maroc, une ville située près de la frontière algérienne en bordure du Sahara, pendant deux semaines. Elle souhaitait à l'origine tourner en Jordanie (un pays géographiquement et ethniquement proche de l'Irak) mais la chose était trop risquée.

"Le décor que nous avons construit pour la bataille a été intégré à un vrai village. En raison de la nature de la scène, avec ses tirs d’armes à feu et ses explosions, nous ne pouvions pas tourner dans de vraies maisons. Nous avons cependant collaboré avec des villageois que nous avons engagés pour qu’ils nous aident à construire des structures en terre dans le style de celles existantes, ce qui était une première pour nous mais était nécessaire pour une question d’authenticité", se rappelle le chef décorateur Mark Friedberg.

Une technologie inédite

Ang Lee a utilisé une technologie inédite dans l’histoire du cinéma puisqu'il a tourné son film à 120 images par seconde en résolution 4K et en 3D. Le superviseur technique Ben Gervais explique : "Le 4K permet de doubler le nombre de pixels par image, horizontalement et verticalement, par rapport au 2K – ce qui fait qu’il y a quatre fois plus d’informations. Si vous ajoutez à cela le fait que le film a été tourné en 3D, alors la quantité d’information est encore doublée, ce qui signifie qu’on est en tout à huit fois la quantité d’informations d’une image traditionnelle. En choisissant de filmer à 120 images par seconde au lieu de 24, les spectateurs reçoivent 40 fois plus d’informations que face à un film en 2D au format 2K à 24 ips."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Gardiens de la Galaxie 2 (2017)
  • Life - Origine Inconnue (2017)
  • Jour J (2017)
  • Sous le même toit (2016)
  • Braquage à l'ancienne (2017)
  • Fast & Furious 8 (2017)
  • Aurore (2016)
  • Baby Boss (2017)
  • Django (2016)
  • Les Schtroumpfs et le village perdu (2017)
  • Le Procès du siècle (2016)
  • Cessez-le-feu (2016)
  • La Belle et la Bête (2017)
  • Problemos (2017)
  • Gold (2016)
  • À bras ouverts (2016)
  • Mes vies de chien (2017)
  • À fond (2016)
  • Split (2017)
  • Ghost In The Shell (2017)
Back to Top