Notez des films
Mon AlloCiné
    Je suis un soldat
    note moyenne
    3,1
    446 notes dont 79 critiques
    répartition des 79 critiques par note
    6 critiques
    15 critiques
    37 critiques
    11 critiques
    8 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Je suis un soldat ?

    79 critiques spectateurs

    Francis L.
    Francis L.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 102 critiques

    4,0
    Publiée le 24 novembre 2015
    Je ne parlerai que des principaux interprètes, Louise est comme d'habitude juste tout au long du film impériale qu'elle grande actrice, Anglade est égal à lui même donc très bon dans un rôle ou l'on a pas l'habitude de le voir surtout depuis ces derniers temps. Film original, sincère sur un sujet non traditionnel. Petit film qui fait passer un très bon moment , la tradition familiale du nord de la France y est par ailleurs bien reconstruite (carte en famille, partage, etc).
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 213 abonnés Lire ses 701 critiques

    4,0
    Publiée le 23 novembre 2015
    Etant sans emploi et sans domicile, Sandrine (Louise Bourgoin) se résout à trouver refuge chez sa mère puis à accepter de travailler pour son oncle (Jean-Hugues Anglade) dans un chenil. Très vite, elle va découvrir que ce dernier se livre à un trafic de chiens venus de Tchéquie et de Slovénie. Tout un réseau est à l'oeuvre, y compris un vétérinaire qui délivre de faux papiers. Que va faire Sandrine? Sera-t-elle la complice honteuse de ces magouilles très juteuses? Ou se rebellera-t-elle? C'est l'enjeu de ce film toujours captivant, malgré quelques petites faiblesses de scénario. On ne s'ennuie pas une seconde et Louise Bourgoin y est formidable. 7,5/10
    SebLefr3nch
    SebLefr3nch

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 602 critiques

    3,5
    Publiée le 1 décembre 2015
    Pour son premier long-métrage, Laurent Larivière met en scène un film social réussi. Il présente une réalité économique bien présente dont beaucoup de personnes sont malheureusement victimes : le chômage, chaque euro compte, l'entraide en famille... Pas mal de situations abordées qui nous rappellent que cela peut arriver à tout le monde. La deuxième thématique sur le trafic de chiens en Europe fait assez froid dans le dos. On peut facilement avoir un chien non vacciné chez soi avec tout ce que cela peut comporter comme risque. Associés au décor de Roubaix et de sa région, on obtient un film assez dur. Heureusement, le réalisateur évite les clichés grâce à une réalisation plutôt innovante qui colle à l'actrice sans la mettre sous son meilleur jour. D'ailleurs Louise Bourgoin est très convaincante dans ce rôle et casse complètement son image de Miss Météo. Le reste du casting est également très touchant et nous transmet la détresse comme l'acharnement à continuer coûte que coûte. Un bon premier film qui marque les débuts prometteurs d'un bon réalisateur.
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 564 critiques

    4,0
    Publiée le 22 novembre 2015
    A recommander à tous ceux qui sont très soucieux de la protection animale. A déconseiller à tous ceux qui sont très sensibles à la maltraitance animale.... parce qu'on a vraiment le nez dans le dur. Sandrine est chômeuse, elle ne peut plus payer son loyer -elle rentre chez sa mère (l'excellente Anne Benoit), à Tourcoing. Où, bien sûr, il n'y a pas plus de travail. De plus, sa sœur, son beau frère et leur petite fille sont déjà installés. Ils voudraient construire leur pavillon... mais voilà, ils ne s'en sortent pas non plus. Heureusement, il y a tonton Henri (l'excellent Jean-Hugues Anglade qu'on est heureux de retrouver!) qui gère un commerce de chiens, et qui a besoin d'un employé. En fait, Henri est intermédiaire dans un réseau de trafiquants, dont les associations de défense des animaux ne cessent de dénoncer les méfaits: les chiots sont élevés en Tchéquie ou en Pologne, séparés bien trop tôt de leur mère (avec les conséquences probables pour leur santé future; d'ailleurs, beaucoup meurent, ou développent des maladies), importés clandestinement en passant par la Belgique, puis arrivent finalement en France où ces grossistes en misère animale les revendront ensuite, quelquefois à des particuliers, le plus souvent à des animaleries peu regardantes. Entre le naisseur et le futur maître, il peut donc y avoir quatre ou cinq intermédiaires... Des transactions se font dans des endroits sordides, sous des échangeurs d'autoroute; les chiots sont vendus par caisse ou au kilo; ils transitent par des cages inconfortables, dorment sur le béton, sont nourris avec des croquettes bas de gamme. Si à quatre mois ils n'ont pas trouvé preneur: on les supprime. Bien sûr on n'a pas gaspillé de l'argent pour les vacciner, mais un vétérinaire marron (interprété en l'occurrence par Laurent Capelluto) leur fournit à tous un vrai-faux carnet de vaccination.... Tout cela, les amis des animaux le savent, mais je trouve absolument formidable qu'un cinéaste plutôt jeune, Laurent Larivière, ait eu le culot de s'attaquer à un sujet aussi peu commercial, aussi peu vendeur.... pour une fois, l'avance sur recette sert à quelque chose. Sandrine se lance dans la profession sans états d'âme, devenant aussi vorace qu'Henri... Vous verrez dans la salle comment tout cela se terminera. Louise Bourgoin s'est plutôt vu attribuer, jusqu'à présent, des rôle de cagole. Ici, brute de décoffrage, en jean et pull avachis et les cheveux coupés n'importe comment, elle montre qu'elle est une magnifique actrice! J'aimerai aussi insister sur un point (par rapport à cette Hermine que j'ai dézinguée il y a deux jours). On nous montre des gens modestes, qui ont du mal à s'en sortir. Mais on les filme avec dignité: ils sont beaux, ils s'expriment bien, ce sont de vrais gens, comme nos familles, comme nos amis... A voir -sauf si les animaux vous donnent de l'urticaire- Dans ce cas, vous allez beaucoup vous ennuyer. Passez votre chemin!
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 2 182 critiques

    3,5
    Publiée le 12 avril 2016
    Une bonne réalisation de Laurent Larivière pour son premier long métrage. La mise en scène se révèle efficace et l’image est belle. Ce drame social nous délivre d’entrée de jeu une ambiance pesante dans un milieu difficile ou la tension va monter graduellement. Émotion et violence font partie de ce scénario très dur mais aussi réaliste de Laurent Larivière. La réussite de ce film doit beaucoup au talent de ses interprètes : Jean-Hugues Anglade réalise, comme à son habitude, une excellente performance d’acteur ; Louise Bourgoin, elle aussi, est merveilleusement crédible dans ce rôle délicat. Le pitch : Sandrine n’a plus de travail ni d’argent ; elle retourne dans le nord chez sa mère qui héberge déjà sa sœur et son mari qui construit leur maison. Sandrine va trouver du travail chez son oncle Henri qui possède un chenil près de la frontière belge.
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 587 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    4,0
    Publiée le 24 novembre 2015
    Un très bon film dramatique qui dénonce le trafic de chiens avec les pays de l'est. On suit l'héroïne qui a perdu son job, son appartement, qui se retrouve à vivre chez sa mère et qui doit travailler dans le chenil de son oncle. C'est un film dur, pénible par moments, mais très bien.
    Fidelou
    Fidelou

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 367 critiques

    3,0
    Publiée le 24 novembre 2015
    Sandrine est un vaillant petit soldat des années de crise. Elle a 30 ans, vit près de la frontière belge et se retrouve sans boulot et virée de son appart. Elle commence par vaincre sa propre honte en retournant vivre chez sa mère. Même dans un milieu modeste, la compassion n’est pas si facile à affronter. Pour éviter la dépendance, elle accepte ensuite quelques besognes dans le chenil de son oncle Henri. Et va même jusqu’à fermer les yeux sur ses pratiques, alors qu’il s’avère au cœur d’un vaste trafic de chiots… Voilà Sandrine coincée par ce tonton aux deux visages. Le protecteur qui aide sa famille et le cynique Henri qui achète « la marchandise au kilo » à des trafiquants de l’Est. Qui s’appuie sur un véto complaisant pour les carnets de vaccination et n’hésite pas à « envoyer à la casse » « la came » qui ne répond pas au marché. Mais le petit soldat est fier et têtu. Après avoir tenté de sauver la face, en plongeant soi-même dans la magouille, il peut aussi se rebeller. Ou déserter en larguant les amarres familiales… Le premier film de Laurent Larivière, qui nous entraine dans les pas de cette jeune femme d’aujourd’hui, ne manque pas de panache. Mais, même en nous faisant pénétrer dans un milieu original, le film reste sur un registre assez classique. Puisque son parcours du combattant est aussi celui de la liberté. Et il faut toute la conviction et la tonicité de Louise Bourgoin pour nous entraîner dans son exercice de survie. C’est fait sans pathos, malgré des seconds rôles pas très fouillés et quelques violons en trop…
    Ufuk K
    Ufuk K

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 861 critiques

    3,5
    Publiée le 30 novembre 2015
    "un petit soldat" présente lors du dernier festival de cannes dans la section un certain regard est un film qui traite d'un sujet peu connue le trafic de chiot. ce récit âpre devient au fil des minutes prenant et étouffant, Louise Bourgoin est quasi parfaite en dresseuse de chien désorientée dans ce film.
    ATHMOS.ONER
    ATHMOS.ONER

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 244 critiques

    3,5
    Publiée le 19 novembre 2015
    Pour son premier film, Laurent Larivière nous dépeint un tableau sombre et original. Depuis Bullhead, je n’avais pas vu un film qui traite aussi bien l’horreur animale. Ici, il s’agit de trafic de chiots destinés au marché Français. Un film dur mais supportable qui fait ouvrir les yeux sur ce commerce animal sans oublier de couvrir l’humain. Si «Je suis un soldat » n’est pas parfait, il reste un très bon premier essai et Louise Bourgoin nous livre tout son potentiel et ça n’est rien de dire qu’elle a du chien !
    rogerwaters
    rogerwaters

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 089 critiques

    3,0
    Publiée le 23 novembre 2015
    Evocation sans fard de la situation des nombreuses victimes de la crise économique, Je suis un soldat est un film qui montre le glissement progressif vers l’illégalité d’une population qui n’a pas d’autre moyen pour survivre. Le film se concentre d’ailleurs sur le trafic de chiots qui apparaissent ici comme une simple marchandise et non comme des êtres vivants. Grâce à l’excellence de l’interprétation, nous plongeons vraiment dans ce quotidien sordide où tout horizon semble bouché. Toutefois, si la réalisation est bonne, il manque au long-métrage quelques rebondissements qui permettraient de s’attacher davantage aux personnages. Ici, on reste un peu en surface en tant que spectateur alors qu’une immersion aurait été souhaitable. Bon film donc, mais pas forcément très marquant non plus. Par contre, les acteurs sont tous formidables.
    Sloughi
    Sloughi

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 72 critiques

    5,0
    Publiée le 20 novembre 2015
    Un premier film choc et étonnant, littéralement porté et incarné par une Louise Bourgoin surprenante, à vif et physique, qui trouve là son meilleur rôle, et de très loin. Thriller social, portrait de femme, film à hauteur d'homme, jamais donneur de leçons ou moralisateur. Au contraire un film juste et sincère, qui remue, secoue et bouleverse. Un vrai film de cinéma en somme.
    Julien B.
    Julien B.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 33 critiques

    5,0
    Publiée le 10 octobre 2015
    Voilà un film dont je lui met 5 étoiles car franchement il s'agit là d'un bon film. L'actrice Louise Bourgoin nous fait avoir du suspens dans ce film comme elle nous a expliquer ce soir en avant première elle a fait elle même ses cascades et sa se voit BRAVO
    christophe p
    christophe p

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 23 novembre 2015
    Un petit chef-d'oeuvre Une tension incroyable une prise de vue très maîtrisé des acteurs magnifiques un vrai petit film qui ne doit pas passer inaperçu
    totor22
    totor22

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 71 critiques

    4,0
    Publiée le 22 novembre 2015
    Film poignant. Voilà ce qui peut arriver quand on trouve pas de boulot dans nos compétence. On peut travailler dans n'importe quoi et se faire embrigader dans un truc mauvais. Par exemple dans ce film Louise Bourgoin n'a pas le choix de travailler dans le chenil de son oncle et se rend compte que ce qu'elle fait est interdit par la lois et qu'elle ne peut pas s'en échapper. Louise bourgoin et Jean-Hugues Anglade forme un duo super. On est plonger dans l'histoire jusqu'au bout. j'ai de la peine de voir ses chiens mal traité et en plus ça existe vraiment.
    Claire D
    Claire D

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 86 critiques

    3,5
    Publiée le 27 novembre 2015
    Je voulais voir ce film avant qu'il ne soit plus à l'affiche et je suis très contente de l'avoir fait! Histoire et scénario bien menés. Jean Hugues Anglade, plus virile que jamais! Dans un rôle ambigu qui lui va très bien. Et réalisme quant au traffic de chiens entre la Belgique et la France (toujours d'actualité) belle composition de Louise Bourgoin, qui ose le cheveux terne, mal fagotée et très "nature". Petite histoire, bon film, on ne s'ennuie pas.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top