Mon AlloCiné
Premiers crus
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Premiers crus" et de son tournage !

Genèse du film

L'idée de filmer la Bourgogne était le point de départ du film, comme le souligne Jérôme Le Maire : "Précisons d'abord que je ne suis pas bourguignon mais que j'ai passé pas mal de temps dans cette région il y a quelques années. Je me suis toujours demandé pourquoi aucun film n'avait jamais été fait sur cette partie de notre territoire, pourtant connue dans le monde entier pour ses vins. Rares sont ceux qui savent exactement à quoi ressemble la Bourgogne. En me baladant dans le vignes, dans ces décors incroyables, j'ai senti qu'il y avait de très belles histoires à y raconter."

Transformer l'essai

Premiers Crus est le deuxième film du réalisateur Jérôme Le Maire après le thriller Requiem pour une tueuse emmené par Mélanie Laurent en 2011. On notera qu'il retrouve pour l'occasion l'une des comédiennes qui figurait dans son premier film, Frédérique Tirmont qui incarne ici Edith Maubuisson, la mère du personnage d'Alice Taglioni.

Un projet de longue date

L'idée même du projet Premiers crus remonte à plusieurs années. En effet, Jérôme Le Maire a songé pour la première fois au film en 2006, avant d'en écrire le scénario en 2012.

Un producteur de légende

Derrière Premiers Crus, on retrouve l'un des plus célèbres producteurs du cinéma français, Alain Terzian, à l'origine de films comme Rive droite, Rive gauche de Philippe Labro; Les visiteurs réalisé par Jean-Marie Poiré ou Anthony Zimmer de Jérôme Salle. Le producteur a notamment joué un rôle majeur dans l'élaboration du casting du film où autour de Gérard Lanvin, qui fut le premier choix du réalisateur puisqu'il a écrit le rôle de François Maréchal en pensant directement à lui, sont venus se greffer Jalil Lespert ainsi que les autres comédiens. C'est lors d'un dîner chez Alain Terzian réunissant Gérard Lanvin, Jalil Lespert et Alice Taglioni que le casting commença à prendre réellement forme.

Retrouvailles

Les acteurs de Premiers crus ont la particularité de s'être croisés précédemment sur d'autres films. Ainsi, Gérard Lanvin et Alice Taglioni se sont donné la réplique dans le polar Colt 45 de Fabrice Du Welz. Laura Smet, quant à elle, a également tourné avec Lanvin dans le thriller 96 Heures réalisé par Frédéric Schoendoerffer mais aussi pour Jalil Lespert, qui en tant que cinéaste, l'a dirigée dans le biopic Yves Saint-Laurent où elle campait Loulou de la Falaise.

Une musique particulière

Jérôme Le Maire a souhaité donner à Premiers crus une certaine originalité au niveau de la BO, qui a été écrite par Jean-Claude Petit, un compositeur habitué aux films lyriques et naturalistes : "Jean de Florette", "Cyrano de Bergerac"... Il a parfaitement compris les émotions de l'histoire et sa musique épouse parfaitement la mise en scène. Nous y avons ajouté à de rares endroits des influences plus modernes signées par Pascal Lafa, un jeune compositeur qui apporte une touche plus contemporaine."

Un tandem de scénaristes de prestige

Outre Jérôme Le Maire, on retrouve au scénario, le tandem Rémi Bezançon et Vanessa Portal, célèbre notamment pour avoir oeuvré à l'écriture des derniers films de Rémi Bezançon comme Le Premier Jour du reste de ta vie, Un Heureux Evènement ou Nos Futurs. C'est la deuxième fois que Rémi Bezançon signe un scénario pour un film qu'il ne réalise pas après Vendues de Jean-Claude Jean en 2003.

Lieux de tournage

Jérôme Le Maire a bénéficié de certaines aides pour tourner dans les paysages bourguignons que l'on voit dans le film : "Nous nous sommes appuyés localement sur un journaliste de la Revue du Vin de France, lui-même très implanté dans la région. C'est un monde assez fermé où il faut montrer patte blanche mais une fois ce cap franchi, l'accueil est extrêmement chaleureux. Nous avons tourné sept semaines sur place et l'accueil a été extrêmement chaleureux", explique-t-il.

Préparation des acteurs

Les comédiens du film se sont préparés en amont du tournage pour incarner ces personnages évoluant dans le milieu viticole. Ainsi, Jalil Lespert a suivi un stage auprès d'un oenologue pour rendre encore plus crédible son personnage de critique réputé. Laura Smet s'est elle aussi entraînée avec des cuisiniers puisque son personnage dans le film est celui d'une restauratrice. La comédienne a aussi regardé des émissions et des documentaires consacrés à des chefs féminins.

Sans fard

Premiers Crus a été tourné en Cinémascope. Le réalisateur ne souhaitait pas faire de son film une carte postale mais y injecter une certaine dose de vérité : "Il fallait magnifier le vignoble. Si vous prenez la peine de quitter la nationale et d'emprunter les petits chemins qui traversent les vignes, vous trouverez des coins superbes et inconnus des guides touristiques. Mais c'est cela aussi la Bourgogne : un lieu un peu fermé où les propriétaires n'ont parfois qu'un demi hectare de vigne. Je voulais montrer la terre et la manière dont ils la cultivent : les pieds dans la boue, les mains dans le raisin, le visage buriné par la météo... Il y avait donc l'idée d'un film un peu naturaliste, sans en faire trop en effet sur l'esthétisme !", dit-il.

Contre-emploi

Dans Premiers Crus, Alice Taglioni joue Blanche, fille d'une viticultrice. Pour incarner ce personnage, la comédienne n'a pas hésité à apparaître le plus naturellement possible, sans maquillage, s'éloignant ainsi des rôles qu'elle a l'habitude de tenir, mettant son physique particulièrement avantageux en valeur. Pour l'actrice, cela correspond à une nouvelle orientation qu'elle souhaite donner à sa carrière en abordant des personnages davantage ancrés dans le quotidien et moins marqués par le glamour.

Un retour devant la caméra

Le film marque le retour de Jalil Lespert devant la caméra après des projets en tant que réalisateur l'ayant occupé ces derniers temps, que ce soit avec le film Yves Saint-Laurent ou la série historique Versailles. Pour autant, le comédien prend toujours autant de plaisir à jouer comme il le déclare : "C'est vrai que le réalisateur a pris plus de place dans ma vie mais sans aucune frustration pour le comédien que je suis... Il faut aussi reconnaître que les metteurs en scène ont sans doute un peu moins pensé à moi, imaginant sans doute que j'étais très pris par mes films ! Il faut accepter tout cela : être acteur, c'est le parcours d'une vie... Quand la proposition de Jérôme est arrivée, je venais de tourner ma série "Versailles" et je commençais le montage. C'était une période assez particulière mais j'y ai vu comme une fenêtre, une opportunité tout à fait faisable. Je prends un plaisir de plus en plus intense à jouer et ça me fait d'ailleurs de plus en plus peur, avec le sentiment d'un véritable enjeu à chaque fois, dû sans doute au fait qu'il n'y ait pas de routine ou d'habitude."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Dunkerque (2017)
  • Baby Driver (2017)
  • Atomic Blonde (2017)
  • Eté 93 (2017)
  • Spider-Man: Homecoming (2017)
  • La Colle (2017)
  • Sales Gosses (2016)
  • Moi, Moche et Méchant 3 (2017)
  • Valérian et la Cité des mille planètes (2017)
  • Song To Song (2017)
  • The Circle (2017)
  • Black Panther (2018)
  • La Région sauvage (2016)
  • Her (2013)
  • La Planète des Singes - Suprématie (2017)
  • Baywatch - Alerte à Malibu (2017)
  • I Wish - Faites un vœu (2017)
  • Mission Pays Basque (2017)
  • Kóblic (2016)
  • Transformers: The Last Knight (2017)
Back to Top