Mon Allociné
Comme Un Avion
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 4,1 30 titres de presse
  • Télérama
  • Paris Match
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Humanité
  • Télé 7 Jours
  • L'Express
  • Positif
  • Voici
  • Le Point
  • Femme Actuelle
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Inrockuptibles
  • Télé 2 semaines
  • TF1 News
  • Metro
  • Gala
  • Transfuge
  • 20 Minutes
  • Cahiers du Cinéma
  • Studio Ciné Live
  • Première
  • Les Fiches du Cinéma
  • Le Dauphiné Libéré
  • Libération
  • Ouest France
  • Critikat.com
  • Sud Ouest
  • La Croix
  • Le Monde
  • Culturopoing.com

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

30 critiques presse

Télérama

par Aurélien Ferenczi

Parce que cet hymne aux plaisirs simples, cette fable anti­stress, forme une parenthèse qui, forcément, se refermera. Le temps de (la) vivre, cela faisait des mois qu'on n'avait pas été aussi heureux, serein, complice au cinéma.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Paris Match

par Alain Spira

Aussi bucolique et lumineux qu’un tableau de Renoir, cette comédie aquatico-érotique est une douce utopie qui se déguste, un sourire aux lèvres, comme une eau-de-vie euphorisante.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Serait-ce le meilleur film de Podalydès ? C'est en tout cas celui de l'harmonie enfin trouvée entre sa fantaisie comique et ses divagations mélancoliques, son esprit d'enfance et son hédonisme grivois. "Comme un avion" vole haut. Au sommet de la comédie française.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Humanité

par Vincent Ostria

On tient peut-être notre meilleur auteur de comédie, tout simplement.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Télé 7 Jours

par Isabelle Magnier

Porté par des acteurs formidables, dont son frère Denis, voici un moment de pur bonheur cinématographique qui donne des ailes.

L'Express

par Eric Libiot

La crise existentielle se transforme en parenthèse enchantée peuplée de rencontres ensoleillées. Racontée au fil du courant avec un charme fou. (...) Une si jolie tranche de gâteau au goût épicurien, ça ne se refuse pas.

Positif

par Fabien Baumann

Deux ans après "Adieu Berthe, l'enterrement de Mémé", fantaisie funéraire parcourue par la certitude angoissée de la décrépitude et de la mort, "Comme un avion", comédie mille fois hilarante, glisse sous les caprices de sa narration, sous sa tiédeur bucolique et sous son charme vaudevillesque une gravité qui s'assume.

Voici

par La Rédaction

Parfois un peu flottante, une comédie mélancolique et drôle.

Le Point

par François-Guillaume Lorrain

Dire qu'il est question de liberté, de rêve serait surligner un film léger, drôle, gracieux, poétique, qui envisage la vie depuis la rivière. "L'Atalante", avec, en fond sonore, Moustaki, Bashung, Georges Moustaki... une très jolie parenthèse.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Femme Actuelle

par Isabelle Giordano

Le réalisateur nous embarque dans son univers lunaire et rafraichissant. Tournée à la frontière de l'Yonne et du Loiret, sa fable bucolique constitue une ode à la renaissance. Bruno Podalydès a l'art de traiter des sujets sérieux avec une légèreté burlesque.

La critique complète est disponible sur le site Femme Actuelle

Le Journal du Dimanche

par Danielle Attali

Délicieux.

Les Inrockuptibles

par Jean Baptiste Morain

Renoirien tendance Prévert : pour le côté communautaire, blagues à l’emporte-pièce, humour potache.

Télé 2 semaines

par David Mikanowski

Subtile, cette histoire de bilan existentiel délivre un message positif (il faut croire en ses vieux rêves) et se révèle l'un des meilleurs films de son auteur.

La critique complète est disponible sur le site Télé 2 semaines

TF1 News

par Yves Grosjean

Le cinéma fantaisiste de Bruno Podalydès continue de réjouir nos zygomatiques. Ce dernier cru est bon. Et en si bonne compagnie, on aurait tort de ne pas en profiter.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Metro

par Mehdi Omaïs

Malgré quelques passages à vide, Podalydès poursuit avec élégance son exploration de la périphérie, se désaxant une nouvelle fois des grandes villes, pour célébrer la lisière, la ruralité et le chant harmonieux d’une nature salvatrice.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Gala

par Nicolas Deschamps

La paren­thèse buco­lique que Michel s'auto­rise lui offre – ainsi qu'à nous- un immense bol d'air frais et un nouveau point de vue sur la vie. Bruno Poda­ly­dès n'a pas l'habi­tude de se donner le premier rôle lorsqu'il réalise un film, mais ici, il est à sa place.

La critique complète est disponible sur le site Gala

Transfuge

par Frédéric Mercier

Comme jadis dans "Dieu seul me voit", Podalydès réussit à rendre héroïques les velléités de son héros et à transformer sa petite comédie de vacances en épopée enchanteresse.

20 Minutes

par Caroline Vié

Cette promenade douce-amère dépayse et fait sourire au son ukulélé dont joue Bruno Podalydès dans cette ode discrète à la liberté.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Cahiers du Cinéma

par Vincent Malausa

On ne sait pas exactement où en est le cinéma de Podalydès, mais cette fable bienveillante et malicieuse demeure la preuve que son cœur bat encore.

Studio Ciné Live

par Christophe Chadefaud

Sa parenthèse au fil de l'eau est truffée de situations incongrues et de personnages instantanément attachants (...). Parce que les chemins de traverse sont les plus doux, "Comme un avion" a tout pour rafraîchir les salles en ce début d'été.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Première

par Cécile Mury

Bruno Podalydès occupe l'écran avec une gourmandise qu'on ne lui soupçonnait pas, et c'est une révélation. Véritables corps et voix de cinéma, il propose une alternative poético burlesque aux comiques interchangeables qui trustent I affiche. Aux dialogues payants s'ajoutent une observation décalée des comportements humains (...) et un sens de la démesure minimaliste mais têtu qui fait le prix de ce film planant.

Les Fiches du Cinéma

par Thomas Fouet

Pour la première fois, Bruno Podalydès s'octroie le rôle principal dans cette délicieuse chronique d'un périple “à l'arrêt”, au burlesque tranquille et à la mélancolie souterraine.

Le Dauphiné Libéré

par La Rédaction

Un petit film à la tonalité un peu lunaire, plein de poésie vagabonde et cocasse.

Libération

par Didier Péron

En se donnant enfin le premier rôle qu’il s’est si longtemps refusé, laissant son frère Denis occuper la tête d’affiche, Bruno Podalydès laisse libre cours à sa fantaisie d’hédoniste maladroit qui semble constamment s’étonner de la tournure des événements ou de la forme d’une bouilloire de camping.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Ouest France

par Pierre Fornerod

Ce cinéma venu d'ailleurs nous embarque au loin.

Critikat.com

par Quentin Le Goff

"Comme un avion" affirme la singularité de Bruno Podalydès, tout en douceur et en poésie.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Sud Ouest

par Sophie Avon

"Comme un avion" déroule sa partition cocasse et tendre jusqu'au bout. C'est un chant de liberté où tout est permis, y compris les chansons de Georges Moustaki et de Charlélie Couture. En sus, Pierre Arditi fait la tronche au bord de l'eau et toute cette tribu héritée d'Alain Resnais trouve dans une écriture sur mesure de quoi donner le meilleur mais aussi le plus délicatement souterrain.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

"Comme un avion" pourrait bien être un de ces films à la bonne humeur contagieuse qui donne envie de prendre la vie comme elle vient et suivre le fil de l'eau.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Monde

par Franck Nouchi

On retrouvera dans "Comme un avion" ce qui faisait le charme et la poésie des précédents films de Bruno Podalydès.

Culturopoing.com

par Sophie Yavari

Libérant ponctuellement le film du carcan dans lequel il s’est enfermé, il reste heureusement cette poésie pour infuser le dialogue, les objets et les personnages. Sans elle, Comme un avion tombe souvent à plat et peine à décoller.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com
Les meilleurs films de tous les temps