Mon AlloCiné
Les Premiers, les Derniers
note moyenne
3,4
852 notes dont 126 critiques
9% (11 critiques)
39% (49 critiques)
26% (33 critiques)
21% (26 critiques)
6% (7 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Les Premiers, les Derniers ?

126 critiques spectateurs

lapluie

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 78 critiques

4,5
Publiée le 08/03/2016
Surtout si vous aimez le "décalage Belge", le plat Pays, les scénario "pas ordinaires", Albert Dupontel (mais aussi tous les autres), les éclairages "pas communs"............Faut pas rater !!
icniv

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 51 critiques

5,0
Publiée le 06/03/2016
5 étoiles c'est pour un chef d'oeuvre, non ? Les Belges ont bien de la chance d'avoir des Bouli Lanners Couleurs, atmosphère, acteurs touts dans les tons. Parfait.
Aesh

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

4,0
Publiée le 04/03/2016
Joli film qui me ferait presque aimer les paysages de la Beauce ... C'est lent et beau comme Eldorado. Les seconds rôles sont réjouissants !
BigDino

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 472 critiques

4,0
Publiée le 29/02/2016
Sur fond de thriller apocalyptique, on a ici un film humain, plein de bons sentiments. Effectivement il faut saluer une certaine originalité dans ce mélange des genres, on regrettera néanmoins un traitement métaphysique qui nous éloigne du facteur humain dégagé par ces personnages marginaux. Par chance la prestation des acteurs, une atmosphère particulière et quelques traits d'humour suffiront certainement à relever l'ensemble.
Sylvie B.

Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

4,5
Publiée le 28/02/2016
Humour, poésie et belgitude! Beaucoup d'émotions. Merci! Je n'ai pas besoin d'en dire plus, mais on me demande d'écrire une critique de minimum 100 caractères, j'espère que je suis à 100.
Sally Ecran et toile

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 298 critiques

5,0
Publiée le 27/02/2016
Si « Les premiers, les derniers » est présenté comme une comédie dramatique belge, nous aurons plutôt tendance à dire qu’il s’agit d’une comédie poétique remplie d’espoir. En effet, le dernier film de Bouli Lanners est rempli de tendresse, d’humour, de lumière et d’humanité… Si le rythme du long métrage ne fait pas toujours l’unanimité, le lyrisme qui s’en dégage ne peut que vous toucher ! En effet, Bouli Lanners, scénariste, réalisateur et acteur, a plus d’un tour dans son sac pour nous emmener sur les routes en compagnie d’Esther, Willy, Gilou, Cochise et… Gibus. Sorte de road-movie couplé à un western moderne, son dernier long métrage recèle des qualités que l’on peut qu’apprécier : l’humour est fin, intelligent, ses personnages attachants, son scénario, farfelu dans un premier temps devient très vite cohérent, les situations rocambolesques ont toutes une utilité, la musique est enivrante, les paysages sublimes, le casting impeccable... Tout est réussi dans le quatrième film du liégeois. Si nous manquons sans doute de mots pour vous détailler le pourquoi, nous vous invitons d’ores et déjà à vous rendre dans votre salle de cinéma pour entrer dans l’aventure car vous en sortiez à coup sûr marqués. Parlons du casting international auquel Bouli a fait appel : Albert Dupontel, véritable caméléon, est une fois de plus à la hauteur du rôle qu’on lui confie. Très complice de Gilou, (son alter ego, quelques mois plus jeune que lui), il incarne le sérieux, la droiture mais aussi la malchance. Ce grand comédien français n’a sans doute plus ses preuves à faire mais continue de nous surprendre et le fait encore brillamment ici! David Murgia (comédien belge célèbre depuis quelques années et détenteur du Magritte du meilleur espoir masculin pour « La tête la première ») et Aurore Broutin, les deux jeunes handicapés, interprètent leur personnage avec une authenticité incroyable. Touchants, rêveurs, candides, ils se retrouvent dans des situations délicates et tentent de s’en dépêtrer avec les quelques maigres moyens qui sont les leur. Heureusement pour eux, ils croiseront la route de Jésus, le formidable et incroyable Philippe Rebbot. Personnage central parfois en retrait, il est difficile de définir le rôle qu’occupe ce personnage atypique. Généreux, attentionné, il mettra tout en œuvre pour sauver ceux dont il croise la route. Bouli Lanners, Gilou dans le film, est finalement lui aussi une sorte de sauveur. Maladroit, un peu bourru, il garde la tête sur les épaules et fait preuve de beaucoup d'indulgence pour les Hommes qui l’entourent. Pour accomplir certaines tâches, il pourra compter sur l’aide de deux octogénaires savoureux, incarnés par des monstres célèbres du 7ème art : Max Von Sydow et Michael Lonsdale ! Dans les rôles principaux, notons aussi notre petite vedette canine : Gibus, le chien de Bouli… Tout ce petit monde, issu d’univers cinématographiques différents se rencontrent pour notre plus grand bonheur et unissent leurs talents pour un résultat on ne peut plus brillant. A côté de ces grands noms du cinéma, on trouve un casting secondaire tout aussi raccord et tip top dans leur interprétation : Suzanne Clément (magistrale dans « Laurence Anyways » de Xavier Dolan), Serge Riaboukine (qui a déjà croisé la route de Bouli dans « Je suis mort mais j’ai des amis »), Lionel Abelanski (vu régulièrement sur nos petits écrans ou dans des rôles secondaires au cinéma) ou encore Virgile Bramly. Si les personnages sont si justement interprétés, c’est sans doute grâce au très bon travail d’écriture de Bouli Lanners. Qu’il s’agisse du scénario ou des répliques qui le constituent, tout est fin, intelligent, balançant entre humour et gravité. Les situations dépeintes ne sont pas faciles mais jamais aucun des personnages ne baissera les bras et tous chercheront en eux les ressources nécessaires pour aller de l’avant. Rien de tel qu’un peu d’espoir, qu’un peu de force intérieure pour aller de l’avant. Le film incarne à lui seul cette lueur d’espoir et c’est bon à voir ! Pour accompagner cette histoire atypique mais ô combien plaisante à suivre, on peut compter sur une réalisation impeccable faite d’images soignées, presque peintes. On peut aussi s’appuyer sur une dynamique bien pensée où les histoires se succèdent, se croisent, s’éloignent, se retrouvent pour former un tout, cohérent et brillant ! Jamais on ne se lassera, à aucun moment on ne trouvera le temps long mieux, il se suspend, il nous laisse le loisir de croire en ceux qui évoluent sous nos yeux, de s’y attacher, de chercher ce qu’ils ont de meilleur en eux. Si les premières minutes nous laissaient penser que l’on assisterait à un drame social, il n’en est rien, c’est un film d’espoir, lumineux, malgré la brume et le froid que Bouli Lanners nous offre en toute humilité. Un grand film qui fera encore parler de son créateur, un réalisateur modeste et talentueux qui aime les gens et qui le montre intensément !
Miniclik

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

4,5
Publiée le 22/02/2016
Les acteurs sont tous excellents et le scénario est très juste. Un film fort et très émouvant qui nous donne un coup de fouet malgré sa dureté.
ogerardin

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 153 critiques

4,0
Publiée le 20/02/2016
un humour rare mais décapant, un scénario aux petits oignons, une atmosphère glauque. Des dialogues au mm, pas de paroles inutiles, vraiment c'est un bon moment de cinéma. L'histoire est habile et nous emmène d'une façon limpide, où finalement tout se petit monde se rencontre, et la boucle est bouclée Une réussite.
DestroyGunner

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 739 critiques

4,0
Publiée le 20/02/2016
Une grande claque de cinéma, avec deux acteurs épatants, pleins de personnages à trognes magnifiques, un décor (je penche pour Le Loiret, le rail de l'ingénieur Bertin qui parcourt la plaine étant un souvenir marquant de mes années à prendre le train Corail entre Poitiers et Paris) sublime de noirceur, une qualité photographique qui vous fait passer des frissons, l'ambiance rendue donne une épaisseur à un scénario qui aurait pu être un peu mince, malgré les trouvailles de narration pour garder la tension, en variant le rythme. Film d'auteur qui mériterait davantage de distribution car susceptible de réunir un plus large public que les exploitants de salle frileux ne le pensent.
FXJDZL

Suivre son activité Lire ses 4 critiques

4,5
Publiée le 16/02/2016
A tout le moins un excellent film, par le scenario, les acteurs et surtout le cadrage dans des paysages sortis d'outre tombe
printania

Suivre son activité Lire ses 37 critiques

4,0
Publiée le 16/02/2016
Perso, j'ai adoré ce film. Je suis une inconditionnelle de Bouli Lanners et Albert Dupontel qui forment, dans cette fiction, un duo improbable et attachant. Ce road-movie est assez cocasse et le casting est épatant. Ce paysage de "nulle part" - dont on se demande si c'est réellement en France - rajoute de la noirceur Au-delà d'une certaine violence, il y a de la poésie et de l'humanité. Des sentiments parfaitement représentés par nos deux acteurs. Je conseille vivement ce film.
emeric L.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 12/02/2016
Film extraordinaire. Les paysages irréels de Beauce sont sublimés grâce au fameux aérotrain, aux nuances de gris des champs, et aux lumières crépusculaires. Les acteurs sont vrais et attachants, et la symbolique des événements en font bien plus qu'un simple road movie initiatique. A voir et.. à méditer!
soulman

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 598 critiques

3,5
Publiée le 11/02/2016
Road movie humaniste "à la Bouli" où le comédien Belge est particulièrement à l'aise aux côtés de Dupontel, excellent dans le rôle de Cochise le taciturne. La vraisemblance du récit est ici tout à fait secondaire, le cinéaste mettant l'accent sur la captation des rapports humains, des failles et des peurs qui habitent les différents personnages. Seul raté dans le lot, celui de la femme qui séduit Cochise, dont le comportement et les dialogues sont peu convaincants. Selon l'humeur du moment, on sera sensible ou pas aux paysages désolés de fin du monde et à l'ambiance glauque du motel et du bar. Les immenses Lonsdale et von Sydow imposent leur présence improbable avec talent.
norman06

Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 205 critiques

3,0
Publiée le 10/02/2016
Fidèle à son univers, Bouli Lanners offre un beau road movie policier et westernien, épuré et tendre, qui forme un hommage singulier aux marginaux.
e1000

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 02/02/2016
Des personnages qui suivent parfaitement leur chemin dans un paysage qui leur donne des chemins bordés de violence parfois et de tendresse souvent...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top