Mon AlloCiné
    Les Premiers, les Derniers
    note moyenne
    3,5
    869 notes dont 128 critiques
    9% (11 critiques)
    38% (49 critiques)
    26% (33 critiques)
    21% (27 critiques)
    6% (8 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Les Premiers, les Derniers ?

    128 critiques spectateurs

    Ryan Atwood
    Ryan Atwood

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 235 critiques

    2,0
    Publiée le 28 juin 2016
    il faut avouer qu'il s'agit d'un film assez spécial... mais je pense que cela fait parti du délire du réalisateur. Je ne cache pas mon ennui pendant une bonne partie du film. Le casting est pourtant au top! à voir...ou pas!
    pierrotvidal
    pierrotvidal

    Suivre son activité 5 abonnés

    4,5
    Publiée le 24 octobre 2016
    Pas ordinaire, comme film, du Bouli Lanners, quoi...partant d'un mince scénario (deux types doivent récupérer un smartphone compromettant dérobé par un couple d'handicapés), Bouli nous fait une histoire à rebondissement dans laquelle les personnages prennent constamment de l'épaisseur, et, pour certains, de l'humanité...difficile d'expliquer même leur comportement, sans doute une envie de rédemption pour les deux...hem...héros. Le décor: de la plaine désertique et des friches industrielles oubliées des hommes, un temps perpétuellement alourdi par des nuages bas. Dupontel est extra de sobriété, Lanners aussi. Un peu dur à suivre au début, mais une fois que la sauce a pris...des seconds rôles de luxe: Lonsdale et Von Sydow, rien que ça....tout est à sa place, rien de superflu. Ca tient du western, du polar, du film social...Bref, un vrai bon film, qui continue après la projection.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 395 critiques

    2,0
    Publiée le 14 février 2017
    Une réalisation à la fois belle, lente et poétique. Une curiosité froide, sombre et sérieuse avec un humour pas toujours palpable. Ce que j'ai aimé, ce sont les scène qui s'enchaînent et surprennent par leurs simplicités et leurs imprévues. La voiture en panne, le blouson, la momifié... C'est à la fois original et déroutant.
    VOSTTL
    VOSTTL

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 541 critiques

    3,5
    Publiée le 20 février 2017
    J’ai commencé à regarder le film aux alentours de minuit, je pensais m’endormir et voir le reste le lendemain. Et c’était bien parti pour trouver le sommeil. Un sommeil qui ne vint, cependant, jamais ! Voilà un film où il faut être patient, un film qui vous met à l’épreuve, surtout à plus de minuit ! Où vous êtes tiraillé par la tentation entre abandonner et vous forcer à continuer pour comprendre où le réalisateur veut vous mener. Après une bonne demi-heure, me voilà à ne plus penser à ma journée, à ne plus penser à mon lit, à ne plus raisonner : « J’arrête ou je continue » ; me voilà petit à petit baigné dans le récit et surpris à cheminer avec toutes ces gueules de cinéma. Oui, Dupontel, Lanners, Rebbot, Londasle, Riaboukine et même Broutin sont filmés comme des vraies gueules de cinéma. Les plans parlés ou silencieux de ces gueules m’ont happé. Et les lignes de dialogues minimalistes, qui au début me paraissaient insignifiantes, ou qui me laissaient à distance, s’avéraient petit à petit d’une charge émotionnelle profonde. Oui, j’ai été ému quand Jean-Berchmans (Michel Lonsdale) dit à Gilou : « Vivre ce n’est pas que respirer » ; ému quand Esther (Aurore Broutin), assise dans la baignoire de Clara (Suzanne Clément) avoue son handicap et parle de sa fille dont elle ignore l’âge ; ému quand Gilou découvre un cadavre momifié enveloppé dans un sac de couchage, abandonné dans un bâtiment délabré ; là, gît un homme oublié des hommes, de sa famille et mort dans l’indifférence d’une société qui n’a que faire des laissés pour compte. Un film plaisant à la poésie désenchantée, un « Doom Metal  cinématographique » ! J’ai rejoint mon lit vers 1h30 du matin sans même avoir sommeil. « Les Premiers, les Derniers » a été une agréable rencontre.
    mouh M.
    mouh M.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    2,0
    Publiée le 28 février 2018
    Un film lent, peu loquace, construit autour d'histoires parallèles qui s'entrecroisent lors d'un dénouement final en happy end. Il y a peu d'action et le film s'attarde sur des scènes qui sont la pour faire du remplissage. J'ai pas aimé. Difficile d'accrocher....
    teddykgb
    teddykgb

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    1,0
    Publiée le 3 juin 2018
    Un scénario bien léger avec beaucoup d'invraisemblances. Des acteurs principaux, excepté Lonsdale qui est excellent, qui en font le minimum. Tout ça pour ça ?
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 788 abonnés Lire ses 5 002 critiques

    3,0
    Publiée le 24 juin 2018
    Le début inquiète grandement. Rythme bizarre, volonté d'absurde pas franchement convaincante, personnages peu intéressants... Rien ne fonctionne vraiment. Et puis, presque d'un coup, le charme opère. Les décors, l'étrangeté, les personnages : tout ce qui était jusqu'alors une faiblesse devient une force : tout est plus clair, l'univers est cohérent, séduisant, les différents récits se regroupant bien, chaque personnage ayant sa place, signifiant quelque chose. Le duo Albert Dupontel - Bouli Lanners fonctionne, le second (également réalisateur) assumant avec une certaine aisance sa dimension mystique décalée, presque « pour de rire ». Il y a de la personnalité, des moments surprenants, sans oublier quelques figures bienveillantes et inattendues : le duo Michael Lonsdale - Max von Sydow, bien que discret, apporte un vrai plus. En tout cas, voilà une œuvre originale et ne laissant clairement pas indifférent : une belle curiosité.
    LongJohnHoly
    LongJohnHoly

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    4,0
    Publiée le 6 novembre 2018
    Un ovni cinématographique... une sorte de western contemporain, à la fois esthétique, poétique et touchant... ambiance grise, acteurs géniaux, scénario bien décalé et réalisation impeccable... peut être un chouia longuet par moments...
    Diasphine
    Diasphine

    Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 29 décembre 2018
    J'ai voulu voir ce film pour Dupontel, toujours irréprochable, dans ses choix comme dans ses talents. Ce film est un peu déroutant : rythme un peu lent, ambiance tristounette. Cependant les personnages gentils sont attachants, les méchants sont vraiment méprisables, et ce petit côté manichéen (quoique, pas vraiment non plus) en fait un film qui fait du bien spoiler: car finalement tout est bien qui fini bien on sort finalement plutôt content de ce moment de cinéma. Les acteurs sont tous excellents et le film finalement très sympatique.
    carbone144
    carbone144

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 399 critiques

    2,5
    Publiée le 2 mars 2019
    Film vu il y a quelques moins maintenant. Je me rappelle qu'il était sympathique mais ne cassait pas trois pattes à un canard. Si vous vous ennuyez et pouvez le voir, voyez le. Mais ne courrez pas non plus après, il n'en vaut pas autant la peine. Loin d'être mauvais, il sera juste assez vite oublié.
    Tayop
    Tayop

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 462 critiques

    2,5
    Publiée le 18 juin 2016
    Bouli Lanners a bien l'art de nous maintenir à son asphalte poussiéreux façon North Terne, par une orchestration toujours méthodique et soignée, mais le récit décontenance plus qu'il n’interpelle. L'expérience reste pourtant profondément sincère et humaine.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 193 abonnés Lire ses 90 critiques

    3,0
    Publiée le 8 juillet 2016
    Les premiers, les derniers est un film noir où deux chasseurs de primes inséparables sont à la recherche d’un téléphone volé censé comporter des informations sensibles. En parallèle, un couple est en cavale et on apprendra tardivement pourquoi. Bouli Lanners signe ici un film ombreux à la photographie grise et anxiogène. Ce climat pesant joue sur une intrigue cabossée qui ne nous fait pas vibrer. Parfois dans un polar, parfois dans un western contemporain, le cinéaste ne sait sur quel ton danser. Ainsi, même les performances indiscutables d’Albert Dupontel ou de Bouli lui-même en tant qu’acteur n’apposent pas cette volonté de faire paraître la quête de rédemption. On prend néanmoins plaisir face à quelques saveurs d’humour macabres ou devant le duo quelque peu touchant du couple qui s’aime sans trop savoir dans quel monde il vit. Mais le chaos simulé manque de fond pour transparaître complètement. Les premiers, les derniers est un récit mystique, sombre mais peu abouti dans son message purgatoire. D'autres critiques sur ma page Facebook : Cinéphiles 44
    Epok13
    Epok13

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 1 août 2016
    Dans une ambiance pré-apocalyptique, deux hommes cherchent un téléphone. Deux jeunes ont un téléphone. Un groupe d'hommes cherche à faire sa loi. Une femme ne cherche rien de spécial. Un vieux cherche à vivre. Et Jésus cherche à aider. Un film contemplatif, qui sait mettre en scène le vide. Des décors à l'ambiance décrépie. De vieux bâtiments industriels, des ruines. Des champs où seule la terre pousse. Et surtout, un absence de vie, où seuls survivent quelques humains. Et un cerf. Les acteurs sont crus aussi : ici, pas de jeune premier ou de magnifique héroïne : juste des humains, simples et sans apparat. L'histoire importe peu : même si elle est loin d'être creuse, elle n'a rien d'exceptionnel, et ne cherche pas à l'être. Ce qui compte, c'est des vies qui s'entrecroisent, une ambiance crue et une nature nue. C'est là le vrai cœur de ce film, magnifiquement terne et extraordinairement commun.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 162 critiques

    4,0
    Publiée le 24 août 2016
    Un très beau film , sorte de road movie futuriste, au style apuré, sobre et envoutant. Il faut passer les 15 premières minutes, un peu déstabilisante où l’on se sent perdu, par ce genre nouveau. Un rythme lancinant, mystérieux. Et puis très vite ces deux personnages un peu loufoques, pseudo détectives privés nous embarquent dans leur aventure : ils sont missionnés par un personnage louche, pour retrouver un téléphone portable qui contiendrait des informations secrètes. La dernière piste connue se situe dans une campagne apocalyptique. Il semble que l’action se situe après un cataclysme. Les campagnes sont vides, quelques habitants subsistent et se terrent chez eux. Les deux détectives ; formidable Dupontel qui confirme qu’il est très grand , pas assez reconnu par le cinéma français, et Bouli Lanners , gros nounours attachant qui correspond bien au style de mise en scène qu’il délivre. Il y a aussi le personnage très réussi de Suzanne Clément, très bonne actrice, que l’on voit souvent dans de très bons seconds rôles. Sur leur route ils croiseront un couple de jeunes paumés, à la dérive, un peu simplet, parti à la recherche de leur petite fille abandonnée. Une sorte d’intrigue se noue avec une équipe de méchants, qui veut aussi récupérer le téléphone et un certain suspens s’instaure. Dupontel est grandiose et nous embarque dans cette enquête. Tout se passe dans la Beauce , morne plaine déprimante, très souvent au pied des pilonnes en béton du super train abandonné, « aéotrain » de Jean Bertin, des années 60,. C’est magique, c’est surréaliste. Beaucoup d’humanité aussi et de compassion pour des personnages simples et attachants. On est pris, on est envouté. Un gros moment de cinéma, très fort.
    Fabrice Deabrassart
    Fabrice Deabrassart

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 39 critiques

    4,5
    Publiée le 6 février 2017
    Et oui , avec ces 5 Magritte , dont meilleur réalisateur et film et bien tout cela est tout à fait juste pour une fois . Bouli , nous avaient déjà mis sur le ... avec " el dorado " et les géants " il nous revient ici avec un " western moderne " Belge . Le film touche par son côté simple et obscur, par une douce tension des lumières, des longs travellings, des plans panaroramique et par une douce rigueur des dialogues . ont peut note la présence dans le film de M Lonsdale parfait encore une fois et un qui nous laisse bouche ouverte c est A Dupontel méconnaissable . j'ai vraiment accroché à ce film , et ce couple un peu handicapé interprété par un D Murgia " géant " à vous de voir , certains n aimerons pas ....et peut être d 'autres oui , mais si vous n aimez pas la technique de cinéma et vous vous contente de regarde des images et un scénario alors passe
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top