Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Haramiste
Note moyenne
3,6
7 titres de presse
  • 20 Minutes
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Libération
  • Les Inrockuptibles
  • Cahiers du Cinéma

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

7 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Les répliques savoureuses (...) font mouche (...). Elles témoignent du talent d’Antoine Desrosières pour tirer le meilleur parti de jeunes femmes craquantes de fraîcheur.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Critikat.com

par Adrien Dénouette

"Haramiste", en prenant pour sujet – et non pour cible – le paradoxe de ces jeunes filles tiraillées entre les curiosités de leur âge et la tradition, n’incite à rien de plus que ce rire fédérateur, démocratique et sain, avec lequel la comédie française a complètement manqué son rendez-vous.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Monde

par Mathieu Macheret

Un ping pong verbal virevoltant, profus et irrévérencieux, montrant que, sous le voile, il ne peut pas y avoir qu'une soumission silencieuse, comme le veulent les représentations toutes faites, mais un ahurissant génie comique qui remodèle l'espace social à sa convenance et vibrionne follement autour des interdits.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Antoine Desrosières filme avec tact et une pointe d'ironie. C'est gai, c'est triste, c'est du cinéma-vérité, du meilleur.

Libération

par Clémentine Gallot

Deux non-professionnelles assez sidérantes, Inas Chanti et Souad Arsane, qui composent cette sororité de «blédardes» volubiles, ont participé à l’écriture du film nourrie de plusieurs séances d’improvisation.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Les Inrockuptibles

par Théo Ribeton

Il y a bien quelque chose, dans cet esprit casse-cou, qui fait mouche en échappant à tout sermon.

Cahiers du Cinéma

par Louis Séguin

Mise alors tout, non sans une certaine démagogie, sur le capital sympathie de ses deux comédiennes en roue libre, donnant le sentiment que ses élans comiques ne le font finalement pas voler très haut

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top