Mon AlloCiné
A Cure for Life
Note moyenne
3,2
19 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • 20 Minutes
  • Culturopoing.com
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Parisien
  • Mad Movies
  • Ouest France
  • Rolling Stone
  • Les Fiches du Cinéma
  • Télérama
  • Voici
  • VSD
  • Critikat.com
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Point
  • Sud Ouest

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

19 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Cette offre d’alternative au cinéma balisé hollywoodien était inespérée. Le résultat dément tient du miracle. Tout simplement immanquable.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

20 Minutes

par Caroline Vié

Gore Verbinski ne s’en cache pas : avec "A Cure for life", il a souhaité faire frissonner et réfléchir sur la société de consommation. Il y parvient en envoyant un loup de Wall Street aux dents qui rayent le plancher à la recherche d’un confrère retiré dans une étrange clinique suisse.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Culturopoing.com

par Pierre Audebert

En guise de traitement, le spectateur-buvard subit un protocole de crises hallucinatoires : visions suspendues qui accompagnent la lente descente dans ce château organique, l’idée-force « the sickness in everything » impulsant jusqu’aux mouvements de caméra ou à la gestuelle des acteurs.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un film d’épouvante qui suit un peu longuement les règles du genre, mais qui y ajoute l’ambition formelle d’un style.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Dès les premières secondes, on est plongé dans une atmosphère à la fois malsaine et mélancolique, le récit distillant ses indices au comptegouttes pour entretenir le mystère.

Le Parisien

par Michel Valentin

Pour faire peur, on peut tout miser sur les images chocs, les effets spéciaux, les scènes violentes. Pas le style de Gore Verbinski, réalisateur des trois premiers "Pirates des Caraïbes", qui décide a contrario d'opter pour un rythme assez lent - parfois un peu trop -, une lente plongée vers les ténèbres, une atmosphère de plus en plus étouffante.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Mad Movies

par Laurent Duroche

Traité comme un paria depuis l’échec critique et public de Lone Ranger, Naissance d'un héros, Gore Verbinski revient par la « petite porte » de l’horreur à budget (relativement) modeste via un conte d’épouvante atmosphérique où se télescopent traditions et modernité, ambitions narratives et réalité cinématographique.

La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

Ouest France

par S. P.

Un grand film d'horreur gothique aux images impressionnantes, dont certains passages sont littéralement traumatisants.

Rolling Stone

par Xavier Bonnet

Il est des cures de jouvence qui font froid dans le dos. Envoûtant et dérangeant.

Les Fiches du Cinéma

par Thomas Fouet

Après avoir signé cinq blockbusters, Gore Verbinski réalise un thriller d’épouvante au classicisme élégant.

Télérama

par Cécile Mury

Derrière sa mise en scène spectaculaire, voire tape-à-l'oeil, le film cache un hommage affectueux au cinéma de Roger Corman, période Edgar Poe ("Le Masque de la mort rouge", "La Tombe de Ligeia", "Le Corbeau"...). Comme un énorme jeu de pistes pour amoureux du cinéma bis.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

Un cauchemar clinique façon "Shutter Island", visuellement superbe.

VSD

par Olivier Bousquet

Un thriller horrifique jouissif et maladroit.

Critikat.com

par Josué Morel

Le film se saborde définitivement dans un dernier acte gothique et grand-guignolesque qui entérine sa logique d’inflation.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Figaro

par Etienne Sorin

Le cauchemar est plaisant mais longuet. 2 h 27, on risque la cure de sommeil. A Cure for Life a beau cacher son moteur de série B sous une carrosserie rutilante, la machine patine.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Monde

par Thomas Sotinel

Il n’y a presque que de mauvaises raisons d’aller voir "A Cure for Life" : le plaisir malin d’assister à un accident majeur, la joie de rire à des répliques qui n’étaient pas censées amuser, l’excitation qui vient lorsque l’on voit l’inconscient affirmer son emprise sur la raison. Mais on peut au moins accorder à Gore Verbinski (...) une audace et une culture cinématographique hors du commun.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Gore Verbinski ("Pirates des Caraïbes") sait faire un bel emballage, mais où est le film ? Emietté quelque part entre le générique et le mot "fin".

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Point

par Philippe Guedj

Après "The Lone Ranger", le réalisateur Gore Verbinski revient avec un film d'épouvante radical et visuellement somptueux, mais au scénario sans queue ni tête.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Sud Ouest

par Sophie Avon

Le bien nommé Gore s’amuse de nos frayeurs d’enfant et filme sa cure aux petits soins, à grand renfort de plans sophistiqués dont la composition alimente le climat d’enfermement : reflets des cieux dans le bassin, noyade amniotique, royaume cerné d’ogres et légende du passé contaminant le présent. Le film, hélas, se dévitalise par sa durée : deux heures trente.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top