Mon AlloCiné
    Florence Foster Jenkins
    note moyenne
    3,6
    851 notes dont 91 critiques
    9% (8 critiques)
    35% (32 critiques)
    44% (40 critiques)
    11% (10 critiques)
    0% (0 critique)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur Florence Foster Jenkins ?

    91 critiques spectateurs

    Hey Jude
    Hey Jude

    Suivre son activité 14 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 8 janvier 2017
    Même si la chanteuse lyrique sur le déclin, Florence, donne son titre au film, ce sont finalement les autres personnages qui crèvent l'écran: un pianiste aux mimiques inoubliables qui n'est pas sans rappeler Fernandel, et surtout Hugh Grant, plus charmant et élégant que jamais. En créant pour sa femme un monde où sa gloire passée perdure, il s'enfonce dans une farce de plus en plus dérangeante. Le film baigne dans une atmosphère d'une incroyable hypocrisie. La question de la morale dérange (et c'est le point fort du film) : faut il suivre le gentleman joué par Grant ou le condamner? Le New York des années 40, ainsi que la musique, sont assez envoutants. (et Meryl Streep a du s'éclater à chanter comme une casserole)
    titicaca120
    titicaca120

    Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 1 214 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juillet 2016
    un biopic très intéressant sur la vraie vie de Florence Foster Jenkins. Méryl Streep bien sur est extraordinaire dans son rôle de soprano aux notes pas toutes bien réussies épaulée par un Hugh Grant à l'aise lui en mari et impresario assez rusé. mais la palme pour moi revient à Simon Helberg magistral en pianiste introverti. le tout sur des airs d'opéra et de musique classique.
    svog
    svog

    Suivre son activité 1 abonné

    4,0
    Publiée le 21 juillet 2016
    Meryl Streep est bien sûr magnifique d'humanité dans son personnage fantasque et fragile. Mais les seconds rôles tenus par Simon Herlberg (le pianiste) et Nina Nirianda (la fille des « faubourgs sans aucune éducation » selon les codes de la haute ^^) font l'intérêt de ce film , à mon avis, plus que réussi. Simon Helberg est, in finé, le 1er rôle de ce film. Il est épatant.
    Laurent I.
    Laurent I.

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 11 critiques

    4,0
    Publiée le 27 juillet 2016
    J'avais adoré 'Marguerite'. 'Florence Foster Jenkins' se regarde agréablement tellement le parti pris est différent. Ambiance parisienne pour l'un contre New Yorkenne pour l'autre, très haute bourgeoisie contre haute bourgeoisie, mari volage dans les deux films mais méprisant dans le premier et aimant dans le deuxième, ambiance dramatique avec des pointes comiques pour le français contre comique avec des aspérités dramatiques pour l'américain, des héroïnes au jeu convaincant. Bref, un moment de plaisir
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 547 abonnés Lire ses 1 393 critiques

    3,5
    Publiée le 18 juillet 2016
    Au petit jeu des comparaisons entre Marguerite et Florence Foster Jenkins, le film de Xavier Giannoli ressort gagnant, principalement pour sa profondeur et sa densité. Le film de Stephen Frears a pour lui une reconstitution particulièrement chiadée de l'Amérique des années de guerre et une interprétation hors pair de Meryl Streep et surtout de Hugh Grant que l'on ne se souvient pas d'avoir vu aussi bon depuis longtemps. On peut y ajouter la prestation délicieuse de Simon Helberg, qui représente l'ébahissement d'un premier public face aux vocalises de cette Castiafore tour à tour ridicule et touchante. Stephen Frears a réalisé un film gentil et bien proportionné qui ne verse que rarement dans l'absurde alors que le sujet pouvait lui permettre d'exercer bien davantage sa légendaire ironie. Sans surprises majeures, FFJ reste un Frears honnête, loin d'être indigne, mais bien au-deçà des meilleures réalisations du cinéaste des Liaisons dangereuses et de The Queen.
    Michel G
    Michel G

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 11 critiques

    3,5
    Publiée le 7 août 2016
    On ne peut s'empêcher de comparer ce film à celui de Xavier Giannoli, "Marguerite", sorti fin 2015 avec l'excellente Catherine Frot. Le film de Stephen Frears sort perdant de cette comparaison malgré les bonnes intentions, malgré le talent des acteurs, Meryl Streep, Hugh Grant et surtout Simon Helberg (rassurez-vous, je ne connaissais pas son nom avant ce film ; je veux pas faire genre je connais tout du cinoche). Florence Foster Jenkins est un biopic qui reste un peu trop collé à la bio de cette mondaine qui rêve de devenir une grande cantatrice. Reste un agréable divertissement.
    PuckOberon
    PuckOberon

    Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 22 juillet 2016
    Super émouvant et drôle M.S est encore une fois superbe J'ai vraiment préféré ce film a Margurite au quel je n'ai pas cru malgré une bonne performance
    Charles R
    Charles R

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 207 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juillet 2016
    Une question vient tout de suite à l'esprit à propos du dernier film de Stephen Frears : vaut-il la peine d'aller le voir, sachant qu'il raconte à peu près la même histoire que celui de Xavier Giannoli qui nous avait tant fascinés, l'admirable "Marguerite" dont le rôle-titre a été si intelligemment interprété par Catherine Frot ? On la connaît désormais, cette cantatrice poussée par son mari-impresario à devenir un objet de risée des auditeurs, tant elle poussait loin l'art bien involontaire de chanter faux... Seulement voilà : Marguerite était Marguerite, un personnage inventé et francisé par Xavier Giannoli, inspiré bien sûr du personnage réel de Florence Foster Jenkins. Dans le film de Stephen Frears, le titre même clame haut et fort l'idée d'un biopic qui s'inscrit dans un cadre conforme à la vérité historique - New York 1944 - alors que Marguerite évoluait dans la France des années 20. En outre et surtout, si Meryl Streep est l'actrice américaine idéale pour incarner cette nunuche à qui l'on fait croire l'impossible, il n'en demeure pas moins que les deux rôles masculins de Hugh Grant - incarnant le mari volage et manipulateur - et de Simon Helberg - prêtant ses traits et son immense talent comique au personnage du pianiste accompagnateur - imposent une rude concurrence à la grande comédienne. Le scénario développe à merveille toutes les possibilités qu'offrent les deux personnages, toutes les nuances aussi qui les font évoluer au fil de l’œuvre. Le film apparaît ainsi comme une variation sur des thèmes chers à Stephen Frears, la manipulation doublée du mensonge et de l'imposture. Et l'on ne peut que se réjouir de la parfaite cohérence qui unit des œuvres aussi différentes en apparence que "Les liaisons dangereuses", "Philomena" ou "The program". Un dernier point mérite d'être mentionné : la bande son qui fait l'objet d'un soin constant - très belle musique d'Alexandre Desplat et mention spéciale pour le "Charlie's prelude" de John Kirby qui s'inscrit avec un humour irrésistible dans le prolongement du prélude en mi mineur de Chopin joué d'une bien étrange manière (on n'en dira pas davantage).
    Svetlana N.
    Svetlana N.

    Suivre son activité 4 abonnés

    5,0
    Publiée le 18 juillet 2016
    Encore un chef d'oeuvre avec Meryl Streep. Hugh Grant est impressionnant aussi. Je ne sais pas quelle version je préfère française ou américaine. Je trouve la française est plus comique. Les deux films sont très bien. Dommage pour la vraie Florence qui était victime des moqueries et de l hypocrisie
    Loïck G.
    Loïck G.

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 307 critiques

    3,5
    Publiée le 21 juillet 2016
    Un casting parfait (je retrouve enfin Hugh Grant et son talent), un réalisateur plutôt discret, qui ne fait pas dans la surenchère (pas de caricatures, donc) et surtout nullement focalisé sur le handicap de son héroïne, font de ce film une version plus attrayante que celle de Xavier Giannoli et de sa « Marguerite ». Ici elle se prénomme Florence, de son vrai nom Florence Foster Jokins, riche héritière qui se prenait pour une diva. Elle vocalise dans un environnement très resserré qui la protège des quolibets jusqu’au jour où la belle entend se produire en public. Il faut alors faire avec et c’est la manière dont le cinéaste conduit chaque protagoniste vers l’inéluctable qui rend aussi son film intéressant. Hugh Grant et Merryl Streep s’accordent sur le même tempo que partage avec un talent presque insolent le jeune pianiste qui accompagne notre diva. Simon Helberg est aux anges pour avoir pu ainsi jouer au Carnegie Hall. Le reste n’est qu’illusion… Pour en savoir plus
    Chantal M.
    Chantal M.

    Suivre son activité 2 abonnés

    4,0
    Publiée le 20 juillet 2016
    Très bon film avec un jeu d'acteurs magnifique (pourtant, je n'aime pas Hugh Grant). Ce film n'a rien à voir avec la caricature donnée par "Marguerite" de Xavier Giannoli. Bravo à Stefen Frears de nous permettre de comprendre la relation entre Foster et son mari, l'influence qu'a pu avoir Foster Jenkins, et la place du pianiste. Un peu d'humour, beaucoup d'humanité et beaucoup de profondeur.
    jaja77
    jaja77

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 536 critiques

    4,0
    Publiée le 21 juillet 2016
    la version à l'américaine est aussi bien que la version française(marguerite). la vie de" florence Foster" est bien retranscrite ave une belle performance "merly Streep" et" hugh grant" est magnifique aussi en l'aidant dans son parcours musical. les personnages secondaires sont pas mal aussi. j'ai passé une agréable séance en salle.
    joel B.
    joel B.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 18 juillet 2016
    J'ai mis 5 étoiles non pas pour qualifier ce film de chef d'œuvre - je n'ai pas les qualifications requises - mais pour l'excellent moment qu'il nous a fait passer. Nous aurions regretté de ne pas l'avoir vu au cinéma.
    Silou P.
    Silou P.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 12 juillet 2016
    Excellent film plein d'humour au talent magnifiquement interprété par une meryl streep absolument surprenante et tellement drôle ! elle peut tout jouer !
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 148 critiques

    3,0
    Publiée le 16 juillet 2016
    Comment ne pas comparer ce film avec celui de Xavier Giannoli ("Marguerite") dont le personnage était inspiré par la même chanteuse à la voix catastrophique? Or la comparaison, il faut le dire, se fait au détriment de ce nouveau film. Meryl Streep et Hugh Grant (surtout ce dernier d'ailleurs) jouent leur rôle à la merveille. Mais le film de Giannoli faisait intervenir toute une comédie humaine, tout un éventail de personnages, parmi lesquels un majordome plein d'ambiguïté, qui le rendait passionnant. Ici, dans ce film de Stephen Frears, rien de tel, rien d'aussi subtil. On risque même de s'ennuyer un peu car l'effet de surprise n'est plus de mise. 6/10
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top