Mon AlloCiné
    13 Hours
    note moyenne
    3,9
    2276 notes dont 197 critiques
    7% (13 critiques)
    42% (82 critiques)
    33% (65 critiques)
    11% (22 critiques)
    6% (12 critiques)
    2% (3 critiques)
    Votre avis sur 13 Hours ?

    197 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2385 abonnés Lire ses 641 critiques

    3,5
    Publiée le 12 avril 2016
    "13 hours" ou autant avoir le cœur bien accroché ! En effet, cette réalisation porte à elle seule le style de Michael Bay, de l'action et des hommes taillés pour, certes mais pas seulement ! Car partir de ce fait réel à Benghazi en Lybie le 11 septembre 2012, permet au cinéaste et à son film, un réalisme bluffant de vérité, proche du documentaire, complètement dans l'esprit et la façon de filmer, dont les acteurs au caractère trempé, donnent tout leur potentiel afin que le spectateur soit immergé totalement dans ce contexte de peur, terriblement prenant et angoissant... À partir de la visite de l'ambassadeur des États Unis dans un genre de consulat américain (un camp de mission spéciale), ce lieu va être l'enjeu d'une bataille sanglante où tout sera à feu et à sang, dans des combats incroyables de violence, où les corps seront meurtris, massacrés et voleront même en éclat ! La tension et l'action vont monter crescendo avec l'assaut de l'antenne de la CIA toute proche, pour finir dans un summum d'explosions avec des images insoutenables. Mais ce qui reste essentiel et le gros point fort du film réside dans le problème de l'intervention de ces 6 soldats des forces spéciales lors de l'attaque du consulat par des membres mal identifiés (miliciens islamistes) au point de ne plus savoir qui et qui, avec qui et contre qui..., et surtout par la suite, ce qui est très bien mis en avant, c'est à dire toute la difficulté à faire réagir les forces armées américaines dans le but d'exfiltrer  enfin toute l'équipe de la CIA. À ce niveau, Michael Bay a su montrer toute l'ambiguïté de la situation, les limites de l'obéissance et les hésitations de l'armée américaine à prendre position pour sauver des vies par rapport aux remous qui seront provoqués. Les acteurs en hommes des bois barbus, en particulier John Krasinski et James Badge Dale endossent leur rôle comme si ils étaient de vrais soldats, purs et durs, au point de tout oublier face à leurs assaillants où tout sera une belle pagaille ! Un film assez abouti et intelligent par rapport au questionnement sur des points majeurs, en donnant à voir des situations très révélatrices du malaise ambiant...
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 131 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2016
    Après les ridicules Transformers 1 2 3 4 et le très moyen No Pain No Gain, Michael Bay revient à un créneau qu'il semble affectionner particulièrement, à savoir le film de soldats qui en bavent pour leur pays, et force est d'admettre que 13 Hours est particulièrement réussi de ce point du vue là, c'est d'ailleurs son film le mieux noté sur Allociné. Les acteurs sont tous excellents, l'histoire est prenante de bout en bout, sans temps mort mais tout de même parsemée de petites pauses permettant de reprendre son souffle car du souffle il en faut mes amis ! En effet, ça ne chôme pas à Benghazi, d'un côté comme de l'autre, les hommes de la CIA sont des pros hors compétition mais leurs adversaire ne sont pas des pieds nickelés non plus, avec une très bonne organisation et une ruse leur permettant de tout savoir à l'avance. On frôle malgré tout l'overdose tellement ça tire, ça tue, ça re-tire et ça re-tue. Bon bien évidemment c'est du Michael Bay donc on évite pas quelques symboles patriotiques par ci par là mais le peuple libyen est tout de même montré sous un bon angle, avec un plan final montrant la tristesse d'un enfant ayant perdu son père au combat.
    Louis DCiné
    Louis DCiné

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 429 critiques

    3,5
    Publiée le 10 septembre 2016
    Un très bon film qui fait du bien, qui nous aide à nous rendre compte de la réalité de la guerre à notre époque. Michael Bay laisse un peu ses robots et ses tortues pour s'occuper d'une histoire vraie, particulièrement passionnante. Le film est un peu long à se mettre en place, mais on ne peut rien lui reprocher d'exceptionnel! C'est vraiment du bon boulot pour Bay qui nous confirme une fois de plus qu'il sait faire autre chose que des gros blockbusters classiques. On est aux côtés de ses soldats américains et français de la CIA jusqu'au bout. La musique accompagne parfaitement bien les scènes. La fin est totalement poignante et touchante! Si vous aimez les films de guerre basés sur une histoire vraie, vous passerez automatiquement un super moment.
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 22 critiques

    4,0
    Publiée le 6 mars 2017
    13 hours est un film puissant, très bien produit et réalisé. Utiliser des acteurs peu connus améliore le réalisme de l'histoire. Il est toujours angoissant de voir un film de guerre tiré d'une histoire vraie car la fiction, dans ce cas, est très proche de la réalité. Michael Bay a retrouvé de l'énergie pour ce film. Il faut dire que ces dernières réalisations étaient vraiment décevantes. On ne peut qu'admirer le courage de ces soldats, surentraînés, mais rempli d'humanité. Seul vrai reproche : le film met du temps à se lancer et surtout on n'évite pas les éternels serments patriotiques américains... Bref : un combat de 13h magistralement mis en scène pendant 2h.
    Raphaël O
    Raphaël O

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 653 critiques

    4,0
    Publiée le 31 août 2016
    Michael Bay rend hommage au courage des soldats américains en signant un film de guerre tiré d'une histoire vraie, efficace, haletant et époustouflant de réalisme, à la mise en scène nerveuse et servi par un très bon casting. Le nouveau classique du genre.
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 108 critiques

    4,5
    Publiée le 1 janvier 2017
    Ah ben voilà un truc qui envoie du steack ! Enfin quand je dis "steack", c’est imagé, hein… Le fait est que je suis ressorti de ce long métrage à peu près dans le même état d’esprit que le très immersif "Du sang et des larmes" (2013), ou plus récemment "American sniper" (2015) : secoué. En lisant quelques critiques des internautes cinéphiles, je me suis aperçu que le patriotisme n’y est guère évoqué, alors que pour bien moins que ça, on jette des tomates pourries sur les œuvres de Clint Eastwood, à cause de son patriotisme soi-disant étouffant. Et pourtant… s’il y a une œuvre à forte tendance patriotique, une tendance portée par le désir d’instaurer la liberté selon la vision du monde occidental, c’est bien "13 hours". Parce que je ne me souviens pas avoir vu un film quelconque (ou alors s’il y en a, ils doivent être peu nombreux) portant à l’écran des paramilitaires opérant sur les lieux d’un conflit, pour contribuer à rendre un pays "libre". Comme cela parait utopique… Je savais que la présence de tels hommes existait, puisque j’en avais entendu parler aux informations une fois ou deux. Oui, l’existence de ces groupes marginaux armés est bien réelle, alors qu’ils ne font pas partie des forces armées d’un Etat malgré leur organisation et fonctionnement semblables à ceux d’une armée professionnelle et officielle. A partir de là, qu’est-ce qui les poussent à rester sur le terrain, si ce n’est le patriotisme et le désir de faire quelque chose de "bien" dans une contrée en proie au chaos, en plus de l’adrénaline ? Pour mettre en scène ce qui ressemble étrangement à des mercenaires engagés dans des pseudos missions qui n’ont absolument rien d’officielles, il fallait des gueules, des caractères bien trempés, un charisme hors norme, et un cœur bien accroché. Pour le coup, c’est le spectateur qui va avoir besoin d’avoir le cœur bien accroché ! Car non seulement le casting a répondu parfaitement aux critères, mais en plus les scènes d’affrontement sont d’un réalisme à couper le souffle. On ressent la tension, il y a de quoi frissonner d’inquiétude quand on perçoit les mouvements suspects, mais bizarrement, on se sent en sécurité avec nos valeureux paramilitaires. D’autant plus que parmi eux, se trouvent James Badge Dale dans le rôle de Rone qui connait bien son job, mais aussi John Krasinski dans le rôle de Jack qui lui non plus n’a pas froid aux yeux malgré son statut de père de famille. Ce sont bien eux qui vont nous amener à subir un épouvantable traquenard, comme si nous faisions partie de leur équipe, en simples observateurs puisqu’il ne nous manque plus que les armes. C’est là que réside le tour de force du réalisateur Michael Bay : on réalise que ce terrible épisode qui s’est déroulé à Benghazi était là aussi un merdier sans nom mettant en scène une impitoyable chasse à l’américain, où toute porte de sortie était impossible. Il est parfois difficile de retranscrire dans le récit toute la véracité d’un fait quand on porte à l’écran une histoire vraie. Mais le réalisateur y est parvenu (avec le concours des comédiens), après une mise en situation courte, précise, mais ô combien efficace, tout en passant par des moments d’intimité, mais aussi par des séquences filmées en caméra portée à l’épaule, des visions nocturnes, et pour finir par des moments de confusion totale durant lesquels, à l’instar de nos héros de l’histoire, on ne sait plus bien qui est avec qui, qui est contre qui. Sur ce dernier point, Michael Bay a réussi à retranscrire toute l’instabilité d’un pays, au fait que rien n’est jamais acquis, et que sans uniforme il est difficile de se fier à des hommes appartenant à une autre ethnie (ou pas). Il pointe également du doigt, peut-être sans le vouloir (allez savoir), la réticence (voire carrément l’immobilisme, ou ne serait-ce que la difficulté, c’est selon le point de vue) de mobiliser des forces de l’armée américaine, ce qui se comprend dans un certain sens, vu que ces paramilitaires sont en mission non officielle. Tout cela n’est pas dépourvu de scènes d’action, bien au contraire. En même temps, avec Michael Bay, nous aurions été étonnés du contraire, malgré un budget "minimaliste" (quatre fois inférieur à son dernier « Transformers », mais 50 millions de dollars tout de même). Mais là où le cinéaste nous surprend, en plus de l’aspect de véracité prêté à son film, c’est la stylisée séquence d’émotions qu’il nous propose en fin de film avec des enfants, des mères, des épouses, qui se penchent avec douleur sur les corps sans vie des hommes tombés sur le champ de bataille. Car quoi qu’il en soit, eux aussi sont des hommes, malgré le fait qu’ils répondent à une idéologie largement contestée. Malgré une construction similaire, "13 hours" n’est pas tout à fait au niveau de "Du sang et des larmes". Cependant, même si ces mecs sévèrement virils sont là sans raison officielle, nous adhérons à leur cause, et le traitement donné à leur histoire rend le film irrémédiablement immersif. Après visionnage, durant des heures voire des jours après, il vous en restera des images, comme si vous aviez pris quelques clichés. Il faut reconnaître que ce film est très photogénique et je pense qu’une exposition de quelques clichés photographiques serait capable de raconter à elle seule toute la dureté de cet épisode, voire de cette guerre.
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 51 critiques

    4,0
    Publiée le 7 avril 2018
    Je m'attendais à un énième film bourrin sur fond de guerre. Mais j'ai été agréablement surpris, tout en restant dans son style explosif Michael Bay a réussi à réaliser un film plus ou moins réaliste et parfois même émouvant ce qui est plutôt rare dans les films d'actions.
    bolt
    bolt

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 538 critiques

    5,0
    Publiée le 11 avril 2016
    Avec "13 hours", M.BAY réalise sans aucun doute l'un de ses meilleurs film. J'ai en effet été surpris par la sobriété et le ton sérieux employé dans ce film dramatique et éprouvant. M.BAY ne nous épargne rien. Tout est froidement montré à l'écran, ce qui ne manquera pas de choquer le spectateur.
    videoman29
    videoman29

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 432 critiques

    4,0
    Publiée le 13 juillet 2016
    Michael Bay a démontré depuis longtemps qu'il savait réaliser un film d'action et son œuvre est là pour en témoigner. Il suffit de citer quelques titres comme «  Armageddon », « Rock » ou encore « Pearl Harbor » pour en avoir l'indiscutable confirmation. On n'est donc pas vraiment surpris par « 13 hours » son nouveau long métrage qui traite de la guerre en Libye. Le scénario simple, voire simpliste, ne fait pas dans la dentelle et raconte l'histoire vraie d'une poignée de mercenaires américains qui défendent une base secrète de la CIA à Benghazi. Très vite, ils sont encerclés par une bande de rebelles armés jusqu'aux dents et doivent se défendre sans l'aide des États-Unis qui refusent de s'impliquer officiellement... Autant le dire tout de suite, les scènes d'action sont nombreuses, énormes, hyper réalistes et d'une intensité digne des meilleures productions du genre. On pense d'ailleurs immanquablement à « La chute du faucon noir » de Ridley Scott, très semblable sur la forme. Pour le reste, quelques scènes anecdotiques sont tournées pour laisser le spectateur souffler entre deux attaques tonitruantes et pour expliquer (vite fait) les tenants et les aboutissants. Il ne faut pas rêver, ce n'est pas un cours de géopolitique et le cinéaste ne tente même pas de cacher sa véritable ambition... Tourner un nouveau film d'action nerveux et divertissant. De ce côté là, aucun problème, c'est un vrai défouloir ! Pour la réalité historique, par contre....
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 558 abonnés Lire ses 76 critiques

    4,5
    Publiée le 13 avril 2016
    Les détracteurs de Michael Bay vont encore lui sauter dessus à pieds joints mais ce serait de la mauvaise foi tant le cinéaste est doté de certains talents. Ceux-ci sont d’ailleurs à leur paroxysme dans cette parenthèse entre un nouveau volet de la saga « Transformers » après l’excellent « The Island » et l’iconoclaste « No Pain No Gain ». Si l’on peut comprendre qu’il n’est pas donné à tout le monde de prendre son pied devant les péripéties de ses robots dans la très bruyante et rutilante saga à plusieurs milliards de dollars, force est de constater que « 13 hours » déborde de qualités et qu’on est scotchés à notre fauteuil plus de deux heures durant. De toute façon, Bay fera toujours partie des cinéastes très visuels qu’on aime à abhorrer ou qu’on adore… On ne peut nier que son dernier film n’est pas dénué de défauts. On retrouve toujours une absence de psychologie notable chez ses protagonistes et des dialogues réduits au minimum syndical. De plus, il n’est pas le plus doué des metteurs en scène pour l’émotion discrète. Sauf peut-être dans un final plus pudique et poignant qu’à l’accoutumée. Cependant, il inscrit parfaitement son film dans un contexte géopolitique avéré et prégnant en évitant de justesse tout manichéisme. Il se contente de relater les faits en exploitant à fond le potentiel de grand spectacle de cette histoire vraie. Les scènes du premier tiers rendent d’ailleurs à la perfection le travail de ces mercenaires gouvernementaux. Quant à l’aspect patriotique, il est tempéré et c’est un fait présent dans beaucoup de films américains, on ne peut donc s’agacer de cet aspect. Ici, on prend soin de ne pas diaboliser l’ennemi mais juste de le cantonner à des ombres difficilement identifiables et propices à renforcer la sensation de stress durant l’assaut. On sent que l’on veut éviter tout discours nauséeux pour se focaliser sur les faits et le spectaculaire. Et c’est réussi ! Pour ce qui est de la tension, du spectacle et de la maestria technique et visuelle, le réalisateur nous offre encore une orgie dont on se rappellera longtemps et à inscrire aux côtés de « La Chute du Faucon noir » ou de « Du sang et des larmes ». On voit à chaque plan que Bay sait se servir d’une caméra et qu’il orchestre ses scènes d’assaut avec un soin maniaque de tacticien tout en rendant, et ce n’est pas si souvent, ses scènes de sièges parfaitement lisibles. On est littéralement dans le feu de l’action du début à la fin et on sursaute autant qu’on est pris à partie par ce qui se joue sous nos yeux. Un véritable tour de force dans le genre du film guerrier qui fera date, n’en déplaise aux rageux.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 5 août 2016
    « 13 Hours » est un film de guerre particulièrement poignant de réalisme. L’action est particulièrement bien soignée, bien que le scénario souffre d’une certaine lenteur dans la première partie du film. Michael Bay a choisi un sujet difficile pour nous proposer un film, qui pour une fois, n’est pas destiné aux adolescents. Le travail des acteurs est bien orchestré. Le film retranscrit assez bien l’atmosphère particulière qui devait régner durant cette période. Un lieu de villégiature à éviter …
    NusaDua
    NusaDua

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 103 critiques

    4,0
    Publiée le 30 août 2016
    Michael Bay revient avec un film de guerre explosif et efficace autour de bases américaines en Libye, prises d’assaut par des combattants locaux. Je préfère rester très mesuré dans l'analyse de la portée morale, politique et symbolique du film, qui heureusement n'en rajoute pas particulièrement sur ce terrain-là (ligne officielle américaine - vous savez à quoi vous attendre). On n'est évidemment pas en présence d'Apocalypse Now et autres Platoon. Coté visuel et action, en revanche, on est bien servi : l'ensemble fait preuve d'une efficacité redoutable et constitue le haut du panier du genre. Le seul reproche concerne la difficulté de distinguer les soldats (américains) les uns des autres, que ce soit visuellement, ou en terme de personnalité. On ne comprend pas toujours ce qu'il se passe, mais la qualité de l'immersion et de la réalisation sont telles, que les 2h15 passent très rapidement : c'est plutôt bon signe.
    nestor13
    nestor13

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 985 critiques

    5,0
    Publiée le 18 février 2017
    Michael Bay, je t'aime. Oui, permettez-moi cette déclaration d'amour envers ce réalisateur tant décrié que l'on qualifie facilement de "bourrin". Car si je ne suis pas un grand fan de sa saga "Transformers", ce metteur en scène me fait une fois de plus jubiler avec ce "13 hours" qui vient après un tout excellent, même si dans un autre style, "No pain no gain". On est effectivement dans le plaisir pur avec ce moment héroïque où de braves américains sauvent leurs compatriotes contre les méchants islamistes. J'ai adoré ce film d'action et de suspense qui m'a pris aux tripes et Bay ne nous déçoit pas, nous offrant ce que l'on était en droit d'attendre au vu du scénario proposé. Malicieux, il fait citer par ses héros "La chute du Faucon Noir" et "Fort Alamo" qui synthétisent parfaitement la situation décrite ici qui est un véritable nid de guêpes. J'avais été relativement déçu par "Treize jours" et par "13 fantômes", mais là je crois que j'ai enfin décroché le bon numéro !
    pfloyd1
    pfloyd1

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 800 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juin 2016
    Les chefs d’œuvre cinématographique sont rares et 13 hours l'est assurément. Dans la lignée des histoires de guerre moderne authentiques tel American sniper ou encore la chute du faucon noir, 13 heure distribue autant d’adrénaline que sur le terrain. Pas de répits, la réalisation quasi parfaite nous plonge dans cet enfer bien réel (on ne voit pas passer les 2h20 du film !). Les personnages sont bien décris, vrais, sans fioritures ou excès, on nage dans le réel, dans ce qui se passe à l'autre bout du monde alors que nous sommes affalés dans nos canapé...une claque !
    iceman7582
    iceman7582

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 420 critiques

    3,5
    Publiée le 14 mai 2017
    Un bon film d'action comme Michael bay sait les faire ! Les scènes d'action sont excellentes et très bien faîtes. Le casting est pas mal et la musique signée Hans zimmer est très réussies comme à son habitude. La mise en scène globale est d'une efficacité redoutable. Au final, seul les dialogues trop américains déçoivent. Un bon film de guerre que les amateurs du genre apprécieront.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top