Mon AlloCiné
The Neon Demon
Note moyenne
3,4
29 titres de presse
  • Cahiers du Cinéma
  • Culturebox - France Télévisions
  • TF1 News
  • Transfuge
  • aVoir-aLire.com
  • CNews
  • Critikat.com
  • Ecran Large
  • La Septième Obsession
  • L'Ecran Fantastique
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Express
  • Mad Movies
  • Metro
  • Première
  • Télérama
  • Voici
  • 20 Minutes
  • La Voix du Nord
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • GQ
  • L'Ecran Fantastique
  • Le Monde
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Point
  • Libération
  • VSD

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

29 critiques presse

Cahiers du Cinéma

par Cyril Béghin

"The Neon Demon" n’est pas une énième fable de chair fraîche pervertie et dévorée par la société du spectacle, c’est la mise en scène d’une hantise réciproque jusque dans les moindres détails de l’image. La beauté captive autant qu’elle est capturée, la morale est simple mais elle n’avait jamais été portée à cette extrémité indémêlable.

Culturebox - France Télévisions

par Boris Courret

Derrière l'œuvre expérimentale et visuellement époustouflante de Nicolas Wending Refn, se cache une critique acerbe de notre monde, où le culte de la beauté et de la perfection règne en maître.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

TF1 News

par Romain Le Vern

Le réalisateur Nicolas Winding Refn a bien raison de signer "The Neon Demon" de ses initiales (NWR comme un certain YSL): radical et filant telle une comète jusqu'au bout de sa logique paranoïaque, ce film l'impose définitivement comme un génie de la haute-couture trash, pour qui le bon goût est l’ennemi de la créativité.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Transfuge

par Damien Aubel

(...) un petit bijou de maniérisme irrévérencieux. Du trash sous des images léchées.

aVoir-aLire.com

par Alexandre Jourdain

La performance esthétique de "The Neon Demon" farde une certaine inconsistance. Mais qu’importe, cette plongée Suspirienne fascine jusqu’à l’obsession.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

CNews

par La Rédaction

Malgré ces quelques reproches, cette variation autour du film d’horreur utilise avec humour les codes du genre pour épingler les injonctions du culte de la beauté et de la jeunesse. Reste la musique de Cliff Martinez. Collaborateur de longue date du cinéaste, le compositeur américain signe ici une bande-son électro ensorcelante.

Critikat.com

par Josué Morel

Rien, ou presque, ne nous avait préparé dans la carrière de Nicolas Winding Refn à un film aussi tortueux, inégal et passionnant que "The Neon Demon".

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Ecran Large

par Simon Riaux

Vénéneux, retors, et cruellement drôle, "The Neon Demon" est un uppercut esthétique inclassable, parfois déconcertant, toujours jubilatoire.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

La Septième Obsession

par Loris Hantzis

Nicolas Winding Refn s’entoure de femmes au scénario et à la photographie, pour pleinement embrasser son parcours angélique avec une tendresse rappelant les scènes les plus douces et cotonneuses de "Drive".

L'Ecran Fantastique

par Alexandre Jourdain

POUR : Performance remarquable dont l'ambiguïté érotique convoque en creux la griffe d'un David Cronenberg.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Accordant son style au sujet, Nicolas Winding Refn construit un spectacle tout d’éclats électriques, de débauches visuelles et de sophistications formelles. Avec, derrière, le vide glacé de l’imagerie clip.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

On aime ou pas, mais le film laisse une marque puissante.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Express

par Eric Libiot

"The Neon Demon" est un film d’une beauté formelle époustouflante, comme un jeu de miroir avec le sujet, pervertie par des intrusions dans le gore (cannibalisme, sang...) en autant de métaphores.

Mad Movies

par Fausto Fasulo

Capricieux, égocentrique, passionnant et terrassant.

Metro

par Jérôme Vermelin

Si "The Neon Demon" nous a séduits (...), c’est d’abord par son esthétique flamboyante, certains diront kitsch. Chez NWR, plus que jamais, chaque plan, chaque détail visuel et sonore (...) captive de la première à la dernière seconde avec une générosité rare (...).

La critique complète est disponible sur le site Metro

Première

par Frédéric Foubert

Fable morbide sur une jolie provinciale qui débarque à Los Angeles pour percer dans le milieu de la mode, "The Neon Demon" est à la croisée des chemins. Un pied dans l’intransigeance mutique, l’autre dans la séduction pure (couleurs qui pètent de partout, filles sublimes sur talons aiguilles…).

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Jacques Morice

Sophistiquée et crue, cette guerre des belles est d'une futilité perverse, sexy, sanglante, fun.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par Jérôme Saunier

Le film est moins drôle qu'il ne le souhaite sur le terrain de la fable satirique mais terriblement adroit dans sa manière de détourner l'imagerie publicitaire des corps photoshopés pour la pousser dans des retranchements gores insoupçonnés.

20 Minutes

par Caroline Vié

(Une) comédie féroce sur le milieu des mannequins.

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Alors oui, on se solidarise de ce cinéma de pure sensation, de cet auteur fétichiste qui cultive l’étrangeté, frise l’abstraction et compose des plans d’une sophistication inouïe, peuplés de filles que l’on croirait sorties des clips de Bryan Ferry et feu Robert Palmer. Mais l’on rechigne un peu à le suivre dans ses délires nécrophiles et voyeuristes.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Les Fiches du Cinéma

par Thomas Fouet

Nicolas Winding refn revisite “Mulholland Drive” dans un film atmosphérique, fétichiste, fantasmagorique et sophistiqué jusqu'à l'écœurement.

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

Winding Refn télescope, avec une nuance d'humour, la violence des mondes de la mode et du cinéma de genre. Dans "The Neon Demon", tout est métaphore, et c'est ce qui fait à la fois l'intérêt (la littéralité qui élève le cliché au rang d'archétype, de mythe) et la limite du film (le grand-guignol).

GQ

par Toma Clarac

Etourdi par les nappes electro de l'ex Red Hot Cliff Martinez (déjà à l'oeuvre sur la BO de "Drive"), Refn recycle en outre une esthétique porno chic diablement datée. C'est dommage.

La critique complète est disponible sur le site GQ

L'Ecran Fantastique

par Yann Lebecque

CONTRE : Tombant sous l'ivresse de la virtuosité visuelle, "NWR" oublie qu'un long-métrage n'est pas qu'un exercice de style (...).

Le Monde

par Thomas Sotinel

Privilégiant l'esthétique, le cinéaste danois s'acharne avec un brio délirant et parfois répugnant sur l'univers du mannequinat.

Le Journal du Dimanche

par Danielle Attali

Le vide habite cet exercice de style vain et hypersophistiqué qui prétend dénoncer la dictature de la beauté et ce qu’on est capable de commettre pour conserver une éternelle jeunesse.

Le Point

par Philippe Guedj

On était venu voir un film d'horreur radical et prenant, on se retrouve avec un clip chichiteux et mortifère, un conte de fées techno, prétentieux et vaguement provoc'.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Libération

par Elisabeth Franck-Dumas

Refn (...) se retrouve figé dans la position du cinglé moraliste en complet de laine, qui se contemple éructer son catéchisme depuis le fond d’un aquarium de miroirs.

La critique complète est disponible sur le site Libération

VSD

par Bernard Achour

Le film transforme le parcours a priori excitant d’une sublime innocente dans la jungle des top-models en un chemin de croix esthétique où le souci de la « belle image » vire à la pure psychose audiovisuelle, sans compter l’insondable crétinerie pseudo-transgressive des vingt dernières minutes.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top