Notez des films
Mon AlloCiné
    For This Is My Body
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "For This Is My Body" et de son tournage !

    Une rock star au ciné

    Déjà apparu dans divers films anglais, et auteur de certaines des chansons au coeur d'American Trip, le rockeur Carl Barât, co-leader de The Libertines avec Pete Doherty, tient ici le haut de l'affiche pour la première fois de sa carrière, et a également composé la bande-originale.

    Amour impossible

    A l'origine de For This Is My Body se trouve la volonté de Paule Muret de raconter une histoire d’amour impossible basée sur les romantiques du 19ème siècle : "Une cristallisation stendhalienne, où le désir naît dans l’admiration, se nourrit dans l’attente avec des sentiments inavouables, passant de l’espoir au doute et pouvant aller jusqu’à la mort", selon les propres mots de la cinéaste, qui a ainsi choisi l'univers du rock, indissociable du sexe, pour rendre cette histoire contemporaine.

    Le choix du rockeur

    Trouver la personne qui allait camper la rock star s'est avéré délicat et Paule Muret voyait mal un acteur l'interpréter. La réalisatrice a donc choisi le rockeur Carl Barât après avoir entendu qu'il avait joué une pièce de théâtre à Londres et fait des études d’art dramatique à l’université. Elle explique : "Carl dégage une sensualité irrésistible, même quand il bouge à peine et qu’il chante sans guitare. Mais j’ai vraiment su que c’était lui lorsque j’ai entendu les chansons de son album solo à sa sortie en octobre 2010. Des chansons d’amour, de rupture et de mort qui faisaient écho à mon univers."

    Rencontre

    Paule Muret a eu du mal à contacter Carl Barât pour lui proposer le rôle compte tenu du fait que les rockstars sont très protégées. C'est son manager qui a envoyé un mail à la cinéaste disant : "So, Carl likes the script". Elle l'a donc rencontré et il s'est ensuite passé trois ans entre cette rencontre et le tournage parce que le montage financier du film était difficile. Pendant cette période, Paule Muret et Carl Barât se sont vus plusieurs fois, comme la cinéaste s'en rappelle : "Nos rapports étaient étranges parce que je parle à peine anglais et lui, un peu mieux le français. Mais je lui montrais des images et il a emporté une grande partie de mes polaroïds afin de s’en inspirer pour écrire les chansons qu’il a composées spécifiquement pour le film."

    Le choix d'Audrey Bastien

    Audrey Bastien trouve dans This Is For My Body son premier rôle principal. A l'origine, Paule Muret la trouvait trop enfantine pour le rôle mais lorsque la cinéaste a su que le film allait se tourner en anglais, langue dans laquelle l'actrice excelle, elle a accepté de la rencontrer. "Elle portait une doudoune, un bonnet de laine et une chemise à carreaux, elle n’avait rien à voir avec mon personnage, mais en moins d’une heure, elle m’a retournée. Son désir de jouer ce rôle était si fort qu’elle m’a hypnotisée par l’intensité de son regard, comme le serpent de Kipling", se rappelle Muret.

    Décors

    Pour les décors parisiens, Paule Muret a tourné à l’hôtel Lotti, à l’Institut du Monde Arabe ou encore dans la fauverie du Jardin des Plantes. Dans cette dernière, la cinéaste voulait filmer le jaguar mais comme il a été transporté une semaine avant au zoo de Vincennes, elle a dû se rabattre sur la petite panthère des neiges. 

    Galère de tournage

    Lorsqu'elle a voulu tourner à l’Institut du Monde Arabe, Paule Muret a été obligée de changer le plan de travail à cause de la visite d’un officiel. Le film a ainsi été suspendu pendant dix jours et il a fallu tourner en deux jours ce qui était prévu pour quatre. "L’équipe est revenue de Suisse, mais sans le chef opérateur et l’ingénieur du son qui étaient engagés sur un autre film. C’était très déstabilisant. Et j’ai dû me montrer assez directive sur les cadres, pour tenter de capter, en un temps record, la magie de ce lieu", se rappelle Muret.

    Constante

    Dans son premier film, Rien que des mensonges, Paule Muret avait déjà tourné avec une rockstar en la personne d'Alain Bashung.

    Fanny Ardant au casting

    Fanny Ardant est au casting du film. La célèbre comédienne avait déjà tourné sous la direction de Paule Muret dans Rien que des mensonges en 1991 (elle avait le rôle principal). C'est Ardant qui a voulu apparaître dans For This Is My Body et la réalisatrice lui a ainsi écrit une scène juste pour elle.

    Signification du titre

    Paule Muret explique pourquoi elle a choisi le titre For This Is My Body : "Parce que qu’il est christique, et qu’il y a dans la dévotion du fan pour la rock star, quelque chose qui a à voir avec la foi. Pour décrire la rock star, la rhétorique de toujours est la Passion, le chemin de croix. Le rocker est vu comme un saint, et tout ce qu’il touche comme une relique. J’ai donc tenté de filmer le corps de mon personnage comme Le Caravage a peint le Christ. un corps à demi-nu qui traverse tout le film. une sorte de demi-Dieu. Mais le film aurait aussi pu s’appeler All Is Vanity dans le sens de l’Ecclésiaste : vanité des vanités, tout est vanité. Ainsi la désespérance de cette histoire rejoint le "no future" de la culture punk. Et en ça, For This Is My Body me semble parfaitement inscrit dans notre époque."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • 1917 (2019)
    • Les Incognitos (2019)
    • Les Filles du Docteur March (2019)
    • Play (2018)
    • Les Vétos (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • La Reine des neiges II (2019)
    • Underwater (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • La Vérité (2019)
    • Les Enfants du temps (2019)
    • L'Art du mensonge (2019)
    • Docteur ? (2019)
    • SOL (2018)
    • Selfie (2018)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • Le Lac aux oies sauvages (2019)
    • L'Adieu (The Farewell) (2019)
    Back to Top