Mon AlloCiné
    Lifeboat
    note moyenne
    3,8
    238 notes dont 48 critiques
    15% (7 critiques)
    35% (17 critiques)
    27% (13 critiques)
    21% (10 critiques)
    2% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Lifeboat ?

    48 critiques spectateurs

    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 965 critiques

    5,0
    Ça n'aura échappé à personne : il y a dans ce 《Lifeboat》une forte propagande anti-nazi. Mais comment s'en offusquer ? Ces monstres ne méritaient pas autre chose. Bref. Le film, de par la forme adoptée, c'est-à-dire un huis-clos en plein océan, représentait un gros défi. Un défi relevé haut la main par Alfred Hitchcock. Le ton est donné d'entrée de jeu lorsque l'on voit la cheminée du paquebot disparaître sous la surface de l'eau. S'en suivent ensuite les survivants. Tous ont une personnalité différente qui va éclater lorsque va être évoqué le sort à réserver au marin allemand. Certains plaident la clémence. D'autres plaident la mort. Ces personnages sont au nombre de 9, mais il y a de la place pour tous. On a le temps de les connaître un minimum. Il y a dans ce film deux moments forts : la scène de la tempête. Dotée d'une intensité à couper au couteau. Et la scène où le navire allemand se fait bombarder. Les plans de l'attaque, filmés en caméra subjective, sont superbes. Il faut vraiment voir ce navire en feu, disparaître sous les eaux. Pour ma part, je ne noterai qu'un seul bémol : un petit flottement d'une quinzaine de minutes après la fameuse scène de la tempête. Sinon, c'est vraiment du tout bon. Et Tallulah Bankhead se place comme étant l'une des meilleures actrices Hitchcockiennes. Officiellement, 《Lifeboat》n'est pas considéré comme une oeuvre phare de Hitch et pourtant, je crois qu'elle en est une.
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 694 critiques

    4,0
    Assez stupéfiant ! Je ne m'attendais pas à un tel niveau ! Comme quoi, sous-estimer Sir Alfred est une grave erreur. Réalisé en 1943, "Lifeboat" fait avant tout partie de ces oeuvres qu'on qualifie "d'efforts de guerre" et qui traitent donc de la situation mondiale de l'époque. Pour faire simple ici, quelques américains rescapés dans un canot de sauvetage recueillent un nazi promu d'une identique situation. Les choses ne vont pas se passer comme prévu et les dillemmes moraux comme politiques serviront admirablement une intrigue riche et remarquablement construite. A partir d'un sujet d'apparence très simple, Hitchcock se joue avec une aisance scotchante de tous les clichés appartenant au huis-clos, pour composer finalement une oeuvre personnelle, comprenant plusieurs séquences marquantes et d'une virtuosité technique assez incroyable. Pas de grosses fautes au niveau d'un montage génialement maîtrisé et faisant passer, comme dans les définitions de base, toutes les émotions au spectateur. Restreindre le lieu n'est pas un problème pour le cinéaste qui réalisera entre autres "Fenêtre sur Cour" ou "le Crime Etait Presque Parfait" sur un principe similaire. Mais qu'a donc de plus ce "Lifeboat" ? L'intensité d'un combat pour la survie nerveusement éprouvant suppléé d'une tension dramatique à toute épreuve. On s'attache aux protagonistes et craignons pour leur sort. L'influence qu'ils exercent sur la réaction du spectateur est passionnante et on est littéralement subjugué par ce petit chef-d'oeuvre. Aucune longueur, un suspense constant et croissant, une interprétation juste et moderne, une mise en scène affutée au rasoir, un ressenti profond, une réflexion sur la guerre et l'humanité ainsi que les conséquences que l'une peut avoir sur l'autre. Magistral ! Seul défaut : le rôle du noir, laissé de côté et présent dans la seule optique d'amuser la galerie. Mais à part ça...
    Jack H
    Jack H

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 281 critiques

    4,0
    3 fois nominé aux Oscars, exploit technique, film de propagande, Lifeboat est pourtant considéré comme un film mineure d'Alfred Hitchock! Ca montre à quel point le maitre c'est construit une filmographie qui a trés peu d'égales au jour d'aujourdhui. Huis clos sur un radeau avec pour protagonistes des personnages aux caractéristiques différentes et appronfondis. Ils s'affrontent avec la plume de Steinbeck (a qui l'on doit les scénarios "des raisins de la colère" ou "A l'Est d'Eden") donc c'est trés bien écrit, avec beaucoup d'humour et les interprétations sont à l'hauteurs du niveau d'écriture. Le maitre comme à son habitude monte habilement sa trame, délaissant le suspense (une scène toutefois géniale) à la tension dramatique. On pourra critiquer les idées plutôt extrêmes envers les nazis mais il faut le prendre comme un film réalisé pour la naiveté de "l'effort de guerre" et non comme un brûlot antinazi. La réalisation est impeccable, efficace, ne s'emcombrant pas d'effets pour compenser la petitesse du lieu et le traitement des protagonistes sont tout aussi intéréssants que l'intrigue si ce n'est plus. Un Hitchock à ne pas manquer !
    Baybay Magnifiquebaybay
    Baybay Magnifiquebaybay

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 041 critiques

    4,5
    Hitchcock multiplia les innovations. Lifeboat ou ce pari fou de réaliser un suspens dramatique psychologique dont l'unique lieu d'action se constitue d'un canot de sauvetage, huit-clos à ciel ouvert. Apparemment commande propagandiste à l'origine, cet Hitchcock ne peut rivaliser avec d'autres métrages plus consistant mais il n'en demeure pas moins dense, ou pour autant, nœud de thèmes chers au cinéaste. Surtout, il parvient à s'éloigner du but originel en complexifiant et en questionnant les rapports dans la responsabilité de la guerre, n'hésitant pas à renverser les préjugés. Mais, c'est finalement pour mieux y revenir ensuite, scellant la propagande, et oblitérant toute intellectualisation supplémentaire. Regrettable donc, car le film en lui-même regorge de répliques assassines (excellente Tallulah Bankhead) autant qu'il démontre une impressionnante capacité à mobiliser l'intérêt du spectateur pour un petit canot rivalisant de tumultes avec la mer qui le transporte.
    lost 4/8/15/16/23/42
    lost 4/8/15/16/23/42

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 332 critiques

    5,0
    excelent film qui passe trés vite etant donné que la quasi totalité du film se passe sur un canot de sauvetage . dans ce film nous retrouvons bien le style hitchcock avec son suspens trés connu
    Fayce Zj
    Fayce Zj

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 508 critiques

    2,5
    Loin de moi l'idée de vouloir dire du mal de la grande réussite technique que constitue ce film tourné en studios et qui nous donne l'illusion d'être perdu en plein océan. Néanmoins, je dois admettre que ce "Lifeboat" m'est apparu comme l'un des films les moins marquants de Sir Hitchcock. Dans l'absolu, le thème est intéressant et soulève des questions éthiques non négligeables, mais au final, les deux personnages qui ressortent vraiment sont celui du nazi et de la journaliste. D'autres personnages ont des réactions soit trop exagérées, soit trop peu appuyées; je pense notamment au type qui doit se faire amputer la jambe gangrénée et qui semble le prendre quand même vachement sereinement... En somme, j'ai eu un peu de mal à vraiment croire à toute cette histoire et à comprendre comment l'Allemand a bien pu se retrouver lui aussi naufragé ( il y a sans doute un détail qui m'aura échappé ), mais surtout, j'ai de la difficulté à comprendre où Hitchcock a voulu en venir... Que faut-il penser du comportement de ces naufragés ? Sont-ils moralement meilleurs que le nazi qui les accompagne ? Certaines remarques m'ont agacé, du genre "Qu'allons-nous faire de gens comme eux ?" en parlant des Allemands, alors qu'au fond, avec le recul que nous avons aujourd'hui, nous comprenons que la majeure partie des personnes impliquées dans les tristes événements de la Seconde Guerre Mondiale étaient des humains comme tout le monde qui ne faisaient qu'exécuter les ordres qu'ils recevaient, obéissant à une hiérarchie et un conditionnement précis. Bon, il est difficile de critiquer le film sur ce point, étant donné l'époque à laquelle il a été tourné. Au final, je trouve que "Lifeboat" est presque au niveau de ce genre de films qui oeuvrent pour la propagande et finissent par avoir moins d'impact sur le spectateur au fil des années... Pour dire les choses franchement, j'ai eu tendance à trouver le temps un peu long devant ce film et j'ai connu des huis-clos meilleurs que celui-ci ! Plus je découvre la filmographie d'Hitchcock, plus je considère que ses véritables chefs-d'oeuvre peuvent se compter sur les doigts d'une seule main. Mais bon, j'aurais probablement eu un point de vue différent en découvrant ces films à l'époque, lors de leur parution. Mais je considère qu'il faut savoir porter un jugement actuel, en tenant compte que le spectateur a aujourd'hui un immense choix de films et qu'il doit savoir faire le tri entre les indispensables et les autres... Pour moi, "Lifeboat" fait parti des autres.
    Cocobusiness
    Cocobusiness

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 382 critiques

    1,0
    Scénario de John Steinbeck (Des Souris et des Hommes, Les raisins de la Colère, A l’Est d’Eden, Viva Zapata…). En pleine guerre mondiale, les survivants d’un navire américain coulé par un sous-marin allemand, également détruit, se réfugient dans un canot de sauvetage, rapidement rejoint par un officier nazi, naufragé aussi…Huis clos en plein océan…de studio. Propagande antinazie évidente, personnages très caricaturaux, effets spéciaux…de l’époque. On finit par s’ennuyer devant cette toile qui a beaucoup vieilli.
    Nelly M.
    Nelly M.

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 493 critiques

    5,0
    Vu en v.o. en juin 2008. Le tournage fut réalisé en studio, il en a fallu des astuces pour donner l'illusion de mal de mer, bien présente... Une oeuvre décriée à sa sortie (pas de quoi !), réhabilitée ensuite puis injustement tombée dans l'oubli. La "patte" du maître est bien là : quelques nappes de brouillard, des signes brefs de naufrage et focus sur une lady fumant cigarette, son bas a juste filé (fascinante Tallulah Bankhead), elle accueille un premier rescapé (très beau et intemporel John Hodiak). C'est parti pour 1h36 de chaloupe avec neuf fantômes de l'océan à la dérive, dépouillement progressif, drames mais aussi quelques cocasseries... Vous auriez tort de vous priver de cette confrontation de caractères, surtout que les dialogues de Steinbeck renforcent encore la malice hitchcockienne !
    Eternally
    Eternally

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 220 critiques

    2,5
    Steinbeck signe ici un scénario quasi-impossible à mettre en boite, particulièrement à cause d'un unique décor: un canot de sauvetage. Hitchcock s'y essaye et malheureusement laisse un sentiment mitigé. La réalisation du maître reste classique (comment faire mieux dans ce huis clos?) et même manque parfois de rythme. Au final, un film assez lent qui nous fait alterner ennui et intérêt et masque par la même occasion le propos du film, si engagé et engageant soit-il.
    Consent
    Consent

    Suivre son activité Lire ses 66 critiques

    3,0
    Un Hitchcock décevant je trouve. Le scénario manque d'épaisseur et aucun personnage – sauf peut-être celui du nazi et celui de Connie (et encore) – parvient à faire de ce film une œuvre vraiment captivante.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Un scénario intéressant malheureusement Hitchcock n'arrive pas vraiment à créer l'ambiance.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Dans la catégorie "bizarrerie technique d'Hitchcock", "La Corde" est une réussite indéniable. C'est moins le cas pour "Lifeboat". S'il est admirable que le film puisse se dérouler pendant 1h30 sur ce canot, on peut regretter les nombreuses lenteurs rencontrées, et la présence de certaines scènes qui ne rajoutent pas grand chose au récit. Il n'y a pas vraiment de tension, ni de suspense. Et la morale... est ambiguë : en fin de compte, où voulait en venir Hitchcock ? On ne sait pas trop. A noter cependant un des meilleurs caméos du maître. Et surtout une mise en scène et des effets spéciaux toujours en avance sur leur temps.
    pi93joe
    pi93joe

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 521 critiques

    3,5
    Mon premier Hitchcok ! Une réussite en ce qui concerne le scénario car l'on perçoit parfaitement la peur des naufragés face à l'océan, leur rancune à l'égard de l'allemand et leur brin d'espoir qui cherche à s'exprimer, le tout sur une ambiance tantôt légère tantôt apocalyptique. Les scènes de tempêtes sont remarquables pour l'époque et on ne sait pas comment le film va se clore ce qui accroit le suspense. Un bon film d'Alfred H !
    Themistocle_480
    Themistocle_480

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 240 critiques

    3,0
    Un assez bon Hitchcock, peut être le plus original de sa filmographie. En pleine seconde guerre mondiale, un groupe de resapés de différentes origines vont devoir cohabiter sur un même radeau. Malgré un début un peu lent, la sauce finit par prendre et la tension devient vite efficace. Si on reconnaît la patte d'Hitchcock dans l'habileté des péripéties successives, le Maître semble quelque peu avoir perdu son génie pour faire vibrer le spectateur pour un personnage et lui faire vivre l'intrigue; l'intérêt majeur de ce film est sans doute à chercher ailleurs. Dans une ambiance très psychologique, certaines questions éthiques se posent aux personnages, en particulier à propos de la peine de mort et de la valeur de la vie humaine. Mettre des personnages dans une situation dramatique et les confronter à des dilemnes cornéliens: voilà la plus grande réussite du film. La dernière réplique conclut le film sur une morale qui n'est pas sans rappeler celle d'M le Maudit. Il convient de louer Hitchcock pour quelques scènes qui font une apologie discrète du mouvement pour les droits civils, position politique assez précoce au vu de la date du film (1945). Associé à l'intensité du film, ce côté moral fait donc, en grande partie, la réussite de l'oeuvre. Une ambiance sombre, mais non dénuée d'humour, avec un personnage particulièrement amusant. Quelques scènes assez réalistes rapellent au spectateur la cruauté de cette guerre, tandis que ce huis clos qui mêle classes, nationalités et personnalités aussi diverses que possibles, se révèle dense et intéressant. Malgré tout, jamais le suspens ne devient insupportable ou la tension oppressante; le potentiel de cette intrigue ne semble pas être exploité jusqu'à son paroxysme; on regrettera aussi une musique très peu mémorable, ou bien tonitruante au possible, ou bien trop peu présente. Un Hitchcock original, pas parmi les plus passionnants mais à voir pous sa dimension psychologique et son côté philosophique.
    kinophil
    kinophil

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 243 critiques

    4,0
    Un navire américain est coulé par un sous-marin allemand. Huit survivants gagnent un canot de sauvetage, bientôt rejoints par un marin allemand appartenant à l'équipage du sous-marin également naufragé. Le groupe s’organise et s’interroge : qui doit commander, vers où aller, peut on faire confiance à l’allemand …? Hitchcock organise un huis clos de quelques m² perdus au milieu de l’océan, où il regroupe des personnages de classes sociales, de personnalités et d'horizons différents confrontés à la faim, la soif, la maladie, les tempêtes. Au travers des conflits et des passions qui se créent entre ces hommes et ces femmes, la situation sert à mettre en scène l’âme humaine et les réactions de ces personnages face à leur destin et face à la mort. Malgré la contrainte du huis clos, jamais on ne s’ennui. Le récit est bien rythmé, les situations s’enchainent sans temps mort, les dialogues sont vifs, les angles et les prises de vue sont diversifiés. Cela réconcilie avec Hitchcock après deux films nuls : La main au collet (film sans charme de promotion pour la Côte d’Azur), et L’homme qui en savait trop –version1-(scénario et personnages bâclés)
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top