Mon AlloCiné
    Un Voyage de Martin Scorsese à travers le cinéma américain
    note moyenne
    4,0
    172 notes dont 15 critiques
    40% (6 critiques)
    27% (4 critiques)
    27% (4 critiques)
    7% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Un Voyage de Martin Scorsese à travers le cinéma américain ?

    15 critiques spectateurs

    jackajmm
    jackajmm

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 72 critiques

    4,0
    Un superbe documentaire qui donne une vision magnifique des plus grands chefs-d'oeuvre du cinéma américain comme "Les Ensorcelés". Pour les futurs réalisateurs fous de Martin Scorsese comme moi !
    . m
    . m

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 34 critiques

    4,0
    Un très long et magnifique documentaire de Martin Scorcese sur près de 60 ans du cinéma américain, tout le monde (ou presque) y passe les grands réalisateurs, les genres et les grands moments de l'histoire du cinéma américain. Plus d'une 40 d'extrait de films sont montré tout au long de ce voyage, même si la trop grande place qu'ils prennent dans ce documentaire peux être décevant il permet de découvrir des dizaine de films fantastique qu'on à qu'une envie de lancer après l’avoir fini, il est vrai que Scorcese via la voix of nous accompagne tout du long, mais j'aurais aimé avoirs plus d'information & de ses avis personnels sur tout les films qu'il nous montrent, un dialogue avec un tiers n'aurais pas été de trop.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    4,0
    J'ai une immense estime pour Martin Scorsese, tant l'homme que son cinéma et la façon dont il m'a marqué est inestimable, ayant pleinement participé à faire du cinéma une de mes passions, ayant assez jeune découvert son art (Taxi Driver en tête, puis Les Affranchis, Raging Bull, Le Temps de l'Innocence, Les Infiltrés, Casino, New York New York etc). L'homme est un passionné de Cinéma, et ce qu'il soit américain, italien, suédois ou autres, tout simplement le Cinéma. Dès qu'il eut l'occasion de faire un documentaire sur le cinéma américain (dans le cadre de la célébration du centenaire du cinéma par le British Film Institute), il ne s'en est pas privé. Il ne compte retracer l'histoire du cinéma au pays de l'Oncle Sam, mais d'y donner sa vision, d'y jeter un regard personnel et de mettre en lumière ce qui l'a marqué. Dès les premières secondes, il rappelle que le cinéma, c'est de l'émotion et que celle-ci repose sur la volonté d'expression de son réalisateur, il divise donc ce périple en trois chapitres. Le premier évoque le réalisateur conteur, le second ses moyens d'expression et le rôle d'illusionniste et enfin la façon de raconter à la première personne. Finalement, tout est dans le titre. Scorsese nous invite à voyager dans le cinéma américain de ses débuts jusqu'aux années 1960, il n'évoque donc pas sa génération mais ceux qui ont marqué et influencé celle-ci. Lorsque, comme moi, on est passionné par le cinéma et que l'on considère cet art comme magique et intemporel, c'est un vrai bonheur et on écoute, et regarde, Scorsese évoquant le cinéma, son évolution, le rapport entre les réalisateurs et le public, mais aussi les producteurs, les films et genres marquants etc. Il est sincère et passionné et ça se ressent du début à la fin alors qu'il évoque ceux qui l'ont influencé, de King Vidor à Minnelli en passant bien évidemment par Griffith, le vrai maitre d'Hollywood, celui qui fut inspiré du XIXème siècle (Dickens, Tolstoï) pour créer celui du XXème. Une fascination pour l'homme, son travail et son cinéma que je partage totalement alors qu'il évoque ses courts-métrages d'avant la Première Guerre mondiale, définissant déjà les bases de nombreux genres puis des films comme Le Lys Brisé, introduisant les effets de réel dans le spectacle. Bien évidemment, et ce malgré la longueur (plus de 3h30), ça paraît toujours un peu trop rapide, il y a tant à évoquer dans le cinéma qu'il ne peut pas tout faire et c'est même parfois un peu survolé, notamment avec les extraits mais qu'importe, Scorsese transmet toute sa passion avec brio. Toutes les parties sont évoquées avec pertinence, que ce soit sur son propre vécu (sa découverte du cinéma mais aussi ses influences où les classiques côtoient les films moins ou pas connus), le travail de cinéaste, la censure, la façon de la contourner ou encore les rapports avec les studios. L'industrie hollywoodienne est au coeur du documentaire, que ce soit ses failles, sa vision du cinéma ou les liens avec ceux qui y participent. Un système où finalement tout film ayant une place, construisant des mythes et des modes, durant parfois de longues décennies et évoluant face aux changements de la société, notamment après la Seconde Guerre mondiale. L'intérêt vient aussi des participants, où Gregory Peck, Clint Eastwood, Capra ou encore Billy Wilder viennent évoquer des anecdotes ou des visions d'ensembles. La force de ce voyage, c'est aussi que Scorsese nous rappelle à chaque instant que le cinéma c'est de l'émotion, que ce soit l'émerveillement, la beauté ou encore la tristesse. Il y a un vrai soupçon de mélancolie qui plane dans l'univers du metteur en scène de Taxi Driver et sa manière de raconter cela. Et puis, il y a tous les films qu'il donne envie de découvrir, de Duel au Soleil à Meurtre sous Contrat en passant par Les Ensorcelés, et tant d'autres encore. Il transmet toute sa passion pour le 7ème art avec l'impression d'un disciple devenu maitre et qui véhicule son savoir. Scorsese évoque ce documentaire comme un témoignage qui se doit d'être transmis, et de mon point de vue, il me confirme aussi que l'âge d'or du cinéma, tant dans les films que les metteurs en scène et les humains tout simplement, est passé, et ce depuis longtemps. Ce long voyage est destiné à tout passionné de cinéma, qu'il soit adepte ou non de Scorsese mais qui croit en la magie et l'intemporalité du cinéma, à l'émotion et la fascination qu'elle peut procurer ainsi qu'à l'importance de véhiculer son histoire.
    TCovert
    TCovert

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 383 critiques

    5,0
    Le Voyage de Martin Scorsese à travers le cinéma américain s’avère très intéressant, d’autant qu’en plus d’embarquer avec lui on a le droit à des intervenants comme Brian De Palma, Francis Ford Coppola et bien d’autres encore. Mais ce documentaire est-il complet ? Non, et ce n’est pas son but car dans le titre original il est dit « a personal journey… ». Scorsese nous emmène en fait dans son univers, il nous parle des films qui l’ont marqués à certaines périodes de sa vie et cela comprend évidemment de célèbres classiques mais aussi des film beaucoup moins connus qui l’ont influencés. On sent un Marty passionné par son sujet, passion transmise pour ma part car j’ai, depuis avoir vu ce documentaire, voulu voir et vu beaucoup des films dont il est question en découvrant des terres inconnues et agréables si j’ose dire. Scorsese nous parle des ses sentiments sur telle ou telle séquence d’un film et nous rappelle ainsi ce qu’est le cinéma avant tout : l’émotion. Un documentaire très riche (3H45) à voir pour tout les cinéphiles, amateur de Scorsese ou non.
    caro18
    caro18

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 2 022 critiques

    2,0
    Un documentaire très interessant de Martin Scorsese sur le cinema américain.
    fabrobinet
    fabrobinet

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 54 critiques

    5,0
    Une magnifique évocation du cinéma américain par Martin Scorsese. Moins "personnel" que celui sur le cinéma italien, mais tout aussi passionnant. Je crois que le terme évocation convient mieux que celui du voyage car on ne peut en quatre heures faire l'anthologie du cinéma américain. Des choix ont dû être faits, certains réalisateurs sont absents, comme Hitchcock ou Lubitsch, mais l'ensemble est quand même remarquable. Rien que pour voir Martin Scorsese parler de films comme Barry Lyndon, ça vaut le coup!!!!!
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 842 critiques

    3,5
    Quand le maitre Scorsese se place entant que cinéphile et nous fait partager son savoir et sa culture, on adhère forcement! Le voyage a beau durer plus de 3h, on ne s'y ennui pas.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    3,0
    Un voyage à travers le cinéma américain avec un homme aussi passionné et aussi passionnant que Martin Scorsese ??? La question ne se pose même pas, on accepte tout de suite de prendre un billet. L'ensemble se compose de trois parties d'une durée totale de 225 minutes qui passent à la vitesse à laquelle une pellicule nitrate s'enflamme, c'est-à-dire très très rapidement, et aborde le cinéma du Pays de l'Oncle Sam de Griffith jusqu'au moment où Scorsese a débuté, la fin des années 60. J'ai beau avoir plus de 15 ans de cinéphilie dans les dents, le réalisateur de "Taxi Driver" a quand même réussi à me faire découvrir deux-trois titres que je ne connaissais pas. Pas une mince affaire, moi qui croyais pratiquement tout connaitre, un petit coup à l'orgueil en même temps qu'une petite caresse dans le bon sens du poil pour ma passion pour le Septième Art. Si les deux premières parties, qui abordent le cinéma américain à travers ses nombreux genres, sont bien évidemment prenantes, j'avoue que j'ai une petite préférence pour la troisième qui évoque les diverses catégories de réalisateurs. D'ailleurs, je regrette même qu'il n'y ait pas eu une quatrième partie dans la même thématique qui aurait permis à Scorsese de parler de géants, dont il fait mention rapidement à la toute fin tout en exprimant le regret de ne pas avoir plus de temps pour justement beaucoup mieux les approfondir, comme Preston Sturges, Ernst Lubitsch ou encore Alfred Hitchcock...
    matt240490
    matt240490

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 804 critiques

    3,0
    Un Voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain est un documentaire de 3h45 conté par le réalisateur de Casino et des Affranchis sur les réalisateurs qui ont inspirés sa propre carrière et les films qui l'ont marqués et incités à la débuter. Allant de Nicholas Ray à Stanley Kubrick, en passant par Douglas Sirk, John Cassavetes, Alfred Hitchcock, Elia Kazan ou encore Howard Hawks parmi tant d'autres que je ne peux citer, Maître Scorsese parcourt le XXème siècle et retrace les grands points forts de ses collègues. Sont présents notamment des extraits des 10 Commandements, de l'Aurore, de La Féline (Jacques Tourneur), de Duel au Soleil ou encore d'Impitoyable (Clint Eastwood). Un film à ne pas mettre entre toutes les mains, exclusivement destiné aux cinéphiles, un âge avancé pour suivre cela confortablement. Personnellement, j'ai trouvé cela fort intéressant, m'apprenant que j'ai encore bien du travail avant de pouvoir ateindre le niveau de ces véritables poids lourds.
    TamaGOTCHI
    TamaGOTCHI

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 93 critiques

    5,0
    Monsieur SCORSESE, merci infiniment ! Merci de nous faire partager votre passion ! Merci de nous faire découvrir les chefs - d'oeuvres de vos maîtres ! Merci de vous découvrir ! Merci de nous envoyer au "Pays du Bonheur" !
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 694 critiques

    5,0
    Merveilleux, sublime ! Il n'y a pas d'adjectifs assez élogieux pour signaler la beauté omniprésente de ce documentaire, de ce joyau inestimable ! Martin Scorsese a frappé très fort en nous faisant (re)découvrir les films qui l'ont marqué et influencé. De ses commentaires subtils et d'une justesse rare, il explique les différentes facettes du cinéma Américain sans jamais sombrer dans le cliché ou le déjà-dit. C'est sûrement ce qu'il y a de plus remarquable ici : le fait d'apporter une vision nouvelle et personnelle de cet art dont beaucoup sont tombés amoureux. Le septième art n'est pas mort : au contraire, il a encore de beaux jours devant lui, car comme le dit Martin lui-même à ses élèves : "il y a encore tant à apprendre". Ce documentaire est donc une perle, à découvrir absolument. C'est largement supérieur et plus intéressant que de très nombreuses fictions considérées comme des chefs-d'oeuvre. Chaque personne se disant cinéphile se doit de voir ce bijou : tant d'oeuvres sont encore méconnues et mériteraient de sortir de l'ombre. "A personnal journey with Martin Scorsese through American Movies" tente et réussit le pari de nous captiver, 4 heures durant, de nous ouvrir l'esprit, de nous intéresser au travers d'un cinéma que nous ne connaissions pas forcément, et finalement de distribuer du rêve du début à la fin. Et lorsque tout est terminé, on a l'impression de ne rien connaître, d'être ignorant, et de vouloir tout découvrir. Comme au début.
    wellsien
    wellsien

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 344 critiques

    4,0
    Un documentaire signé Martin Scorsese qu'aucun cinéphile ne peut pas ne pas avoir vu. Plus de trois heures de références cinématographiques qui a inspiré le réalisateur de "Raging bull", mais bien d'autres également. Un must.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 312 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    5,0
    Une petite Bible indispensable réalisée par l'un des pères du cinéma américain d'aujourd'hui. Ici, le père apparaît comme un enfant du septième Art, un humble apprenti, un dévoreur de pellicules en tous genres. De son premier choc cinématographique ( Duel au Soleil de King Vidor ) aux films de John Cassavetes ( en passant par John Ford, Billy Wilder ou encore Vincente Minnelli ), Martin Scorsese nous offre bien plus qu'un documentaire standard : il nous communique sa passion, cet amour contagieux pour le cinéma dont parlait si bien Frank Capra. Souvent passionnant, jamais anecdotique, ce voyage à travers le cinéma américain nous apprend beaucoup de choses ( le fonctionnement des majors avant l'arrivée des multinationales, la façon dont certains réalisateurs sont parvenus à déjouer la censure...). Scorsese construit son documentaire en retraçant l'Histoire de son cinéma ( et du nôtre ) à travers les différents genres ( western, film noir, comédie musicale ou encore film de gangsters ) et les différentes façons de réaliser un film ( Jacques Tourneur le contrebandier ou encore Elia Kazan l'iconoclaste, pour ne citer qu'eux...). Il en résulte un patrimoine collossal et inépuisable, un témoignage émouvant d'un enfant devenu père, d'un étudiant devenu professeur. On ne pouvait rêver mieux : Scorsese a réalisé le film qui donne envie de voir les films. Merci.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Ça dure presque 4 heures, mais on ne voit pas le temps passer, car le sujet est passionnant et le narrateur est passionné.
    annatar003
    annatar003

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 855 critiques

    3,0
    Grand cinéphile dont les talents de réalisateur ne sont plus à mettre en question, Martin Scorsese s'est décidé à nous faire partager une partie de son expérience et de son sentiment vis à vis du cinéma américain. Documentaire divisé en trois parties, "Un Voyage de Martin Scorsese à travers le cinéma américain" nous raconte les débuts d'un art qui est aujourd'hui représenté partout dans le monde. On y découvre les premiers westerns, les péplums aux dimensions inimaginables mais aussi les films de séries B qui inspirèrent bon nombre de metteurs en scène toujours en activité. Toujours sous la narration de se, les extraits qui défilent sous nos yeux abordent souvent les soucis de formes auxquels furent confrontés les réalisateurs d'hier et d'avant hier. Bien que l'investissement soit palpable, l'intérêt pour un public lambda reste douteux et l'on est obligé d'avouer un certain ennuie devant la succession de longs-métrages inconnus que l'on ne verra sans doute jamais.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top