Mon AlloCiné
    Ma Loute
    note moyenne
    2,2
    2569 notes dont 505 critiques
    9% (47 critiques)
    20% (99 critiques)
    13% (66 critiques)
    10% (48 critiques)
    12% (62 critiques)
    36% (183 critiques)
    Votre avis sur Ma Loute ?

    505 critiques spectateurs

    Dar Z.
    Dar Z.

    Suivre son activité 10 abonnés

    0,5
    Publiée le 16 mai 2016
    Non, décidément rien n'y fera. Ni les nombreux commentaires s'extasiant sur une quelconque "poésie" du film, ni sur les critiques élogieuses des Inrockuptibles, ou de l'Obs. Rien ne peut amener toute personne dotée d'un minimum de goût, pas beaucoup juste le minimum, à une autre conclusion : ce film est d'une nullité abyssale. Nullité déjà du scénario, tant la trame générale du film est inexistante. Même l'histoire d'amour naissante entre les deux protagonistes n'émeut pas une seconde. Sans même parler de ce parti pris de montrer les personnages, notamment les "pauvres" comme des bêtes dégénérées. Ce n'est pas interdit, certes, mais difficile après de prétendre à une quelconque finesse. Vous trouverez beaucoup plus de subtilités dans un film de la série "American Pie", que dans "Ma Loute". C'est dire. Mais bon, puisque le réalisateur a du talent paraît-il... En tout cas, à part mon petit neveu (et apparemment une femme derrière moi dans la salle), personne ne peut rire aux gags récurrents (le gros monsieur qui roule hihihi, les multiples chutes hohoho) qui parsèment le film, et qui créent surtout un sentiment de malaise permanent pour un long métrage d'une telle prétention (et qui pour rappel, concourt au Festival de Cannes... une pensée émue pour tous les recalés de la sélection Quant à l'idée que ce film serait une critique acerbe des riches familles bourgeoises, et que cela ressortirait dans la scène du repas, c'est désespérant. Ceux qui pensent en effet que les "tensions" nées autour de la découpe du gigot dominical, apparemment scène clef du film, sont pertinentes sont soit eux mêmes très riches, soit ils n'en ont jamais rencontré. Et l'interprétation... Faisons simple : Lucchini n'a jamais été aussi mauvais, lui pourtant si bon. Juliette Binoche surjouait tellement que la meilleure scène du film est celle où l'un des dégénérés la fait taire d'un coup de gourdin. Quant aux amateurs, ils n'ont aucun talent pour la plupart. On a bien compris que le critère pour jouer dans ce film de Dumont était d'avoir un faciès cauchemardesque. Bref, une daube d'un vide sidéral. Mon conseil en temps de crise : ne perdez pas votre argent à aller voir "Ma Loute". Et si on vous invite, prenez même le risque de perdre vos amis. Vous garderez au moins le sens du beau.
    olivierparis1268
    olivierparis1268

    Suivre son activité 12 abonnés

    4,0
    Publiée le 19 juin 2016
    Je pense que ce film ne mérite ni cette indignité ni cet excès d'honneur. Il n'est pas toujours nécessaire de chercher des explications à tout et rien et disséquer chaque scène en long et en large. L'histoire est amusante et son point de départ divertissant (les disparitions). L'important, ce sont surtout les personnages. Evidemment, ils surjouent tous plus ou moins, mais c'est le but. Il y a un côté surréaliste dans Ma Loute, à commencer par le titre et le nom du personnage. Mais peu importe! Le spectateur s'y retrouve. Bémol quand même pour Lucchini, qui sort souvent de son personnage. J'ai lu qu'il y a eu de profondes dissensions entre lui et le réalisateur et ça se voit car son personnage du début, complètement foldingue et dépassé par tout, s'efface par moment et il redevient Lucchini et non le personnage (plus de folie douce, plus de tics de langage ni de maniérisme). Et Binoche, effectivement, est par moments insupportable en hurlant et surjoue faux pour le coup, comme si elle se moquait de son propre personnage, ce qui est à mon avis, incorrect car son personnage n'a pas de recul suffisant pour se trouver grotesque. Enfin, le couple de policiers est truculent et j'aurais aimé les voir encore plus à l'écran, comme la femme à l'ombrelle, géniale.
    GosiaK
    GosiaK

    Suivre son activité 3 abonnés

    0,5
    Publiée le 16 mai 2016
    En lisant les critiques des journalistes, nous nous attendions à voir une comédie intellectuelle et originale. Après quelques minutes nous souhaitions déjà quitter la salle. Impossible de rire ni au premier, ni au second degré. Nous avons gardé malgré tout espoir jusqu'à la fin, ce qui n'a fait que aggraver notre jugement. Des caricatures poussées à l'extrême surjouées jusqu'à en devenir irritant, limite énervant. Des gags idiots qui , en plus, se répètent (Un inspecteur de police obèse qui descend des dunes en roulé-boulé , une bourgeoise qui chute lamentablement en dépoussiérant à la place de sa "bonne",...) Une comédie qui n'en est pas une, un fille qui n'en est pas une, une histoire d'amour qui n'en est pas une, des métaphores qui n'en sont pas,... Si il n'y avait pas des acteurs reconnus dont le jeux est magistral, ce film ne serait sûrement jamais diffusé en salle. Que reste-t-il après avoir vu cette œuvre? Un personnage transformé en ballon de baudruche qui s'envole, une scène de cannibalisme qui n'a pas même fait l'objet d'un avertissement pour les plus jeunes et le sentiment d'avoir été abusé. Nous n'avons pas pour habitude de déposer un avis et encore moins si il est négatif mais face aux critiques qui nous ont conduit à aller voir ce film, il nous semblait impossible de ne pas dénoncer une telle imposture. Quelle tristesse pour la carrière de si grands acteurs!
    krabe06
    krabe06

    Suivre son activité 5 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 14 mai 2016
    Nous ne devons sans doute pas avoir une "ouverture d'esprit" suffisante pour apprécier un film qui selon nous déborde de suffisance d'acteurs se croyant permis de surjouer du début à la fin dans un film sans queue ni tête, dénué d'un brin de poésie. Oui l'image est belle il est vrai, mais tout est gâché par des gags répétitifs et digne d'une pièce de boulevard (haha le gros personnage est tombé pour la 5ème fois, hoho il a un accent de paysans c'est rigolo...), d'acteurs hurlant ou au contraire ne disant pas un mot à des moments où l'on aimerait bien, nous pauvres incultes dénués de tout sens artistique, avoir des explications sur cette histoire insensée (spoiler car faire voler ses personnages ne donne malheureusement aucun côté fantastique ou poétique au film, juste ridicule). A des moments il nous a même été très dur de regarder Juliette Binoche gémir et surjouer son personnage. 2h de perdu, et dire que de nombreux artistes talentueux cherchent à se faire connaître mais n'ont pas les bonnes "connexions" pendant que d'autres se trouvent plus intelligents que les autres et font des films de la sorte.
    Aaaa F.
    Aaaa F.

    Suivre son activité 2 abonnés

    1,0
    Publiée le 14 mai 2016
    Est-ce une mauvaise blague ? Un pari pour voir si le public suit coûte que coûte lorsque la critique loue les merites d'un film? J'adore Luchini, Binoche aussi... mais quelle direction d'acteurs peut les rendre aussi ridicules? non pas drôles ou fins, ça non... On se croirait dans un mauvais Wes Anderson. Je suis consternée....
    Monique M.
    Monique M.

    Suivre son activité 4 abonnés

    0,5
    Publiée le 14 mai 2016
    Affligeant, sans queue ni tête, loufoque mais pas drôle, ignoble, sordide, macabre, malsain. Comment de bons acteurs ont-ils pu se fourvoyer là dedans ? Et en plus ils surjouent !!! C'est pitoyable. J'en avais limite la nausée en sortant de la salle. Je m'en veux d'être allée voir un tel film si on peut appeler ça un film . Consternant
    peyrel
    peyrel

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 10 critiques

    0,5
    Publiée le 16 mai 2016
    Affligeant... Cela fait quatre ans au moins que je n'ai pas posté de critique mais ce film m'oblige à écrire. C'est un supplice de mauvais goût, d'humour désuet qui ne fonctionne pas, de répétitions et de longueurs. Ne vous fiez pas à la bande annonce : ce n'est pas un Moonrise Kingdom à la française. Deux heures de temps perdu, rien de plus.
    Isabelle C.
    Isabelle C.

    Suivre son activité 3 abonnés

    0,5
    Publiée le 16 mai 2016
    Histoire sans histoire : Est-ce possible ?! Visiblement Oui !!! C'est long, affligeant, grostesque, surjoué à très très fortes doses ! Quoi de plus évident de voir les gens quitter la salle ! Passez vite très très vite votre chemin !!
    michel111
    michel111

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 68 critiques

    0,5
    Publiée le 15 mai 2016
    Un film sans queue ni tête. Une belle image, mais tout est gâché par des gags répétitifs et digne d'une pièce de boulevard, des séquences longues est ennuyeuses, une histoire insensée est ridicule. 2h de perdu.
    vanessa D.
    vanessa D.

    Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 14 mai 2016
    La bande annonce ne reflète pas l'ambiance du film et ce n'est pas non plus un film tout public ! Il y a du grotesque mais ce n'est pas drôle à moins d'avoir un humour très grinçant . Les longueurs sont insoutenables et même le talent des 3 têtes d'affiche ne suffit pas à nous emporter. J'aurais aimée être d'avantages avertie avant de gâcher mon temps et mon argent . Les thèmes abordés et même certaines images très violentes ne sont pas à proposer aux enfants de moins de 12 ans.
    Anita M
    Anita M

    Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 13 mai 2016
    Un film burlesque et macabre à outrance, des personnages consanguins ou fin de race, tous plus moches les uns que les autres, une histoire absurde qui - minute après minute - tourne à l'ignominie, bref vous l'aurez compris, pas du tout ma tasse de thé ! Sordide et affligeant ... comme d'habitude ça n'engage que moi !
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 334 critiques

    0,5
    Publiée le 16 mai 2016
    Après Agésilas, hélas! Mais après Attila, hola! C'est ce que Boileau écrivit au sujet du naufrage du vieux Corneille. Bon, pour moi il s'agit juste du Festival de Cannes et des deux navets consternants que je viens de consommer. Après l'exécrable Café Society, je viens, hélas, de visionner Ma Loute (titre racoleur sans doute pour évoquer, et en tirer profit, un succès commercial de Dany Boon... Bruno Dumont s'est fait connaitre pour des films de société qui se passent dans le Nord, tous déplaisants. Le principe: prendre des acteurs non professionnels, ça coûte moins cher, et surtout ça ne proteste jamais. Et puis, les dénuder, les ridiculiser, les avilir.... et il faut reconnaître qu'un certain nombre d'esthètes du cinéma ont encensé Dumont. Pas moi. Par principe, je n'aime pas qu'on dégrade les hommes, surtout les pauvres gens. Et puis, il s'est lancé dans le comique avec le pitoyable P'tit Quinquin, vu à la télévision. Et voici qu'il récidive sur grand écran, qu'il a entraîné des acteurs au top pour subir l'épreuve de l'humiliation publique, et qu'il est sélectionné à Cannes! On a honte pour eux, pour Bruni-Tedeschi, Binoche et surtout Luchini! Certes, Fabric Luchini. est, maintenant, surtout bon pour faire le show au journal télévisé. On a bien vu depuis l'Hermine qu'il avait renoncé à toute ambition d'acteur, et que faire l'oeil de poule restait son jeu de scène favori. Mais là! mais là! Une famille de "passeurs" (ils font traverser un petit bras de mer aux touristes en les portant dans les bras) anthropophages dégénérés, laids, sales.... versus une famille de grands bourgeois de Tourcoing en villégiature abrutis, prétentieux, phraseurs. Plus deux flics version Laurel et Hardy, intégralement idiots (il a repris un truc qui avait marché dans P'tit Quinquin). Ce n'est jamais drôle: les gags sont téléphonés; par exemple, chaque fois que quelqu'un s'assoit dans une chaise longue, elle s'effondre et Laurel roule sur lui même plutôt que de marcher. Ce n'est jamais drôle: c'est juste immonde. Même Eat the richs et The groove tube (vous voyez, j'ai des références en fait de burlesque de mauvais goût) sont infiniment plus marrants... On est triste, pas pour les acteurs: ils ont signé, mais pour le paysage. Elles sont tellement magnifiques, ces vastes étendues de dunes verdoyantes, vallonnées, surplombant la mer, qu'on aimerait y voir s'y dérouler quelque chose de beau...
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 597 critiques

    2,0
    Publiée le 15 mai 2016
    Il faudrait parfois se limiter à ne regarder que les bandes-annonces. Autant on est intrigué, voire séduit par les bizarreries et l'humour de ce bref résumé de Ma Loute, autant on finit vite par se lasser d'un système répétitif et finalement peu innovant qui se déroule sur plus de deux longues heures. Certes, les acteurs sont bien choisis, les dialogues - en partie compréhensibles - sont drôles, le cadre du littoral nordique est cinégénique ... mais faut-il dire que cette histoire de demeurés anthropophages, bouffeurs de bourgeois d'un côté, et celle de cette famille tuyau de poêle d'industriels du Nord totalement dégénérée de l'autre, ne nous a guère amusé, tant l'humour est appuyé et lourdingue : la succession des chutes, les imbécillités dites avec pompe, l'énorme homme volant, etc.. sont des trouvailles au départ drôles mais sur lesquelles il est dommage de s'étendre à l'infini.
    Simon B.
    Simon B.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    1,0
    Publiée le 18 mai 2016
    Ma Loute . Au delà d'une photographie et d'un cadrage géniaux , on s'emmerde ferme dans ce film . Et pourtant la salle où je l'ai vu était confortable ce qui n'est pas toujours le cas . Où peut-on trouver un sommet de drôlerie dans ces DEUX heures de film ?A propos de quoi peut-on jubiler ? Tout est too much et sans ressort véritable . Peut-être ce film deviendra-t-il dans cinquante ans un film culte mais pour ma part , je regrette mes deux heures de vie à le visionner /
    César D.
    César D.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 408 critiques

    1,0
    Publiée le 14 mai 2016
    des dégénérés cannibales, des cathos incestueux (et volants!), deux policiers se partageant un quart de cerveau, un(e) ado transgenre et, et... je crois que c'est tout... ah non! il y a aussi des acteurs qui surjouent et des kilomètres de visage très laids. et "ça", c'est projeté à Cannes? et ben, quelque chose me dit qu'ils ne doivent pas boire que du champagne au Comité du Festival
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top