Mon AlloCiné
    Fou d'amour
    Note moyenne
    3,4
    14 titres de presse
    • Critikat.com
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Première
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    14 critiques presse

    Critikat.com

    par Morgan Pokée

    Un nouveau monstre de cinéma forcément imparfait mais diablement séduisant, à l’image de son personnage principal.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Inspiré par l’histoire du curé d’Uruffe, un drame qui exalte la légèreté du plaisir avant de plonger dans l’enfer de la folie tragique.

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Avec "Fou d’amour", le cinéaste signe un film très littéraire, dont le ton est à l’image de son héros : comique et dramatique. Melvil Poupaud incarne impeccablement cet homme d’Église un peu païen dans son rapport à la nature filmée comme un écrin, réceptacle de ses amours interdites. Une réussite.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Nouvel Observateur

    par La Rédaction

    (...) cette forme de narration inattendue et audacieuse fait du spectateur le compagnon du personnage, dont il réprouve les agissements, mais qu'il suit jusqu'au bout, fasciné par une forme de candeur et des comportements qui ne lui enlèvent rien de son humanité.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Marine Quinchon

    Inspiré d'un fait divers des années 1950, “Fou d'amour” est une tragicomédie stimulante, servie par Melvil Poupaud et par la mise en scène brillante de Philippe Ramos.

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    Si "Ici-bas" revêtait une tonalité bressonienne, "Fou d’amour" se situerait plutôt entre Bresson et… Joël Séria, oscillant entre une veine picturale et métaphysique et une autre plus triviale et charnelle. Le mélange de ces genres est curieux, inattendu, mais il fonctionne.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Première

    par Eric Vernay

    Légère au début, puis inquiétante, cette descente aux enfers inspirée de faits réels tient parfaitement sa note tragi-comique, entre béatitude hédoniste et perversité hitchcockienne.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Télérama

    par Jacques Morice

    POUR : C'est d'abord très drôle, gouleyant, déconcertant. (...)  Fort heureusement, plus le film avance, plus il gagne en noirceur, en folie destructrice. (...) On a rarement vu célébré à l'écran ce mariage de l'érotisme et de la mystique. 

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Frédéric Guez

    Philippe Ramos revient avec un film rafraîchissant, à la mise en scène tirée au cordeau.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Florence Maillard

    Le film ne manque pas d’attraits mais ne parvient pas à décoller.

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    Fidèle à la distanciation et à l'humour décalé qui est la marque de son œuvre, Philippe Ramos passe légèrement à côté de la monstruosité de l'évènement.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Positif

    par Philippe Rouyer

    L'humour du texte, le goût de la litote visuelle, la satire des moeurs ecclésiastiques, la qualité de l'interprétation des seconds rôles (...) confèrent un charme fou à cette chronique villageoise. Le dispositif devient moins convaincant lorsque les choses se gâtent (...)

    Studio Ciné Live

    par Thierry Chèze

    Après une heure d'irrévérence légère, la tragédie pure sied hélas moins à Philippe Ramos.

    Télérama

    par Pierre Murrat

    CONTRE : Philippe Ramos fait ce qu'il peut : peu. Direction d'acteurs maladroite, mise en scène insignifiante à force de vouloir ne pas l'être. Du cinéma totalement ankylosé.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top