Mon Allociné
Tangerine
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 3,7 19 titres de presse
  • Paris Match
  • Marianne
  • CinemaTeaser
  • Première
  • Culturopoing.com
  • VSD
  • Le Journal du Dimanche
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • Libération
  • L'Humanité
  • Les Inrockuptibles
  • TF1 News
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Monde
  • Ouest France
  • La Croix
  • Le Parisien
  • Studio Ciné Live

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

19 critiques presse

Paris Match

par Yannick Vely

L’utilisation de l’iPhone permet de capter des moments de vie, d’accentuer la confusion des disputes verbales et physiques. Et quand la «caméra» se pose pour le tour de chant d’Alexandra, on est ému aux larmes, touché au cœur par la mélancolie de sa voix. Petits moyens, grand film.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Marianne

par Danièle Heymann

Il y a plus de cinéma et plus de beauté dans "Tangerine", porté, emporté par un amour et un respect indéfectibles pour ses personnages en marge, que dans bien des superproductions plus huppées.

CinemaTeaser

par Raphaëlle Pireyre

L'exubérance à outrance cache un véritable malaise que Sean Baker, le réalisateur, a capturé avec une grande acuité.

Première

par Eric Vernay

Le film de Sean Baker vaut mieux que son côté racoleur. Le fait qu’il soit shooté au Smartphone n’a rien du gimmick inutile : l’objet discret et léger permet de saisir le pouls de la rue sans grain docu disgracieux, l’image saturée de couleurs jaune orangé explosant en format Scope.

La critique complète est disponible sur le site Première

Culturopoing.com

par Marc Bousquet

Un road-movie à pied, une rencontre avec personnages abîmés et touchants, un regard bienveillant sur un Los-Angeles interlope, une quête désespérée d’un petit morceau de tendresse,Tangerine est tout cela à la fois. 

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

VSD

par Bernard Achour

Un charisme et une énergie électrisants irriguent la balade vengeresse d’un prostitué transsexuel.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

On est immédiatement captivé par la mise en scène de "Tangerine", qui propose une immersion totale dans un univers sans pitié pour ces jeunes femmes marginalisées qui tentent de garder la tête haute malgré la discrimination, la maltraitance et les humiliations quotidiennes (...) Le réalisateur, Sean Baker, opte pour un ton tragicomique, alternant disputes homériques et réconciliations pudiques, ne portant jamais de jugement sur ses héroïnes au caractère bien trempé.

Télérama

par Pierre Murat

Ça file, ça pulse, ça gueule. Les « fuck » et les « bitch » à gogo, les cris et les piaillements, le bruit assourdissant d'un Los Angeles à la lumière de mandarine, Sean Baker les saisit avec son iPhone 5 S. Ce qu'il perd probablement en élégance, il le gagne en rythme. Il colle au plus près de tous ses personnages.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

aVoir-aLire.com

par Loris Hantzis

En tentant de capter l’atmosphère d’un lieu plutôt que d’une communauté, Tangerine réussi son pari et nous plonge avec légèreté dans le Hollywood Boulevard des taxis et des travestis.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Libération

par Clémentine Gallot

Repéré au dernier festival de Sundance, notamment pour son casting composé en majorité de non-professionnels recrutés via YouTube et Vine (...), ce buddy movie, aussi sidérant qu’outrancier, prend le parti insolite d’infiltrer la communauté trans au ras du trottoir.

La critique complète est disponible sur le site Libération

L'Humanité

par Dominique Widemann

L'ensemble est souvent drôle, cruel, corrosif comme certains Fassbinder, foutraque à la manière des premiers films de quartier d'Almodovar.

Les Inrockuptibles

par Romain Blondeau

Bricolé avec trois iPhone et quelques milliers de dollars, ce portrait de ville relève aussi du coup d'éclat formaliste, exploitant à merveille les nouvelles potentialités des images numériques (...).

TF1 News

par Romain Le Vern

Largement plus stimulant dans la part documentaire sur le cimetière de rêves à Los Angeles que dans la part fictionnelle (facilités scénaristiques, interminable climax), "Tangerine" propose néanmoins quelque chose qui gratte, qui hurle, qui agresse, qui détonne. Et qui se révèle moins dans le rire ou dans l'exploitation que dans l'empathie et la compassion.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Cahiers du Cinéma

par Jean-Sébastien Chauvin

"Tangerine" vaut bien mieux que son pitch anodin ou son argument marketing. (…) Surtout, Sean Baker filme Los Angeles comme on l’a rarement vu.

Le Monde

par Thomas Sotinel

La rançon de ce minimalisme se paie en petites baisses de tension, en transitions un peu forcées, que le réalisateur, décidément malin, fait passer en imposant l'ambiance générale du film faite de cette palette orangée délirante et de musiques électroniques tonitruantes.

Ouest France

par Pierre Fornerod

Un scénario sans grande originalité, et guère de consistance. Mais une chronique qui a de la pêche et du tempérament.

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Couronné du prix du Jury au festival de Deauville, "Tangerine" séduit par l’énergie qui s’en dégage, l’originalité de son récit et de sa réalisation.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Parisien

par Alain Grasset

Un film survitaminé, mais trop esthétisant, ce qui peut énerver par moments.

Studio Ciné Live

par Thomas Baurez

On ne dépasse malheureusement pas le côté expérimental, malgré l'énergie foutraque de l'ensemble.

Les meilleurs films de tous les temps