Mon Allociné
Mistress America
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
2,9 395 notes dont 55 critiques
7% 4 critiques 15% 8 critiques 45% 25 critiques 27% 15 critiques 5% 3 critiques 0% 0 critique

55 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
QuelquesFilms.com

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 103 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 07/01/2016

Après Greenberg et Frances Ha, Noah Baumbach retrouve Greta Gerwig au cinéma pour une collaboration double, côté scénario et côté interprétation. La personnalité de la jeune femme irrigue tout le film, d'abord à travers le personnage de Brooke, fantasque et débordant d'une énergie maladroite, ensuite à travers la réalisation qui épouse le rythme de vie effervescent de ce personnage. Le résultat oscille entre comédie fofolle, à la façon des comédies US des années 1930-1940, inspiration hyper-woody-allenienne, d'une intarissable bavardise névrotique et absurde, et tableau sociologique qui croque des trentenaires new-yorkais branchouilles et fragiles. Comme toujours dans le cinéma de Noah Baumbach, le regard est intelligent, tout empreint d'une lucidité drôle, piquante, et d'une tendresse amère, un peu désenchantée. Les thématiques récurrentes sont là : moulages et décalages sociaux, tentation du jeunisme, fascination et trahison... C'est bien vu, bien écrit, bien mis en scène et bien joué. Mais ce n'est pas sans écueils, le premier étant un trop-plein de mots qui fusent tous azimuts, répliques-mitraillettes qui amusent souvent mais ont aussi un effet soûlant, le second étant l'aspect artificiel d'une surécriture, notamment lors de la séquence vaudevillesque dans la maison du Connecticut, qui rompt avec le réalisme social mis en place. Malgré ses excès et dérives, le film demeure assez plaisant. Pas aussi charmant que Frances Ha, mais intéressant comme morceau du puzzle générationnel que construit le cinéaste au fil des années. http://www.quelquesfilms.com/filmotech_detail.php?id=1129&titre_film=Mistress+America

Alain D.

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 651 critiques

3,5Bien • Publiée le 05/04/2016

Une agréable comédie réalisée par Noah Baumbach. La mise en scène sans velléité particulière est heureusement bien épaulée par des dialogues intéressants et causasses. Le scénario assez basique en apparence, nous livre une histoire farfelue doublée d’une étude de personnages très caustique. Le duo de comédiennes des premiers rôles est excellent : Lola Kirke est craquante dans le personnage de Tracy, la jeune étudiante ; quant à Greta Gerwig, elle est aussi extrêmement crédible dans le rôle de Brooke l’exubérante entrepreneuse. Le Pitch : Tracy arrive a New York pour se première année d’université. Elle ne connait personne dans cette grande ville trépidante, et sa réserve naturelle ne l’aide pas beaucoup pour se faire des amis. La rencontre avec Brooke, sa future demi-sœur va changer la donne…

DfilmsetDmots

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 57 critiques

3,5Bien • Publiée le 06/01/2016

Après le brillant Frances Ha, qui narrait les vicissitudes d’une danseuse joliment paumée, Noah Baumbach fait de son héroïne une apprentie romancière quelque peu lunaire, qui se cherche entre chagrins et déception. Un personnage en quête d’auteur qui trouve en la personne de Brooke, trentenaire « hype » qui semble mener une vie exaltante, à la fois le mentor idéal et une source d’inspiration inépuisable. Un univers merveilleusement décalé aux accents poétiques, un décor new-yorkais au charme désuet, un cynisme irrésistible, des personnages complexes malgré leur apparence décomplexée, du rire jaune et des colères noires, des thèmes passionnants tels la question de l’identité, de l’image, de la solitude, de l’avenir incertain, les choix à faire et des conséquences à assumer… autant de points forts déjà présents dans Frances Ha, qui permettent de reconnaître la « pâte » de Baumbach. [...] http://desfilmsetdesmots.com/mistress-america/

keira3

Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 29 critiques

2,5Moyen • Publiée le 24/01/2016

Un an seulement après l’excellent While we’re Young, Noah Baumbach revient dans un film moins ambitieux mais toujours dans la lignée de ces thèmes fétiches : le passage à l’âge adulte, les rapports intergénérationnels, le besoin de reconnaissance et d’identification…Mistress Ameria a été écrit à quatre mains avec sa compagne, l’actrice Greta Gerwig, qu’il avait fait connaître dans Greenberg et qui était déjà l’héroïne de Frances Ha, jolie fable sur une jeune femme qui tente de s’intégrer dans le monde des adultes. Dans While we’re Young, un couple quadragénaire se posait beaucoup de questions et tentait de réprimer leur peur de vieillir en fréquentant un couple de jeunes. C’était drôle, mordant, et le film portait un regard très fin et tendre sur les relations intergénérationnelles actuelles. Dans Mistress America, Tracy est une jeune étudiante en année à New-York. Elle n’arrive pas à créer de liens avec les autres jeunes de son âge et celle qui rêvait d’une vie trépidante, pleine d’aventures et de passions, se retrouve seule. Jusqu’à ce qu’elle rencontre sa future demie-soeur, Brooke, une trentenaire lumineuse et vivante, qui l’entraîne dans sa vie. Commençons une fois n’est pas coutume par les reproches. Si Mistress America aborde les thématiques chères à son réalisateur-scénariste, il manque clairement de rythme. Les scènes chez Mamie-Claire sont longues, assez poussives, malgré un début très prometteur. Noah Baumbach se disperse un peu et cette comédie cynique et tendre finit par ennuyer – un peu. Dans son propos, Mistress America est très intéressant, nous met dans la position de Tracy (interprétée par l’excellente Lola Kirke – sœur de Jemima Kirke, que vous avez pu voir dans la série Girls), séduite par cette jeune femme belle et entourée de nombreux amis, qui vit une vie rêvée avec son propre appartement, ses tweets suivis par une large communauté, des soirées régulièrement et des idées plein la tête, son rêve étant d’ouvrir un restaurant (aidé financièrement par son copain, à l’autre bout du monde). Tracy a la tête qui tourne, des paillettes dans les yeux. La suite sur : mygardenstate.fr http://mygardenstate.fr/index.php/2016/01/mistress-america/

cylon86

Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 3 695 critiques

3,5Bien • Publiée le 06/01/2016

Premier film de Noah Baumbach que je découvre, ''Mistress America'' est une jolie surprise. Si je m'attendais à un peu près à ce registre de comédie douce-amère, le fait est qu'il se dégage du film un grain de folie bienveillant. Avec une écriture maîtrisée, accordant énormément d'importance au rythme et à la construction d'une ambiance (toute la partie dans la maison de Mamie-Claire où il se passe toujours des choses en plus de l'intrigue principale est un modèle du genre, très drôle) et avec une finesse d'écriture dans la psychologie des personnages et des dialogues, Noah Baumbach livre avec ce film un petit bijou porté par la prestation ébouriffante de sa muse Greta Gerwig (également co-scénariste) mais également de Lola Kirke, portant du haut de ses 25 ans un talent sur lequel il faut compter. Drôle, tendre, attachant et déluré, ''Mistress America'' est aussi le portrait d'une femme paumée, de celles qui font tout à défaut de savoir faire quelque chose de bien précis. A travers Brooke et même Tracy, c'est le portrait de toute une génération qui se fait, avec une part d'amertume et de critique certes mais avec une bonne part d'admiration également. Ce qui ne manque pas de faire du bien.

anfi43

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 243 critiques

1,5Mauvais • Publiée le 10/01/2016

Toujours se méfier des affiches qui vantent les qualités "drôlistiques" d'un film "Greta Gerwig n'a jamais été aussi drôle" "impossible de ne pas tomber amoureux de Mistress America" et bien pour ma part je suis très loin d'être tombé amoureux de Mistress America, petite comédie banale, souvent affligeante, malgré des dialogues, qui parfois sonnent bien, mais n'est pas Woody Allen qui veut et on s'ennuie ferme. Pas mal de blablas, tout le monde parle en même temps, la bande son en VF est nulle (je préconise pour ceux qui souhaiteraient quand même se lancer, de le voir en VO), des acteurs souvent à côté de la plaque, seule Lola Kirke sort un peu du lot. Heureusement que ça dure moins de 90' mais elles m'ont parues bien longues...

Cinéphiles 44

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 836 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 14/02/2016

Mistress America signe le retour de Noah Baumbach mettant une nouvelle fois en scène Greta Gerwing. Mais cette fois, la soupe ne prend pas. L’actrice pleine de vitalité apporte effectivement une énergie à cette comédie indépendante. Mais le trop plein de bavardages presque théâtraux ne font pas avancer le film, au contraire le film accumule les lenteurs et l’ensemble devient laborieux. De plus, on ne sait si Mistress America est un hommage aux Woody Allen ou tout simplement une tentative de copie. Le film connaît tout de même quelques passages drôles et les actrices tentent comme elles peuvent d’éviter la catastrophe cinématographique. D'autres critiques sur ma page Facebook : Cinéphiles 44 http://www.facebook.com/Cinephiles44

Barbara C.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 18 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 23/01/2016

On ne retrouve malheureusement pas la fraicheur de Frances Ha dans cette nouvelle collaboration entre le réalisateur (Baumach) et sa muse d'actrice (Gerwig). Mais les personnages sont attachants et foutraques à souhait, les dialogues savoureux. Bref, on passe un bon moment.

Polly6789

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 108 critiques

2,5Moyen • Publiée le 13/01/2016

istress America n’est pas la comédie drôle et déjantée qu’on attend mais uniquement un film façon NYC bobo comme les autres réalisations de Noah Baumbach. Heureusement Mistress America est plus intéressant, plus rythmé et mieux écrit que le dernier film du réalisateur, certainement grâce à l’influence de Greta Gerwig. Si vous avez envie de vous promener dans New York, ça fera l’affaire mais Mistress America n’est pas la comédie de l’année et Noah Baumbach pas encore le nouveau Woody Allen. Lire la suite en cliquant sur le lien http://bit.ly/1RMciY7

dominique P.

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 926 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 07/01/2016

C'est une comédie new-yorkaise de plus qui s'avère pas mal dans l'ensemble. C'est amusant, divertissant mais c'est relativement banal aussi. Bref un petit film sympa mais pas indispensable.

Les meilleurs films de tous les temps