Notez des films
Mon AlloCiné
    Julieta
    note moyenne
    4,1
    3259 notes dont 315 critiques
    répartition des 315 critiques par note
    46 critiques
    147 critiques
    74 critiques
    34 critiques
    8 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Julieta ?

    315 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2478 abonnés Lire ses 1 408 critiques

    3,0
    Publiée le 22 mai 2016
    "Julieta", un nouveau Pedro Almodovar bien intéressant, mais qui aurait pu l'être bien davantage ! C'est sans doute l'impression ressentie à l'issue de la projection de ce dernier opus centré sur un drame familial où les thèmes de la disparition, de la culpabilité, de l'incommunicabilité et de la séparation se mêlent et s'entrecroisent à la manière du célèbre cinéaste espagnol... Et malgré sa signature artistique et cinématographique évidente, (couleur flamboyantes, cadrages élégants, intérieurs et tenues très colorés..., un vrai petit régal !), cette histoire manque de netteté et de lisibilité en terme de rupture familiale... Bien qu'on puisse expliquer et déceler les failles de cette famille, son dysfonctionnement latent et ses non-dits, il manque l'événement crucial, décisif et implacable qui expliquerait le basculement entre cette mère et sa fille... Une situation simplement inversée et à mon avis évidente, aurait eu tout le potentiel pour le provoquer, et donner toute la force à cette scission un peu forcée à mon goût, trop de pistes ou de questions restant dans l'ombre malgré les explications ou confidences un peu fabriquées et appuyées des personnages entre eux, et données comme telles au spectateur en faisant d'une pierre deux coups ! Procédé de fait plutôt maladroit et facile... Le dernier tiers du film se réveille et se révèle d'ailleurs d'une puissance bien plus prenante, quant au message final du réalisateur ! Message ou enjeu, trop longtemps mis sous silence, un peu disproportionné par rapport à un début nous montrant une vie de famille un peu trop lisse, sans éclats particuliers d'aucune sorte permettant de camper et d'annoncer la suite. D'emblée, un aspect vraiment passionnel aurait ainsi apporté plus de crédibilité et de persuasion quant à l'évolution de chacun des personnages,et de légitimité à cette décision radicale. Ce qui n'empêche pas l'actrice Emma Suárez interprétant Julieta dans le deuxième versant de sa vie, d'être excellente, contenant puis libérant une souffrance extrême, sentie et vécue à fleur de peau comme rarement ! Cette histoire prend donc à ce moment beaucoup plus d'intérêt, et ce, presque trop brutalement en manquant d'articulation, de cohérence et se trouvant en décalage avec une première partie plus sage et consensuelle. Au final et malgré tout, un bon film loin d'être à jeter comme l'était "Les Amants Passagers", mais un cran en dessous de l'émouvant "Parle avec Elle" ou encore du surprenant et intrigant "La Piel que Habito"...
    yoganojunior
    yoganojunior

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 22 critiques

    5,0
    Publiée le 3 juin 2016
    La Magie d'Almodovar m'a, une nouvelle fois, emballée ! Dès les premières secondes, il marque de sa patte, inimitable. Du grand, du très grand Almodovar !!!
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 300 abonnés Lire ses 1 848 critiques

    4,0
    Publiée le 18 mai 2016
    Je crois que le film est plus véritablement "sentimental" que émotionnel....Peut être est-ce la raison pour laquelle certains spectateurs n'ont pas été touchés.... Et pourtant, le film a de beaux personnages (des femmes principalement et deux hommes) et nous parle de liens familiaux sans emphase mais avec une douce générosité qui peut vraiment parler à tout un chacun.... les dialogues et une bande musicale très almodovarienne conforte le spectateur dans un film à la réalisation très maitrisée (des airs hitchcockiens, des airs à la Ozon) On pourra reprocher un scénario qui manque de twists et de complexités (trop sage en fait) , on est assez éloigné des chefs d'œuvre de Almodovar, mais la tonalité du film est elle tout à fait dans l'esprit du réalisateur à nous parler des femmes, des émotions, des histoires de famille...... Bref on s'y retrouve, même si rien n'est déchirant, il y a un regard tendre et très humain, sur ces femmes si "proches" de nous et si "lointaines" à la fois.....Je conseille.....
    Cinéphilion
    Cinéphilion

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 201 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mai 2016
    Almodóvar, grand nom du patrimoine international du cinéma, revient avec un récit passionnel, réfléchi et intelligent qui nous renvoie sans cesse à nos priorités relationnelles qui composent nos vies. Entre simplicité et pureté, c’est l’histoire triste de toute une vie qui est exploitée qui parle de destin, d’amour, d’incertitude et de culpabilité. Nos fondements sont ébranlés et nous mènent à une question représentant la morale centralisatrice de ce film : Que ferions-nous sans les gens qu’on aime ? Sceptique au premier abord, certains pensent qu’Almodóvar périme. On a très peur de regretter le choix de ce film et pourtant, une fois le rideau final levé, nous sommes renversés ! Bilan : Semblable une pièce de théâtre antique, « Julieta » est une pépite moderne du cinéma espagnol.
    francfinl
    francfinl

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 10 critiques

    5,0
    Publiée le 31 mai 2016
    Tout est réussi dans ce film : l'atmosphère, le jeu des actrices, le scénario... Certaines scènes sont bouleversantes. On retrouve aussi tous ces petits détails qui font le petit "plus" de tous les films d'Almodovar.
    Alessandro B.
    Alessandro B.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 2 juillet 2016
    Ce film parle de la mort, de l’amour, de l’abandon, du deuil, de l’espoir, sans jamais en faire trop, dans en style épuré et loin de toute complaisance. C’est vraiment beau. Tout ce qui n’est pas dit est montré à travers les images, d’une précision saillante : la mort est une horloge cassée, les questions sans réponses sont deux cotés d’un mur aux couleurs contrastantes… on pourrait écrire des tonnes sur ce film, mais la meilleure chose c’est d’aller le voir – et de le vivre.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 250 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    4,0
    Publiée le 13 juin 2016
    Plus sec que d'autres films baroques du cinéaste, "Julieta" est l'histoire de plusieurs deuils (deuil d'un inconnu, du père, de la fille disparue, de l'enfant) - tous liés à la question de la culpabilité - qui auront touchés l’héroïne en ce qu'ils auront eu une incidence sur la séparation avec sa fille Antía, qu'elle n'a pas vu depuis douze ans. Julieta va donc remonter le fil de sa vie, raconter tous les événements décisifs de cette fracture qu'elle avait pourtant oublié. Hormis une entrée en matière quelque peu décevante, le film devient de plus en plus poignant, du fait d'un mélange entre un univers formel chaleureux et une aspérité tenace dans le ton, qui donne lieu à des scènes magnifiques (Julieta en train de regarder la mer déchaînée, le passage d'une actrice à l'autre dans la scène où sa fille et Beatriz la sèchent) en ce qu'elle ne plombent jamais la douleur des personnages mais, au contraire, la font exister et permettent l'empathie du spectateur pour cette quête de rapprochement a priori impossible, pour cette lutte contre un destin impitoyable, qui ne cesse de sévir au fil des ans. La beauté de "Julieta" réside non seulement dans ses actrices mais également dans une maîtrise totale d'un récit plus dépouillé qu'à l'ordinaire pour Almodóvar, qui parvient à faire jaillir de sa sécheresse apparente une émotion sourde et intense.
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 245 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    4,5
    Publiée le 19 mai 2016
    Emma Suárez et Adriana Ugarte, deux remarquables comédiennes pour un même rôle, celui de Julieta. Ce film est adapté de trois nouvelles d' Alice Munro. Pedro Almodóvar surprend dans cette une mise en scène sans emphase, mais habitée par un incomparable brio. Le scénario dramatique ne vire à aucun moment dans le pathos. La perfection du montage du fidèle José Salcedo mérite largement d'être souligné " Il a respiré avec les personnages sans que les coupes se voient. Le flot narratif coule comme dans une narration linéaire, ce qui est loin d’être le cas. " A déclaré le réalisateur. De Madrid à la Galice, jusqu'aux Pyrénées Espagnoles la photographie de Jean-Claude Larrieu est magnifique. L'ensemble concourt à faire de Julieta un grand film. Il y a un autre plus. Celui de l'utilisation des objets personnels du réalisateur. Telle cette serviette de toilette marron qui offre un moment de cinéma unique. Ou encore l'affiche d'une exposition de Lucian Freud qui semble être le reflet de la pensée de Julieta, à un moment bien précis de sa vie. Les peintures de Seoane. La maison de Galice. Tous les trésors de Pedro Almodóvar réunis dans cette histoire de femmes. Aux côtés des deux principales protagonistes, l'explosive et fidèle Rossy de Palma endosse un costume inhabituel. Un petit rôle, non négligeable dans le scénario, pour cette grande comédienne. Inma Cuesta et Michelle Jenner complètent ce très beau casting féminin. Daniel Grao et Dario Grandinetti, deux excellents acteurs donnent la réplique à ces actrices, attachantes, belles, émouvantes et magnifiques.
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 201 abonnés Lire ses 685 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mai 2016
    Oublions l'insupportable comédie réalisée par Pedro Almodóvar en 2013 (« Les Amants passagers ») et réjouissons-nous de le voir renouer aujourd'hui avec ce qui lui convient le mieux : le portrait de femme raconté en mode mélodramatique (et même, en l'occurrence, tragique). Il y a pourtant matière à étonnement à propos de ce nouveau film, non pas à cause du sujet qu'aborde le cinéaste espagnol, mais à cause de sa source d'inspiration. En choisissant d'adapter trois nouvelles de la canadienne Alice Munro (prix Nobel de Littérature 2013), le moins qu'on puisse dire, c'est que le réalisateur espagnol a cherché loin de chez lui, loin de l'environnement qui lui est familier, de quoi nourrir son scénario. Et pourtant, comme on dit vulgairement, ça marche ! Les histoires imaginées par l'auteure canadienne, soigneusement hispanisées par Almodóvar, non seulement n'ont rien d'incongru mais se teintent subtilement des colorations typiquement méditerranéennes les plus persuasives. Même si bien d'autres femmes interviennent et prennent place au cours du film, le portrait de femme auquel s'attache le réalisateur, c'est d'abord et avant tout celui de celle qui lui donne son titre : Julieta. C'est elle qui raconte, c'est elle qui écrit, narrant à sa fille Antia, 13 ans après avoir perdu tout contact avec elle, le destin tragique de sa vie. D'abord campé par l'actrice Emma Suárez, le rôle de Julieta est confié à une autre actrice (Adriana Ugarte) lorsque le film bascule dans le flashback. Les faits s'enchaînent alors à la façon des tragédies grecques, prenant leur départ au fil de superbes scènes filmées dans un train (scènes qui, irrésistiblement, rappellent certaines œuvres fameuses d'Alfred Hitchcock). Est-ce à cause d'un mystérieux passager qui se suicide ou à cause d'un cerf qui semble être à la poursuite du train ? C'est en tout cas à son bord que, par un concours de circonstances ou par le jeu de la destinée, se rencontrent et s'aiment Julieta et Xoan (Daniel Grao). Et c'est de leur union que naît Antia. Mais reste à raconter par quels coups du sort cette dernière finit par rompre tous les liens avec sa mère. Par quels enchaînements Antia en arrive-t-elle à cette extrémité ? Que s'est-il passé dans la maison de Galice où Xoan exerce son métier de marin-pêcheur ? Et quel rôle joue Marian (Rossy de Palma), la gouvernante et gardienne de la maison de Galice, qui semble, elle aussi, s'être échappée d'un film de Hitchcock (« Rebecca » - 1940) tout en ayant des allures de pythie dégoisant ses mauvais augures ? Sans compter les autres personnages, comme Ava, l'amie sculptrice de Xoan, et Beatriz, l'amie d'enfance d'Antia, qui, chacun, nourrit à sa façon le cours de la tragédie. Pedro Almodóvar, dont les films sont volontiers marqués du sceau de l'exubérance, n'a peut-être jamais usé d'un style aussi dépouillé que pour conter l'histoire de Julieta. Il le fallait, probablement, pour faire percevoir aux spectateurs tout le poids de culpabilité qui pèse à la fois sur la mère (Julieta) et sur la fille (Antia) et qui les sépare l'une de l'autre pour des années. C'est comme un poison qui envenime le cœur et qui se transmet de l'une à l'autre. Cela étant dit, le film n'a rien d'ascétique. Si le jeu des actrices est empreint de sobriété, l'action, elle, se déroule dans une grande diversité de sites et donne à l'oeuvre une ample palette de tons et de couleurs : scènes d'allure onirique dans le train, scènes citadines tournées à Madrid, scènes maritimes de Galice, scènes andalouses, scènes pyrénéennes... Le film passionne et fascine par tous ses aspects. Et l'on n'est pas près d'oublier le personnage qui donne son titre au film : Julieta qui, semblable à Ulysse ensorcelé par Calypso, a laissé passer tant d'années en enfouissant au fond d'elle la douleur d'avoir perdu sa fille. 8,5/10
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 1 923 critiques

    4,0
    Publiée le 22 mai 2019
    Une délicieuse comédie humaine adaptée et dirigée par Pedro Almodóvar. Il nous conte les faits de vies composant l'histoire de julieta, une femme passionnée et dévorée par l'absence inexpliquée de sa fille. Sur de magnifiques images, le réalisateur Espagnol nous propose des scènes fortes, débordantes de sensibilité, mais d'une tristesse éprouvante. Ce Drame jouit d'une BO délicate signé Alberto Iglesias, d'une superbe photographie et d'un grand casting avec de belles interprètes comme Cuesta Inma (Ava l'amie de Xoan) ou Rossy de Palma que l'on voit pourtant très peu. Mais Emma Suárez et la belle et talentueuse Adriana Ugarte portent le film avec ce premier rôle de Julieta qu'elles incarnent à merveille.
    Lucas L
    Lucas L

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 386 critiques

    4,0
    Publiée le 23 juin 2016
    J'aime beaucoup Almodóvar et Julieta est sans doute son meilleur film, la réalisation est très belle et les cadres, la lumière tout ça est très bien géré, les acteurs sont parfaits et le scénario est vraiment bon et accroche,et franchement c'est ultra frais et aux petits oignons et ça ne se refuse pas un plat comme celui-là.
    yohanaltec
    yohanaltec

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 764 critiques

    4,5
    Publiée le 6 juin 2016
    Almodovar fait son grand come back dans ce drame absolument magnifique. Un scénario exceptionnel, qui commence par une histoire simple, pour finir finalement sur une histoire complexe. Le film est porté par ses deux actrices. L'un des meilleurs Almodovar de ces dernières années.
    Pablo V.
    Pablo V.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 129 critiques

    4,0
    Publiée le 7 juin 2016
    Un très bon film dans le sens où il n'accroche pas par le caractère exceptionnellement original du scénario et des rebondissements, mais par sa grande qualité, tout simplement : sa finesse, le bon jeu des acteurs, des interrogations sur l'amour, la mort, la culpabilité. Il ne cherche pas une morale, une cohérence entre tous les évènements, mais raconte une vraie histoire, une tranche de vie. Les cinéastes peuvent tenter toujours plus de surprises dans les scénarios sans jamais sortir des sentiers battus, on voit finalement que les meilleurs d'entre eux n'ont pas besoin de cela pour nous surprendre, nous embarquer, nous rappeler ce qu'on aime dans le septième art.
    Roman G.
    Roman G.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 100 critiques

    4,5
    Publiée le 25 juin 2016
    Un retour de Pedro Almodovar et la passion pour ces portraits de femmes simplement et purement stupéfiantes ... Entre passion, interdit, non-dit et amour ...
    Kinshaw.
    Kinshaw.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 187 critiques

    4,0
    Publiée le 2 juin 2016
    Ce film est bouleversant et captivant. Une histoire qui est rarement abordée au cinéma, une mère à la recherche de sa fille. Une histoire simple et tragique très émouvante.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top