Mon AlloCiné
Taxi Téhéran
Note moyenne
4,3
32 titres de presse
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Critikat.com
  • Culturopoing.com
  • Elle
  • Le Dauphiné Libéré
  • Les Fiches du Cinéma
  • Marianne
  • Metro
  • Ouest France
  • Paris Match
  • Positif
  • Sud Ouest
  • Télérama
  • TF1 News
  • Time Out Paris
  • Cahiers du Cinéma
  • Charlie Hebdo
  • Culturebox - France Télévisions
  • La Croix
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Humanité
  • Libération
  • Studio Ciné Live
  • La Voix du Nord
  • Le Parisien
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Première
  • Transfuge

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

32 critiques presse

20 Minutes

par Stéphane Leblanc

Cette façon subtile de brosser un portrait de la société, sans bons ni méchants, attise la curiosité des occidentaux depuis "Une séparation". "Taxi Téhéran", Ours d’or comme le film d'Asghar Farhadi, procède de la même volonté de refléter l'Iran dans sa finesse et sa complexité.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Jean-Claude Arrougé

Passager de sa propre aventure dans "Taxi Téhéran", Jafar Panahi nous délivre ici un manifeste aussi politique que cinématographique.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Critikat.com

par Julien Marsa

Grâce à une forme limpide, ce sont surtout le brio et une certaine joie de filmer retrouvés par Panahi qui permettent au film de livrer toute la sève de son dispositif.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Culturopoing.com

par Bénédicte Prot

"Taxi Téhéran" est l'oeuvre d'un d’immense maestro en pleine possession de ses moyens, envers et contre tout. C'est un film généreux, débordant d’une joie sincère de faire du cinéma.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Elle

par Philippe Trétiack

Un film réquisitoire d’un courage inouï contre la dictature et en faveur de la liberté d’expression. Un Ours d’or à Berlin plus que mérité.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Le Dauphiné Libéré

par La Rédaction

Et c’est toute la société iranienne qui défile devant sa caméra cachée, dans un film qui est un superbe hymne au cinéma et à la liberté.

Les Fiches du Cinéma

par Isabelle Danel

Une ode à la liberté et un chant d'amour au cinéma.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Marianne

par Danièle Heymann

En Iran, aujourd'hui, même les génériques sont interdits. Peu importe, on sait le nom de celui à qui l'on doit "Taxi Téhéran", ce moment de vaillante résistance et d'indéfectible confiance dans le pouvoir du cinéma, Jafar Panahi.

Metro

par Maryline Letertre

Un véritable tour de force.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Ouest France

par Pierre Fornerod

Le résultat est souvent drôle, parfois tragique, toujours malin (...).

Paris Match

par Yannick Vely

Tout ceci est du cinéma, du grand, du beau, du fort.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Yann Tobin

Quel film fascinant ! Drôle, indispensable, diaboliquement intelligent.

Sud Ouest

par Sophie Avon

"Taxi Téhéran" est non seulement le portrait d'une société drôlement émancipée, brave et moderne malgré le joug islamique, mais aussi la définition même du septième art : saisir le réel dans ce qu'il a de plus vrai, de plus sensible, quel que soit le prix ou l'illusion. 

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Télérama

par Cécile Mury

Il est peut-être le pire taxi de ­Téhéran, mais le prix de la course est inestimable.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

TF1 News

par Romain Le Vern

Avec rien, Jafar Panahi raconte tout : l'état actuel de la société iranienne, sa condition de cinéaste maudit. Plus que jamais, son cinéma est libre, politique, humaniste. Ours d'or au dernier Festival de Berlin. 

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Time Out Paris

par Alexandre Prouvèze

Son humanité profonde, souvent ludique, parfois tragique, combinée à un sens de l'humour habile et touchant, confère à Taxi Téhéran une tonalité véritablement singulière, qui suffit à faire de lui une réussite.

La critique complète est disponible sur le site Time Out Paris

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

"Taxi Téhéran" est un peu plus qu’un film réflexif. Vif, délié, narquois juste ce qu’il faut dans l’exhibition d’une clandestinité opérant en plein jour et ouverte à tous les vents, il est avant tout un film dégainé comme un réflexe.

Charlie Hebdo

par Jean-Baptiste Thoret

Si le dispositif de "Taxi Téhéran" évoque "Ten", le film du mentor Abbas Kiarostami, il en constitue aussi l’antithèse, voire l’antidote. Ou plutôt la version drolatique et énergique.

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Panahi, résistant, fait avancer la société iranienne : il faut rouler dans son "Taxi Téhéran".

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

La Croix

par Arnaud Schwartz

Cet humour mordant constitue le meilleur des "véhicules" pour les messages que le cinéaste délivre, dénonçant avec malice les hypocrisies et contradictions de l'Iran d'aujourd'hui.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Journal du Dimanche

par Alexis Campion

Une ode magnifique à la liberté, forte de son rythme nerveux et de ses références aux films précédents de Panahi (...).

Le Monde

par Thomas Sotinel

Bien sûr, "Taxi Téhéran" (...) est très exactement le contraire d'un acte de reddition. C'est une bordée de quolibets à l'endroit des censeurs, mais aussi un film d'une habileté cinématographique et d'une acuité politique hors du commun.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

Réalisation singulière à la dimension de film unique.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Une balade amusée, vivante et provocatrice où l’on constate à quel point l’Iran reste un pays de cinéma.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Libération

par Clémentine Gallot

La richesse des discours générés laisse penser qu’en réalité le film glane dans cet inépuisable réservoir à fiction une trame très écrite.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Studio Ciné Live

par Thierry Chèze

Car avec ce mariage réussi entre fiction et documentaire, il s’inscrit pleinement dans ce qui fait le sel néoréaliste de son œuvre depuis « Le ballon d’or » . Un geste fort (…) qui dit que rien ne le fera dévier de ses ambitions artistiques formelles et scénaristiques, quelles que soient les contraintes (...).

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

"Taxi Téhéran" ne souffre certes pas de la comparaison avec certaines œuvres passées comme "Le Cercle" et "Sang et or", il n’en constitue pas moins un pas de plus dans la construction d’un œuvre dont le temps soulignera ou non l’importance.

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

Tous risquent gros et aucun générique n'accompagne cette œuvre hors du commun.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

Cette tension entre fiction et réalité contribue à l’aspect vivant du film, à son suspense latent et permanent : on est embedded dans un tournage à risques.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Eric Libiot

Cette situation, avec laquelle Panahi joue dans "Taxi Téhéran", fait souffler sur l'écran un vent chaud et froid dont on ne sait s'il vient naturellement du ciel ou s'il est commandé par une machinerie diabolique. Mais c'est excitant.

Première

par Vanina Arrighi de Casanova

On comprend pourquoi le jury de la Berlinale lui a remis son Ours d’or, la figure du dissident suffisant à en faire une prise de position politique. Mais ce n’est certainement pas pour le geste artistique.

La critique complète est disponible sur le site Première

Transfuge

par Charlotte Garson

Rien de nouveau dans ce dispositif fictionnel aux confins du documentaire que Kiarostamni inaugura avec "Ten". Mais à la gêne qu'un cinéaste connu se déguise en humble pour narguer la censure succède une admiration pour l'exercice de jeu et d'écriture.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top