Notez des films
Mon AlloCiné
    La Fidélité
    note moyenne
    2,1
    175 notes dont 26 critiques
    répartition des 26 critiques par note
    0 critique
    4 critiques
    4 critiques
    4 critiques
    6 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur La Fidélité ?

    26 critiques spectateurs

    Raphaël V
    Raphaël V

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 45 critiques

    0,5
    Publiée le 23 février 2016
    Voilà un film qui répond parfaitement à la définition du mot "auteurisant" ! auteurisant masculin : Néologisme) (Péjoratif) Qui essaie d’avoir l’air sérieux et de sembler poétique, particulièrement en parlant des réalisateurs de films. -J'ajouterais ; et qui n'y arrive pas, et au contraire tombe dans le grotesque et le pathétique. Et bien "La fidélité" est un festival d'effets "auteurisant" ! Car le film est un vaste et long foutoir de 2h40 ! Le scenario part dans tous les sens, c'est filmé avec les pieds, absolument rien n'est crédible, en premier lieu les acteurs qui ont tous l'air franchement cons... J'ai vu ce film à sa sortie en 2000 avec une amie, je me souviens encore comment nous nous sommes rendus compte à quel point ce film était un navet absolu, et que vers la deuxième moitié du film nous avons commencé à rigoler de voir tant de loufoquerie déguisée en film d'auteur ! D'ailleurs, à la fin du film, il n'y avait que nous à avoir le sourire, car les autres spectateurs semblaient consternés d'avoir vu une telle daube. 16 ans après , je viens de voir ce film à nouveau. Et ceci du fait que l'émission "cinéma de minuit" sur France 3 de ce Dimanche 21 février 2016 a déprogrammé précipitamment "Les Poupées du diables" de Tod Browning , pour diffuser "La Fidélité" en hommage à la disparition du réalisateur Andrzej Zulawski. (Merci, fallait pas... Et mon sentiment d'il y a 16 ans n'a pas changé. Le fait d'en savoir un peu plus sur "La princesse de Clèves" dont le film serait vaguement inspiré n'excuse en rien tant de maladresse cinématographique. Une scène du film me semble justement montrer le processus "d'auteurisation" dont le film est lui-même victime. Sophie Marceau se pointe dans son agence photo avec des photos floues, mal cadrées, prises n'importe comment etc... et celles-ci sont choisies au détriment de photos bien plus soignées, tout cela parce-que des soi-disant professionnels du métier veulent se donner l'air de comprendre mieux que les autres ce qui est bon ou pas. Avec pour philosophie que "Si la plèbe trouve ça beau, c'est que c'est mauvais". Je pense aussi que beaucoup de critiques de cinéma se sont sentis obligés de soutenir le film, victimes en cela du syndrome "Des Habits neufs de l'empereur" imaginé dans le conte d'Hans Andersen. Tout comme les laquais qui n'osaient dire que le roi était nu, les critiques ne se sont pas senti capable de s'écrier que ce film était grotesque. Il n'y a qu'à voir ici la différence de note entre les critiques de la presse et celles des spectateurs... Mais j'avoue tout de même avoir eu un plaisir coupable en regardant un tel nanar, car pris au second degré, on n'est vraiment pas loin d'un long sketch de Groland ^^ Ce film est une sorte de mélo nonsensique tellement mauvais qu'il en devient sympathique par tant de balourdise. Alors, mon conseil : si au bout de 15 minutes vous trouvez le film nul, surtout n'insistez pas ! Et fuyez pauvres fous !
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 796 abonnés Lire ses 5 023 critiques

    4,0
    Publiée le 8 février 2012
    Adaptation moderne et personnelle de « La Princesse de Clèves », on peut reprocher beaucoup de choses à « La Fidélité ». Excessif, partis pris discutables, un Guillaume Canet pas franchement inspiré... Il est évident que ce traitement façon Zulawski ne plaira pas à tout le monde. Mais c'est un peu paradoxalement ce qui m'a plu : cette volonté de s'approprier l'oeuvre de Madame de Lafayette sans la trahir, oser beaucoup, rajouter des éléments, en enlever, permettre à cette intrigue datant de 1678 de rester crédible et cohérente encore aujourd'hui... Le réalisateur polonais le fait avec brio, avec un vrai sens de la mise en scène, où tout n'est pas parfait, mais où l'on sent constamment de la passion, de l'intensité, à l'image d'une Sophie Marceau plus belle que jamais et livrant l'un de ses plus fortes prestations. Pas forcément aimable donc cette « Fidélité », mais elle sait faire preuve de tellement d'audace, de radicalité qu'elle m'a réellement séduit, d'autant que l'émotion est loin d'être absente. Une expérience à tenter.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1576 abonnés Lire ses 8 738 critiques

    3,5
    Publiée le 26 janvier 2012
    "Je te donne cette alliance, signe de notre amour et de notre fidèlitè"...C'est à ce jour le dernier mètrage d'Andrzej Żuławski où la rayonnante Sophie Marceau incarne une jeune femme fidèle et passionnèe! Le personnage de Clèlia fait partie de ces femmes capables d'aimer passionnèment! Elle a trente ans, est photographe et, quand l'histoire commence, c'est une jeune femme libre qui a des aventures! Elle vit dans un monde où tout est basè sur la beautè, l'image, le profit! Elle èpouse un homme (Pascal Greggory) qu'elle choisit de ne jamais tromper par respect et conviction! Jusqu'au jour où son regard croise celui de Guillaume Canet! Clèlia est confrontèe dans "La fidèlitè" à toutes les tentations du monde moderne: le pouvoir, l'argent, le mensonge amoureux...Alors comment fait-elle pour rèsister ? Tout simplement parce qu'elle ne perd jamais son chemin, ni son èquilibre! Elle est bousculèe! Elle souffre! Son mari ne la comprend pas! Elle craque...mais elle ne perd jamais sa foi! Żuławski a voulu montrer dans ce film fleuve que l'amour dèveloppe en nous la bontè: on pense à l'autre avant de penser à soi, on se dèbat avec ses dèmons pour ne pas tromper celui qu'on aime! Avec comme souvent chez le metteur en scène polonais, des moments de grâce et de chaos, dans une histoire au rythme ètrange et attachant...
    Angela Ki La
    Angela Ki La

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 587 critiques

    2,5
    Publiée le 1 juin 2013
    J’ai l’impression qu’il fait tout le temps le même film. On va me dire que ça s’appelle avoir du style, certes. Mais une fois qu’on le connaît le style, on est en droit de demander un peu plus, et là il rame un peu. Pas qu’il n’y ait pas de contenu, mais il jette tout ça à la face comme quelqu’un qui a du métier et qui s’en contente. C’est volontairement surchargé, donc inégal, comme d’hab, c’est littéraire dans le style cinéma d’auteur (comme d’hab), mais c’est bien filmé ; les acteurs sont à la fête, et on les invite à surjouer (comme d’hab) . Histoire complexe et sans issue, (comme d’habitude, dirait Claude François). A un moment ça frise le grotesque ou le ridicule, (comme d’hab), et c’est très long, (comme d’h…). Donc cela fait trop de comme d’hab pour moi. Après, les fans de Sophie Marceau vont pouvoir la voir jouer et exprimer des choses comme rarement ailleurs, et c’est vrai que Zulawski a du talent pour ça, montrer le côté « obscur » de ses acteurs, et leur faire faire et dire des choses que l’on imagine difficilement à leur portée, aussi vrai pour Gregory et Canet, pour un casting très BCBG, très lisse. Je ne suis même plus surpris, je sais que derrière la classe de sa mise ne scène il va encore en faire des kilos-tonnes. Cette richesse, à l’arrivée ça reste formel et rien d’autre. Comme d’hab…
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 16 novembre 2008
    je n'ai pas tenu plus de 53 min...comptées- Long, long et très long, inintéressant, des personnages creux, des acteurs qui jouent comme des savates...et Sophie Marceau qui exaspère.
    rd62
    rd62

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 2 novembre 2013
    Navet Absolu. Ce film est une calamité. Je ne comprends pas comment G Cannet et S Marceau ont pu se compromettre à ce niveau. Le scénario est vide, mes acteurs sur-jouent, S Marceau n'est pas crédible en photographe, les dialogue sont grossiers, creux, l'image est d'une laideur insoutenable, la violence gratuite et inutile, tout est noir, les clichés sont présent à chaque scène, la relation mère-fille et père-fils n'est pas crédible.. Qui plus est le film est d'une longueur infinie. Alors surtout si vous vous ennuyez dans les premières 15 minutes, n'allez pas au delà, c'est de pire en pire et vous allez perdre deux heures et demi de votre vie qui méritent bien mieux.. A bon entendeur...
    Denis L.
    Denis L.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    1,0
    Publiée le 15 juillet 2015
    Surprenant mais malheureusement dans le mauvais sens. Prétentieux, peut-être, maladroit, au point de souvent côtoyer le ridicule dans certaines scènes trop nombreuses. Les acteurs jouent faux, c'est très long et en fin de compte sans intérêt. Certains moments suscitent le (fou)-rire tellement ils sont catastrophiques.
    Mari_elle
    Mari_elle

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 130 critiques

    0,5
    Publiée le 30 mars 2014
    Je n'ai vu que 20mn de film mais ça m'a suffit pour me rendre compte que ça ne valait pas la peine de perdre plus de temps... une histoire bizarre, des situations encore plus bizarre.. pas envie d'en voir plus.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 450 critiques

    1,5
    Publiée le 23 mars 2011
    " La Fidélité " est la quatrième collaboration du couple Andrzej Zulawski - Sophie Marceau après le ridicule " l'Amour braque ", le franchement mauvais " Mes Nuits sont plus belles que vos jours " et " La note bleue " ( que je n'ai jamais vu ), et s'il faut reconnaître que la prestation du casting est particulièrement convaincante, notamment en ce qui concerne les performances de Sophie Marceau, de Guillaume Canet de Pascal Greggory qui sont tous excellent, on ne peut pas en dire autant de l'histoire - qui est en quelque sorte une version contemporaine du roman " La Princesse de Clèves " de Mme de La Fayette - qui comporte son lot de séquences soit ennuyeuses, soit inutile ( toute la partie concernant le match du hockey sur glace en est un bel exemple ), et le fait que le film dure un peu plus de deux heures et demi n'arrange rien. L'ensemble est donc bien déconcertant et vaut pour moi quasiment que pour son brillant casting.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 320 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    3,0
    Publiée le 4 octobre 2012
    Exigeant... Trop peut-être. Ce Zulawski là m'a pas mal dérouté, loin du paroxysme artistique de ses précédents longs métrages ; la réflexion sur l'icône - au sens d'image sacralisée - est en elle-même passionnante, et le regard du cinéaste échappe une fois de plus aux conventions réalistes. La Fidélité ne cherche jamais à rassurer l'observateur de tout à chacun : il ne propose finalement pas autre-chose que de regarder différemment un film, une photographie, une image. Mettre en doute le regard... Perspective captivante et audacieuse. Sophie Marceau s'en tire merveilleusement bien, étrangement mise en valeur par ses camarades de jeu allant du bon au franchement médiocre. Le film possède son lot d'incongruités mais l'assagissement de Zulawski derrière la caméra finit par ennuyer plus qu'autre chose. Autre point positif : La Fidélité est un film contemporain, montrant une société hiérarchisant les images, les instrumentalisant, les prostituant. L’obscénité partielle du sujet se veut anti-pornographique, et donc essentiellement cinématographique. Cet aspect de La Fidélité est une réussite complète, très aboutie, mature. Pourtant l'intrigue amoureuse ne m'évoque rien, bien que je ne puisse juger s'il s'agit d'une bonne ou d'une mauvaise adaptation, n'ayant lu le roman de prime abord. Reste l'effet d'un film ambitieux et achevé, dramatiquement fin et précis mais trop long et inégalement captivant. Ma première grosse déception zulawskienne.
    caro18
    caro18

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 2 022 critiques

    1,0
    Publiée le 27 janvier 2014
    Même avec Sophie Marceau et Guillaume Canet, ce film est une grande déception.
    justineg
    justineg

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 907 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Tout comme le livre, j'ai trouvé ce film long et ennuyeux.
    thigaelle
    thigaelle

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 200 critiques

    1,0
    Publiée le 10 novembre 2009
    J'ai trouvé ce film long et ennuyeux. Une étoile pour sophie marceau c'est tout.
    Thibault L
    Thibault L

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 256 critiques

    0,5
    Publiée le 24 mai 2007
    C(est vraiment le film français sans interprétation , trés fade , mort à l'intérieur bref trés ennuyant.
    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 334 critiques

    0,5
    Publiée le 2 août 2016
    Un film prétentieux, auteurisant et ridicule. Les situations et l’interprétation ne sont jamais crédibles (Pascal Greggory est particulièrement grotesque dans les premières séquences). La première scène d’amour, tournée au ralenti, est peut-être même une des scènes de sexe les plus grotesques de l’histoire du cinéma (après une scène de séduction plus que sommaire). La manière jamais crédible dont Zulawski raconte son histoire (inspirée par La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette) fait que le spectateur s’ennuie et se désintéresse extrêmement rapidement de la destinée de ses personnages. La Fidélité est une gigantesque caricature du film d’auteur à la française.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top