Notez des films
Mon AlloCiné
    Marguerite
    note moyenne
    3,6
    3403 notes dont 433 critiques
    répartition des 433 critiques par note
    73 critiques
    159 critiques
    111 critiques
    54 critiques
    25 critiques
    11 critiques
    Votre avis sur Marguerite ?

    433 critiques spectateurs

    Quara
    Quara

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 11 octobre 2015
    Une tragédie en 5 actes. Au delà d'une parfaite maîtrise de la réalisation : personnages, décors, mise en scène et reconstitution d'une époque, il se dessine derrière Marguerite une tragédie rappelant le Faust de Goethe, oeuvre jouée en 5 actes (chapitres dans le film qui nous occupe). Marguerite cette âme pure (du même prénom que celui de l'héroïne de l'oeuvre de Goethe) évolue dans un jeu où tous les personnages sont manipulés et manipulables, sans courage ni volonté, mi voyeurs et mi honteux de leur propre complicité. Une comédie dramatique qui se joue sous nos yeux (le monde du théâtre est omniprésent tout le long du film) Mais qui tire les ficelles ? Personne d'autre que le majordome assimilé à Méphistophélès. Derrière une apparente sollicitude il guide sa maîtresse sur le chemin de sa perte, il organise ce jeu de dupes en maintenant - jusqu'à son terme - l'illusion. Maître des photos, du temps, du drame et surtout de la chute, Méphisto a gagné une âme, l'ange a perdu ses ailes (elles lui seront enlevées et brûlées) et le drame est joué. Une analyse en deuxième niveau qui ne fait que renforcer la puissance de ce film parfaitement réalisé par Xavier Giannoli.
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2450 abonnés Lire ses 1 405 critiques

    3,0
    Publiée le 21 septembre 2015
    "Marguerite" avant même sa découverte, me laissait perplexe et après coup, confirme finalement bien mes craintes... Non pas que cette réalisation soit totalement inintéressante sur le fond ou que ce soit mal interprété, mais je reste réservé par rapport au thème du film lui-même. Car, à quoi bon porter au cinéma l'histoire de Florence Foster Jenkins, femme richissime qui a pu tout se permettre, s'acheter sa reconnaissance et sa célébrité alors qu'elle n'avait aucun talent de chanteuse d'opéra ! En effet, n'est-ce pas déjà le reflet d'un nombre de cas bien similaires, comme beaucoup qui se sont permis et se permettent de s'offrir des carrières d'artistes, de chanteurs, de peintres,... suite à leur nom de famille déjà connu ou à cause d'une fortune personnelle ? Qu'a voulu nous prouver là Xavier Giannoli ? Maintenant, on pourra bien sûr trouver de nombreuses qualités à ce film dont l'ambition est de remettre en scène cette chanteuse, phénomène des années 20, par un biopic de plus, certes très particulier que l'on voit plutôt comme une curiosité, tel justement un véritable phénomène de foire ou de cirque... Catherine Frot pour cette prestation, s'en sort bien et même très bien, jouant cependant sur son registre habituel, ce qui me gêne un peu malgré tout. Tandis que les très nombreux seconds rôles, pas tous justifiés, sont aussi à la hauteur, (comme l'excellent Michel Fau !), certains sont intéressants, même fort bien vus et utiles car soulignant avec doigté toute la difficulté à faire éclater une vérité que chacun préférera taire, pour diverses raisons, faiblesse mais surtout par intérêt personnel ! On assiste ainsi durant tout le film à une valse de faux-semblants, de non dits même si quelquefois, dans quelques situations excessives, on frise de justesse, le point de non-retour où avouer la triste vérité est sur le bout des lèvres ! De ce côté-là c'est extrêmement instructif en devenant ainsi une très bonne analyse de la complexité de l'être humain... La reconstitution de l'époque et la photographie sont aussi dignes d'éloge, c'est simplement superbe ! Maintenant au delà de ces points positifs, il reste donc à se poser la question de la vraie pertinence de ce film assimilé à une tragi-comédie qui m'a laissé un petit sentiment de malaise. J'avais trouvé plus judicieux et plus original, sur le thème de la célébrité, le film "Superstar" de Xavier Giannoli, qui partait d'un scénario inventé et particulièrement malin ! Il est, à mon avis, plus question ici d'un caprice d'une baronne très riche et très égocentrique, qui pense pouvoir tout s'offrir, plutôt que du portrait d'une malheureuse chanteuse éprise de liberté incomprise et malaimée, dont certains ont également et surtout bien ri et bien profité... D'ailleurs c'est à signaler, Marguerite prononce à ce titre la phrase clé qui résume à elle seule cette histoire : "L'argent n'a pas d'importance, mais ce qui est important c'est d'en avoir !"
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 297 abonnés Lire ses 1 847 critiques

    4,0
    Publiée le 16 septembre 2015
    attention, mise en garde, contrairement à ce que me laissait penser la bande annonce, ce n'est pas une comédie, loin de là, on est plus ici dans le psychodrame......Giannoli a semble t-il choisi de raconter une histoire vraie (.) qui a un certain nombre de qualités......D'abord la musique assez variée, avec des choix d'opéra brillants allant De Purcell à Puccini, et j'en passe....On notera aussi avec un certain bonheur la part belle faite aux années 1920, que ce soit les voitures, les immeubles, les costumes, l'opéra.....Cela procure une immersion réussi dans l'époque.....L'histoire aussi est assez rythmée (c'est le danger avec ces années là) et l'on n'a pas de sensations d'ennui ou de lassitude......Le meilleur moment du film est selon moi, l'histoire entre le professeur de chant et l'élève ( les dialogues sont du troisième degré et sont "truculents" à maintes occasions, soyez attentifs, dégustez)......La fin du film elle est un peu à rallonge, mais précise l'histoire de cette cantatrice plutôt inquiétante dans sa personnalité.....Car il est question aussi il faut dire le mot, de folie, tout en nuance et délicate, mais folie qu'on peut percevoir subrepticement......Le seul petit défaut du film à mon avis réside dans la caricature de la chanteuse, ses déraillements vocaux comme on les voit dans la bande annonce......A part cela c'est un film de qualité, sensible, où l'on sent le travail de la réalisation, avec des dialogues parfois accrocheurs, pas un chef d'œuvre certes, mais qui convient parfaitement à une après midi ou soirée d'automne.....Je conseille
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 1 923 critiques

    3,5
    Publiée le 18 janvier 2016
    Réalisé et scénarisé par Xavier Giannoli, ce drame nous plonge dans Le Paris des années 20. La mise en scène est honnête et sans surprise. Le scénario de cette comédie tragico-romantique est basé sur une incroyable arnaque ; il nous conte une histoire émouvante très bien interprétée : Catherine Frot, comme a son habitude, est remarquable dans le rôle de la baronne Marguerite Dumont. Elle est très bien secondée par André Marcon, son mari, et Denis Mpunga dans le rôle de Madelbos, son assistant.
    Ksigourney
    Ksigourney

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 7 critiques

    5,0
    Publiée le 16 septembre 2015
    Film drôle et poignant. Giannoli a su soigner la photographie, les décors, la musique pour porter ce super scénario qui offre à la magistrale Catherine Frot un de ses plus beaux rôles. L'un des meilleurs films de l'année.
    Perkeba
    Perkeba

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 16 septembre 2015
    Film époustouflant par la beauté de la photographie et la mise en scène virtuose de Xavier Giannoli qui signe ici son meilleur film ainsi que probablement le plus beau film français de l'année. Catherine Frot est magistrale ainsi que les seconds rôles tous plus justes les uns que les autres.
    djerbone
    djerbone

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 17 septembre 2015
    Xavier Giannoli nous offre un film rare, dont on n'a pas l'habitude tant le cinéma français se cantonne à des mises en scènes moroses sans finesse. Ici, tout est juste. De l'interprétation de chaque comédiens, aux dialogues ciselés en passant par les très beaux décors et cette magnifique photographie. Tout est beau, notamment l'interprétation exquise de Catherine Frot qui est attachante comme un personnage cinématographique ne l'a jamais été. Très sympa également de découvrir Michel Fau dans ce rôle de répétiteur loufoque, méchant et simplissime. Marguerite est le chef d’œuvre français de l'année.
    Pauline G.
    Pauline G.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 545 critiques

    2,0
    Publiée le 29 septembre 2015
    Si le synopsis est bon, il ne suffit pas à lui seul à justifier des deux heures de film. On en attend un développement. Or, on reste sur un plan descriptif, auscultant Marguerite sous toutes les coutures mais n'allant jamais au fond des choses. On aurait pourtant pu s'attendre à spoiler: ce qu'elle révèle être au courant de son défaut et le justifie par telle ou telle raison, qu'elle ait un passé caché, un amant, bref, un coup d'éclat qui puisse dynamiser la situation, n'importe quoi plutôt que ce calme plat spoiler: qui s'enferme dans le pathos et ne compte que sur la pitié suscitée par le personnage principal pour garder le public en éveil . Pardon, mais il me semble que, ça, c'est le rôle de la bande annonce. Alors on rit, certes, mais au bout de trente minutes à tourner autour de la même blague, il aurait fallu passer à la suite. On nous présente pourtant des ouvertures (au travers du groupe d'anarchistes, notamment), mais comme pour nous narguer, la perche reste suspendue sans jamais être saisie. Marguerite fait finalement l'effet d'une longue bande annonce d'un film qui aurait pu se donner la peine d'être bien.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 11 septembre 2015
    Il y eut Florence Foster Jenkins et Bianca Castafiore, maintenant, il faudra compter avec Marguerite. J'ai tout aimé dans ce film : Le jeu remarquable de Catherine Frot (tout autant que son charme désarmant et son aura), le jeu des seconds rôles qui sont formidablement truculents, l'histoire qui nous est comptée et qui alterne les moments très drôles avec les instants qui nous arrachent des larmes, le scénario rondement mené qui met en scène le mensonge, les amours tumultueuses, variées et contrariées, la mise en scène parfois très théâtrale... Mais ce que j'ai préféré plus que tout, c'est l'esthétique du film, la photo omni présente, la couleur sépia, les éclairages... Bref c'est magnifique !
    patamouche
    patamouche

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 16 septembre 2015
    Xavier Giannoli signe la le meilleur film de l'année avec "Marguerite". Catherine Frot est épatante de justesse, toujours sur le fil, jamais vraiment ridicule, toujours émouvante dans ce rôle qui lui va à merveille. Un film où on rit, où l'émotion n'est jamais loin, où les décors et les costumes sont somptueux. Et puis ce casting est tout simplement le plus judicieux avec un Michel Fau au sommet de sa drôlerie et des découvertes d'acteur encore peu connu. Oui, on tient là un vrai chef d'oeuvre.
    bristoll455
    bristoll455

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 17 septembre 2015
    Pas très emballé pour aller voir ce film car le monde de l'opéra ne me touche guère... Quelle erreur !! Magnifique film sur la liberté d'une femme et la reconquête d'un amour. Pas du tout mièvre mais totalement maîtrisé de bout en bout avec des acteurs exceptionnels, Catherine Frot en tête. On oscille entre rire et larme. Très grand film qui marquera probablement le cinéma français.
    Spielberga
    Spielberga

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 17 septembre 2015
    Film fin, drôle et poignant. Intrigue originale et mise en scène flamboyante signée Xavier Giannoli. Catherine Frot en diva chantant faux est au delà de tout superlatif tant sa prestation est juste. Courez voir ce film touchant et irrésistible.
    Mannofe
    Mannofe

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 16 septembre 2015
    Enfin un film français plus que réussi! "Marguerite" de Xavier Giannoli est un petit bijou cinématographique plein de finesse et d'émotion, bien que le rire ne soit jamais loin. On commence par se moquer de cette Marguerite campé par une Catherine Frot remarquable puis on se surprend à rentrer complètement en empathie avec ce personnage quelque peu loufoque mais terriblement attachant, qui évolue dans un monde d'hypocrites. Ce film est une capture de l'époque des années 20 et aussi un fabuleux portrait de femme libre, prête à tout pour reconquérir son homme. Ce film est beau, ce film est grand. Catherine Frot est somptueuse. Michel Fau irrésistible. J'attends maintenant le prochain Giannoli avec impatience et pourquoi pas le prochain Frot également.
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 243 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    4,0
    Publiée le 14 septembre 2015
    Le film s'inspire de la vie de Florence Foster Jenkins. "Une évocation libre", pour reprendre les termes du réalisateur, de la vie de cette femme qui, grâce à sa fortune, est allée jusqu'au bout de ses rêves, en chantant sur scène, en enregistrant des disques, avec une voix qui n'aurait permis à aucune autre de faire parler d'elle. Le film de Xavier Giannoli transpose l'action dans les années 20. Une reconstitution soignée les décors sont luxueux et les costumes somptueux. Les dialogues superbement écrits sont riches. Entre moments de pure folie ils sombrent dans la dérision avant de virer dans le pathétique. Quelques rire, à l'insu de la principale protagoniste, sont vite étouffés par des situations qui s'enchaîent entre ridicule et pathétique. La mise en scène est grandiose. Pour mieux se rapprocher de sa source d'inspiration, le scénario abuse de quelques invraisemblances. Comment imaginer que cette femme, fervente admiratrice d'art lyrique, experte de ce monde particulier du bel canto, n'entende pas sa propre voix ? Le réalisateur laisse planer le doute. Le principal est ailleurs. Dans l'horrible solitude d'une femme mal entourée et prête à tout pour vivre son rêve. L'hypocrisie, le mensonge et la lâcheté règnent à tous les niveaux. Est-ce pour Marguerite le seul moyen de vivre ? Est-elle réellement dupe ? La vérité serait-elle plus cruelle que le mensonge ? La lumière vacillante d'un lustre, bousculé par Marguerite, laisse planer le doute sur un certain désarroi qui semble pointer temps à autres. La lumière deviendrait-elle cruelle ? Incertaine ? "On sait aussi que les années 20 sont un moment important dans l’aventure de la liberté, tant en art qu’en matière de mœurs. Je voulais que mon personnage s’arrache à quelque chose d’un ancien monde qui l’a empêché de s’accomplir et du nouveau qui va la perdre." a déclaré Xavier Giannoli. L'excellent Denis Mpunga, dans le rôle du fidèle majordome, entretient avec adoration, une certaine protection aussi, la folie de Marguerite. Dans quantités de photos son œil magnifie le modèle. Par amour ou pour mieux attirer le regard de celui qui s'est détaché de sa femme ? Dans le rôle de l'époux volage, André Marcon excelle. À la fois lâche, faible et dépité, il ne tentera rien pour décourager celle à qui il doit tout. Le personnage trouble, incarné par le remarquable Michel Fau, fait basculer le film dans une cruauté totale. Dans un rôle démesuré et difficile Catherine Frot, à la fois troublante et touchante, irradie de la première à la dernière image. Elle est tout simplement magnifique. Cette Marguerite est un très beau rôle pour une grande comédienne. Catherine Frot triomphe.
    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 293 abonnés Lire ses 365 critiques

    3,5
    Publiée le 21 septembre 2015
    Un film original et fascinant inspiré d'une histoire vraie. Dans la France de 1920, Marguerite Dumont, une aristocrate mélomane, est persuadée qu'elle a un don pour la chanson. La vérité est tout autre... Car cette femme chante affreusement faux ! Elle se produit néanmoins souvent, devant ses amis ainsi qu'un cercle élitiste de fans de musique classique... Qui n'ont quant à eux jamais osé lui avouer son défaut, pas plus que son mari d'ailleurs. Ce point de départ pouvait sembler comique, mais le film n'est pas une comédie. Bien sûr, ces braillements informes et disgracieux prêtent à sourire, mais on ne se plie aucunement en deux, parce que l'histoire en elle-même n'est point amusante. "Marguerite" est une œuvre satirique et sociologique à la reconstitution impeccable et à la mise en scène soignée. Organisé comme un opéra en cinq actes, et porté par de très bons acteurs de théâtres, le dernier film de Xavier Giannoli parle d'une vie de mensonge, de la solitude et du désir, non pas d'être admiré, mais simplement écouté. "Marguerite", ou quand la musique rend la vie plus belle et lui donne un sens.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top