Mon AlloCiné
    Le Grand Bain
    note moyenne
    3,8
    10057 notes dont 1192 critiques
    16% (190 critiques)
    35% (416 critiques)
    22% (262 critiques)
    13% (153 critiques)
    8% (96 critiques)
    6% (75 critiques)
    Votre avis sur Le Grand Bain ?

    1192 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2407 abonnés Lire ses 644 critiques

    3,5
    Publiée le 8 novembre 2018
    « Le Grand Bain » c’est sûr et certain, tout en trimbalant son lot de dépressifs, n’est sur le fond pas si drôle et pourtant en les réunissant à travers un projet improbable le devient immanquablement ! De là à le comparer à l’excellent « Full Monty », il y a quand même un pas à franchir, ne serait-ce que par le contexte environnant qui dans le film anglais a toute son importance et donne ainsi toute la raison d’être et la cohérence voulue et nécessaire, tandis que dans la réalisation de Gilles Lellouche, il est plus difficile d’entrer dans l’histoire de ces hommes au portrait plus ou moins fabriqué, voire artificiel et de croire ainsi à leur rencontre autour de ce bassin dans le but de s’y exercer à la nage synchronisée... Cependant, ce film prend vraiment un tournant drôle et décisif avec l’intervention détonnante de Leila Bekhti, qui avec ses méthodes musclées va donner un côté enfin explosif et unique à cette comédie ! Et paradoxalement, la première partie qui repose sur le travail de Virginie Efira en tant que coach attentionnée, va n’être que rétrospectivement assez juste et avoir ainsi tout son sens dans le déroulement de ce récit ! Il se dégage de cette réalisation un vent frais et salutaire, même si on s’en doute bien, tout est couru d’avance, avec une émotion qui s’installe pour ne plus nous quitter avec d’ailleurs son apogée lors du moment ultime que tout le monde attend évidemment ! Cette bande de pieds nickelés est fort bien brossée par des acteurs un peu à l’ouest dans leur composition, tout ce qu’il fallait pour mettre le paquet dans ces rôles de perdants au moral en berne ! Philippe Katerine en escogriffe planant, a cependant et certainement la performance la plus décalée dans son comportement fragile et naïf, même si tous les autres sont aussi bien gratinés dans leur genre ! Alors, tout cela confirme bien qu’un beau projet pourra sortir bien des individus d’une mauvaise passe, on le sait tous, et même s’il est un peu forcé sur les bords quant à la crédibilité et à la possible réussite d’une telle entreprise, « Le Grand Bain » en est la parfaite illustration et fait dans l’ensemble un grand bien !
    FlorenceGalland M
    FlorenceGalland M

    Suivre son activité 1 abonné

    3,5
    Publiée le 28 octobre 2018
    Très belle philosophie Sur la vie mais aussi la solidarité qui permet de relève son estime de soi . Beau film émouvant et attachant .
    Evelyne D.
    Evelyne D.

    Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 27 octobre 2018
    Première partie de scènes d'exposition des différentes situations désastreuses un peu longuette. Entrainement avec la despote hilarant, Poelevoorde et Katerine acteurs extraordinaires un peu au dessus du lot des autres acteurs tous bons. Allez y, ce n'est pas qu'un film comique, loin de là.
    Puss D
    Puss D

    Suivre son activité 10 abonnés

    3,0
    Publiée le 27 octobre 2018
    Pas mal le fiilm de Gilles Lelouche mais de là à le qualifier de chef d'oeuvre par les critiques c'est vraiment exagéré..il est drôle,touchant , bien écrit mais il y a des passages longs et ennuyeux .. en gros c'est une comédie agréable et réussie mais loin d'être la meilleure comédie de l'année...
    Fidelou
    Fidelou

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 124 critiques

    3,5
    Publiée le 31 octobre 2018
    Au début, ils sont sept, comme les mercenaires. Mais ceux-là n’ont qu’eux-mêmes à secourir. Quadras mal en point de la tête, plein d’embonpoint ailleurs. En plongeant dans le grand bain de la piscine, jamais ils n’auraient imaginé que la natation synchronisée, discipline féminine par excellence, puisse à ce point les transformer. Et leur redonner goût à la vie et surtout estime de soi. La perspective de disputer une compétition internationale va motiver la troupe au-delà de toute espérance… En tout cas à l’écran, le casting est royal, avec l’asthénique Mathieu Amalric, le fanfaron Benoît Poelvoorde, l’antitout Guillaume Canet et le rocker Jean-Hugues Anglade… Sans oublier Philippe Katerine hurluberlu à la fantaisie lunaire et les deux entraineuses Virginie Efira et Leila Bekhti au management des hommes très singulier. Tous rois et reines de la chute libre dans l’intime, maîtres des figures imposées dans le bassin. Tous bedonnants bidonnants, épanouis dans une improbable chorégraphie de dépressifs. On peut plonger sans crainte dans ce Grand bain. C’est une comédie chorale à la fois euphorisante et bienveillante. Un « feel good movie » - cinéma qui fait du bien - aux dialogues bien écrits et au montage rythmé. Gilles Lellouche a évité le double piège des gags répétitifs et du défilé de portraits. Même si la mécanique du rire renvoie parfois au strip-tease des Full Monty qui n’hésitaient pas à faire don de leurs corps pour la bonne cause. Reste que le réalisateur a été bien aidé par des acteurs au meilleur de leur(s) forme(s).
    barbarafels
    barbarafels

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 20 critiques

    0,5
    Publiée le 12 novembre 2018
    Affligeant reflet de notre époque et société que ce film et les notes majoritairement bonnes des spectateurs......... Ce film est un service minimum d'intelligence et d'humour, il manque grossièrement de finesse, de délicatesse, de psychologie. Un fake de drôlerie et de message de tolérance et de courage, et la majorité des gens plonge dans le piège (ou le bain...) tête baissée. Pfffffff.........................
    Lara Cridlig
    Lara Cridlig

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 76 critiques

    4,0
    Publiée le 17 novembre 2018
    On plonge volontiers dans ce bain qui interroge intelligemment sur ce qu’est d’être un homme. Un film qui déconstruit le cliché de la virilité pour ne s’attarder que sur la vie de chacun de ces hommes qui assument leur part de fragilité, de féminité. Ici c’est le collectif qui vient sauver d’un quotidien morne, d’une dépression, d’un sale caractère, d’une vie de galères, d’une vie ratée. Ce grand bain c’est l’espoir à chaque fois qu’une petite victoire est possible et qu’elle donne une saveur nouvelle à l’existence. Un film rafraichissant !
    Z20061109105518710236877
    Z20061109105518710236877

    Suivre son activité 3 abonnés

    1,0
    Publiée le 25 octobre 2018
    Il faut le voir pour le croire qu’en 2018 sortent des films comme le grand bain avec autant de promo et de critiques tièdes ou neutres comme si GL était un intouchable. Son film est mal filmé, lourd, rempli de stéréotypes (rien rien n'est épargné) ni amusant ni portant à réfléchir. Le film est sans subtilité et n'est pas drôle car il mélange lourdement le philo/societal. Juste les 2 premières minutes donnent le ton. Vraiment vraiment nul. Navré d'écrire ceci quand j'y allais avec un vrai plaisir. Les acteurs sont bons par contre mais comme leurs personnages sont juste des images, ils n'ont aucune profondeur. Bref grosse déception, grosse lourdeur et mauvais équilibre entre rigolade pas assez poussée et social pas assez subtil. Enfin, la mise en scène, les plans, la lumière...n’aident pas le film déjà mauvais.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 341 abonnés Lire ses 364 critiques

    4,0
    Publiée le 24 octobre 2018
    Bertrand (Mathieu Amalric), Laurent (Guillaume Canet), Marcus (Benoît Poelvoorde), Simon (Jean-Hugues Anglade) et Thierry (Philippe Katerine) ont plusieurs points en commun : ils sont quadragénaires, dépressifs, bedonnants et... pratiquent la natation synchronisée sous la direction de Delphine (Virginie Efira), une ancienne championne. Annoncé par un bouche-à-oreille élogieux et une campagne de presse menée tambour battant, voici le film français le plus populaire de l'année, qui ralliera toutes les classes d'âge et les catégories socio-professionnelles, Paris et la province, qui battra des records d'audience et récoltera une moisson de "Césars" en février prochain. Le pari est audacieux ? Pas vraiment. "Le Grand Bain" rassemble tous les ingrédients du "feel good movie" à succès. C'est un film comique (on sourit à la quasi-totalité des dialogues et on se prend à rire plus souvent qu'à son tour) sur un sujet sérieux (la crise de la quarantaine, la dépression, le chômage, le manque d'amour). C'est un film triste (chaque personnage est à sa façon dérisoire) sur un sujet drôle (des mâles pas vraiment sexy qui jouent aux sirènes aquatiques). Comme "Le Sens de la fête" l'an passé, "Le Grand Bain" trouve le juste équilibre entre la comédie potache et le film à thèse. Évidemment, on invoquera "The Full Monty" voire on criera au plagiat. Le film de Gilles Lellouche reproduit dans les moindres détails celui de Peter Cattenao qui voyait une troupe de chômeurs anglais jouer aux "Chippendales". Mais est-ce si grave ? Quel mal y a-t-il à reprendre les recettes d'un film réussi, vieux de plus de vingt ans, que la majorité des spectateurs au demeurant n'ont peut-être pas vu ? "Le Grand Bain" a sur "The Full Monty" un avantage. C'est un film français qui met en scène une brochette d'acteurs célèbres et familiers. Chacun campe à sa façon un personnage qui ressemble à ceux qu'il a déjà campés, créant du coup chez le spectateur une familiarité attendrissante avec eux : Mathieu Amalric est asthénique, Guillaume Canet est hyperactif, Benoît Poelvorde est fanfaron. Le plus étonnant peut-être, celui à qui j'attribuerais sans hésitation le César du meilleur second rôle, est Philippe Katerine. En gardien de piscine, condamné au chômage par son imminente automatisation, il est pathétique, drôle et émouvant.
    chloé V.
    chloé V.

    Suivre son activité 14 abonnés

    2,5
    Publiée le 26 octobre 2018
    Peut être qu’on en a trop parlé, qu’on a trop dit que ce film est génial. Malheureusement j’ai été assez déçue. Le film met beaucoup de temps à trouver son rythme et, une fois l’objectif défini, on va de non surprise en non surprise... un casting 4 étoiles qui veut exister coûte que coûte. C’est le full monty... la fraîcheur et la finesse en moins.
    Yves P
    Yves P

    Suivre son activité 11 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 24 octobre 2018
    Quelle déception! Je me faisais une joie de ce film au vu des acteurs et actrices. La bande-annonce, même si je sais qu'il faut toujours s 'en méfier, m'avait aguiché. Mais le film est bancal. Il n'est pas crédible; les réactions des personnages sont incohérentes Par exemple , le personnage de Marina Foïs qui spoiler: est d'accord avec son mari sur sa propre famille, puis ne l'est plus, puis le redevient! . Ces personnages qui sont tous à la limite du suicide ne peuvent s'investir dans cette opération. Trop d'incohérences. Restent quelques bons mots ici ou là et un bon jeu d'acteur, même si Matthieu Amalric fait son rôle habituel d"'écarquillé des yeux".
    Fred17net
    Fred17net

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 10 novembre 2018
    AFFLIGEANT ! Déprimant, désabusé et sombre. Les acteurs tentent de tirer leur épingle du jeu mais c'est mission impossible.
    Eric Lemoine
    Eric Lemoine

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2018
    Tout d’abord, je suis effaré par l’acidité de certaines critiques négatives sur ce film. On peut ne pas aimer mais de là à traiter et noter « le grand bain » au même niveau que les niaiseries servies fréquemment par le cinéma français (et américain), surtout dans le domaine de la comédie. Je pense qu’il y a des gens qui n’ont jamais vu un « navet » de leur vie pour être à ce point déçu mais bon comme on dit, tous les goûts sont dans la nature... Personnellement, je vois entre 2 et 3 films par semaine et je peux vous assurer que le grand bain est un excellent film. Oui, on peut être sceptique par le battage médiatique dont il fait preuve (moi-même, cela m’a un peu fait peur) mais le pari est vraiment réussi. Un scénario simple mais efficace, qui retrace bien les difficultés, les désillusions et les défis sociaux auxquels nous devons faire face dans notre monde actuel (l’amour, le chômage, l’éducation, la famille, etc…). Les personnages masculins ne sont ni physiquement, ni moralement des héros (ce serait même plutôt le contraire) mais c’est ce qui fait que l’on s’attache et que l’on peut facilement s’identifier à eux, avec leur humanité, leurs failles, leurs défauts et leur sensibilité. Malgré les difficultés rencontrées, les personnages féminins sont forts et dignes et pour une fois, c’est elles qui mènent positivement et subtilement « la barque ». Tous vont se rapprocher et tenter de soigner ensemble leurs maux à travers une « thérapie aquatique » qui va leur faire prendre conscience que l’impossible est toujours possible. Tout cela est finement saupoudré de situations cocasses et de répliques humoristiques bien senties qui font « mouche » et qui vous font tout simplement rire, sans tomber dans la caricature ou la grossièreté. Bref, c’est intelligent, drôle et touchant. Tout le monde est (bien) à sa place et c’est ce qui fait que l’on passe un très bon moment et que l’on apprécie ce film. Mention spéciale pour Philippe Katrine qui surpasse ses collègues de jeu et transcende son personnage de « simplet » nature et attachant. En points négatifs, on pourrait reprocher une « mise en route » un peu longue et un manque de profondeur de certains personnages, mais c’est anecdotique et cela ne nuit en rien à la qualité globale du film. En conclusion, ce n’est peut-être pas un chef d’œuvre mais cela y ressemble. Pourquoi ? Parce qu’on se laisse volontairement embarquer par cette histoire « improbable » à laquelle le réalisateur nous donne envie de croire. Une histoire qui fait du bien et qui nous réconcilie avec l’humain. Je mets 5 étoiles pour compenser les quelques notes à 0, 1 ou 2 étoiles et parce que finalement, il le mérite.
    Jean Louis Terrienne
    Jean Louis Terrienne

    Suivre son activité 2 abonnés

    0,5
    Publiée le 9 novembre 2018
    Déçu par les deux autres comédies françaises du moment ( Le jeu et En liberté) ma démarche, en allant voir le film de Gilles Lelouch, était une sorte de volonté de réhabiliter à mes yeux le genre ; une sorte de dernière chance. Y en aura pas quatre! Un film plat , sans relief sans changement de ton. Des situations improbables et des dialogues vulgaires. Aucune finesse, aucun style. «  Les style, disait Godard, c’est ce qui reste ». Et alors qu’est ce qui reste ? Rien. Je n’ai pas rit une seule fois. En revanche une fois pour En liberté et deux fois pour le jeu ! Beau podium ! Une critique qui peut ne pas être retenue comme telle c’est l’ancronisme des lieux. Au début on voit Mathieu Amalric quitter son domicile à vélo ( un village de la région parisienne MENNECY - j’y habite) et on le retrouve toujours à vélo dans un paysage de montagne ; belle performance ! Mais , bon, est ce pensable ? Y’a pire dans ce film ...
    Marcel Bailly060
    Marcel Bailly060

    Suivre son activité 1 abonné

    0,5
    Publiée le 6 novembre 2018
    Grosse déception, je ne m'attendais pas à un film intello mais alors là on touche le fond. Ce film est catégorisé "comédie" on imaginait pouvoir assister à un film qui déclencherait des rires, mais il n'en était rien, la salle était bien silencieuse. C'est une bien pâle copie de "The Full Monty" (qui est un excellent film), dans l'idée générale c'est du copier/coller mais à la sauce Franchouillarde au mauvais goût de navet.Les acteurs passent leurs temps à se disputer ou à crier, on essaie de nous émouvoir avec des personnages dépressifs, le final est ridicule: ils deviennent champions du monde et tout est fait pour nous tirer une larme mais les ficelles sont trop grosses et c'est affligeant. Tout cela est sans finesse, c'est grotesque et prévisible. Je me suis fait avoir par la promo des comédiens à la TV et la radio que les présentateurs flattaient sur ce "film hilarant". Dommage, Gilles Lellouche est un grand acteur mais il n'est pas la hauteur de l'autre côté de la caméra sur ce film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top