Mon AlloCiné
Les Délices de Tokyo
note moyenne
4,3
1686 notes dont 140 critiques
19% (27 critiques)
51% (71 critiques)
23% (32 critiques)
6% (8 critiques)
1% (2 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Les Délices de Tokyo ?

140 critiques spectateurs

Mephiless s.

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 697 critiques

4,0
Publiée le 14/02/2016
Malgré le fait que le film soit un petit peu prévisible, il n'en est pas moins original et esthétiquement impeccable. Je ne me suis pas ennuyé une seconde devant ce film. La réalisation et la mise n'ont pas grand chose à offrir mais l'esthétique et la photographie sont vraiment très bien travaillées, certains plans et certaines scènes sont magnifiques. Les personnages sont également bien écrits et la fin propose au spectateur d'imaginer la suite, bref un film que j'ai beaucoup apprécié
Laurent C.

Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 984 critiques

4,5
Publiée le 07/02/2016
Ils sont quatre personnages principaux : un "patron" d'une goguette qui fabrique des pâtisseries japonaises, une vieille femme aux doigts déformés mais si talentueux pour réaliser le fameux confit de haricots rouges, une jeune-fille pauvre un peu perdue, et les cerisiers magnifiques qui accompagnent le temps qui passe. "Les délices de Tokyo" est une sorte de conte à la Voltaire, la poésie en plus. Derrière ces images juste magiques d'arbres fleuris, ces crépitements des yeux et des bouches devant les gâteaux merveilleux que la dame prépare, se cache une féroce critique de la société japonaise. Le réalisateur évite le pécher de mièvrerie. Il se saisit d'un sujet éminemment sensuel et poétique pour raconter un monde social où la discrimination, le rejet de l'autre, la superficialité des rapports sociaux, le capitalisme indélicat règnent. Quand le cuisinier monte laborieusement les escaliers de métal jusque la terrasse où il peut contempler l'avenue ceinte de cerisiers, comme des gardiens du temple, c'est tout un pan de sa vie, et celle de millions de japonais qui se déroule, avec leurs doutes, leurs fragilités, et leur solitude. Jamais derrière un sujet aussi sensible un réalisateur n'a décrit avec autant d'acuité l'effritement du monde industriel. Pour parodier le philosophe des lumières, ce film invite à cultiver ses jardins intérieurs et à retrouver les liens sociaux perdus. Bref, "Les délices de Tokyo" est un bijou humaniste qui fera du bien au spectateur désabusé, tant les images sont belles, le récit est apaisant et les personnages qui le composent sont incroyables de vérité. A déguster avec urgence.
canalcine

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 36 critiques

4,0
Publiée le 04/02/2016
avec un gateau, une baraque a frite et un cerisiet, Naomi Kawase vous fait un film magnifique. une grande lesson de CINEMA
Michel C29

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 4 critiques

5,0
Publiée le 31/01/2016
Sublime ! Un film tout simplement beau, d’une infinie douceur, empreint de poésie. Loin de l’image d’un Tokyo trépidant, on y trouve des personnages d’une sensibilité extrême. L’occasion aussi de découvrir (pour moi en tout cas) une facette de l’histoire récente du Japon qui ne manque pas d’émouvoir. Pour moi, un film à ne pas manquer
dominique P.

Suivre son activité 288 abonnés Lire ses 1 816 critiques

5,0
Publiée le 31/01/2016
Un véritable chef d'oeuvre. Le meilleur film de la semaine, du mois et certainement de l'année. C'est une histoire culinaire mais pas seulement, c'est surtout une histoire humaine absolument émouvante, bouleversante, délicate, sensible. Tout est magnifique et parfait dans ce film et cette histoire. Un véritable petit bijou pour tout le monde.
Aurélie R.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 02/03/2016
Magnifique ! J'ai envie de voir Tokyo de manger des Doryakys et d'embrasser ces acteurs splendides. Une beauté, un bijou... très émouvant... parfait ! A voir...
Alexandre Cacheux

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 276 critiques

3,5
Publiée le 29/02/2016
Sensible et délicat. Voici un film à part, de par son histoire, son interprétation et sa délicatesse. Un voyage initiatique au sein de l'Empire du Soleil Levant. Malgré des rites et usages fort éloignés des nôtres, le spectateur est touché et l'émotion gagne. Un moment de douceur et de fragilité dans une production de films brutaux.
jmalcaino

Suivre son activité Lire ses 4 critiques

4,5
Publiée le 25/02/2016
Entre exclusion et transmission, le film navigue dans un univers où les failles de chacun sont visibles et omniprésentes, jusqu'à révéler les siennes propres. Je me suis vu près de ma grand-mère en train de cuisiner ses recettes secrètes accroché à son tablier. Les personnages sont crédibles et plein de sensibilité là où on attend la dureté des japonais, on trouve un monde fait de doutes et de tendresse. Ces personnages sont portés par des acteurs vraiment magnifiques. Le personnage de la jeune Wakana aurait pu être un peu plus développé à mon goût. Je vous conseille ce film qui aurait selon moi mérité de concourir pour la Palme. Vu le 22/02/2015 Notes : Réalisation 15 Acteurs 18 Images 16 Scénario 17 Musique 16 Note finale : 16/20
Fritz L

Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 767 critiques

3,0
Publiée le 03/02/2016
Je ne sais pas si cela tient à l’exigüité de la boutique aux dorayakis, mais l’émotion dans « Les délices de Tokyo » peine à trouver sa place. La succession de plans métaphoriques (pas toujours justifiés), cumulée à un découpage bancal provoque une perte de repères narratifs et temporels, ce qui diminue considérablement l’essor dramatisant. Ce n’est pas que l’on s’ennuie car l’ensemble est plutôt plaisant, notamment grâce l’imposante stature de Tokue, plein de fantaisie et débordant d’amour. Kirin Kiki y est mémorable en provoque une généreuse empathie dès son apparition. Mais Noami Kawase habille son film d’une préciosité superflue, au détriment d’un scénario plus abouti notamment en matière de psychologie des personnages, qu’on aurait aimé plus fouillés. Il en est de même pour le mode en leitmotiv du message de tolérance, si beau qu’il soit, il finit par s’altérer à force de l’étirer. Reste une jolie histoire et quelques bons moments, un peu comme une pâtisserie délicieusement douce et amère, mais au nappage un peu trop consistant.
ggf54

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

4,0
Publiée le 25/05/2015
Un film tout simplement beau, émouvant, qui prend le temps de flâner, de respirer, de sentir les choses. Ne lisez rien sur ce film, allez-y, les yeux grands ouverts et savourez sans modération.
tuco-ramirez

Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 085 critiques

3,5
Publiée le 18/02/2016
Une petite échoppe dans Tokyo produit des dorayakis (pancakes purée de haricots rouges) pour les lycéennes du quartier qui en ont fait leur QG. Le cuistot, la quarantaine et ex alcoolique au lourd passé, fait ce job sans passion. Une mamie de 76 ans appâtée par une offre d’emploi de cuisinière va se présenter pour le poste. Elle aussi a eu une dure existence ; au ban de la société trop longtemps ; elle compte sur ce job pour enfin la réintégrer. Et puisque qu’il s’agit entre autre d’une histoire de transmission de valeurs entre génération ; une jeune lycéenne un peu exclue, un peu seule aussi va trouver auprès de ce duo une place qu’elle ne trouve pas ailleurs. Présenté comme cela, çà peut paraître mièvre ; mais non, ce film est juste et plein de bons sentiments. Par sa douceur et ses moments de tendresse ; ce film véhicule sérénité et sagesse. Une sorte de feel good movie à la sauce nippone où les valeurs au centre du film ne sont que positives : amitié et tolérance autour de plaisirs épicuriens. Dans la sélection « Un certain regard » à Cannes 2015, il en dit aussi beaucoup sur le Japon contemporain et de la place laissée aux anciens et de la vie des plus jeunes. Mais il témoigne aussi de l’exclusion dont furent victimes les lépreux d’après-guerre au Japon : parqués hors ville jusqu’en 1996, sans descendance et sans sépultures… des citoyens fantômes en quelque sorte. Et c’est pour cela que la première entrée dans le sanatorium est mis en scène par Naomi Kawase comme a pu le faire Miyazaki en son temps avec l’entrée dans le parc d’attraction abandonné par Chihiro. Ce film est donc gourmandise dégustée sans déplaisir, malgré quelques maladresses. Les ellipses sont quelque fois maladroites et perturbatrices de la bonne lecture de la temporalité, surtout sur la fin du film. Le scénario sans surprise offre quelques personnages caricaturaux pour permettre à Naomi Kawase d’arriver à ses fins : la patronne du magasin et surtout les situations et personnages qui en découlent. Et puis on sent l’envie de la réalisatrice de faire un film plus accessible que les précédents, peut être poussée par des producteurs internationaux. Donc son film se veut plus grand public et par conséquence les intentions sont souvent trop lisibles ; là où les images suffiraient, les dialogues viennent surligner artificiellement le propos. En fait le film aurait beaucoup gagné à être plus sobre… à l’image des cerisiers en fleurs sujets de belles photos dans la première demi-heure mais ultra présents.
Ikimashoo

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 72 critiques

4,0
Publiée le 18/02/2016
J'ai beaucoup aimé ce film. L'histoire est interessante, les personnages sont attachants car on découvre leur histoire au fur et à mesure. Ce film nous rappelle que même pour les choses les plus simples, on peut agir avec amour et chercher l'excellence !
ER9395

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 337 critiques

4,0
Publiée le 08/02/2016
Une leçon de vie à travers une recette de cuisine , voila qui est original , mais le récit va surtout nous montrer 2 êtres marqués par les difficultés de leur propres existences et qui vont se réunir et se retrouver autour de cette fameuse recette des dorayakis .
kleun

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 655 critiques

3,5
Publiée le 06/02/2016
Le film n'est pas une comédie comme le stipule la fiche du film. C'est plutôt un film dramatique autour de 3 personnages: la collégienne, l'artisan dorayakis et la retraitée. Chacun ayant soit un lourd passé ou bien une énorme tristesse. On voit comment évolue chaque personnage à fil des ventes de ces petites pancakes. Ces 3 personnages vont peu à peu retrouver le goût de la vie et surtout pouvoir aller de l'avant ! Le film est tourné comme une poésie, les cerisiers ont une place centrale. Elle nous permet de reconnaitre les saisons qui passent
phil R.

Suivre son activité Lire sa critique

4,0
Publiée le 27/03/2016
je m attendais à qq chose d'un peu mièvre, sucré et plein de bons sentiments. La premiere demi heure est assez comme cela, conformément à ce que montre la bande annonce et les critiques. Mais la suite est boulevrsante, et poétique. une dénonciation inattendue. Dur dur en fait. Remarquables acteurs
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top