Mon AlloCiné
    Creative Control
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Creative Control" et de son tournage !

    Financement participatif

    Creative Control a été en partie financé grâce à une campagne Kickstarter, notamment mise en place pour boucler le budget lié aux effets spéciaux. Ainsi, plus de 30.000$ ont pu être collectés.

    Réalisateur indépendant

    Creative Control est le second long-métrage du cinéaste indépendant américain Benjamin Dickinson après First Winter en 2012. Originaire de l’Illinois, il s’installe à New York en 1999 pour étudier le cinéma à la NYU. Après ses études, avec quelques amis d’université, il crée Waverly Films dans un entrepôt à Brooklyn. Il réalise des clips pour LCD Soundsystem, The Rapture, Juan Maclean, Q-Tip, Reggie Watts… Ainsi que des pubs pour Google, MTV, Guitar Hero… En 2012, son premier long métrage, First Winter, est présenté au festival de Tribeca.

    Réalité augmentée

    Creative Control explore le thème de la réalité augmentée et surfe sur la vague des longs-métrages de SF étudiant l'idée que le virtuel prenne le dessus sur le réel. Le sujet fait penser à Her de Spike Jonze, dans lequel Joaquin Phoenix tombait amoureux d'une intelligence artificielle avec la voix de Scarlett Johansson.

    La réalité rejoint la fiction

    Benjamin Dickinson a tenu à intégrer au casting des personnalités connues du monde 2.0 comme Reggie WattsGavin MacInnes, co-fondateur de Vice, Heems du groupe Das Racist ou Jake Lodwick, fondateur de Vimeo : "Si j’ai accès à des gens dans notre monde, pourquoi devrais-je engager des acteurs pour les imiter ? Ce que je suis en train de faire est donc relié à ce qui se passe en ce moment, ou au monde qui sera notre futur dans cinq minutes", explique le cinéaste.

    Fascisme technologique

    Avec Creative Control, Benjamin Dickinson a voulu dénoncer un certain "fascisme technologique" de plus en plus insidieux :

    "Pour moi, la technologie est neutre ; ni bonne, ni mauvaise. Mais je vois des signaux alarmants dans la culture de la technologie. Si vous regardez les publicités Microsoft pour leurs lunettes de réalité augmentée HoloLens, vous trouverez une vidéo adorable sur Youtube avec une musique inspirante, des visages souriants, suggérant un monde qui s’améliore. Mais réfléchissez à ce que vous pouvez faire avec les HoloLens ! Cette culture me semble proche de celle de Truman Show dans son utopie, et c’est terrifiant. Je sens que nous progressons dans un étrange fascisme technologique, où l’on voudrait vivre sans défaut humain, ou plutôt avec des défauts qui auraient été conçus volontairement. La vision HoloLens paraît prématurée et un peu effrayante avec sa vision, type Aldous Huxley, d’une société de plaisir où nous ne devons jamais rien vivre de négatif", confie le réalisateur.

    Pourquoi le noir et blanc ?

    Benjamin Dickinson explique son choix de l'utilisation du noir et blanc sur le film : "

    "Nous n’utilisons pas beaucoup la couleur dans Creative Control. À partir du moment où l’avatar de Sophie [Alexia Rasmussen] est introduit, elle commence à apparaître en couleur. Il y a aussi un peu de couleur dans l’interface utilisateur Augmenta, même si cela se voit à peine. C’était pour moi un choix esthétique intéressant pour montrer à quel point la technologie peut nous sembler plus réelle que la réalité, combien notre monde virtuel semble plus coloré et attrayant que la vie éveillée. Donc, la réalité est en noir et blanc et la folie en couleur. C’est en majorité pour cette raison que nous avons opté pour le noir et blanc", précise le metteur en scène.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Terminator: Dark Fate (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Mon chien Stupide (2018)
    • Abominable (2019)
    • J'accuse (2019)
    • Midway (2019)
    • Stephen King's Doctor Sleep (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Sorry We Missed You (2018)
    • Le Traître (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Un monde plus grand (2019)
    • Retour à Zombieland (2019)
    Back to Top