Mon AlloCiné
Notre petite soeur
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Notre petite soeur" et de son tournage !

Adaptation

Le film est adapté du roman graphique Umimachi Diary qui a immédiatement séduit le réalisateur Hirokazu Koreeda lorsqu'il a lu le premier tome en 2007. C'est en 2012 que le travail d'adaptation a pu commencer et au printemps 2014 que le tournage a débuté. Il explique dans quelle mesure il a cherché à rester fidèle au livre : "Au départ, je m’étais dit que j’allais seulement modifier la chronologie de l’histoire. Mais j’ai peu à peu changé d’avis et j’ai décidé d’écrire un scénario en y incorporant des scènes qui ne figurent pas dans le roman. Après m’être demandé comment imaginer une intrigue qui ne dépasse pas deux heures et qui tienne compte des problématiques de l’oeuvre originale, j’ai compris qu’il était préférable de limiter les décors et les personnages, et d’ajouter des épisodes inédits. Par exemple, on a décidé de placer Ninomiya du Sea Cat Diner au centre de l’histoire pour qu’elle puisse incarner des personnages qu’on ne voit pas dans le film. On a fait plusieurs tentatives et sans doute commis quelques erreurs, mais tout s’est éclairci après avoir engagé Suzu."

Une habitude

Fidèle à son habitude, ce n'est qu'après avoir trouvé tous ses comédiens que Hirokazu Koreeda a achevé son scénario : "Les monologues surprenants du livre et les didascalies sont frappantes, mais je ne voulais pas trop m’en servir. Du coup, j’ai réfléchi à la manière de transposer cet univers à travers le dialogue et les expressions des personnages. Pendant le tournage, la distinction entre livre et film s’est atténuée. Je me demandais si telle scène figurait dans le roman ou si je l’avais inventée :je considère que c’est la preuve que j’ai pu m’approprier l’oeuvre d’origine", se souvient-il.

Changement de cap

S'il s'est inspiré des personnages et des différents épisodes du livre, Hirokazu Koreeda a voulu dans son film développer une histoire différente et nouvelle centrée sur les quatre soeurs : "En lisant le roman, je m’étais dit qu’il s’agissait de l’histoire des personnages qui gravitent autour de Suzu et qui l’observent. Mais dans le film, je tenais à faire de Sachi et de Suzu les protagonistes de l’intrigue. En dehors de ces deux jeunes femmes, on a Yoshino et Chika, ainsi que la mère, la grand-tante et Ninomiya. Je me suis dit que ces personnages-là devaient s’articuler autour de Sachi et de Suzu. D’une certaine façon, c’est une histoire de femmes."

La compositrice

En revanche, Hirokazu Koreeda collabore pour la première fois avec la compositrice Kanno Yoko. C'est la comédienne Masami Nagasawa qui lui a suggéré cette personne : "La première idée a consisté à trouver un thème avec un quatuor à cordes pour les quatre soeurs, puis à définir un instrument par soeur, et à réunir le tout harmonieusement vers la fin. Nous avons utilisé des morceaux préexistants qu’elle avait composés pour les images déjà tournées, et comme le résultat était formidable, j’ai décidé de lui confier la partition", explique-t-il.

Et de 2 !

La comédienne Nagasawa Masami avait déjà tourné sous la direction de Hirokazu Koreeda dans I Wish.

En fonction des comédiennes

Le cinéaste et son équipe n'ont pas cherché à s'inspirer forcément du graphisme inhérent au roman en ce qui concerne le look des personnages, mais plutôt des comédiennes. C'est davantage en fonction de ses dernières que les costumes, les coiffures et le maquillage ont été pensés.

Cannes 2015

Notre petite soeur a été présenté en Compétition officielle du Festival de Cannes 2015. Ce n'est pas la première fois que le cinéaste présente l'un de ses films sur la croisette puisque Distance (2001), Nobody Knows (2004), Air Doll (2009) et Tel père, tel fils (2013) y avaient été montrés.

Le choix du chef op

Hirokazu Koreeda a pour Notre petite sœur à nouveau fait appel au directeur de la photographie Takimoto Mikiya avec qui il avait collaboré sur Tel père, tel fils. Il justifie son choix de la manière suivante : "Les quatre soeurs ont une grande dignité dans l’apparence physique. Je me suis dit qu’il était préférable de les filmer comme si elles faisaient partie du paysage, plutôt que dans un style documentaire. C’est ce que j’avais en tête en sollicitant Takimoto. Nous avons veillé scrupuleusement à la mise en place des comédiens et à la composition minutieuse des plans."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • La Belle et la Bête (2017)
  • Lion (2016)
  • Split (2017)
  • Logan (2017)
  • The Lost City of Z (2016)
  • Kong: Skull Island (2017)
  • Patients (2017)
  • Alibi.com (2016)
  • Gangsterdam (2016)
  • Chacun sa vie (2017)
  • L'Embarras du choix (2016)
  • Grave (2016)
  • Les Figures de l'ombre (2016)
  • Sage Femme (2017)
  • Brimstone (2016)
  • Telle mère, telle fille (2016)
  • Miss Sloane (2016)
  • Monsieur & Madame Adelman (2016)
  • À bras ouverts (2016)
  • Ghost In The Shell (2017)
Back to Top