Mon AlloCiné
Mercenaire
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Mercenaire" et de son tournage !

Note d'intention

"J’ai dit que je pensais aux films de samouraïs et aux westerns. En réalité, le genre recherché est ailleurs", explique le réalisateur Sacha Wolff. "Il me semble capital de parvenir à faire exister ce film océanien, dont les codes et les protagonistes sont oubliés par le cinéma, la littérature, et l’art en général. Faire de Soane un héros, c’est arpenter un pan presque vierge de la cinématographie, c’est donner à voir et à entendre les problématiques d’un monde secret et méconnu. C’est me confronter à un genre qui n’en est pas un, puisqu’il n’est pas représenté, mais qui j’en suis sûr propose une richesse cinématographique infinie."

A l'origine...

A l'origine de ce projet se trouve la passion de Sacha Wolff pour le rugby qui est pour lui, comme la boxe, un sport aux enjeux physiques très forts avec en plus une dimension sociale. Un jour, le réalisateur a lu un article dans Le Monde sur l’équipe de rugby de Lons-le-Saunier, évoluant en Fédérale 2. Il poursuit : "Une quinzaine de joueurs y avaient été recrutés à l’étranger pour une saison afin de tirer cette petite équipe vers le haut. Je me suis rendu compte que le recrutement à l’oeuvre dans les grosses équipes professionnelles se retrouvait dans les toutes petites équipes. Je me suis dit qu’il y avait là un sujet intéressant."

Lauréat de la Fondation Gan

Avec ce projet, le réalisateur Sacha Wolff est le lauréat 2014 de la Fondation Gan pour le Cinéma, qui accompagne les jeunes auteurs dans leurs débuts au cinéma depuis 1987.

Des acteurs non-professionnels

Mercenaire est porté par une distribution d'acteurs non-professionnels, emmenés par le principal protagoniste, Toki Pilioko. "Pour jouer les rôles de wallisiens, je n’avais pas le choix puisqu’il n’y a pas de comédiens wallisiens. Je savais aussi que je voulais travailler avec de vrais rugbymen afin de filmer la vérité de ces corps atypiques. Petit à petit, j’ai eu envie de rester dans cette logique de casting pour tous les rôles. Le président du club était par exemple écrit très différemment mais à partir du moment où j’ai rencontré le vrai président du club de Fumel qui allait jouer le rôle, j’ai adapté celui-ci à ce qu’il était lui. C’était formidable car sa personnalité décalait complètement le personnage", explique Sacha Wolff.

Dates de tournage

Mercenaire a été tourné durant huit semaines, à partir du 16 mars 2015, à raison de six semaines en France (Lot-et-Garonne) et deux semaines en Nouvelle Calédonie.

Immersion et fiction

Le metteur en scène Sacha Wolff venant du documentaire, il souhaitait, avant de commencer le film, fréquenter le monde wallisien et celui du rugby local. Cela étant, il a ensuite choisi, après cette phase de documentation, de s'éloigner de cette réalité. Le but était de donner toute son ampleur à cette histoire et creuser un terreau narratif singulier en recourant à la tragédie, aux récits bibliques ainsi qu'aux mythologies océaniennes.

Trouver Soane

Sacha Wolff était, pour ce personnage, à la recherche d’un joueur jeune et a fait son casting au dernier moment pour que l'heureux élu n'ait pas le temps de changer. Le réalisateur a bien souvent été confronté à des jeunes assez timides qui avaient du mal à dépasser la peur du regard que les autres allaient porter sur eux. Ce qui n'était pas le cas de Toki Pilioko qui avait une totale liberté d’approche ainsi qu'une grande compréhension du rôle et des enjeux du film.

Les squats

Le personnage de Soane vit dans un squat. Si ces endroits à Nouméa ont en général mauvaise réputation, Sacha Wolff explique que la plupart d'entre eux sont de vrais petits paradis dans lesquels les gens y vivent parce qu’ils ont besoin d’un petit bout de terrain pour cultiver des légumes et parce que les logements coûtent cher à Nouméa. Le metteur en scène a par ailleurs tourné dans un vrai squat.

Thématique du dopage

Le film aborde la thématique du dopage à travers la transformation des corps des rugbymen pour en faire des machines à gagner. Il s'agit pour Sacha Wolff d'une violence très économique qui a toujours existé. Le cinéaste confie :


"
Quand on voit les coups et traumatismes qu’encaisse un joueur de rugby par match, comment peut-on imaginer qu’il puisse tenir sur une saison sans être un peu aidé médicalement ? Le moralisme autour du dopage est absurde et j’avais envie d’en faire quelque chose de presque comique. Le dopage n’est pas pour autant mon sujet, je n’ai pas voulu enquêter ou révéler quoi que ce soit sur cette question, mon rôle n’est pas de faire du journalisme d’investigation. Le dopage fait juste partie de l’univers dans lequel Soane vit."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Star Wars - Les Derniers Jedi (2017)
  • Le Crime de l'Orient-Express (2017)
  • Ferdinand (2017)
  • Coco (2017)
  • Santa & Cie (2017)
  • Spy (2015)
  • Paddington 2 (2017)
  • Garde alternée (2017)
  • Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)
  • La Promesse de l'aube (2017)
  • La Deuxième étoile (2017)
  • Drôles de petites bêtes (2017)
  • Tout là-haut (2016)
  • Le Brio (2017)
  • Wonder (2017)
  • Seven Sisters (2017)
  • C'est tout pour moi (2016)
  • Bienvenue à Suburbicon (2017)
  • Les Gardiennes (2016)
  • Girls Trip (2017)
Back to Top