Mon AlloCiné
Nocturnal Animals
note moyenne
3,8
4271 notes dont 385 critiques
11% (43 critiques)
39% (150 critiques)
28% (108 critiques)
11% (44 critiques)
6% (22 critiques)
5% (18 critiques)
Votre avis sur Nocturnal Animals ?

385 critiques spectateurs

Sabrina F.
Sabrina F.

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 58 critiques

5,0
Publiée le 09/01/2017
#NocturalAnimals Premier choc ! Premier coup de cœur pour 2017. Avec un film d'une violence rare, Tom Ford signe un second long métrage étrange et envoûtant. La mise en scène stylisée par le réalisateur rappelle les grandes heures du cinéma hollywoodien des années 1950. Tout est recherché, travaillé jusqu’aux dernières minutes du film, loin de nous laisser sur notre faim. Nocturnal Animals est une œuvre fascinante et extrêmement noire qui se dévoile par les sentiments qu’elle suscite. La dépression ou la vengeance, une même fragilité réunissant les deux protagonistes de l’histoire. La tristesse ressentie par Tony (Jake Gyllenhaal) ne fait que rappeler à Susan (Amy Adams) ce qu’elle a perdu. Les mises en abyme et les métaphores provoquent un chamboulement de l’histoire auprès des spectateurs. La narration est autant réfléchie que la mise en scène, le tout servi par un casting cinq étoiles. #AmyAdams et #JakeGyllenhaal sont une fois encore bouleversant, surprenant interprétant des personnages complexes et « dérangés ». Il montre assez violemment jusqu’où peut aller la vengeance d’un homme meurtri, sans oublier la puissance de l’écriture sur le lecteur. Un chef d’œuvre qui nous interroge et nous interpelle. A voir absolument. Attention : Âme sensible s'abstenir.
Caroline Lecaplain
Caroline Lecaplain

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 8 critiques

5,0
Publiée le 08/01/2017
Qu'elle baffe, je sors du ciné, Je suis restée scotchée au siège pendant le générique de fin ce qui ne m'arrive jamais. Tres prenant et stressant. Bravo.
Sylvain D.
Sylvain D.

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 8 critiques

5,0
Publiée le 08/01/2017
Un petit bijou! Quelle claque! La partie thriller du film est prenante et stressante (les premières 45 minutes j'en avais les poings qui se serrés) . Le jeu des acteurs est impeccable , ils sont au sommet de leur art. Mais je pense que le film va diviser, spécialement par sa fin et par certaines personnes qui n'auront pas compris l'histoire et la réflexion philosophique qui en découle. Un thriller intelligent et efficace, une belle histoire de vengeance, mais qui n'est pas à mettre entre toute les mains. Grandiose!
Cyrille A.
Cyrille A.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 08/01/2017
7 ans après " A single man", Tom Ford reviens avec avec un thriller psychologique de toute beauté. On retrouve toujours chez lui cet esthétisme et ce soucis du détail qui sublime un film qui n'aurait été qu'un film banal chez d'autres réalisateurs. De la haute couture cinématographique.
dillinger75
dillinger75

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 68 critiques

4,0
Publiée le 08/01/2017
Ce film est captivant du début à la fin . Il s'agit d'un trhiller sombre dans lequel s'emboite deux histoires, l'une retrace la vie d'une femme perdue sentimentalement, et l'autre dans laquelle elle est vue au travers du roman de son ex mari. Les protagonistes sont torturés psychologiquement, et nous avec. Tourné en partie sur les terres arides du Texas, l'atmosphère est pesante le cadre est glauque et les émotions y sont très fortes.
Vincent T.
Vincent T.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 134 critiques

4,0
Publiée le 07/01/2017
Un film énigmatique, fascinant et troublant qui aurait pu être un grand film s’il ne prenait pas le spectateur de haut par moments. Tom Ford signe un film d’horreur psychologique déconcertant et qui visuellement est extrêmement sophistiqué (costumes, décors, cadre) avec une mise en scène froide et glaçante pour appuyer son propos. Le film se veut un peu trop intellectuel par moments dans sa mise en scène et ses dialogues (dans les séquences du présent) alors que l’on a très bien compris le sujet. Avec une distribution prestigieuse (mention à Jake Gyllenhaal et Aaron Taylor-Johnson), pour être franc, je pourrai résumer mon point de vue en un mot, mais ça en dirait trop sur le film. Pour faire simple, le film parle de sacrifice, d’égoïsme et de l’aveuglement voulu pour ne pas faire face à ces choix passés. Oui, on pourrait parler longtemps des sujets traités. Enfin, je retiens la scène culte qui se déroule dans la pénombre avec une tension progressive très bien gérée et une photographie sublime.
Director1968
Director1968

Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 9 critiques

5,0
Publiée le 07/01/2017
Enfin du bon cinéma, pour les yeux, les oreilles et le cerveau. Tom Ford nous offre un regard surréaliste sur l'amour et l'identité servi par une composition picturale impeccable. Essayer de peser le carnage fascinant de ce film aux multiples facettes est une expérience casse-tête qui exige autant d'introspection que de travail de chirurgie sur l'âme ou la nature humaine. Pour son second long métrage, le célèbre créateur de mode Tom Ford nous emmène dans une étude anthropologique ambitieuse, volontairement mystérieuse et parfois ambiguë, livrant un thriller romantique léché qui se propose de redéfinir le genre. La plupart films sont toujours conventionnels et restrictifs dans la façon linéaires de raconter leur histoires. Ford lui, adopte une approche radicalement différente. Le talent et l'exigence de Ford pour le l'esthétique et le style sont complètement mis à l'honneur dans ce film à la cinématographie superbe, et les couleurs suffisamment saturées nous font sentir cet état de luxe dont Ford a fait une fonctionnalité narrative visuellement puissante. Ford se permet même d'afficher d'emblée son opinion personnelle sur l'art moderne "bizarre et provocant" (voire inutile et dégoûtant) qu'il qualifie de «déchet» au travers de son personnage principal. Enfin, la musique orchestrale d'Abel Korzeniowski donne à l'image un fort feeling des années 40 et résonne comme un écho des grands films noir de l'époque. Les prestations sont aussi nuancées que l'esthétique du film et Gyllenhaal déjoue avec grande distinction le piège de jouer deux personnages émotionellement jumelés, démontrant clairement différentes qualités chez les hommes que Adams considère presque identique. Adams joue son rôle en trois temps vie, comme trois périodes de la vies d'une femme, évoluant sur des niveaux de sympathie, de regret et de vulnérabilité au-delà du récit. Ford termine le film sur une image qui vous hante et qui livre à mon sens la morale de l'histoire: "Quand vous aimez quelqu'un, vous devez y faire attention. Ça pourrait ne plus jamais vous arriver". Ouvert à diverses interprétations, le film me frappe comme une méditation surréaliste sur l'amour, la jalousie, l'identité et la réalité. Car il y a une histoire dans l'histoire. Un roman qui se veut une violente métaphore sur le chagrin, la rupture, la force, la faiblesse, l'impuissance, la violence des sentiments en général mais surtout sur qui nous sommes. Soi-même, ce personnage auquel on n'échappe jamais et qui ne trouve de répit que dans le regard de l'autre, d'où l'importance de l'amour, car au final, c'est tout ce qui nous reste.
David L
David L

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 74 critiques

4,0
Publiée le 07/01/2017
Note : 16/20 Très bon film dans l'ensemble avec un scénario sombre et violent bien ficelé, une mise en scène soignée, un excellent casting (Interprétation époustouflante d'Amy ADAMS !) ... Vu en Replay le 03/04/2018 - Note : 17/20
Jonathan M
Jonathan M

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 221 critiques

4,0
Publiée le 07/01/2017
Mon premier est un couple bourgeois au vitriol, sophistiqué et stylisé à la perfection par un Tom Ford haute couture. L'américain sait aussi se servir d'une caméra. Plans léchés, tantôt fixe tantôt à l'épaule, il joue entre le noir lubrique de la luxueuse villa et l'orange sec du désert Texan. C'est aussi grâce à ce va-et-viens que l'on vogue entre réalité et fiction. Mon second est un homme définitivement romantique, qui tiens dans ses mains l'œuvre d'une vie, avec quelques propos sur l'amour qui percutent. Une histoire d'amour coupé en plein vol au bout de 2ans, avec de l'amertume comme explication. Mon troisième est ce roman aride, illustrant la bêtise humaine et le fracas d'un père dévasté. Mon tout donne un thriller à tiroir, réfléchi, efficace par un montage parfait. La fin est aussi énigmatique que brillante.
Emmanuel G
Emmanuel G

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 41 critiques

5,0
Publiée le 24/01/2017
A couper le souffle du début à la fin. La réalisation, le jeu des acteurs, le décor, la musique , un mélange explosif et extra. Âme sensible s'abstenir: on ne ressort pas indemne d'un tel film !
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 307 abonnés Lire ses 1 898 critiques

2,5
Publiée le 21/01/2017
Second film de Tom Ford et adaptation du roman Tony and Susan d'Austin Wright., Nocturnal Animals nous entraîne dans deux vies et destins différents, étroitement liés notamment à travers les yeux d'une galeriste qui remet peu à peu son couple, et sa vie, en question. Tom Ford alterne entre la vie de cette galeriste et la vision de celle-ci du roman de son ancien mari, où il est question d'un enlèvement, et il va mettre en avant les souvenirs de celle-ci et propose une plongée dans le milieu futile de l'art, qu'il ne manque pas d'égratigner, ainsi qu'une mise en abyme. Il se montre assez rigoureux et intelligent pour bien capter la fragilité et froideur de cette femme, ainsi que ses doutes, et il arrive à la rendre intéressante, notamment à travers une ambiance parfois assez fascinante. Néanmoins, et à l'image de l'héroïne, l'oeuvre tend vers une certaine froideur, et paye notamment un manque d'équilibre voire de clarté. Finalement, Nocturnal Animals peine à faire ressortir de réelles émotions des enjeux et personnages, et on peut aussi se demander si ce n'est pas dû à une force esthétique, certes maîtrisée voire parfois puissante, mais assez vaine. C'est dommage, car Tom Ford montre un réel talent, et ses cadres suffisent pour montrer la fragilité et les ressentis des personnages, sans avoir besoin des dialogues. C'est d'ailleurs, et c'est là le paradoxe de Nocturnal Animals, dans cet esthétisme que le film trouve une partie de son salut, avec des plans savamment pensés et assez éloquents, parfois même permettant l'immersion. Les personnages sont eux aussi réussis, et bien interprétés, que ce soit une Amy Adams totalement fascinante dans un rôle d'une grande froideur ou encore Jake Gyllenhaal et Michael Shannon. L'ensemble est aussi bien accompagné par une partition musicale adéquate, créant une osmose avec les images pour une oeuvre dont la forme reste assez fascinante. De belles images ainsi que d'excellents acteurs, c'est malheureusement à cela que je pourrais résumer Nocturnal Animals, dont la froideur et fragilité des enjeux et personnages se ressent tout le long de l'oeuvre, Tom Ford ne parvenant pas à créer un vrai climat prenant et puissant émotionnellement.
Nyns
Nyns

Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 749 critiques

4,5
Publiée le 11/01/2017
Noctural Animals est un hommage à l'art sous toutes ces formes, hommage fait avec style et beaucoup de sous-entendus, partant de là cela parait évident qu'il pouvait que me plaire. D'autant plus au vu des différents arts présentés ici, la littérature avant tout, et cette ingénieuse façon de faire ressentir la tension du lecteur face à un roman prenant, ainsi que l'art pictural dans toutes ces ambivalences... Puis il y a la photographie bien sur, généreuse ici, qui semble bénéficier le plus du charme apporté par les deux récits se recoupant entre eux. On comprend vite que le roman, l'histoire qui semble être en second plan puisque détachée de l'intrigue, va prendre le dessus sur le reste, vu le potentiel scénaristique et l'effort de cette métaphore lourde de sens. C'est fait de contrastes merveilleux, l'hyper urbanisme de Los Angeles face au désert texan, entre autre. J'attends d'un film qui me surprenne tout en me confortant dans mes idées, et me donne ce que j'aime, c'est exactement ce qu'a fait Tom Ford ici dont on ne peut que saluer le changement de carrière car il a vraiment l'étoffe d'un grand cinéaste. Décidément Amy Adams a fait d'excellents choix dernièrement, après Premier Contact, chapeau, on va finir par oublier Lois, ouf. Bon et puis mon Jack, bravo, encore au top, un très grand acteur. Un film qui parle beaucoup sur un thème pourtant éculé, mais qui parle toujours finalement, le choix du cœur ou de la raison, j'adore. Et bien sur, spoiler: le faible a pris sa revanche, en beauté.
Stéphane B.
Stéphane B.

Suivre son activité 23 abonnés Lire sa critique

5,0
Publiée le 11/01/2017
Très beau second film de Tom Ford. Chef d'œuvre. Scénario travaillé, photographie superbe, jeu des acteurs parfaits... rien n'est laissé au hasard
Sylvie B
Sylvie B

Suivre son activité Lire ses 18 critiques

5,0
Publiée le 11/01/2017
excellent film d'une intensité remarquable. distribution sans faille et scénario très intéressant. même la bande originale est impeccable Je recommande
nwrdz
nwrdz

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 29 critiques

4,0
Publiée le 10/01/2017
Nocturnal Animals ne plaira pas à tout le monde, c'est certain, mais j'ai personnellement beaucoup apprécié. Il s'agit d'une oeuvre extrêmement métaphorique et plus viscérale que d'ordinaire. Certains comprendront le propos de Tom Ford et comment il l'exprime, d'autres ne seront pas touchés, et cela sera bien normal, pour un film qui aborde plus des concepts que de réels faits. Après tout, le coeur du film réside dans les émotions et leur expression via l'art. La réalisation est d'une précision maniaque, ce qui est peu surprenant venant du styliste perfectionniste qu'est Tom Ford, et le tout dispose d'une excellente esthétique. Niveau performance d'acteurs, aucune fausse note, et le trio Adams/Gyllenhaal/Shannon est excellent comme d'habitude. La vraie surprise vient d'Aaron Taylor-Johnson, qui est parfait en hillbilly malsain et répugnant à tous niveaux. Pour l'histoire, les niveaux de lecture sont multiples. spoiler: L'allégorie de violence la rupture et de l'avortement avec l'enlèvement et l'assassinat est poignante. On comprend clairement qu'Edward transmet à Susan "Voilà ce que tu m'as fait, voilà ce que j'ai ressenti", et on comprend bien ses regrets mais aussi sa rancoeur envers Susan Il est intéressant de considérer que l'on "lit" le roman à travers les yeux de Susan et au final la question se pose de savoir qu'est-ce que la réelle faiblesse et combien le poids de la vision que la société porte sur les hommes et la réussite peut vous faire faire les mauvais choix. Une oeuvre peu évidente et très stylisée, rare dans le paysage cinématographique actuel, à voir.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top