Mon AlloCiné
    Coup de Torchon
    note moyenne
    3,7
    994 notes dont 92 critiques
    30% (28 critiques)
    41% (38 critiques)
    15% (14 critiques)
    12% (11 critiques)
    1% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Coup de Torchon ?

    92 critiques spectateurs

    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 409 abonnés Lire ses 908 critiques

    4,5
    Publiée le 24 août 2013
    Un film très noir et cynique, qui pose un regard acide et désabusé sur la nature humaine. Une réalisation superbement mise en scène, au casting éclatant, avec un Philippe Noiret immense et bouleversant, tour à tour doux, naïf, impitoyable et terrifiant. Un chef d'oeuvre, incontournable du cinéma français, suscitant à la fois rire et effroi !
    Jean-philippe N.
    Jean-philippe N.

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 833 critiques

    4,5
    Publiée le 23 mai 2014
    Tavernier nous montre sa vision de l'humanité. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas joli-joli! Tout y passe, ou presque, à grand coup de réflexions assassines. Un film noir tiré d'un roman noir dans la lumière blanche d'une Afrique noire. "Coup de torchon" mérite amplement son statut de film culte. Peut-être bien même celui de chef d'œuvre, ne serait ce qu'en mémoire de Philippe Noiret...
    Roy Batty
    Roy Batty

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 90 critiques

    5,0
    Publiée le 22 septembre 2014
    "Coup de torchon" est un grand film de Bertrand Tavernier. Adapté de "1275 âmes" de Jim Thompson, l'action du roman, qui se passait initialement dans le sud des Etats-Unis, est transposée dans un petit bled perdu au fin fond de l'Afrique noire, alors que la seconde guerre mondiale est proche de débuter. Filmé le plus souvent caméra à l'épaule, ce long-métrage nous propose une vision assez cauchemardesque de l'Afrique, où des enfants meurent de faim et de froid dans l'indifférence (quasi) générale (terribles premières images), où le racisme est latent et où les personnages principaux représentent chacun un aperçu effrayant de l'absurdité humaine, ce qui est renforcé par leurs répliques souvent truculentes, voire presque saugrenues. Les acteurs sont tous excellents. L'immense Philippe Noiret trouve un de ses meilleurs rôles dans ce film. Il interprète d'une façon très cynique Cordier, un être vil et lâche, qui va spoiler: se venger des humiliations qu'il subit en se mettant à tuer . Eddy Mitchell (d'une bêtise effarante dans le film) et Stéphane Audran (toute en gouaille) jouent avec délectation des frère et soeur incestueux. Isabelle Huppert est formidable et toujours aussi naturelle dans le rôle de Rose, une jeune femme naïve. Citons également Jean-Pierre Marielle (dans un double rôle très drôle), Gérard Hernandez ("Oh Catalinetta bella ! Tchi, tchi"), Guy Marchand (et ses "poils au chien") ou encore Michel Beaune (qui va littéralement "être dans la merde"). Ajoutons à cela une musique étonnante et entêtante de Philippe Sarde, ainsi qu'une très belle chanson, "Dans la chambre vide". En résumé, "Coup de torchon" compte parmi mes films préférés.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 965 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juin 2012
    Ce pauvre Philippe Noiret qui incarne est un policier trouillard et lâche est victime sans arrêt de moqueries, de coups bas, d'humiliations et autres attitudes odieuses. Ce policier, qui pourtant est gentil est méprisé par sa propre femme, alors vous etes en mesure de vous rendre compte a quel point il n'est pas aimé. Son seul "petit coin de paradis" c'est la jeune Rose, qui lui permet de l'extirper de sa vie de victime perpétuelle. Mais tous ces gens qui le méprise semblent oublier qu'un jour ou l'autre une vengeance se produit et qu'elle peut être terrible... Un film à la distribution éclatante avec 6 noms connus: Noiret, Huppert, Audran, Marchand, Mitchell et Marielle, rien que ça. Des interprétations qui sont excellentes de la part de tous les acteurs, rien à redire, "Coup de torchon" est à classer dans les incontournables du cinéma français.
    calamarboiteux
    calamarboiteux

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 440 critiques

    5,0
    Publiée le 5 novembre 2009
    1938, le policier Lucien Cordier (Philippe Noiret) est la tête de turc des blancs du village africain où il a été nommé. Humilié par son chef, il change d’attitude et se fait justicier. Tavernier adapte le livre de Jim Thompson « 1275 âmes », et la première excellente idée est d’avoir transposé l’action dans la France coloniale d’avant guerre : cela permet de donner à Cordier un rôle équivalent à celui du sheriff Nick Corey. Le film reprend beaucoup de ce livre caustique, tant dans les scènes que dans l’esprit, gommant seulement les motivations fricardes des habitants de Pottsville (USA oblige !). La seconde qualité du film est d’avoir su transformer cette comédie grinçante en une épopée centrée autour d’un personnage que l’on découvre sans cesse plus complexe, qui se prend progressivement pour le Christ, investi dune mission, mais se comporte en fait en justicier sommaire et manipulateur, un personnage très inquiétant magnifiquement campé par Noiret. S’ajoute à la peinture de ce destin une galerie de portraits de fripouilles ou/et de dégénérés particulièrement délectable, chacun méritant un satisfecit, Guy Marchand et Eddy Mitchell en tête. En contrepoint a cet univers de turpitudes, dont on ne peut que se dire qu’il est proche de la réalité coloniale de l’époque, le réalisateur introduit deux personnages l’un plus sensé (le frère du souteneur), l’autre plus pure (Anne), renforçant la crédibilité de l’ensemble. Sur le plan technique, c’est l’abondance des déplacements qui frappe, souvent suivis en « steadycam », avec le côté voyeur que ce matériel induit. Les plans quasi fixes de la brousse écrasée par le soleil viennent en contrepoint, balisant un décor dans lequel une certaine déraison peut ‘installer ; la musique jazzy un peu boiteuse de Philippe Sarde ainsi que les dialogues sont en parfaite adéquation avec ce monde glauque. Une grande réussite, une œuvre profonde, à laquelle on peut seulement reprocher une conclusion lapidaire.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 557 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    5,0
    Publiée le 31 mars 2011
    La plus belle réussite de Bertrand Tavernier en 40 ans de carrière,la voici!Il adapte un roman noir de Jim Thompson,le transpose dans l'Afrique coloniale de 1938,et fait de son film,"Coup de torchon"(1981)un chef d'oeuvre d'ironie mordante et de noirceur.Il y a un tel décalage entre l'attitude placide et faible de ce garde-frontières,et ses actes de tuerie insensible,que le dégoût nous saisit en même temps que le rire.Rarement,de tels sentiments contradictoires transparaissent aussi clairement.Tavernier pousse très loin le cynisme.Cordier tue,mais selon lui,seulement des salauds.Cordier ment,mais se sent investi d'une mission divine.Cordier manipule,mais pour mieux se soustraire à un jugement couru d'avançe.Philippe Noiret est simplement royal.Qui aurait cru que son allure débonnaire et ses formules à l'emporte-pièce se marrieraient avec ces meurtres odieux et purement gratuits?La distribution prestigieuse se régale.Dans des contres-emplois,Isabelle Huppert en simplette folle de sexe et Jean-Pierre Marielle en proxénète humiliant sont géniaux.Les décors naturels du Sénégal excluent toute sensation d'exotisme.Tavernier avec sa précision de documentariste, décrypte un malaise qui n'a pas de nom.Le rire jaune est pourtant franc.Noiret sombre dans sa folie et le monde avec.Impitoyable.
    christphecros75
    christphecros75

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 178 critiques

    5,0
    Publiée le 28 mars 2008
    Drôlissime, grinçant, iconoclaste, provocateur, grossier, poétique, mystique, mélancolique, jubilatoire. COUP DE TORCHON porte bien son titre : il balaie d'un revers audacieux tous les clichés et, en grand film d'auteur(s) populaire, nettoie les yeux. On atteint le niveau des grands classiques français des années 40 (pas un hasard, le scénariste dialoguiste Jean Aurenche tient le stylo, et Alexandre Trauner la caméra). C'est à la fois une immense comédie de bouffons et un film qui dégage une infinie tristesse. Entouré d'acteurs tous épatants pour ne pas dire plus (Huppert drôlissime, Noiret génial, Marielle, Stéphane Audrant, Guy Marchand, Eddy Mitchell réjouissants...), le grand Tavernier signe un (son ?) chef d'oeuvre. Tout est plus que parfait : la photo, les dialogues, l'interprétation, la musique... Je l'ai vu plus de 20 fois et ne m'en lasserai jamais. Cultissime.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1517 abonnés Lire ses 8 674 critiques

    4,0
    Publiée le 6 janvier 2009
    Dans cette histoire où l'on croise des personnages terribles, suscitant rire et effroi le cinèaste Bertrand Tavernier signe avec ce "Coup de torchon" un film qui tranche sur les prècèdents! En adaptant brillamment le roman de Jim Thompson, il a su trouver un nouveau ton, un rythme particulier pour dècrire cet univers amoral ou les êtres sont veules et drôles à la fois! Philippe Noiret, Isabelle Huppert, Stephane Audran et Eddy Mitchell sont volontairement utilisès à contre-emploi et leurs compositions ne manquent pas de cocasserie! Soutenu par une magnifique distribution et par une mise en scène parfaite (certains plans sèquences sont d'une très grande virtuositè), une fable mystique rèussie aux personnages hauts en couleur et à l'humour noir très pessimiste...
    girondins59
    girondins59

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 490 critiques

    5,0
    Publiée le 2 août 2007
    Ammorale et pessimisste, le "Coup de torchon" de Bertrand Tavernier est brillant. Dans le choix de ses acteurs tout d'abord avec un casting prestigieux qui tient toutes ses promesses. Philippe Noiret crève l'écran dans ce rôle de flic pas si benêt qu'il en a l'air et terriblement perturbé tout comme Isabelle Huppert dans le rôle de sa maîtresse. Représentation d'une Afrique colonialiste où le racisme la violence sont maîtres, le chef d'oeuvre de Tavernier est surtout le portrait d'un homme, Lucien Cordier, qui perd la raison au fur et à mesure de sa découverte de l'âme humaine et de ses plus horribles aspects. Les beaux paysages de la savanne et la richesse de la faune et de la flore africaines sont ici absents pour rendre encore plus sombre et dure cette peinture peu reluisante d'un monde pourri où les cadavres sont des cibles et où les noirs sont traités comme des animaux. Odyssée à travers l'esprit tortueux et torturé d'un justicier pas comme les autres aux méthodes peu catholiques, "Coup de torchon" est un film brutal, sans concession sur la France des années 30 et sur l'âme humaine en générale. Peu réjouissant mais profondèment génial et perturbant.
    Raw Moon Show
    Raw Moon Show

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 536 critiques

    5,0
    Publiée le 5 octobre 2013
    Quoi de mieux que le soleil écrasant d'Afrique pour radiographier l'humanité dans sa toute médiocrité ? Quoi de mieux qu'un petit village aux allures de bourgade de western pour enraciner cette fable cruelle ? Ici l'on reconnaît l'univers du chapitre africain de Voyage au bout de la nuit, l'indolence de ces vieux blancs aux chairs ramollies par la chaleur et la bêtise. Et l'on passe imperceptiblement du sourire à la terreur la plus crasse. Faire exister aussi fort l'univers de Jim Thompson quelque part en Afrique, le faire avec Noiret, Huppert et Marielle, c'était pas gagné d'avance... Mais Tavernier l'a fait. Et pas qu'à moitié. Coup d'essai, coup de maître. Le film noir lui va comme un gant. Peut-être un de ses 2 meilleurs films avec Le Juge et l'assassin.
    Ghibliste
    Ghibliste

    Suivre son activité 32 abonnés

    5,0
    Publiée le 22 septembre 2014
    Vu une grosse dizaine de fois avec toujours la même gourmandise, ce "Coup de Torchon" nettoie tout sur son passage, et les bons sentiments en particulier. Quel bonheur de voir cette pléiade d'acteurs dégénérer sous le soleil africain en s'abreuvant de leur propre inhumanité ! Tantôt burlesque, tantôt tragique, on est sidérés devant ce spectacle cynique à la morale désespérée, mais tellement convaincante... Les dialogues sont inégalables et la réalisation n'est pas en reste. Merci à Bertrand Tavernier pour nous avoir offert ce grand moment de cinéma et cette bonne claque dans la goule ! :)
    Frédéric M
    Frédéric M

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 236 critiques

    5,0
    Publiée le 13 septembre 2012
    Une claque ce film ; j'ai dû le voir une dizaine de fois. Philippe Noiret, au top de sa forme, Isabelle Huppert, belle et subversive, et toute une pléiade de seconds rôles excellents. Un scénario qui tient la route, du suspense, de l'action et de l'humour. Tout simplement un chef d’œuvre.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 2 102 critiques

    4,0
    Publiée le 12 août 2017
    Un film complètement fou de Bertrand Tavernier, sans aucune censure, typique de cette époque. Un peu dans la lignée des Valseuses ou de La grande bouffe. Philippe Noiret est merveilleux, tellement juste dans son jeu et si profond. Une très belle œuvre.
    Flavien Poncet
    Flavien Poncet

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 1 023 critiques

    4,0
    Publiée le 27 janvier 2008
    "Coup de torchon" (France, 1981) de Bertrand Tavernier est une comédie intélligente et d'une drôlesse toute particulière. L'humour du film repose essentiellement sur la direction d'acteurs tout simplement irréprochable. Tavernier sait comment diriger Philippe Noiret, Isabelle Huppert, Jean-Pierre Marielle, Eddy Michell et Stéphane Audran. Beau casting que le cinéaste dirige avec un savoir faire rare. La diction au ton exact, là même où se place le déclencheur du rire. Certaines répliques sont aussi, voire plus drôle que celle de Michel Audiard. La question auquel personne n'a jamais sû répondre : "A partir de quel moment on se gratte les couilles parce que ça nous gratte ou parce que ça nous fait plaisir ?". Entendre et voir Philippe Noiret dire cette phrase avec la décontraction naturelle qui lui est propre est à mourir de rire. Tout le film est parsemé d'un humour timide tout bonnement génial. L'histoire est en fait celle d'un flic : Lucien, joué par Noiret, qui est maltraité par ses proches. Suite à un conseil ironique, il tue tout ceux qui lui font offenses. Bêtise ou meurtres intelligents, c'est la question qu'on se pose finalement. Lucien fait-il ça sans arrière pensée ou par machiavélisme ? Le personnage de Lucien est-il le Lennie de Steinbeck ou Le Prince de Machiavel ? Question en suspend, d'autant plus suspendu par un plan final des plus étrange. Bref, "Coup de torchon" est un film drôle ou l'on rit souvent de bon coeur grâce au jeu si tendre de Philippe Noiret. En conclusion, Bertrand Tavernier se révèle par ce film un cinéaste de génie qui réussit à utiliser l'acteur à très bon escient grâce à une direction d'acteur génial mais aussi grâce à une réalisation en adéquation parfaite avec Noiret. Un duo défait mais éternel de par les films et de par ce "Coup de torchon" (France, 1981) génial.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 1 032 critiques

    5,0
    Publiée le 4 mai 2015
    On se demande dans quoi on s'embarque avant de comprendre qu'il s'agit d'un thriller dans lequel un homme spoiler: excédé par les humiliations de toutes sortes qu'il subit décide de donner un grand coup de torchon dans tout ça. C'est cynique, décalé, admirablement interprété. Quelques scènes cultes : spoiler: Marielle et son copain mourant en chantant "catarinetta bella tchi-tchi". Huppert envoyant promener le curé à l'enterrement de son mari. Eddy Mitchell jouant les voyeurs avec son échelle. Des dialogues percutants, une interprétation brillante centrée sur Philippe Noiret mais ils sont tous bons, les femmes sont superbes. La fin est un peu abrupte.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top