Mon AlloCiné
    Taklub
    Note moyenne
    3,4
    15 titres de presse
    • Positif
    • La Croix
    • Le Figaroscope
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Paris Match
    • Télérama
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Libération
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    Positif

    par Jean-Dominique Nuttens

    (...) Brillante Mendoza réalise à la fois un documentaire, un mélodrame poignant, une méditation sur le silence de Dieu, dans un film juste d'un bout à l'autre et qui est l'un de ses plus beaux.

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    Loin de cantonner les Philippins à leur seule souffrance, Brillante Mendoza rend hommage à leur courage. Taklub est un film puissant, profondément recueilli.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Figaroscope

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Le film est un hommage émouvant à ces Philippins qui n'ont pour trésor que leur humanité.

    Les Fiches du Cinéma

    par Marguerite Debiesse

    Brillante Mendoza filme, à travers quelques “héros” ordinaires, la souffrance, la persévérance, la dignité et la résilience. Une splendide fiction aux accents documentaires.

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    Jamais Mendoza ne cherche à se désolidariser de son propre peuple. Dans cet écartèlement, ils font corps, lui et sa caméra virevoltante, et c’est peut-être ce qu’il y a de plus poignant.

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Comme souvent dans les films choraux, on passe d'une situation à une autre sans pouvoir en approfondir une seule. Cela n'enlève évidemment rien à l'urgence du constat.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Paris Match

    par Yannick Vely

    La «méthode» Brillante Mendoza est ici à son summum: difficile de distinguer la fiction du documentaire, le fabriqué de l'instantané, ce qui relève de la préparation ou de l'improvisation.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Télérama

    par Jacques Morice

    À forte teneur documentaire, cette nouvelle perle de Brillante Mendoza (l'auteur de "Serbis et Lola") n'en est pas moins une fiction, vigoureuse, émouvante, que le cinéaste a tournée sur le vif, juste après la tragédie survenue fin 2013.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Le Monde

    par Isabelle Regnier

    Construit comme un assemblage de lambeaux disparates, le récit est minimaliste. (...) En choisissant de représenter des personnages sans trajectoire, en situation de survie, Mendoza a adopté la seule position moralement tenable.

    Le Nouvel Observateur

    par La Rédaction

    Le réalisateur de "Kinatay" (2009) et de "Captive" (2012), qui s’intéresse aux aspects les plus sombres de la vie quotidienne dans la société asiatique, filme la tragédie, caméra à la main, avec conviction. Le cœur y est ; la forme, elle, est malaisée.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Libération

    par Julien Gester

    Sans susciter toujours la même sidération que dans ses films passés (...), la caméra de Mendoza sillonne ces destins en vrac avec le puissant allant qu’on lui connaît, qui sait faire déferler un souffle de documentaire épique dans les plans de ce qui se donne pourtant sans fard comme l’illusion du cinéma direct (...).

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Première

    par Eric Vernay

    Sans se vautrer dans le chromo esthétisant, le film relate cet âpre quotidien fait de pillages et d’échanges kafkaïens avec une administration débordée par le chaos. Dommage que la note tragique, monocorde, comme coincée dans le registre de la compassion, échoue à rendre attachants ses dignes personnages.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Véronique Trouillet

    Brillante Mendoza montre avec sensibilité les destins - à l'intérêt inégal - de trois familles philippines tentant de se reconstruire après les ravages du typhon Yolanda.

    Cahiers du Cinéma

    par Louis Séguin

    La mise en scène a beau être celle à laquelle Mendoza nous a habitués (caméra portée, grand angle), elle atteint dans "Taklub" une emphase pathétique presque fantastique.

    Critikat.com

    par Julien Marsa

    En tentant d’échapper au voyeurisme, Mendoza ne fait qu’accéder au sensationnel.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top