Mon AlloCiné
Juste La Fin Du Monde
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,7
5668 notes dont 627 critiques
17% (109 critiques)
27% (168 critiques)
19% (122 critiques)
15% (95 critiques)
13% (82 critiques)
8% (51 critiques)
Votre avis sur Juste La Fin Du Monde ?

627 critiques spectateurs

Gaye75

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 929 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 21/09/2016

Quel déception, après tant de films passionnant, l'auteur nous livre son film me semblant le moins personnel et peut-être le moins abouti. Le scénario est d'un vide profond à part une ou deux scènes et les dialogues sont souvent sans intérêt . Assez affligeant !

Christoblog

Suivre son activité 304 abonnés Lire ses 986 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 20/09/2016

C'est raté. A vrai dire, on pouvait s'en douter un peu, tellement le casting sentait la fausse bonne idée et la succession de numéros d'acteurs. Après un prégénérique plutôt réussi et typiquement dolanien (moult ralentis et une bande-son poussée à fond), le film s'écroule selon nos pires craintes dès la première scène. On sait alors en une minute que l'on va devoir assister à une succession de stéréotypes outrés. Ainsi, Vincent Cassel fait du Vincent Cassel : il ne semble ouvrir la bouche que pour humilier et être agressif. Léa Seydoux lui répond sur un mode ado-rebelle (elle n'est pas un peu âgée pour ce type de rôle ?) qui se drogue et crie tout le temps. Car Juste la fin du monde ne ménage pas de répit : c'est ce type de film où on hurle des répliques comme "ARRETE DE CRIER". Marion Cotillard joue la cruche. Evidemment. Pour bien nous faire comprendre à quel point elle est bête, elle bégaye sans cesse et ne finit une phrase qu'au bout de 1h10 de film. Nathalie Baye, peinturlurée et méconnaissable, est certainement le personnage le plus intéressant du film, alors que Gsspard Ulliel joue le silencieux taciturne avec une monotonie rebutante (mais comment peut-il ne rien dire à ce point !). Le film n'est malheureusement qu'une juxtaposition de monologues. Chaque personnage joue sa partition indépendamment des autres et jamais l'intrigue ne progresse du fait de l'intéraction entre les différents membres de la famille, chacun étant réduit à incarner sa propre caricature. Le cinéma de Dolan, pour fonctionner, nécessite d'emporter le spectateur dans un tourbillon irrésistible, comme c'était notamment le cas dans Laurence anyways et Mommy, qui sont des films épiques, au sens dolanien. Le huis clos ne sied pas au jeune canadien : son cinéma paraît tout à coup factice et désincarné. A ce titre, il est étonnant de constater à quel point la géographie de la maison de famille n'imprime pas le film. Alors que le Festival de Cannes était cette année plein de maisons incarnées et superbement filmées (dans Aquarius, Sieranevada ou L'économie du couple par exemple), celle de Juste la fin du monde est transparente, et peu habitée, à l'image de tout le film.

http://www.christoblog.net/2016/09/juste-la-fin-du-monde.html

Celine W.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 12 critiques

0,5Nul
Publiée le 27/09/2016

Tout ce tapage autour de Xavier Nolan !!!! Et qui boude Cannes car il n'a pas eu la palme d'or au festival avec ce film ou plutôt devrais je dire cette daube !!! J'y suis allee par curiosité mais on ne m'y prendra plus ... plus jamais un film de ce réalisateur. C'est mal filmé avec beaucoup beaucoup de plans flous ... des personnages qu'on a envie de claquer (oui je dis bien qu'on a envie de foutre des baffes ) surtout à Vincent Cassel ..quel rôle de merde il ne fait que crier , ses réactions sont trop surjouées Lea seydoux comme d'habitude ne fait que pleurer, marion cotillard ne sert à rien dans le film ... et nathalie baye joue à peu près bien dans ce film dont on sort en se disant qu'on s'est fait avoir

MC feely

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 423 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 18/09/2016

J'ai eu un sentiment tellement partagé sur cette dernière oeuvre de Xavier Dolan!J'ai trouvé ce film très troublant et extrêmement réussi au niveau de l'émotion et de la nostalgie qu'il dégage avec les flashbacks de Louis du temps de l'insouciance et ou tout était beaucoup plus facile.Les acteurs sont très convaincants et captive avec peut être une Marion Cotillard en demi teinte.Les dialogues entres membres de la famille sont dans l'ensemble très intéressants même si j'ai trouvé certaines scènes trop tirées par les cheveux ou comme une sensation de trop ou de tourner en rond,c'est d'ailleurs ce coté un peu trop théâtrale qui m'a un peu gêné par moment même si je savais très bien que c'était l'adaptation d'une pièce de théâtre mais j'avais eu vent comme quoi ça n'allait pas être une oeuvre théâtrale filmée.Heuresement c'est plutôt vrai dans la globalité.3/5

Manon G.

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 11 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 09/10/2016

Ce film est un chef d'oeuvre et Xavier Dolan est un génie. On mord ou on ne mord pas à ce scénario mais quand on y mord on en ressort à la fois ébloui et perturbé par l'intensité des scènes, la profondeur des jeux d'acteurs uniques et la psychologie incroyable qui se passe dans chaque regard et chaque parole

Miltiade

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 161 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 06/10/2016

Après une très belle et sombre introduction, le film plonge directement dans un huis-clos, où se révèlent immédiatement les choix très forts de mise en scène de Xavier Dolan. Pour raconter cette famille dysfonctionnelle, Dolan utilise presque exclusivement des gros plans sur les visages de ces personnages. Cette mise en scène très originale (voire inédite ?) désarçonne au début : ne voir que des visages en gros plans de personnages au caractère si marqué et contrasté qu’ils semblent fous (et certains le sont) est très vite asphyxiant pour le spectateur. Or c’est très exactement ce que ressent le personnage principal, Louis, lorsqu’il retrouve sa famille après douze ans d’absence. On retrouve ici le goût du cinéaste pour faire se rejoindre le signifiant et le signifié comme lorsqu’il ouvrait littéralement le cadre dans « Mommy ». La mise en scène en gros plans rappelle que cette matière est très théâtrale et en même temps la transforme en du cinéma pur, grâce à ce que les plans dévoilent de chacun des gestes et expressions des acteurs. Le visage de l’acteur prend toute la place dans le cadre et ne cohabite que rarement dans un plan plus large avec le corps d’un autre acteur : cette mise en scène qui enferme les personnages chacun dans leur cadre traduit aussi l’absence de communication dans cette famille qui se déchire. En réduisant le champ au seul visage de l’interlocuteur de Louis, la caméra nous fait entrer dans sa tête. Ces gros plans, c’est en fait ce que voit Louis quand il écoute quelqu’un, c’est son regard qui nous est montré, ce qu’il voit. La réalisation de Dolan nous fait vivre cette journée si particulière de son point de vue, littéralement. Xavier Dolan nous montre cette journée non pas d’un point de vue extérieur, omniscient, sans passé, mais d’un point de vue intériorisé, riche d’une mémoire, d’une histoire personnelle : celui de Louis, mais derrière lequel on devine aussi celui du réalisateur. Ce point de vue est donc extrêmement touchant.

http://ertemel.blogspot.fr/2016/10/juste-magnifique-juste-la-fin-du-monde.html

riri2

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 260 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 26/09/2016

"Juste la fin du Monde" est une sacrée déception car j'apprécie les films de Xavier Dolan (notamment Tom à la Ferme et Laurence Anyways). J'ai trouvé que ce film était en quelque sorte un geste bruyant et vain de la part du réalisateur. Bruyant, car Dolan a quelque peu détruit son film par une musique omniprésente (et souvent inutile appuyant lourdement les abus d'images floues et/ou ralenties) et les dialogues ne servent qu'a mettre en exergue la guerre à outrance que se livre les différents membres de la famille (au lieu de montrer la dramaturgie initiale contenue dans la pièce de théâtre de Jean-Luc Lagarce avec la subtile violence de son écriture). Vain, car Dolan n'a pas l'envergure pour embraser le scénario et, malgré un casting tonitruant, les comédiens font ce qu'ils peuvent dans ce tournoi de caricature (parfois rien à l'image de Léa Seydoux qui démontre qu'elle est une piètre actrice ; parfois beaucoup comme l'étonnante Nathalie Baye).

Jada B.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 46 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 25/09/2016

J'ai essayé de comprendre pourquoi tout le monde criaient au génie en parlant de Xavier Dolan et malheureusement je n'ai toujours pas compris après avoir vu Juste la fin du monde ! Certes c'est le moins pire de sa filmographie, mais Dolan en fait des tonnes dans la mise en scène ! On retrouve le même style de scène que dans Mommy avec de la musique a gueuler (parfois de la bonne musique certes) et des ralentis pas vraiment nécessaires et qui n'apportent strictement rien. Les personnages sont beaucoup trop excessifs pour qu'on y croit. Bref passez votre chemin.

Christophe C.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 392 critiques

2,5Moyen
Publiée le 25/09/2016

"Juste la Fin du Monde" est un film qui m'a beaucoup déçu. Pourtant ce film a été réalisé par Xavier Dolan que j'adore. Pourtant le film est un beau film avec quelques sublimes séquences. Pourtant le casting est énormissimement excellent (Nathalie Baye - dont la voix me bouleverse toujours autant - est parfaite ; Vincent Cassel est effrayant de justesse ; Marion Cotillard réussit très bien dans ce rôle surprenant pour elle ; Léa Seydoux est brillante ; Gaspard Ulliel est délicatement bon). Sauf que voilà, cela ne suffit pas pour raconter une histoire quand celle-ci manque cruellement de fond. C'est vraiment là que le manque est net : "Juste la Fin du Monde" à force de n'être que silences et sous-entendus ne se permet pas d'être touchant. Une déception donc pour un réalisateur-scénariste de la hauteur de Xavier Dolan, spécialiste génial des moments forts et des sentiments dans ses autres films.

fab21

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 826 critiques

2,5Moyen
Publiée le 25/09/2016

Juste la fin du monde marquerait-il la fin du système cinématographique de Dolan. E' adaptant Lagarce et en s'entourant d'acteurs bankable, Dolan livre son film le moins réussi. La direction d'acteurs manque de rigueur et fait sombrer les acteurs, pourtant très bons, dans l'hystérie la plus totale. S'il y a quelques belles scènes, l'ensemble peine à démarrer, les envolées kitsch bien qu'amusantes apparaissent comme la marque de fabrique d'un cinéaste déjà fatigué. L'abus des plans serrés et une BO moins travaillée qu'à l'accoutumée participent à cette relative déception. On aime le Dolan lyrique de Mommy et de Laurence Anyways, l'adaptation littéraire ne lui sied malheureusement pas...

moreapacifique1

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 85 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 25/09/2016

Intro hyper lente et dépourvue de sens.La suite est une histoire très banale qui se veut existentielle...

Mickaël Zeni

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 2 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 25/09/2016

Des scènes interminables mêlant "esthétisme" et gêne qui fait que certaines scènes deviennent vraiment lourdes. Les personnages sont travaillés, mais l'on tombe très vite dans le cul-cul. Next !

Mathieu B.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 3 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 25/09/2016

Ma première déception avec Xavier Dolan. Je n'ai ressenti aucune émotion et pour cause, les acteurs sont coincés dans des personnages handicapés du langage ou de toute expression. Le sourire de Louis en devient même agaçant tout comme ses phrases qui font trop théâtral pour être vraies ou touchantes. Le décors trop universel nous prive de décors ou de tout paysage, dommage. Finalement Dolan réussi a inviter (ou séquestrer) le spectateur au sein de cette famille, et à partager le questionnement, l'énervement ou la compassion envers Louis.

Philippe.R.Villeurbanne

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 18 critiques

2,5Moyen
Publiée le 25/09/2016

Peut-on ne pas aimer l’œuvre de Xavier Dolan ? (Sans être traité de fasciste homophobe réac et sans cœur ?) On va voir .. Certes son premier film ("comment j ai tué ma mère") était rafraîchissant et prometteur. Les quelques défauts (film criard déjà) étaient à mettre au compte de l'inexpérience. Sauf qu'au lieu de les corriger il les a aggravés. C'est encore plus criard ponctué de musique débile et trop forte et de film en film (je pense ne pas en avoir raté, espérant toujours.un miracle.) c'est PIRE Je lui reconnais la grande qualité d aimer ses personnages et ses acteurs (surtout ici Vincent Cassel en effet bouleversant malgré les mêmes tics de jeu que d'habitude, Cotillard transparente par contre) mais je me suis encore surpris à lever les yeux au ciel d'agacement devant ce film maniéré et bavard (oh que oui) extrémiste et au langage ordurier ... Je ne parle même pas des gros plans dignes des Feux de l'Amour ..... (je me suis surpris à compter les poils de nez de Cassel) Ce n est pas son pire film (qui est pour moi "Tom à la ferme" totalement incompréhensible) mais vraiment déçu par le renouvellement perpétuel de ces insupportables tics. Et pourtant Dolan m' est profondément sympathique : totalement à fleur de peau,enthousiaste, il est choupinet dans son rôle du Poulidor de Cannes mais ça ne suffit pas pour moi.

PLR

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 538 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 24/09/2016

Si vous êtes comme moi, vous allez être tenu en haleine par ce scénario à attendre de savoir ce qui a bien pu se passer dans cette famille pour qu'il y ait tant de tensions, de non-dits, de souvenirs refoulés. Mais las. Arrivé au bout, vous ne le saurez pas. Je crois que la clé n'est pas fournie. J'écris "je crois" car je n'en suis même pas tout à fait sûr. De l'art d'embrouiller une histoire ! C'est du film d'auteur et à Cannes ils aiment ça. Moi pas !

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top