Mon AlloCiné
2 nuits jusqu'au matin
Note moyenne
3,0
8 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Positif
  • Télérama
  • Première
  • Studio Ciné Live

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

8 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Venue du Nord, cette histoire simple relate une rencontre qui ravigote la vie trop bien réglée de deux quadragénaires d’aujourd’hui. L’alchimie parfaite du duo de comédiens fait briller de mille feux un récit à la fois sobre et mystérieux.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Monde

par Thomas Sotinel

Il faudrait plus d’énergie pour renouveler tout à fait le thème de la brève rencontre. Mais, servie par des interprètes bien assortis (Marie-Josée Croze et Mikko Nousiainen), l’histoire sans lendemain entre une architecte quadragénaire et un DJ de dix ans son cadet prend ici une délicatesse et une complexité inattendues.

Les Fiches du Cinéma

par Alexis Duval

Malgré quelques invraisemblances, le film de Mikko Kuparinen surprend, tant par son originalité que par sa sobriété.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Beaucoup de neutralité dans cette histoire, dont les non-dits distillent un malaise profond qui donne tout son sel à une love story incertaine et mélancolique.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Positif

par Yannick Lemarié

"2 nuits jusqu'au matin" souligne parfois un peu trop les intentions de son auteur, mais il faut reconnaître à Mikko Kuparinen un vrai talent de cinéaste pour renouveler le genre et apporter une touche personnelle et moderne à un scénario a priori convenu.

Télérama

par Nicolas Didier

Mineur mais plaisant, cet ersatz de "Lost in translation", de Sofia Coppola, vaut pour la délicatesse du cinéaste — la caméra semble flotter en apesanteur —, qui décrit entre ses personnages une relation ambiguë, à durée limitée, qui, pendant quelques heures, échappe à un quotidien archiminuté.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Première

par Christophe Narbonne

Aux épais clichés sur l'ultramoderne solitude (...) s'ajoute une systématisation qui tombe dans toutes les trappes tendues par un scénario prétendant pourtant les éviter. La délicate Marie-Josée Croze est impuissante.

Studio Ciné Live

par Laurent Dijan

Ce mélo confond réflexions philosophiques avec bavardages oiseux. Sans intérêt, malgré le charme sensuel des acteurs.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top