Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Nouveaux mutants
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Les Nouveaux mutants" et de son tournage !

    Une sortie maintes fois repoussée

    Initialement prévu pour sortir en salles le 4 avril 2018, Les Nouveaux mutants a connu de nombreux changements de dates de sortie. Il a été décalé une première fois à février 2019 afin, selon les rumeurs, d'effectuer des reshoots (ce qui a été démenti par la suite par le réalisateur Josh Boone). Il a ensuite été repoussé à août 2019 à cause du rachat de la Fox par Disney puis à nouveau décalé à avril 2020 pour ne pas concurrencer X-Men Dark Phoenix. Enfin, en raison de la crise du Covid-19, la sortie a dû être repoussée une dernière fois au 26 août 2020, soit 2 ans et demi après sa date initiale.

    Un film horrifique ?

    Les Nouveaux mutants se démarque des autres longs-métrages de la saga X-Men en lorgnant du côté épouvante-horreur. Le réalisateur Josh Boone et les producteurs, ont voulu surfer sur le récent succès de films d'horreur comme Ça ou Get Out. Le metteur en scène revendique également l'influence de Stephen King pour l'aspect horrifique, et John Hughes pour l'aspect teen drama. Shining, Breakfast ClubVol au-dessus d'un nid de coucou ou Freddy 3 ont aussi été des inspirations pour l'équipe du film.

    Fondus de BD

    Enfants, Josh Boone et son coscénariste Knate Lee étaient des fous de BD. Ensemble, ils écrivaient et illustraient leurs propres bandes dessinées, dans le garage de leurs parents, qu'ils vendaient ensuite à leurs copains et à leur famille. "Knate et moi avions une maison d'édition de BD du nom de J&M Comics. Knate réalisait des bandes dessinées extraordinaires, tandis que mes dessins se limitaient à un nez qui sortait du bord de la case dans une gigantesque bulle mais on adorait la BD et surtout les albums Marvel qui nous ont accompagnés depuis qu'on est tout petits et qui font partie de notre ADN".

    Fans de X-Men

    Josh Boone et Knate Lee étaient tous deux fans de la BD "X-Men", et notamment de l'histoire des Nouveaux Mutants publiée pour la première fois dans le roman graphique Marvel n°4 en 1982. Dans cet album écrit par Chris Claremont et illustré par Bob McLeod, on découvrait une toute nouvelle bande qui n'avait rien à voir avec les étudiants de l'école du professeur Charles Xavier pour jeunes surdoués. Les pouvoirs et les parcours de ces personnages, dont le profil psychologique était très marqué, étaient plus surprenants que ceux de la "famille" des X-Men. "C'était le tout premier spin-off de la BD X-Men, et il a été écrit à une époque où on pensait que les X-Men étaient morts, si bien que Xavier devait faire venir de nouveaux étudiants", explique Josh Boone.

    Reshoots ou pas reshoots ?

    Josh Boone a profité de la tournée promotionnelle des Nouveau mutants pour revenir sur certaines informations erronées. Dans une interview accordée au magazine américain Entertainment Weekly, il revient sur les supposés reshoots (retourner des scènes après le tournage officiel, NDLR) de son long-métrage : "Tout le monde dit que nous avons fait des reshoots ! Ce n'est pourtant pas le cas. Je vais vous dire quelque chose : s'il n'y avait pas eu de fusionnement (entre le studio Twentieth Century Fox et Disney, NDLR), je suis certain que l'on aurait fait des reshoots comme c'est le cas pour tous les films de ce genre", a-t-il expliqué. Dans la suite de sa déclaration, Josh Boone a également précisé que l'âge des acteurs étaient l'une des raisons pour lesquelles les reshoots étaient impossibles. "Tout le monde a vieilli !" De son côté, l'actrice Maisie Williams, qui incarne l'un des rôles principaux, a ajouté "que le film est exactement ce qu'il devait être". "J'étais inquiète quand ils parlaient de repartir en tournage ou de refaire le montage, je craignais que ça allait être totalement différent, mais honnêtement, c'est exactement ce que l'on espérait au départ", assure-t-elle.

    Final cut or not Final cut ?

    Lorsque la première bande-annonce officielle fut dévoilée en octobre 2017, bon nombre de fans avaient été surpris par le ton et la direction que Josh Boone semblait avoir adopté pour son film. Des rumeurs affirmaient alors que la Fox souhaitait retourner une grande partie du long-métrage pour s'éloigner du style "horrifique" souhaité par le réalisateur. Ce dernier avait tenu à rassurer un fan sur son compte Instagram, début janvier 2020, en affirmant qu'il ne "ferait pas la promotion du film si ce n'était pas le montage original."

    Un Mad Man au casting ?

    Jon Hamm avait été engagé pour incarner Nathaniel Essex / Mister Sinister. Le comédien, héros de Mad Men, avait terminé de filmer toutes ses scènes mais a été coupé au montage. Afin de rendre le ton plus sombre, une grande partie de l’histoire avait été réécrite en cours de tournage. Comme on l’apprenait au mois de février 2018 par le Hollywood Reporter, de nouveaux personnages ont été inclus. D’autres, malheureusement, sont passés à la trappe. C’est probablement le cas de Mister Sinister qui devait faire son apparition dans une scène post-générique.

    L'ours-démon ?

    Parmi les Nouveaux Mutants, la saga de l'ours-démon est l'une des plus marquantes: il s'agit de l'histoire de l'adolescente d'origine indienne Dani Moonstar qui affronte ses propres démons, au sens propre comme au sens figuré. Les Nouveaux Mutants doivent alors surmonter leur manque de confiance en eux et faire front pour sauver la vie de leur nouvelle amie. Josh Boone et Knate Lee étaient convaincus qu'il s'agissait du contexte idéal pour une intrigue originale mettant en scène ces personnages existants et qu'elle se prêtait parfaitement à une adaptation pour le cinéma.

    Game of Thrones et X-Men

    Maisie Williams est la 5ème star de Game of Thrones a jouer dans la saga X-Men après Peter Dinklage (Tyrion Lannister et Bolivar Trask dans X-Men: Days of Future Past (2014), Ed Skrein (Daario Naharis et Ajax dans Deadpool (2016)), Sophie Turner (Sansa Stark et Jean Grey dans X-Men: Dark Phoenix (2016)) et Richard E. Grant (Izembaro et Dr. Zander Rice dans Logan (2017)).

    Tournage

    Le film a été tourné en décors réels à Boston et dans ses environs à l'automne 2017.

    Sortie garantie au cinéma

    Le projet maudit de Josh Boone a continué d'attiser la curiosité des fans de comics et des cinéphiles alors que le film n'a cessé d'être repoussé. Ces problèmes de calendrier ont donné lieu à de nombreuses rumeurs, comme celle d'une sortie sur les plateformes de streaming. Sur la Toile, une vidéo amateur montrait même un spot publicitaire, diffusé à la télévision américaine, annonçant une mise en ligne sur Disney+ pour le 4 septembre. Ces images étaient, bien sûr, truquées. Dans une conversation vidéo avec le média américain Collider, Josh Boone explique pourquoi le long métrage ne pouvait pas sortir directement en ligne, comme certains semblaient le prédire : "Avec la plupart des films, vous signez des contrats qui vous garantissent une sortie au cinéma. Donc il faut, avant toute chose, que le film sorte pour qu'il puisse être disponible en ligne. On aimerait aussi que les spectateurs le voient dans une grande salle. Mais il faut que ce soit le bon moment pour y retourner [dans les cinémas] en toute sécurité."

    Rosario Dawson dit non à X-Men

    Le rôle de Cecilia Reyes a d'abord été proposé à Rosario Dawson, qui a refusé. Alice Braga a finalement été engagée pour l'incarner.

    Le plus court des X-Men

    Avec une durée de 94 minutes, Les Nouveaux mutants est le film le plus court de la saga X-Men.

    Meilleur que Dark Phoenix ?

    Après Dark Phoenix, maintes fois reporté et très mal reçu par les fans, Les Nouveaux mutants est apparu comme le nouveau film maudit de l'univers X-Men. Pour autant, son réalisateur, Josh Boone, reste plutôt serein. Dans une interview avec le magazine Empire, il s'est déclaré confiant quant à l'accueil qui sera réservé à son oeuvre. "Ecoutez, on ne peut que faire mieux après Dark Phoenix", a-t-il ironisé. "Cela ne sous-entend rien de négatif sur les personnes impliquées, mais c'était ce que c'était. Honnêtement, je ressens moins de pression maintenant qu'avant [la première date de sortie prévue]. Parce que nous avons testé notre film de nombreuses fois et le public l'a adoré." À sa sortie en juin 2019, Dark Phoenix avait en effet recueilli des notes très mauvaises de la part des spectateurs, totalisant à peine plus de 20% de critiques positives sur Rotten Tomatoes et n'avait rapporté que 252,4 millions de dollars à l'international pour un budget de production de 200 millions de dollars.

    Classé PG-13

    Au gré de ses reports, le projet Les Nouveaux mutants s'est fait désirer avant de sortir enfin au cinéma le 26 août 2020. Josh Boone s'est exprimé sur Instagram au moment où une nouvelle bande-annonce a été dévoilée en janvier 2020. Interrogé sur la classification du long métrage, aux accents horrifiques et jadis comparé à un film de maison hantée, le metteur en scène a précisé que ce serait du PG-13 (interdit aux moins de 13 non accompagnés) et non le R (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés) que beaucoup pressentaient, au vu de la tonalité et des succès de Deadpool et Logan, également produits par la Fox. Mais il n'en a, en réalité, jamais été question. "Le film a toujours été et sera toujours PG-13. Il n'a jamais été question de faire un long métrage classé R."

    Claustrophobie

    Comme le film se déroule presque entièrement à l'hôpital de Milbury, il fallait que le sentiment de claustrophobie, déjà présent dans le scénario, soit palpable et la production cherchait à retrouver cette atmosphère étouffante dans les lieux de tournage. Par chance, elle a déniché un centre médical désaffecté en Nouvelle-Angleterre, constitué de plusieurs bâtiments, qu'elle a pu désosser, nettoyer et utiliser. "Quand nous sommes arrivés sur place, la peinture s'écaillait et il y avait des gravats un peu partout", remarque la chef-décoratrice Molly Hughes. "C'était un lieu fascinant et on s'est dit qu'il correspondait parfaitement à ce qu'on recherchait. Josh Boone et Knate Lee voulaient, dès le départ, donner une dimension de conte gothique victorien à cette intrigue. Cette espèce d'institution en briques rouges du début du XXème siècle, à l'allure inquiétante, était ce qu'il nous fallait". L'hôpital est un personnage à part entière dans le film et le fait de se trouver dans un décor réel ajoute au sentiment d'effroi qui se dégage des lieux. Molly Hughes s'est inspirée de plusieurs ouvrages de photos sur d'anciens asiles pour les décors.

    De Lynch aux mutants

    Josh Boone est un grand admirateur de Peter Deming, qui a notamment éclairé Lost HighwayMulholland Drive et Twin Peaks de David Lynch ou encore Jusqu'en enfer de Sam Raimi. Autant dire qu'il était ravi que le chef-opérateur accepte d'assurer la lumière de son film. "Peter trouve le juste équilibre entre réalisme et stylisation", déclare le réalisateur. "On voulait que ce film soit axé sur les rapports entre les personnages et qu'il soit accessible au plus grand nombre, on était convaincus que Peter signerait une très belle photo". Si le chef-opérateur pensait au départ que Les Nouveaux mutants serait filmé en studio, il a été enchanté d'apprendre que le tournage aurait lieu en décors réels. "Nous disposions de tous ces bâtiments qu'on a pu transformer en plateau – et c'était formidable", déclare-t-il. "On pouvait vraiment faire ce qu'on voulait, utiliser n'importe quel bâtiment en fonction de nos besoins, effectuer des aménagements ou carrément casser et reconstruire".

    Créer l'ours-démon

    L'ours-démon, issu de la BD, est emblématique des nombreux obstacles que doit surmonter Dani Moonstar. "Lorsqu'elle fait un cauchemar, Dani, sans le savoir, réveille l'ours qui grossit de plus en plus jusqu'à basculer dans la réalité et devenir un monstre", note Josh Boone. "Il fallait qu'il soit gigantesque au point de remplir totalement votre champ de vision". Comme le signale Peter Deming, c'était un véritable défi de filmer un ours de plus de 10 m de haut qui, en réalité, est virtuel : "Dans les toutes dernières scènes, qui se déroulent dans la chapelle de l'hôpital et à proximité, le protagoniste est une énorme créature qui, bien entendu, est absente du plateau !", dit-il. Pour les scènes réunissant les mutants et l'ours, les comédiens devaient jouer face à une structure métallique très épurée aux yeux luisants. "Ces séquences se concentrent sur une gigantesque créature qui n'existe pas, ce qui est toujours difficile pour les comédiens comme pour le chef-opérateur qui doit cadrer les plans. J'ai hâte de découvrir ces images mais je pense qu'on a réussi", relate Peter Deming. "Le résultat est à la fois impressionnant et terrifiant".

    Ilyana et les Limbes

    Hantés par leur passé, les nouveaux mutants séjournant à Milbury sont en proie à des visions : c'est grâce à ces flash-backs et à ces hallucinations que le spectateur découvre les personnages en dehors du contexte de l'hôpital. C'est le cas des Limbes, territoire sombre et onirique, entièrement créé en images numériques au moment de la post-production. Dans les Limbes, univers imaginé par Illyana pour fuir les événements traumatiques de son enfance, elle a des pouvoirs magiques ainsi qu’une épée enchantée destinée à combattre les démons et qui gagne en puissance à chaque assaut. "Elle a vécu des choses tellement atroces qu'elle a eu besoin de se créer une sorte de sanctuaire imaginaire où elle peut se réfugier", détaille Anya Taylor-Joy. "Elle y a tellement cru et s'y est rendue si souvent que cet univers a fini par devenir réel. C'est un espace qui n'appartient qu'à elle et où elle peut mettre de l'ordre dans sa vie".

    Univers onirique

    La production a eu recours aux effets visuels pour créer ce que Josh Boone qualifie d'au-delà. "C'est un monde onirique qui appartient aux rêves de Dani", précise la chef-décoratrice Molly Hughes. Le décor intègre une toile d'une cinquantaine de mètres de long peinte par Graham Menage. "Pour Dani, c'est un espace entre vie et mort et on s'est donc dit qu'il fallait l'incarner davantage grâce à une toile peinte", note la chef-décoratrice. "C'est un dispositif qui donne au décor un côté irréel. Quand on utilise des photos d'arbres en arrière-plan, on a le sentiment d'être dans une forêt, alors que si on peint ces mêmes arbres de manière impressionniste et qu'on fait appel à un excellent peintre, on est plongé dans un univers onirique et fantastique". À l'époque du numérique, les toiles peintes sont un peu tombées en désuétude, mais le chef-opérateur Peter Deming était ravi que la production y fasse appel. "De toute évidence, Peter s'y est déjà trouvé confronté et a connu toutes sortes d'expériences délirantes, si bien qu'il était très à l'aise en filmant une toile peinte et qu'il était même enchanté par ce dispositif", rapporte Molly Hughes. "Il a su l'éclairer avec talent et toute son équipe s'est parfaitement positionnée par rapport à la toile pour bien la filmer".
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Tenet (2020)
    • Effacer l’historique (2020)
    • Police (2020)
    • Le Bonheur des uns... (2020)
    • Petit Pays (2019)
    • La Daronne (2020)
    • Antoinette dans les Cévennes (2020)
    • Enorme (2019)
    • Belle-Fille (2020)
    • Enragé (2020)
    • Mignonnes (2019)
    • Antebellum (2020)
    • Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait (2020)
    • Dans un jardin qu'on dirait éternel (2018)
    • Greenland - Le dernier refuge (2020)
    • Les Apparences (2019)
    • The Batman (2021)
    • Les Blagues de Toto (2019)
    • J’irai mourir dans les Carpates (2020)
    • Light of my Life (2019)
    Back to Top