Mon AlloCiné
L'Ecole buissonnière
note moyenne
4,3
1250 notes dont 266 critiques
39% (104 critiques)
36% (97 critiques)
12% (33 critiques)
6% (15 critiques)
4% (10 critiques)
3% (7 critiques)
Votre avis sur L'Ecole buissonnière ?

266 critiques spectateurs

alain B.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

3,0Pas mal
Publiée le 05/11/2017

Il s'agit d'un documentaire sur la Sologne auquel on a ajouté un semblant d' histoire romanesque qui tient a peine debout. Beaucoup d'invraisemblances : quelques exemples parmi beaucoup d'autres : la profusion d'animaux sauvages. Je suis allé en vacances en Sologne il y a quelques années, impossible de voir un seul animal malgré notre attention :ils se cachent et ne sortent pour la plupart que pendant la nuit. Ici en 5 minutes ils passent tous sous les yeux de l'enfant : cerfs, biches, renard, sangliers, vipère, héron, canards, n'en jetez plus. Tout est trop beau ou trop forcé : le jeune garçon aux yeux très bleus, vraiment loin du petit dur qui sort de l'orphelinat, la jeune bohémienne trop belle, la danseuse mannequin, les bohémiens aux multiples cicatrices et aux visages tannés par le maquillage, le trop méchant fils du comte. Invraisemblances dans le scénario et beaucoup de maladresses : la gifle au début contre le garçon pour rien, la forêt est immense et toute les actions semblent se passer sur quelques mètres carrés, les personnages arrivant toujours au bon moment au bon endroit, des cachettes rudimentaires derrière quelques fougères clairsemées. Un mauvais exemple au regard des sentiments : le garde chasse cocufié par le braconnier sans aucun scrupule, la femme du garde qui ne prend aucune précaution vis à vis de l'enfant lorsqu'elle trompe son mari super jaloux et meurtrier potentiel, la mort de la mère décrite comme "une charogne rongée par les vers", un message rudimentaire sur la vie (il faut profiter de tout, tout de suite), un soupçon d'explication sur le mécanisme de la chaîne alimentaire ( les animaux tuent pour survivre, et sont tués à leur tour). Un mauvais exemple au regard des règles : éloge du braconnage, de la tromperie entre adultes. Des acteurs qui surjouent : Cluzet peu convaincant en braconnier, peu crédible malgré sa petite cicatrice sur la joue, l'enfant qui récite son texte (j'ai de loin préféré la guerre des boutons version originale, ou le papillon), la maîtresse dont le rôle tombe comme un cheveux au milieu de la soupe. Je pensais aller voir une éloge de la nature, ce fut le contraire : chasse, braconnage. Dans le genre , il vaut mieux revoir "les enfants des marais" par exemple beaucoup plus authentique, ou l'Ours (même inspiration, l'ours épargné par le chasseur, ici le cerf gracié par le comte). Je n'ai pas compris le titre "l'école buissonnière", puisque le début du film se passe pendant les grandes vacances, et ensuite le garçon fréquente normalement l'école puisque la maîtresse n'a pas l'air de se plaindre de son absence. Sinon le documentaire est très bien tourné, malgré parfois une superposition visible de plans ( envol d'oiseaux sur cabane du braconnier par exemple).

Juliette B.

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 17 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 12/11/2017

Beau film , tendre . En pleine nature solognoise Aucun effets spéciaux : merci pour mes yeux ! De l'air pur .... plein les poumons Mais un jeu d'acteur moyen .... Cluzet en fait trop Beaucoup trop .... Dommage !

dborel77

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 4 critiques

4,5Excellent
Publiée le 29/10/2017

Très beau film à voir : un film qui permet de sensibiliser les gens à la nature et le côté historique de l'époque. Dommage qu'on en parle pas beaucoup. nb: - J'invite le chasseur qui a tué le cerf récemment à le voir. Il prendra conscience de son acte.

chas

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 87 critiques

3,5Bien
Publiée le 29/10/2017

J’ai été étonné qu’aucun critique, à ma connaissance, ne mentionne le film de 1949 portant le même titre qui retraçait l’histoire de Célestin Freinet avec Bernard Blier dans le rôle du pédagogue. A ce moment là, il s’agissait d’une recherche allant vers une école de la liberté, de la responsabilité, pour tous ; cette fois c’est véritablement l’école des bois, des saumons et des cerfs, avec garde-chasse et braconnier, servante et châtelain, pour un petit orphelin. Les « télérameurs »,« obsolètes » et autres « rockuptibles » ont oublié les découvertes de l’enfance et à défaut d’observer pour de vrai, le brame exceptionnel du cerf, autant que nos enfants parfois rois le saisissent sur grand écran, comme assis au bord des étangs solognots, sans déranger le biotope. Cette histoire simple d’amitié a pu me convenir pour une initiation d’une petite fille au cinéma avec des acteurs en permettant d’aller au-delà de films d’animation parfois plus impressionnants que ces belles images. Il peut être intéressant de savoir que sous de rudes abords, des personnages se révèlent gentils et généreux. Les scènes du temps passé, de la vie dans les bois, sont plaisantes, avec des adultes pas toujours infaillibles, mais capables de « beaux sentiments », avant que ceux-ci ne deviennent sur les claviers blasés des « bons sentiments » à bannir.

Free Spirit

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 13 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/10/2017

Une belle aventure humaine entre un braconnier omniscient des choses de la nature et un "Gavroche" orphelin qui ne demande qu'à apprendre. Même si le scénario ne sort jamais du cadre 1 1=2, on est transportés durant tout le film. Les liens qui naissent entre le braconnier et l'enfant sont crédibles à mesure que l'histoire défile et stimulent notre mémoire émotionnelle sans jamais basculer dans la niaiserie ou la caricature. Petit bémol tout de même pour certaines séquences fortes émotionnellement mais trop vite coupées par le réalisateur. La qualité du film en pâtit pas mais j'ai plusieurs fois émis mentalement un "dommage". Je pense notamment au moment où celle qui recueille l'enfant lui parle de sa mère de manière très ouverte et authentique. Ce n'est que subjectif mais je ne dois pas être le seul. Les images sont belles et criantes de réalisme, le cadre de vie d'un domaine en 1930 est selon moi parfaitement respecté et ajoute du charme et de l'authenticité au film... La sauvegarde ou pas du grand cerf m'a tenu autant en haleine que l'histoire entre les protagonistes du domaine. A ce propos, ces derniers jouent tous une partition assez juste. Coup de coeur pour l'enfant qui arrive à jongler entre le "Gavroche insouciant" et l'enfant sérieux en quête de vérité sur ses parents. Bref, une belle et rafraîchissante fresque sur le pouvoir de la nature à rassembler les hommes et à s'aimer et s'aider malgré tout, qui ne vaut certainement pas le matraquage en règle de la Presse soi-disant experte. A mon avis pour eux les mots nature et authenticité humaine provoquent un claquage cérébral chez eux dès l'instant où on les prononce. Allez-y sans a priori en tout cas. C'est un film qui fait du bien et qui donne ou redonne toutes les lettres de noblesse à la nature et à l'authenticité humaine.

acarty

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 13 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 29/10/2017

Un film comme on aimerait en voir plus, un moment qui ne devrait pas s'arrêter. Très bien interprété, trois acteurs à la hauteur. Le petit Paul est touchant, on s'attache rapidement à cet enfant. L'histoire est à la fois dramatique, émouvante, pleine des réalités de la vie à la campagne.

JACKY F.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 25 critiques

4,5Excellent
Publiée le 29/10/2017

1927, La Sologne, une histoire de famille, un château, la forêt et la NATURE... Quel film, c'est SUPER ! Avec un Cluzet au top et une très belle prestation du petit garçon. C'est réjouissant de pouvoir visionner encore ce genre de film. Bougez-vous ! allez-y ! vous ne serez pas déçus... Un bon bol d'air vous y attend...

Thierry M.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 5 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/10/2017

J'ai adoré ce film. Les acteurs sont vraiment très bon. François Cluzet est tout à fait convaincant en homme des bois un peu ours mal léché, et prouve qu'il peut jouer des rôles très différents. Valérie Karsenti est vraiment attachante dans son rôle de bienveillance pour Paul. J'attendais un François Berléand comme le malfaisant aristocrate et non lui aussi est parfait dans son rôle... L'histoire est passionnante et la fin n'est pas aussi évidente que le laisse entendre les critiques malveillantes de certain journaliste. Jean Scandel (Paul) a été choisit lors d'une audition de 2000 candidats ce qui nous fait découvrir un second rôle exceptionnel et je pense que ce jeune garçon a de l'avenir... Nicolas Vanier nous fait découvrir sa région la Sologne et une faune exceptionnelle. Ce film fait passer aussi plusieurs messages le premier le respect de la nature et de la faune, puis la tolérance avec les gens du voyage et la cruauté de la chasse à courre... Je suis choqué des critiques des journalistes pour de nombreux film français qui on eu des record de spectateur. "Tout est d'un prévisible navrant" (l'école buissonnière), un cinéma pépère" (bienvenue chez les ch’tis), cette comédie bien franchouillarde pue surtout les bons sentiments.(les choristes) etc. Les premières critiques des spectateurs pour L'école buissonnière sont élogieuses à 81% . Est ce qu'une partie des critiques professionnels veulent la disparition du cinéma Français ? Si vous avez aimé ce film faite fonctionner le "bouche à oreille"

Stéphane L.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 2 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 31/10/2017

Je rejoins les critiques du Monde et de Telerama. Que des clichés. Aucun relief. Le scenario n'a rien à raconter. Il n'y a aucune vie, aucune ingéniosité, absolument rien d'authentique. Que des clichés ! Tout est prévisible. Tout est tellement banal, téléphoné à l'avance et d'un guimauve ! d'un mauvais ! Seules les images de la nature et des animaux sont réussies - c'est déjà pas mal, çà rend le navet supportable. On a l'impression d'ailleurs que le film a été réalisé uniquement pour montrer ces belles images. Le reste est artificiel, sans inspiration aucune. Je n'aime pas faire mon snob, mais c'est du franco-franchouillard navrant, qui plaira évidemment à une certaine masse de gens.

JohnnyGuitard

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 2 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 29/10/2017

Une belle photographie , de belles images de la Sologne ses rivières et ses forets, et un pincement au coeur pour cette France qui n'existe plus, celle de Maurice Genevoix et d'Alain Fournier.Mais l'absence de vrai scenario se fait vite sentir, malgré des personnages sympathiques et des situations parfois prenantes.Il manque une vraie histoire à cette succession de tableaux ornés d'une musique assez pesante. Il y a aussi trop de clichés : la présence de l'enfant rebelle et buté qui cache un coeur d'or, le braconnier malin et bourru grand initiateur à la nature,le vieux Comte aristocrate mais humain,le fils odieux et ses chasses antipathiques, tout ça louche tour à tour vers le Grand Meaulnes, Raboliot, Jeux interdits, la Règle du jeu, quelques autres, sans parler des contes de Noel pour le happy end un peu précipité. Ajoutez à ce manque de développement romanesque des acteurs filmés sur le mode mineur qui ont l'air de manquer de tonus sauf Cluzet en homme des bois plus solide que jamais et Eric Elmosnino vigoureusement antipathique. Dommage car cette nonchalante solognade méritait mieux que ce statut familial et cette réduction à une photographie de qualité.

lionelb30

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 568 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 19/10/2017

Beaucoup d'ingredients pour faire un film tout public , intemporel et classique du cinema Français , des comédiens reconnus , de belles images mais malheureusement l'ensemble de fonctionne que tres rarement. Pas d'ame et mise en scene quelconque. Dommage.

Cinefranky

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 68 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 11/10/2017

Je me suis laissé tenter par la belle affiche, très abondamment placardée dans ma ville. Hélas, je l'ai regretté : aucun rythme, aucun dynamisme, un ennui profond qui s'installe. Le premier quart d'heure, cela va encore, on se plaît avec les belles images, le style un peu désuet. Mais ensuite, on s'ennuie de plus en plus et on languit la fin des deux heures, on a hâte que finisse le cabotinage stérile des acteurs.

Bastien G.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

3,5Bien
Publiée le 05/09/2017

Ayant eu la chance de le voir en avant-première, ce film est bon. De beaux paysages, un excellent casting, Jean Scandel se révèle être très bon, François Cluzet au top, et Valérie Karsenti très attachante, on regrettera peut-être un scénario prévisible sur la fin. Nicolas Vanier a su transmettre grâce à ce beau film des valeurs qui malheureusement se perdent avec le temps. Bravo !

Freakin' Geek

Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 761 critiques

2,5Moyen
Publiée le 17/10/2017

On ne s’attendait pas à grand chose avant d’entrer en salles en dehors de l’envie d’un peu de dépaysement. De ce coté là on ne ne sera certainement pas déçus par la beauté des images et des animaux que l’on pourra voir. Si le talent de Nicolas Vannier pour signer de belles images n’est plus à prouver, on sera bien moins emballé par l’intrigue assez faiblarde et inutile. Pour autant on ne s’ennuiera pas devant L’École Buissonnière grâce à sa belle brochette d’acteurs. Un film a voir pour profiter d’une belle ballade en forêt mais qui ne restera certainement pas longtemps en mémoire. [lire la critique complète sur FreakinGeek.com]

anonyme
Un visiteur
0,5Nul
Publiée le 28/10/2017

Film ennuyeux avec une histoire à l'eau de rose dont on sait dès le début comment cela se terminer; Et moi qui suis pour la défense des animaux et bien j'ai été servi !!!!!! la chasse à courre ,la pêche, ,le braconnage , le tir sur les canards, etc, etc presque tout le film c'est ça !!!! Je regrette d'avoir perdu mon temps pour voir cela

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top