Mon Allociné
Hector
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 3,4 16 titres de presse
  • Le Journal du Dimanche
  • 20 Minutes
  • Le Dauphiné Libéré
  • Ouest France
  • La Voix du Nord
  • aVoir-aLire.com
  • Le Nouvel Observateur
  • La Croix
  • Positif
  • Télérama
  • VSD
  • Positif
  • Le Monde
  • Première
  • Critikat.com
  • Studio Ciné Live

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

16 critiques presse

Le Journal du Dimanche

par Danielle Attali

C’est une histoire simple qui file doucement avec un coeur gros comme ça (...) À l’époque, Hector n’était pas un SDF. Que lui est-il arrivé ? Ce film de Jake Gavin ménage ce suspense avec intelligence et pudeur, à l’image de son personnage principal.

20 Minutes

par Caroline Vié

Peter Mullan est, comme toujours, épatant dans "Hector" de Jake Gavin. Le comédien émeut en SDF en quête d’un peu de chaleur humaine dans un monde de plus en plus dur.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un road - movie sur les routes de la détresse sociale, dans un film qui, loin de tout misérabilisme, offre un regard tendre et chaleureux.

Ouest France

par Pierre Fornerod

Un peu convenu ou attendu, et alors ? Ça fonctionne toujours, parce que le coeur y est.

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Un road-movie donc, traversé de figures, non pas de style, mais d’êtres humains cabossés, filmés fraternellement, sans misérabilisme ni excès émotionnels. Avec une incontestable finesse. Que du vrai.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

aVoir-aLire.com

par Niels Euler

Un road-movie pédestre d’une remarquable justesse, qui évite le pathos et dresse un portrait touchant d’un homme qui souffre trop, mais toujours debout.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Nouvel Observateur

par La Rédaction

C’est le premier film de Jake Gavin, photographe écossais : prometteur.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

La Croix

par Arnaud Schwartz

Cette volonté de ne pas s’appesantir sur le délabrement pour mettre en avant la notion d’empathie est à la fois la singularité et la limite de ce film, qui assume ses bons sentiments et son petit côté conte de Noël.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Positif

par Grégory Valens

L'acteur est éblouissant : tout en retenue, en demi-teinte, en chuchotements. Il se débat comme il peut avec un scénario mal fagoté et ses révélations à deux balles.

Télérama

par Frédéric Strauss

La vie des sans domicile fixe est évoquée avec simplicité et justesse dans cette fiction portée par la composition de Peter Mullan. Ce grand acteur du cinéma social anglais se fait l'interprète d'une détresse humaine qui, comme celle du taiseux Hector, a besoin de porte-voix.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

VSD

par Olivier Bousquet

Un SDF part à la recherche de sa famille. Une volonté de sobriété manifeste qui tient à distance.

Positif

par Grégory Valens

L'acteur est éblouissant : tout en retenue, en demi-teinte, en chuchotements. Il se débat comme il peut avec un scénario mal fagoté et ses révélations à deux balles.

Le Monde

par Noémie Luciani

Sur le papier, on imagine mal comment "Hector" peut éviter les naïvetés, les hasards improbables, le "trop beau pour être vrai". Mais c'est précisément le genre de miracle qu'un grand acteur peut faire, lorsqu'il croise un réalisateur assez modeste et confiant pour lui laisser les rênes.

Première

par Christophe Narbonne

L’acteur écossais est la raison d’être du premier film de Jake Gavin, qui n’est par ailleurs pas exempt de maladresses : au passage, il laisse sur le bord de la route deux personnages secondaires auxquels on commençait à s’attacher ou insiste lourdement sur la petitesse d’un troisième.

La critique complète est disponible sur le site Première

Critikat.com

par Nicolas Journet

Peter Mullan est impérial, comme souvent, dans un film social ultra-classique. Du Ken Loach dans les intentions, mais sans sa rage politique.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Studio Ciné Live

par Sandra Benedetti

Le film, pudique, délicat, avance sans aller nulle part, sur les traces d'un vagabond opaque à force de non-dits.

Les meilleurs films de tous les temps