Mon AlloCiné
Adopte Un Veuf
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Adopte Un Veuf" et de son tournage !

Naissance du projet

Au départ, François Desagnat a été contacté par Nac Films, la société qui produit Adopte un veuf, pour réaliser un autre film. Le cinéaste a commencé à parler du projet en question avec les producteurs (dont Richard Pezet, producteur de La Beuze et des 11 Commandements) et ces derniers lui ont dans la foulée annoncé qu'ils souhaitent aussi "te parler d'autre chose" : à savoir une idée originale de Jérôme Corcos, avec André Dussollier et Bérengère Krief dans les rôles principaux...

Collocation mais pas que...

Si, au départ, les producteurs ont présenté à François Desagnat une histoire centrée sur une colocation improbable entre un veuf malheureux et une jeune étudiante qui sème la pagaille dans sa vie, lui y a vu quelque chose de plus profond : l'histoire d'un homme qui n'a jamais eu d'enfant et qui tout d'un coup va devenir père...

On coupe !

Adopte un veuf est le deuxième film que François Desagnat réalise seul. Il tenait donc à affirmer des choix de mise en scène justes et forts pour donner une identité au film mais précise que les plans qu'il juge les plus marquants ont été coupés au montage (même si l'essentiel a été gardé) ! 

Type de caméra

François Desagnat a tourné avec un système Stab One, un dispositif mêlant la caméra à l'épaule et le Steadicam et qui permet d'avoir en permanence la caméra à la main, sans le côté heurté de ce type de filmage. Il précise : "Au départ, c’est un choix économique mais comme toujours on essaie de faire d’une contrainte une force. Ainsi, nous avons souvent tourné de longs plans qui nous permettaient de suivre les personnages et d'être avec eux au plus près, tout en utilisant tous les recoins de l'appartement."

Côté musique

François Desagnat souhaitait une BO comme celles de Rob Simonsen, jeune compositeur américain, qui a travaillé sur The Spectacular Now et Cet été-là. Autrement dit quelque chose de très minimaliste, un peu folk, avec un mélange de guitare et de piano. Il a alors découvert le compositeur Fabien Cahen qui a composé des morceaux correspondant à ce que le réalisateur cherchait. Desagnat nous en dit plus sur leur collaboration :


"Je lui ai parlé de Simonsen et d'artistes comme Bon Iver ou encore du groupe allemand Get Well Soon, qui avait composé la musique de la série Xanadu sur Arte. Il a commencé à travailler sur des thèmes avant le tournage. Je lui ai ensuite demandé de s'arrêter car je voulais qu'il continue d'avancer à partir des images. Ensemble, nous avons choisi des musiques existantes comme Gush ou Donnie Trumpet (Chance the Rapper) pour la chanson du générique de fin qui est à la fois très moderne et correspond parfaitement à l'ambiance de la fin du film."

Retour à la comédie pure

L'une des raisons ayant poussé André Dussollier à accepter le rôle de Hubert Jacquin provient du fait qu'il voulait à nouveau jouer dans une comédie pure, chose qu'il n'avait pas faite ces derniers temps. L'acteur a en effet enchainé les films à l’atmosphère étrange ou mystérieuse et les thrillers comme par exemple Le Grand jeu, Des Apaches21 nuits avec Pattie ou encore Diplomatie.

Contre-emplois

Arnaud Ducret, qui connait bien François Desagnat pour avoir travaillé avec lui sur la série Parents mode d'emploi et une pub pour le Puy du Fou, campe ici Paul-Gérard Langlois, une personne réservée et timide. Un rôle à contre-emplois puisque le comédien est plutôt habitué à jouer des personnages sûrs d'eux comme le professeur de sport dans la lucrative comédie Les Profs et sa suite. Le metteur en scène se souvient : "Arnaud en avait assez de camper les profs de sport et il a plaidé pour que je lui fasse passer un essai."

Séquence du vivarium

"On a pu tourner cette séquence grâce à "la Ferme Tropicale", dans le 13ème arrondissement, qui vend des reptiles et des animaux tropicaux. Cédric, le propriétaire, est un ami de Jérôme Corcos, et il nous a ouvert les portes en grand ! Il nous a permis de sortir un petit crocodile et de balancer des nuées de criquets. Tout a été possible et il acceptait nos requêtes avec le sourire. On avait envie de cette scène finale et grâce à lui, ce voeu a été exaucé. Avec toute son équipe, il s'est montré très rassurant. Alors que ce n’est pas du tout mon truc, j'ai moi-même pu prendre une araignée dans la main et un serpent est venu sur moi...", se souvient François Desagnat.

Panayotis, chroniqueur du Petit Journal au casting

Panayotis Pascot, qui s'est fait un nom avec ses micro-trottoirs décalés dans Le Petit Journal de Canal+, tient un petit rôle dans Adopte un veuf. A 17 ans, il s'agit de sa première apparition dans un long métrage.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Dunkerque (2017)
  • Baby Driver (2017)
  • Valérian et la Cité des mille planètes (2017)
  • Spider-Man: Homecoming (2017)
  • Les Proies (2017)
  • The Circle (2017)
  • Sales Gosses (2016)
  • Moi, Moche et Méchant 3 (2017)
  • La Colle (2017)
  • Le Caire Confidentiel (2017)
  • La Planète des Singes - Suprématie (2017)
  • Mission Pays Basque (2017)
  • I Wish - Faites un vœu (2017)
  • Baywatch - Alerte à Malibu (2017)
  • Song To Song (2017)
  • Transformers: The Last Knight (2017)
  • Black Panther (2018)
  • Wonder Woman (2017)
  • Ce qui nous lie (2017)
  • Cars 3 (2017)
Back to Top