Mon AlloCiné
    Bella e Perduta
    Note moyenne
    3,7
    11 titres de presse
    • Positif
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Cahiers du Cinéma
    • L'Humanité
    • Studio Ciné Live
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    11 critiques presse

    Positif

    par Jean A. Gili

    Après un début aussi exigeant, l'on pouvait se demander ce que serait le second film du cinéaste. "Bella e Perduta" apporte une réponse éclatante.

    Critikat.com

    par Axel Scoffier

    Le caractère grotesque du personnage de la commedia dell’arte est presque effacé au profit d’une mélancolie certaine, son outrance n’a d’usage que visuel, attirant l’œil sur une image, introduisant un regard spleenétique sur les terres oubliées de Campanie.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Croix

    par Marie Soyeux

    Pietro Marcello réalise une fable documentaire aussi belle que douloureuse sur l’Italie contemporaine, et la perte du lien unissant l’homme à la nature.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    Un voyage qui offre à Pietro Marcello l’occasion de plans somptueux de son pays, de la richesse chromatique et sensuelle de cette terre qu’on sait pourrie de l’intérieur.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Là où le cinéaste parvenait à une vraie grandeur dans "la Bocca del Lupo" (2009) en filmant les bas-fonds de Gênes, ici, le mélange entre le conte de fées et le documentaire est plus hasardeux. Néanmoins, le film ne ressemble à personne : les élans poétiques, à eux, seuls, sont des instants de bonheur.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Gilles Tourman

    Un cri d'amour émouvant et envoûtant, alliant conte et documentaire, et dédié à un homme humble autant qu'à l'Italie.

    Libération

    par Elisabeth Franck-Dumas

    Certes, le petit buffle est une métaphore de l’Italie tout entière, au destin guidé par la voracité, le mépris de l’histoire, le mépris de la nature. Mais au premier degré, c’est aussi ce plaidoyer pour une égalité entre les espèces, en terrible résonance avec l’actualité, qui tire "Bella e Perduta" du bon côté de la fable.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    Le film navigue sans cesse entre un écrin de haute culture et un mélange de trivialité et d’émerveillement.

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Cette pérégrination au cœur des derniers archaïsmes de l’Italie profonde n’a pas la force de la Bocca del Lupo, superbe fable du cinéaste sur les bas-fonds de Gênes, mais son charme picaresque est entêtant.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Studio Ciné Live

    par Thierry Chèze

    D'une beauté renversante, mais trop abscons pour susciter l'enthousiasme.

    Télérama

    par Nicolas Didier

    Quelque part entre fiction et documentaire, voilà une singulière épopée.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top