Mon Allociné
Un jour avec, un jour sans
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,4
153 notes dont 28 critiques
11% 3 critiques
32% 9 critiques
32% 9 critiques
7% 2 critiques
18% 5 critiques
0% 0 critique

28 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
hommecinema

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 83 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 15/03/2016

"Un des grands succès du cinéaste c'est de nous montrer l'intimité d'une société plus fermé que la notre, en plus d'arriver à nous faire nous identifier avec les personnages grâce à leurs défauts, et pas grâce à leurs mérites. Sang Soo a toujours été le triomphe de la simplicité. L'émotion sans artifices. La tendresse brute. Le deuxième morceaux marche grâce à une espèce d'effet papillon. Une subtil variation qui amène le film vers des vois bien différentes. Avec cette expérimentation, le réalisateur vainque encore une fois sachant comment nous fendre le cœur. Un homme désarmé qui se met à pleurer face à son objet de désir quand il réalise comment est-il de pathétique. Une femme qui, s'ayant laissé détruire ses défenses, voit comment son cœur s'amollit face à l'écran de cinéma" Lisez la critique en entier en cliquant sur le lien.

http://hommecinema.blogspot.fr/2016/03/un-jour-avec-un-jour-sans-right-now.html

BigDino

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 267 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 20/03/2016

Hong Sang-Soo ne change toujours pas de style : mais sûrement, à force de répétition, il gagne en qualité. Un jour avec, un jour sans, c'est une grande simplicité mais un parti pris pourtant audacieux : celui de filmer deux fois la même histoire, avec des variations dues à l'état d'esprit du personnage principal. La démonstration pour vanter les mérites de l'honnêteté dans les relations n'est pas forcément très fine, mais on se laisse facilement séduire par ces dialogues qui ne manquent ni de charme ni d'humour.

Arthur C.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 50 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 12/03/2016

Alors que tout le monde cherche à transcrire l'intensité ou la pureté de l'amour, Hang Sang-Soo par les procédés les plus simple réussit à renouveler constamment la magie de l'instant pendant une séduction conçu comme une musique légère faite de répétitions et variations.

colombe P.

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 395 critiques

4,5Excellent
• Publiée le 05/03/2016

C'est un film astucieux, magnifique, calme, poétique. C'est très agréable et cela nous change des films avec des effets spéciaux et autres films lourdingues et/ou vulgaires. Ce genre de films doux sont les bienvenus. C'est émouvant et très intéressant.

Anne M.

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 351 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 04/03/2016

Un début assez ennuyeux, mais un scénario qui réserve une surprise (il ne vaut pas mieux lire les critiques trop détaillées) et finalement j’ai été bien emballée par ce film. Formellement expérimental, exercice de style, dans son contenu il apporte une réflexion très intéressante sur le pouvoir des mots. Comment , un mot, une remarque, la teneur, le sens qu’on y met peuvent donner une toute autre dimension à votre journée, la rendre plus belle, ou alors à oublier ! Cette démonstration subtile et convaincante constitue tout l’intérêt du film.

http://larroseurarrose.com/

Christoblog

Suivre son activité 281 abonnés Lire ses 932 critiques

3,0Pas mal
• Publiée le 24/02/2016

Certains trouvent que les films de Hong Sang-Soo se ressemblent tous, au prétexte qu'ils mettent toujours en scène le même type de relations homme / femme, et qu'ils sont parsemés des mêmes gimmicks (café, alcool, réalisateur). Ils n'ont pas tout à fait tort. Le cinéaste coréen cherche visiblement depuis plusieurs films à travailler sur la forme de ses scénarios, plutôt que sur leur contenu. Ici le prétexte est séduisant et casse-gueule à la fois : raconter la même histoire deux fois de suite. Dans les deux cas, nous assistons à une rencontre entre un jeune cinéaste venu présenter son film dans une petite ville et une jeune femme artiste. Les deux parties du film comprennent en gros les mêmes épisodes, les mêmes décors et parfois même les mêmes dialogues. Les mouvements de caméras ne sont pas les mêmes, les scènes présentent des variations parfois notables et surtout le caractère des personnages (ou leur humeur ?) semblent différent entre les deux versions de la même histoire. Les conséquences de ces variations sont plus ou moins importantes et rendent la conclusion du film différente dans les deux cas. Un jour avec un jour sans est donc un jeu subtil et délicat qui pourra en rebuter plus d'un, et si on est allergique à l'obséquisité naturelle des Coréens, le film pourra être franchement rebutant. Pour les curieux qui aiment disséquer les différences d'ambiance et de tempo, qui cherchent à voir des signes là où il n'y en pas, et qui aiment en général couper les les cheveux en quatre (voire en huit, ou seize), le film paraîtra un nectar délicieux explorant le champ des possibles. Pour ma part, j'ai oscillé pendant tout le film entre les deux points de vue.

http://www.christoblog.net/2016/02/un-jour-avec-un-jour-sans.html

In Ciné Veritas

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 196 critiques

3,5Bien
• Publiée le 23/02/2016

Maître incontesté de la déstructuration de la narration cinématographique, Hong Sang-soo nous propose un millésime 2015 élégamment écrit et monté. D’une subtilité extrême, un grand cru enivrant à consommer sans modération. Plus de détails sur notre blog ciné :

https://incineveritasblog.wordpress.com/2016/02/15/un-jour-avec-un-jour-sans-1-11-3/

CineSeriesMag

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 485 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 23/02/2016

Avec son nouveau film Un jour avec, un jour sans, le plus européen des coréens, Hong Sang-Soo livre à nouveau un film arrosé de soju et d'amours fugaces. Ou comment désosser encore plus son film par rapport aux précédents pour arriver au cœur de son métier de cinéaste.

http://www.cineseries-mag.fr/un-jour-avec-un-jour-sans-de-hong-sang-soo-critique/

dominique P.

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 161 critiques

3,0Pas mal
• Publiée le 21/02/2016

Le propos de ce film m'a intéressé et j'ai donc souhaité le voir. Au final j'ai trouvé ce film moyen. Voilà mes raisons : tout d'abord l'histoire est intéressante : un réalisateur coréen, la quarantaine marié et père de famille, va passer 48 h dans une ville pour présenter son film. La veille de la projection il va rencontrer, au cours d'une promenade, dans un temple, une jeune femme d'une vingtaine d'années. Ils vont parler, lier connaissance et passer ensemble le reste de la journée jusqu'au soir, d'abord dans le temple ensuite dans l'atelier de peinture de la jeune femme, puis dans un salon de thé, puis dans un bar et enfin chez des amis à elle. La projection du film aura lieu le lendemain après-midi. L'autre intérêt de cette histoire c'est que le film présente deux versions de cette histoire et à chaque version les choses ne se déroulent pas tout à fait de la même façon. En effet, cela dépend de ce que chaque protagoniste peut être amené à dire, à taire ou à faire... J'ai trouvé ce procédé vraiment génial. Aussi le film est très bien réalisé et interprété, c'est charmant et délicat. Mais ce qui plombe le film c'est la lenteur générale, on s'ennuie vraiment beaucoup, c'est soporifique et pour finir le film est trop long (2 h). Dommage qu'il y ait cette lenteur et cet ennui car vraiment l'histoire est intéressante. Je le conseille tout de même et je suis contente de l'avoir vu.

au-dela-des-nuages

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 69 critiques

3,0Pas mal
• Publiée le 18/02/2016

Si la mise en scène et les acteurs sont prodigieux, le scénario par contre me laisse quelque peu pantois... il manque quelque chose. Sentiment d'inachevé dans la construction de ce récit en double... Peut-être un sujet trop simple... Est-ce un défaut ? Il me restera malgré tout des images et une impression fortes. Le cinéaste qui se cherche dans ce film n'est-il pas un peu comme nous qui nous cherchons au long de nos expériences et de nos aventures amoureuses ?

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top