Mon AlloCiné
La Grande course au fromage
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Grande course au fromage" et de son tournage !

Un classique

La Grande course au fromage est adapté de l'univers de l’auteur et illustrateur Kjell Aukrust (1920-2002). Comme la plupart des enfants norvégiens, Rasmus A. Sivertsen connaissait déjà bien les personnages de Solan, Ludvig et Feodor. "Solan, Ludvig et Feodor font partie intégrante de notre culture populaire. Ils sont même considérés comme un reflet fidèle de la personnalité norvégienne", confie le metteur en scène.

Donner vie

Rasmus A. Sivertsen explique comment il a adapté l'oeuvre de Kjell Aukrust en donnant vie à Solan & Ludvig : "Dans les années quatre-vingt-dix, j’ai eu la chance de travailler directement avec Kjell Aukrust sur un projet de film. En collaborant avec lui, j’ai pu comprendre comment il voyait ses propres personnages, quel était son style d’humour et plus généralement quelle vision il portait sur le monde. Tout ceci est réinvesti dans la réalisation du film. Le plus important a été de trouver l’ambiance, l’atmosphère. Car pour la réalisation des personnages et des décors, on s’est simplement inspiré de l’œuvre si riche et variée de Kjell Aukrust."

Image par image

Rasmus A. Sivertsen a fait le choix de l'animation 3D image par image. Le metteur en scène avait d'abord penché pour une animation assistée par ordinateur mais dans le détail le style du dessin ne pouvait que très difficilement être rendu pas un ordinateur. Il développe : "L’animation image par image s’est imposée parce qu’elle permettait de rendre la matière, d’être fidèle au style des dessins originaux, et de traduire l’aspect “Fait-main”. La Norvège n’avait pas produit de film en stop motion depuis quarante ans et il s’agissait donc d’un choix artistique énorme. Et cela s’est révélé bien plus compliqué que prévu, il a fallu créer une communauté d’animateurs de toutes pièces."

Rôle de Rasmus A. Sivertsen

En dehors du tournage, Rasmus A. Sivertsen s'est impliqué au niveau des choix concernant le look des personnages, le style des décors. Il a aussi participé à l’élaboration du casting pour les voix des acteurs et a conçu le storyboard de La Grande course au fromage.

Coordination des emplois du temps

40 personnes ont travaillé sur le film en studio. Pour Rasmus A. Sivertsen, le métier le plus complexe sur un film en stop motion concerne l’organisation et la coordination des emplois du temps. Le cinéaste note : "Tout ces gens doivent pouvoir travailler en même temps de manière harmonieuse afin que personne n’attende ou ne soit retardé. Savoir en permanence quelles poupées sont disponibles, quels décors il faut préparer et quels animateurs sont prêts à tourner, c’est incroyable !"
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar (2017)
  • Rodin (2017)
  • Get Out (2017)
  • Le Roi Arthur: La Légende d'Excalibur (2017)
  • Alien: Covenant (2017)
  • Transformers: The Last Knight (2017)
  • Les Fantômes d’Ismaël (2017)
  • Les Gardiens de la Galaxie 2 (2017)
  • Marie-Francine (2016)
  • Spider-Man: Homecoming (2017)
  • The Wall (2017)
  • RAID Dingue (2016)
  • Anastasia (1997)
  • Il a déjà tes yeux (2016)
  • Problemos (2017)
  • Sword Art Online Movie (2017)
  • Wonder Woman (2017)
  • Ce qui nous lie (2017)
  • The Jane Doe Identity (2016)
  • Braquage à l'ancienne (2017)
Back to Top