Notez des films
Mon AlloCiné
    A l’heure des souvenirs
    Note moyenne
    3,2
    15 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • Femme Actuelle
    • La Croix
    • Le Parisien
    • Télérama
    • La Voix du Nord
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Express
    • Positif
    • Première
    • Le Journal du Dimanche
    • Sud Ouest

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Julien Dugois

    Un postulat intimiste classique qui permet un intéressant travail de déconstruction narratif mais aussi et surtout une plongée dans les affres de la mémoire. Un sujet universel.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Femme Actuelle

    par Amélie Cordonnier

    Une jolie adaptation du best-seller de Julian Barnes par le réalisateur de The Lunch Box.

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    A l’heure des souvenirs séduit par la finesse de son regard sur deux âges de la vie. Il capte avec justesse la jeunesse, son arrogance et ses illusions.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Nostalgique, pimenté d’humour british, le film met en scène avec beaucoup de tendresse un personnage très attachant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Télérama

    par Cécile Mury

    En équi­li­bre fragile entre séquences con­­tem­poraines et flash-back comme ­empoisonnés par la nostalgie, le film progresse vers une révélation, un ­bilan existentiel, un « sens de la fin » — le titre original.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    La Voix du Nord

    par Christophe Caron

    Sujet passionnant pour un film qui aurait dû l’être davantage, mais d’où se dégage un étrange parfum de mélancolie à la forte amertume : comment adaptons-nous nos souvenirs à nos désirs ?

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Figaro

    par La Rédaction

    C'est finement analysé et impeccablement interprété, mais on se perd parfois en conjectures sur les rapports de génération. Un puzzle à la fois minutieux et nébuleux, difficile équilibre.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Adapté d’un roman de Julian Barnes, Une fille qui danse, A l’heure des souvenirs évite une bonne part des conventions inhérentes au genre.

    Le Nouvel Observateur

    par Xavier Leherpeur

    En adaptant un de ses romans préférés, signé du Britannique Julian Barnes, le réalisateur de "The Lunchbox" fait preuve d'une révérence certes élégante, mais trop prudente, qui étouffe les cruautés (l'âge, les souvenirs, les rivalités et les trahisons amoureuses) de cette fiction mémorielle à suspense.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Marguerite Debiesse

    Jim Broadbent est excellent en homme déstabilisé par un passé resurgissant au fil des flash-backs. Un portrait touchant, emprunt d’humanité.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    L'Express

    par Antoine Le Fur

    Malgré le charme désuet de la mise en scène et l'élégance so British du tandem Jim Broadbent-Charlotte Rampling, difficile de se passionner pour cette "Heure des souvenirs" qui, justement, n'en laisse pas beaucoup.

    Positif

    par Olivier De Bruyn

    Si "À l’heure des souvenirs" ne brille pas par son invention formelle (les flash-back, nombreux, flirtent plus d’une fois avec l’académisme), le film fait néanmoins preuve d’une sobriété et d’une élégance notables et, surtout, tire le meilleur parti de sa distribution.

    Première

    par Thierry Chèze

    Construit en flashbacks et flashforwards, A l’heure des souvenirs se révèle un petit bijou de sensibilité, servi par une mécanique de précision scénaristique.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    Dommage que cette histoire à tiroirs, dont on veut percer les secrets, soit aussi tortueuse.

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Malgré ses flash back battant la mesure, le récit ne manquerait pas d’un certain charme si à la décantation du temps et à la révélation de ses angles morts, ne succédait un épilogue emberlificoté. Si filandreux qu’il passe l’envie d’être compris.

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top