Mon AlloCiné
    Les Frères Sisters
    note moyenne
    3,9
    5105 notes dont 473 critiques
    10% (45 critiques)
    33% (155 critiques)
    30% (143 critiques)
    16% (78 critiques)
    6% (29 critiques)
    5% (23 critiques)
    Votre avis sur Les Frères Sisters ?

    473 critiques spectateurs

    Vanessa L
    Vanessa L

    Suivre son activité 173 abonnés Lire ses 355 critiques

    3,5
    Publiée le 3 novembre 2018
    J’étais curieuse de voir ce film après toutes les bonnes critiques que j’ai vu sur lui. Et puis, il faut bien le dire les westerns ne courent pas les rues donc j’avais envie de le voir aussi pour cela sans avoir réellement vu de bande annonce avant. J’ai été globalement assez surprise de l’histoire de ce film, je ne m’attendais vraiment pas à cela. J’ai eu du mal à appréhender les personnages mais aussi l’histoire et voir où Audiard voulait mener tout cela. Pourtant c’est un film audacieux, tourné tout en anglais avec des acteurs talentueux. La photo du film est splendide et la réalisation magnifique mais il manque un petit quelque chose pour nous dire que ce film est réellement génial. La traque menée par les frères sisters est prenant on se demande s’ils vont réussir, leur parcours est quand même assez semé d’embûches ! Le retournement de situation est assez surprenant et certaines scènes sont totalement inattendues. Je n’ai toujours pas trop compris où il voulait en venir sur ce scénario, la fin m’a surprise et pas totalement séduite. En résumé, les Frères Sisters est vraiment très bien filmé, tous les plans sont magnifiquement réalisés. Quand à l’histoire, le moins que l’on puisse dire c’est que celle-ci est originale mais malheureusement ça reste assez plat et on s’ennuie quand même par moment … C’est dommage parce que le casting est bon mais la lenteur du film et le manque d’action gâche un peu le tout.
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 642 critiques

    3,5
    Publiée le 29 mai 2019
    Après avoir obtenu la Palme d'or avec "Dheepan", voilà que Jacques Audiard frappe là où on ne l'attendait pas en réalisant un film de genre, en l'occurrence un western. On pourrait même qualifier "Les frères Sisters" de western crépusculaire et le rapprocher du travail d'un Clint Eastwood ou d'un Sam Peckinpah. Il n'y a pas grand chose à reprocher au film. La mise en scène est propre, la photographie est belle et les acteurs impeccables. Le scénario est lui plus basique mais reste acceptable. Je regrette surtout un manque d'intensité dans les émotions véhiculée et, de profondeur. Sans dire que l'histoire et le film est plat, on est loin d'être bousculé. C'est un bon western mais il ne s'inscrira jamais comme un incontournable du genre. .
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 2 083 critiques

    3,5
    Publiée le 19 avril 2019
    "The Sisters Brothers" est davantage un drame qu'un western, nous faisant suivre un quatuor de personnages. Charlie et Eli Sisters, deux assassins habiles, mais dont l'efficacité rouille peu à peu (Charlie sombre dans la boisson, Eli doute de son métier). Ainsi qu'un chimiste prospecteur d'or idéaliste, et un détective à bon fond qui le traque. Tous incarnés par de solides acteurs (Joaquin Phoenix et John C. Reilly en tête), et développés au cours d'une intrigue qui retourne régulièrement les conventions du western, pour mieux surprendre son spectateur. En effet, entre des fusillades tournées de nuit ou souvent hors champs, et des rebondissements assez inhabituels au cinéma, Jacques Audiard est largement plus préoccupé par le sort de ses protagonistes que par rivaliser avec les classiques du western ! Ce qui n'est pas plus mal, permettant à "The Sisters Brothers" de nous livrer plusieurs moments touchants, et des personnages avec une vraie intensité. D'autant plus que les couleurs & décors sont beaux, et la mise en scène esthétique. On regrettera peut-être la participation bien trop brève de Rutger Hauer (quelques seconds à peine, et sans dialogue !), mais ce serait bouder son plaisir que de passer à côté de ce film.
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 749 critiques

    4,0
    Publiée le 18 juillet 2019
    Jacques Audiard part aux États-Unis sans rien perdre de sa superbe. Il signe un western élégant sur les rapports complexes que nouent deux frères, mercenaires ayant pour mission d’exécuter un chercheur d’or utopiste.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 072 critiques

    4,0
    Publiée le 16 février 2019
    Après avoir enchaîné bon nombre de succès dans le cinéma français, Jacques Audiard tente l'aventure américaine et, brillant davantage pour sa subtile variation que par une grande originalité, son western chargé de références s'avère être un pari plutôt réussi. Dans de somptueux décors naturels, un long-métrage à mi-chemin entre la vision crépusculaire de Clint Eastwood dans "Pale rider, le cavalier solitaire" ou "Impitoyable" et le récit onirique proche de "L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford". Malgré une économie de scènes d'action et de fusillades, un film à la violence tant physique que psychologique très marquante notamment grâce aux prestations très complémentaires, électriques de noirceur de Joaquin Phoenix et John C. Reilly. Sur fond de ruée vers l'or et de toute la dramaturgie gravitant autour, un road-movie qui, en suivant le parcours sanglant de cette fratrie, dresse une peinture certes sauvage, arriviste mais non dénué d'une certaine poésie utopiste, moderne. Peut-être pas le film de l'année mais une honnête réussite.
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 991 critiques

    3,0
    Publiée le 24 septembre 2018
    Jacques Audiard et son scénariste se meuvent avec bonheur et subtilité dans l'univers westernien, dont ils respectent les codes tout en greffant un univers et un style qui leur sont proches. Attachant.
    videoman29
    videoman29

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 446 critiques

    4,5
    Publiée le 5 février 2019
    Jacques Audiard (le fils de Michel) abandonne temporairement les plateaux de cinéma français pour aller concurrencer les Américains sur leur propre terrain. Le résultat donne un western de toute beauté, à la qualité quasi irréprochable. Les décors sont impeccables et le scénario, bien que d'une déconcertante simplicité, se révèle vite particulièrement original. On y suit deux frères, tueurs à gage sans état d'âme, lancés à la poursuite d'un homme qui a découvert une improbable formule permettant de trouver de l'or. Leurs péripéties sont d'autant plus étonnantes que le caractère des personnages principaux est très inhabituel. On s'amuse beaucoup à leur contact et on est souvent surpris par la tournure que prennent les événements, parfois dramatiques mais souvent bien décalés. Du coup, malgré un rythme volontairement lent et contemplatif, il est impossible de s'ennuyer une seule seconde au cœur de ces paysages magnifiques de l'ouest américain. A noter également, la très belle qualité de l'interprétation, qui force le respect et apporte beaucoup à la réussite de l'ensemble. Il ne reste qu'à saluer le retour en force de ce genre, qu'on croyait mort depuis longtemps et qui renaît de ses cendres grâce à quelques récentes œuvres fortes et ultra-réalistes... pourvu que ça dure !
    Jmartine
    Jmartine

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 124 critiques

    4,0
    Publiée le 4 octobre 2018
    Charlie et Elie Sisters (c’est leur patronyme) sont deux frères tueurs à gage aux États-Unis. Ils sont nés pour ça. Sans états d'âme, ils tuent tous ceux qui se mettent en travers d’eux. Lorsque le Commodore, personnage mystérieux que nous ne ferons qu’entrevoir derrière une fenêtre, leur demande de rechercher et tuer un homme pour une grosse somme d'argent, ils n'hésitent pas. Cet homme, Warm (Riz Ahmad) est un chercheur d’or, mais d’abord un chimiste qui a mis au point la formule d’un produit qui jeté dans la rivière, fait scintiller les pépites qu’il n’y a plus qu’à ramasser… Il a à ses trousses un détective, Morris (Jake Gyllenhaal) lettré et soigné de sa personne, qui doit livrer Warm aux frères Sister car il ne répugne à tuer. Le film repose sur la confrontation d’un tandem, à la poursuite d’un autre tandem…qui fusionneront au final en un curieux quatuor, le doux, Elie, le violent, Charlie, le dandy, Morris et l’idéaliste, Warm…Ces personnages traversent le Nouveau-Monde à cheval, un nouveau monde saisi par la fièvre de l’or, les villes qui poussent comme des champignons… tous les codes du western sont respectés, les bivouacs où les selles servent d’oreillers, les saloons et leurs portes battantes, le tripot à la prostituée trop émotive, et à la fabuleuse patronne transgenre….Jacques Audiard a pris plaisir à adapter le roman plutôt drôle de Patrick de Witt et cela se sent…les acteurs sont tous impeccables, les dialogues nourris, nous sommes loin des cowboys taiseux, parfois métaphysiques et le plus souvent plein d’ironie…Le film peut se voir aussi comme une peinture de l’Amérique passée et actuelle, toujours aller plus loin, prendre plus avec les techniques les meilleures sans se soucier du malheur des autres ou de l’impact sur l’environnement…Le plan sur les poissons morts est en cela explicite. Pas de grands canyons, mais une nature plus verdoyante, pas de grandes chevauchées, pas de fusillades à tout va…un western « apaisé » que l’on pend plaisir à regarder…
    virnoni
    virnoni

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 135 critiques

    3,5
    Publiée le 23 septembre 2018
    Les nouveaux films de Jacques Audiard sont souvent très attendus, surtout après le décevant Deephan. Déjà un film "western" en banlieue. Le réalisateur s'attaque donc ouvertement à ce genre, avec des acteurs américains. J'ai hésité entre l'avis "pas mal " et "bien". Il semblerait effectivement que ce grand réalisateur perde de son génie au fur et à mesure. Non pas avec la caméra puisque presque tout au long du film, je me disais "mais comme c'est beau et bien filmé". Chaque scène est un régal pour les yeux. Le film séduit donc par son emballage 4 étoiles. Il perd côté scénario et histoire. Ici, rien de transcendant au final, ni d'original dans le western (Impitoyable avait déjà révolutionné le style), même si Audiard ne saisit parfaitement bien du genre, adaptant les codes à la touche française. Audiard semble surtout apporter une petite pierre à l'édifice du western sombre autour de personnages en quête d'une nouvelle vie, comme de rédemption. C'est donc grâce à cette patte visuelle unique que le morceau est emballé et qu'on en sort à moitié satisfaits, à moitié donc frustrés. Le casting rend lui aussi grâce au talent visuel du réal. Il est juste merveilleux. Les 4 rôles sont basiques, sans étincelles particulières (caractères des 2 frères vus et revus) mais ils deviennent alors majestueux grâce aux interprètes géniaux que sont Joaquin Phoenix, John C. Reilly, Jake Gyllenhaal et Riz Ahmed. Tout est là dans ce film. Le génie à l'état pur. Joaquin Phoenix a ce regard fou, cette manière d'imprégner l'image, d'incarner son personnage. JC Reilly est LA pépite du film. Enfin un grand rôle à sa mesure. Leurs liens fraternels se montrent au fur et à mesure du film, plus sensible, plus aimant, la douceur prenant le pas sur la brutalité, la reconnaissance et l'amour sur la violence et la douleur. Et c'est en cela que ce western peut surprendre, en prenant un tout autre virage qui séduit et spoiler: propose donc un final touchant et paisible . On reconnait la vision humaniste et poétique du réalisateur qui tend à montrer alors que dans ce monde de brutalités qu'est le western, tout reste à (dé)construire et offrir, y compris une seconde chance et vie. Reste une impression de lenteur usante dans le déroulé du film. Des coupes auraient du être faites, le réalisateur s'est regardé filmer par moments. Car l'histoire n'est pas non plus palpitante tout du long. Il faut donc s'accrocher grâce à des répliques et quelques retournements de situations bien pensés. L'ensemble est surtout sauvé par des dialogues souvent savoureux et encore une fois c'est comment les acteurs se les approprient qui rend parfois passionnantes les scènes. Ils sont juste énormes! La musique de Desplat casse les oreilles plutôt qu'autre chose, voulant guider les émotions vers un sens qui ne correspond pas à la scène. Cela m'a dérangé. Un film donc en demi-teinte, qui prend le temps de se dérouler et de vivre, de prendre les codes du genre pour les tordre parfois, mais aussi longuet et sans réelle créativité dans le scénario. "Tout ça pour ça ? " pourrait-on dire.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 868 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2018
    Il était attendu ce Western porté à l'écran par l'un des cinéastes les plus talentueux du cinéma Français Jacques Audiard avec un casting et une ambiance très Américaine et je dois avouer au verdict final que je n'ai pas été déçu !! Plébiscité par la presse Française, "Les frères Sisters" a beaucoup de qualités, d'abord, l'histoire de deux frères cowboys qui ne vivent que pour tuer leurs cibles de contrat et doivent rejoindre un dénommé Maurice qui a pour prisonnier un chercheur d'or, ce qui m'a plu d'entrée, on s'interroge sur les personnages, les valeurs qu'ils ont qui font quelques choses de pas bien depuis leurs jeunesses difficiles pour les deux personnages principaux et le thème de réflexion d'une raison à cela. Une autre chose qui m'a frappé, c'est la qualité de la mise en scène avec des plans sublimes, il faut récompenser ceux qui font le travail pour cela qui est magnifique a regarder visuellement. Puis, il y a des comédiens les plus intéressants du cinéma Américain au casting, John C. Reilly en frère sage, Joaquin Phoenix l'autre frère chien fou, Jake Gyllenhaal et Riz Ahmed qui sont excellents bien aidés par de bons dialogues. Un Western bon public que j'ai apprécié et que j'encourage a visionner.
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 335 critiques

    3,0
    Publiée le 25 septembre 2018
    C'est pas mal. Il y a les décors de western, les personnages de western, les thématiques de western, les acteurs de western..... d'où vient alors cette vague impression de fac-similé, comme lorsque l'on sort de Lascaux 2?          Le pitch: deux frères, tueurs à gages à la solde du puissant "Commodore" (Rutger Hauer! Qu'on voit trop peu hélas! qu'il est beau en vieillard!) sont chargés de retrouver un improbable couple formé d'un chimiste, Hermann (Riz Ahmed) et d'un shérif, Morris, qui a tourné casaque. Notre inventeur a conçu un produit chimique qui a la propriété de rendre l'or fluorescent (chose tout à fait plausible). Il suffit d'en balancer dans la concession..... et de ramasser! Le seul problème est que, pour ramasser, il faut mettre les mains et les pieds dans l'eau et que le produit est terriblement corrosif. Dans le rôle de Morris, Jake Gyllenhaal a toujours l'air d'être ailleurs (pourquoi je bosse, en ce moment, au juste?          C'est le plus jeune des deux frères Sisters, Charlie (Joaquin Phoenix), qui est le chef. Brute sans cervelle, ivre un jour sur deux -il a un lourd passé familial- il est surveillé par son frère, Eli (l'excellent John Reilly), un peu plus réfléchi -et qui est capable au moins, lui, de pleurer -sur un cheval.          Il y a de beaux paysages (d'Espagne), des passages dans la brume, des galopades effrénées, des acteurs qui tiennent en selle. Et puis? et puis... on rêve à ce que Eastwood aurait fait avec le même sujet et les mêmes acteurs. C'est clair: Jacques Audiard a réalisé un film de genre, mais sans sève.          Clin d'oeil à la modernité: la brute qui tient le saloon d'une petite ville de Californie et la population sous sa botte  est un (ou une, je ne sais ce qu'il convient de dire) travesti. Rions!          Ah, si, autre chose: arachnophobes, attendez vous à la scène la plus gore que vous n'auriez pas imaginée, même dans vos pires cauchemars...
    Uncertainregard
    Uncertainregard

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 935 critiques

    4,0
    Publiée le 17 juillet 2019
    Pour sa 1ière aventure outre-atlantique, Jacques Audiard signe un superbe western original, âpre et prenant. Avec Thomas Bidegain, ils ont écrit des scènes comme je n'aurais jamais imaginées telle la découverte de la brosse à dent, l'araignée qui pénètre dans la bouche de l'endormi ou encore la prospection d'or au moyen de produits chimiques. Le tout magnifié par une grande mise en scène et un casting en or, je regrette une fin trop douce et aurais préféré un carnage avec Rutger Hauer qui ne fera qu'une ridicule apparition...
    tuco-ramirez
    tuco-ramirez

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 620 critiques

    4,0
    Publiée le 12 novembre 2018
    Jacques Audiard revient là où on ne l’attendait pas et avec un projet assez casse gueule : un film américain déjà, mais l’essence même de la mythologie américaine, le western. Tout a déjà été dit et fait dans le genre, difficile de trouver une nouvelle voie. Audiard y parvient tout de même avec ce conte brutal mais fraternel mettant l’accent sur une Amérique construite autour de la violence. Son scénario est dense ; en trois actes, l’idée la plus originale du film est de montrer deux duos en parallèle dont le premier essaie d’attraper le second pour finir par fusionner en un quatuor. Des passages obligés du genre sont bien présents (saloon, shotgun en pleine rue, soirée feu de camp,…) ; mais il en occulte volontairement d’autres (aucun grands espaces grandioses, pas d’indiens, pas de shérif, pas de diligence…) ; et surtout propose des nouveautés (des cowboys sur une plage de l’Océan Pacifique, les bons et les méchants fusionnant dans un même groupe, un final apaisé auprès de maman et non d’une belle laissée au ranch, la vengeance au travers d’un shotgun final sera avorté,…). En montrant une forme de banalité du mal, ce film opère un glissement dans son dernier tiers vers la volonté d’apaisement. Intéressant. Mais surtout, la grande qualité du film est esthétique ; Audiard est un maître de la mise en scène, de la photo, du montage,…Bien entouré dans ses domaines, il s’appuie sur un Alexandre Desplat qui propose une partition au diapason de l’œuvre. Chouette western même si j’ai l’impression que malgré tout, tout a déjà été dit dans le genre. tout-un-cinema.blogspot.fr
    MoiMoiOuMoi
    MoiMoiOuMoi

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 432 critiques

    3,0
    Publiée le 7 février 2019
    C'est bien joué, il y a du suspens, et on apprécie d'assister à l'évolution des personnages principaux. Je crois que le seul véritable reproche que je peux faire à ce film, c'est d'être trop lent. Pas au point où il en devient irregardable, sinon je ne lui aurais pas mis cette note, mais il possède quand même beaucoup trop de longueurs à mon goût. Je sais que c'est voulu, de plus on m'a dit que les réalisations de Jacques Audiard avaient souvent cette caractéristique car c'est son rythme, et j'accepte qu'il y en ait dans les films, mais pas autant, ou du moins pas sans le signaler dans mes critiques. Je trouve tout de même Les frères Sœurs "légèrement" surnoté. Les fans de Jacques Audiard, sans doute...
    Romain C.
    Romain C.

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 9 critiques

    4,0
    Publiée le 31 octobre 2018
    Les Frères Sisters est un très bon western de Jacques Audiard qui comporte toutes les caractéristiques du genres aussi bien dans les lieux et les personnages que le très bon scénario et l'histoire . Un bon dialogue . Des rebondissements et de l'inattendu sont présents durant ces pressures deux heures. Une bonne fin plutôt inattendu . Phoenix, Gyllenhall, C. Reilly, ... sont excellents .
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top