Notez des films
Mon AlloCiné
    Early Winter
    Note moyenne
    3,0
    17 titres de presse
    • Culturebox - France Télévisions
    • Elle
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Transfuge
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Monde
    • Première
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Le Journal du Dimanche
    • Ouest France
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • TF1 News

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    17 critiques presse

    Culturebox - France Télévisions

    par Pierre-Yves Grenu

    Bardé de sombres arguments (un couple vacille, usé par le train-train quotidien), le film pourrait être d'une monotonie infernale. C'est tout le contraire qui se produit. Un bijou de justesse.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Elle

    par Florence Ben Sadoun

    L'inertie du rude hiver canadien gagne la pellicule de ce drame psy- chologique où il ne se passe pas grand-chose à l'écran Et pourtant son intérêt se loge dans les interstices silencieux et dans sa lente nar- ration sur l'enneigementde la relation d'un couple

    Le Nouvel Observateur

    par La Rédaction

    C’est beau, lent, distancié : si on se laisse prendre, c’est admirable. Sinon, c’est, comment dire ?, long.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Nathalie Zimra

    Un film grave et intense, dans lequel la lenteur, la fatigue d'être soi et l'isolement personnel sont les éléments essentiels.

    Transfuge

    par Sarah Chiche

    Si "Early Winter" n'a pas la puissance d'évocation de "Scènes de la vie conjugale" de Bergman, son contenu profondément moral ne laissera personne indifférent.

    Critikat.com

    par Benoît Smith

    On aimerait ne voir dans ce film que l’intrigant portrait d’homme, la juste description du soupçon et de l’assèchement dans le couple, loin de tout soupçon d’affectation et d’arrière-pensée calculatrice de ses effets.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Mais plus qu’articulé sur une trame narrative, ce film fort à l’atmosphère âpre suit la chronique des jours et des nuits, saisie dans la rigueur de plans-séquences dénués d’artifices.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Scènes de la vie conjugale dans un Canada hivernal, à l’image d’un amour pris par la glace du temps qui passe.

    Le Monde

    par Noémie Luciani

    Les deux acteurs créent avec presque rien : une phrase à demi convaincue, un léger mouvement d'épaule ou de sourcil, un regard égaré. C'est plus qu'il n'en faut à Suzanne Clément et Paul Dourcet pour donner à l'impossible tableau toute sa silencieuse ampleur.

    Première

    par Isabelle Danel

    Parfois un peu trop conscient de ses effets (voire de leur absence), le film est une observation juste et cruelle du "tout le monde à ses raisons" de Renoir.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Télérama

    par Pierre Murat

    Déjà méticuleux dans Année bissextile, le cinéaste cerne implacablement le vide, le trouble, puis l'angoisse. Quelque chose va craquer, on le sent, entre ces deux morts-vivants. C'est ce suspense qui intéresse, même si, par moments, hélas, on sent trop les efforts de Michael Rowe pour rester ambigu à toute force.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Frédéric Mignard

    Un drame conjugal flegmatique qui laisse froid...

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Le triste sort des pensionnaires en fin de vie alourdit une ambiance déjà pesante et dépressive. Le charme lumineux de Suzanne Clément, l’héroïne de "Mommy" (Xavier Dolan), n’y fait rien.

    Ouest France

    par Pierre Fornerod

    La mise en scène de Michael Rowe, qui aime les plans séquences, ne parvient pas à dynamiser le récit.

    Positif

    par Yannick Lemarié

    "Early Winter" aurait pu être une vraie réussite, notamment grâce à l'art des comédiens, à la qualité des images et à l'étude subtile des déchirements intérieurs du couple. On regrette d'autant plus l'instance maladroite de la dernière demi-heure et l'accumulation inutile des ultimes coups de théâtre.

    Studio Ciné Live

    par Thierry Cheze

    Le récit se révèle bien trop riche en pathos pour séduire.

    TF1 News

    par Romain Le Vern

    On retrouve dans "Early Winter" cette capacité - pas si fréquente - à traduire par des moyens purement cinématographiques la complexité de personnages fâchés avec le monde, et on aime beaucoup cette humeur au cinéma. Mais l'exercice de style Bergmanien tombe un peu dans la démonstration.

    La critique complète est disponible sur le site TF1 News
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top