Notez des films
Mon AlloCiné
    Early Winter
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Early Winter" et de son tournage !

    Relation longue

    Une des raisons ayant poussé le metteur en scène Michael Rowe à se lancer dans ce projet vient du fait qu'il voulait aborder le sujet du vivre ensemble sur le long terme pour un couple. Un thème qui n'a rien à voir avec le sentiment amoureux selon lui :


    "Aujourd’hui, on nous fait croire en l’amour dans le sens de « tomber amoureux » et ça devient un état cérébral psycho-chimique altéré, une vraie drogue. Le problème, c’est que vivre quinze, vingt ans sous le même toit avec la même personne et élever des enfants, ça n’a rien d’idyllique. Cela demande courage et abnégation. Une réalité qui est rarement exploitée comme telle au cinéma parce qu’on préfère s’évader devant un écran plutôt que d’y régler des comptes."

    Une première

    Michael Rowe définit son style de mise en scène comme étant lent et davantage dans la retenue que dans l’expressif. Early Winer marque son premier film sur lequel il travaille avec des acteurs qui ne sont pas mexicains. A début, les autres membres de l'équipe de tournage étaient un peu déstabilisés par son approche :


    "À la fin de la toute première prise du film, j’ai dit : ‘Très bien, on l’a. On passe à autre chose’. Et là, il y a eu un silence de plusieurs secondes. Tout le monde s’est regardé et quelqu’un a dit : ‘Tu ne veux pas en faire une deuxième ?’ J’ai répondu par la négative, il y a eu un autre long silence et quelqu’un a fini par dire : ‘Ok, wow.’ Pendant les deux premiers jours, les gens ne savaient pas vraiment à quoi s’attendre ni où on allait. Au bout du quatrième jour, tout le monde était enthousiaste et l’équipe au complet s’est totalement engagée. C’était très gratifiant."

    Privilégier le jeu des acteurs

    Dans son travail, Michael Rowe privilégie le jeu des acteurs et rien d'autre, ce qui lui donne une certaine forme de liberté : "J’aime vraiment travailler avec eux. Je crois qu’on peut raconter une histoire rien qu’à travers une bonne interprétation. C’est un peu une mise à nu en ce sens. Je n’utilise généralement pas de musique. Je ne fais pas non plus de coupures dans une même scène. Ça me permet de me concentrer sur le jeu des acteurs ; ils peuvent faire leur travail, et moi je peux faire ma scène. Alors bien sûr, c’est risqué et ça comporte son lot de défis en montage, car tous les moments magiques ne sont pas toujours réunis dans la même prise. Mais je pense vraiment qu’au final, c’est le jeu des acteurs qui permet d’obtenir de l’émotion, et qu’à partir du moment où quelque chose est bien écrit et bien joué, tout est possible."

    L'hiver et ses conséquences

    Au moment où il a pensé écrire une histoire avec des personnages canadiens et se déroulant au Canada, Michael Rowe a discuté avec quelques amis proches installés au Québec des hivers rudes et des conséquences qu'ils peuvent avoir sur les émotions des gens qui doivent rester beaucoup à l'intérieur : 


    "Je pense que les saisons ont une très forte résonnance sur les relations. Cela m’a donné envie d’explorer le thème de la rupture ou de la crise dans le couple et comment cela pouvait être intensifié par l’isolement qu’implique un hiver rigoureux. En ont découlé d’autres thèmes qui me sont chers : l’immigration (Maya ‑ Suzanne Clément ‑ est russe) et l’isolement des personnages, pris hors de leur contexte dans un environnement qui n’est pas le leur. Ça a donc été un mélange de tout ça."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • 1917 (2019)
    • Jojo Rabbit (2019)
    • The Gentlemen (2020)
    • Scandale (2019)
    • Le Prince Oublié (2019)
    • Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part (2018)
    • Bad Boys For Life (2019)
    • Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn (2020)
    • Les Traducteurs (2018)
    • Le Lion (2019)
    • La Voie de la justice (2020)
    • Le Voyage du Dr Dolittle (2020)
    • Ducobu 3 (2019)
    • Sonic le film (2020)
    • Selfie (2018)
    • Les Filles du Docteur March (2019)
    • Parasite (2019)
    • L'Appel de la forêt (2020)
    • #Jesuislà (2019)
    • Invisible Man (2020)
    Back to Top