Mon AlloCiné
Split
Note moyenne
3,7
27 titres de presse
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Mad Movies
  • CinemaTeaser
  • Critikat.com
  • La Septième Obsession
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Libération
  • Ouest France
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • Voici
  • VSD
  • Bande à part
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Rolling Stone
  • Studio Ciné Live
  • Culturebox - France Télévisions
  • Le Figaro
  • L'Express

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

27 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Éblouissant de bout en bout, James McAvoy parvient à faire croire à tous les personnages qu’il incarne.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Pour ses premiers pas dans le film d’épouvante psychiatrique, Shyamalan libère la bête qui sommeillait en lui et se rappelle à l’esprit des cinéphiles. Il a été grand et pourrait bien le revenir à nouveau.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Cahiers du Cinéma

par Vincent Malausa

"Split" signe le retour de Shyamalan vers des altitudes où on ne l’attendait plus.

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

Derrière ses atours de petit film d'horreur malin, Salit est un chef-d'oeuvre sur le retour du refoulé, qui vise juste à la fois émotionnellement et politiquement.

Mad Movies

par Laurent Duroche

Shyami is back avec un thriller tordu et tendu, shooté au cordeau et illuminé par la déesse Anya Taylor-Joy.

CinemaTeaser

par Aurélien Allin

Shyamalan témoigne une énième fois d’un sens du cadre affolant. Il multiplie de superbes gros plans, et aligne quelques très belles idées de mise en scène

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Critikat.com

par Josué Morel

"Split" rejoue le mouvement de l’œuvre de Shyamalan sur un mode certes minimaliste mais empreint de la même ampleur.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

La Septième Obsession

par Jean-Sébastien Massart

Split" est un film très important dans la carrière du réalisateur – bien plus que "The Visit", trop ironique encore, et trop attaché à l’esthétique low cost du producteur Jason Blum, qui signait le film tout autant que Shyamalan.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Le retour réussi de M. Night Shyamalan, dans un de ces films à l’atmosphère trouble qu’il affectionne, renforcée ici par l’impressionnante performance polymorphe de James McAvoy.

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Un cinéma qui cache et révèle à la fois, défini comme la plus envoûtante et redoutable puissance d’illusion et de vérité que l’esprit humain ait jamais conçue.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Parisien

par Renaud Baronian

Le film de M. Night Shyamalan met en scène un kidnappeur aux personnalités multiples, avec une incroyable performance du comédien James McAvoy.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par François Barge-Prieur

Avec ce thriller psychologique aux allures de conte, Shyamalan confirme son retour au sommet de son art, qui consiste à nous faire naviguer sans cesse entre enfance et monde adulte, crédulité et scepticisme, rêve et cauchemar - qui, chez lui, ne font qu’un.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Shyamalan réussit sa nouvelle incursion (après "The Visit") dans l’horreur sarcastique.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Libération

par Luc Chessel

Split ne brille pas par sa subtilité mais par sa brutalité, et c’est un film sur maintenant, ou un film de maintenant, avec les ambiguïtés et divisions que cela suppose.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Ouest France

par Christophe Narbonne

Après le hargneux "The Visit", M. Night Shyamalan signe un thriller horrifique à petit budget bourré d'humour noir et d'effets renversants.

Télé 7 Jours

par Philippe Ross

Après quelques ratages, Shyamalan est revenu en grande forme avec son épatant "The Visit". Nous en avons encore ici la confirmation avec ce palpitant thriller aux ramifications psychologiques vertigineuses. Avec une performance incroyable de James McAvoy et un twist final renversant.

Télérama

par Jacques Morice

Huis clos aux combinaisons multiples, "Split" fait peur sans cesser de surprendre. Sinueux, baroque, le scénario (signé par le cinéaste lui-même) offre une plongée vertigineuse dans deux psychés en miroir. Et un retournement final, très audacieux, à teneur mélodramatique.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

Le retour magistral du réalisateur de "Sixième Sens" avec un thriller paranoïaque, porté par l'excellent McAvoy.

VSD

par Olivier Bousquet

Nerveux, "Split" flirte souvent avec la ligne blanche mais retombe toujours sur ses pattes. Comme son auteur.

Bande à part

par Pierre Charpilloz

On retrouve dans cette histoire de jeune fille captive d’un ravisseur aux multiples facettes, le talent du réalisateur pour traiter des récits fantastiques à la manière de thrillers psychologiques.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Il installe une atmosphère inquié- tante grâce aux espaces exigus et aux lumières artificielles du repaire du psychopathe, incarné par James McAvoy, qui livre une performance très impressionnante.

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

James McAvoy est époustouflant en Norman Bates puissance 12. Le thriller, tour à tour prenant et ampoulé, vire à la métaphore fantastique. C'est de la série B qui vise la classe A. Or, Shyamalan se regarde faire, surfant sur sa légende plus qu'il ne se réinvente.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Rolling Stone

par Xavier Bonnet

Au-delà de la spectaculaire démonstration de style qu’en fait M. Night Shyamalan à travers les 24 personnalités qui “cohabitent” sous le crâne de Kevin (James McAvoy impressionnant et inquiétant à souhait), ils procurent au film une dimension supplémentaire.

Studio Ciné Live

par Véronique Trouillet

Les changements de personnalité de James McAvoy sont fascinants : il dévoile des expressions du visage, des voix et un langage corporel spécifiques à chacune d'elles. Le film aurait néanmoins gagné en force si tous ces personnages n'étaient pas définis par un seul trait de caractère.

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

À force de références, et de marcher dans des chemins balisés, Shyamalan perd ce qui avait forgé son originalité et la personnalité de ses films.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Le Figaro

par Eric Neuhoff

Où est passé le réalisateur futé du "Sixième Sens", le scénariste malin du "Village" ? Pas la moindre pirouette ici, juste une brochette de clichés filmés avec lourdeur, à coups de gros plans et de caméra de traviole.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

L'Express

par Eric Libiot

Un scénario plat et bavard. Ennui terrible.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top