Mon AlloCiné
    Split
    note moyenne
    4,1
    14489 notes dont 968 critiques
    14% (139 critiques)
    43% (412 critiques)
    23% (226 critiques)
    13% (125 critiques)
    4% (42 critiques)
    2% (24 critiques)
    Votre avis sur Split ?

    968 critiques spectateurs

    Naughty Dog
    Naughty Dog

    Suivre son activité 379 abonnés Lire ses 150 critiques

    4,0
    Publiée le 23 janvier 2019
    Shyamalan revient avec Split, un projet assez ambitieux sur le papier ! En effet Split traite du personnage de Kevin (joué par un James McAvoy absolument phénoménal), un individu atteint de troubles dissociatifs de la personnalité. La résultante est que 23 personnalités différentes résident dans la tête de Kevin, chacune ayant un caractère, des mimiques et des motivations différentes. Même si on pourra regretter le fait que le film ne nous montre pas l'ensemble de ces 23 personnalités, il faut reconnaître que celles réellement présentes dans le film sont toutes uniques et interprêtées à la perfection par un James McAvoy méconnaissable, livrant la meilleure performance de sa carrière ! D'un enfant de 9 ans à une femme au foyer très chic, en passant par un maniaque de la propreté atteint de tocs, McAvoy ne joue pas Kevin comme un seul rôle, mais bien plusieurs si bien qu'on croirait voir des acteurs différents, et là réside la force du film. Je mentirai évidemment en disant que tout le film repose sur McAvoy, car Split vaut également pour le rôle d'Anya Taylor-Joy, une des révélations de l'année et la meilleure actrice de sa génération selon moi (The Witch, Morgan, Barry). En effet, Kevin kidnappe 3 jeunes femmes : Casey (Anya Taylor-Joy, avec un jeu tout en retenue et qui transmet énormément d'émotion rien que par le regard), une ado un peu marginale au passé peu commun, Claire (Haley Lu Richardson,excellente dans The Age of Seventeen qui a un rôle plus secondaire ici) et Marcia (Jessica Sula). Ces 3 jeunes femmes sont donc enfermées quelque part, pour une raison inconnue. Shyamalan livre sans nul doute une de ses meilleures réalisations, arrivant à parfaitement capter l'anxiogénéïté du lieu, et arrivant à chaque fois à contrebalancer avec brio la tension, le suspense, la peur mais également l'humour. Il est aidé pour cela de Mike Gioulakis, le directeur de la photographie du film d'horreur It Follows. La résultante est des plans hyper travaillés, très esthétiques et qui plongent vraiment le spectateur via l'image. La bande-son n'est pas en reste, terriblement anxiogène et pesante. Betty Buckley complète la distribution dans le rôle du Dr Fletcher, la psychiatre confidente de Kevin, un personnage vraiment plaisant. Je ne dirai rien de plus sur le scenario, et j'invite n'importe qui étant intéressé par le film de ne rien lire dessus. En effet, Split est ce qu'on pourrait appeler un pur film du réalisateur, renvoyant à ses classiques tels qu'Incassable, Sixième Sens, Signes et le Village. Le rythme est lent, énormément de pistes et d'indices sur l'histoire du film sont distillées (la scène du "lecteur CD" en est un exemple, pouvant passer inaperçue auprès du spectateur lambda) si bien qu'une fois la fin du film, une 2nde vision s'impose afin de tout découvrir et avoir une expérience différente. L'intrigue du film est prenante et même si les premières 20 minutes peuvent sembler bancales sur quelques points,la narration du film est exemplaire. Comme je l'ai dit, Shyamalan distille quelques indices,qui demanderont au spectateur d'être patient et d'accepter certains parti-pris scénaristiques, où ce don de confiance envers le réalisateur se verra réellement récompensé à la fin, une fin qui rentre dans le Top 2 de la filmographie du réalisateur, qui nécessitera de connaître un minimum les premiers films de Shyamalan spoiler: en particulier Incassable. En effet Split est une "suite" d'Incassable, narrant la genèse d'un super-vilain là où Incassable nous racontait la genèse d'un super-héros qui n'est pas au courant de sa nature. Bruce Willis fait d'ailleurs un caméo à la fin, liant ces 2 histoires Pour conclure, après un retour satisfaisant avec The Visit, Shyamalan revient à ses amours d'autrefois, son cinéma de prédilection, à notre plus grand plaisir, pour un excellent film réalisé de main de maître, interprêté avec brio par un duo d'acteurs principal stupéfiant, une photographie magnifique et une OST vraiment très bonne. Split rentre directement sur le podium des meilleurs films du réalisateur, et un des thrillers les plus efficaces de ces dernières années.
    Takoo-Ren
    Takoo-Ren

    Suivre son activité 16 abonnés

    4,5
    Publiée le 22 février 2017
    Wow !! Même avec des super bandes annonces... le film final réserve je grande intrigue qui fait tout le charme du film et bien évidemment le personnage principal joué par James McAvoy qui est incroyable bien talentueux pour ce rôle qui ne semble pas facile à interpréter !! 😆 À voir absolument !!
    Shabas
    Shabas

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 13 critiques

    4,0
    Publiée le 24 février 2017
    Très bien fait, avec un casting de talent, même s'il n'est pas aussi effrayant que le suggère la bande-annonce.
    Florian G.
    Florian G.

    Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 10 avril 2017
    Début intéressant mais plus le film avancer plus le film devenait de plus en plus ennuyant.. bref a pas voir pour ma part
    Jean-Claude L
    Jean-Claude L

    Suivre son activité 40 abonnés

    4,0
    Publiée le 23 février 2017
    Voilà un très bon film qui des les premières images vous entraîne dans une ambiance plutôt angoissante et plus le film avance plus vous êtes un peu plus angoissé à l idée de se qui va arriver à ses trois pauvres jeunes filles prises en otage par ce dangereux homme aux multiples facettes et une seule comprend le Dr Fletcher son terapeute mais c'est trop tard à voir absolument
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 395 critiques

    5,0
    Publiée le 12 août 2017
    Extraordinaire de voir James McAvoy jouer autant de personnalités différentes, en arrivant à jouer sur les intonations de voix, les mimiques personnalisées et tant d'autres choses... Un film qui vaut le coup d'oeil pour son ambiance, son scénario génial, ses décors et pour la maladie des personnages interprétés par l'acteur. Brillant !
    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 57 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juillet 2019
    Avec Split, M. Night Shyamalan réaffirme la marginalité congénitale du super-héros et la propension de ce dernier à puiser sa force extraordinaire dans les troubles de son moi profond. Suivre Kevin Wendell Crumb dans les couloirs étroits du sous-sol zoologique revient à voir s’entrecroiser les fibres d’un cerveau aux linéarités aléatoires ; l’escalier de la psychanalyste reproduit, en perspectives cette fois, l’entrelacs de réseaux à l’intérieur du cortex, construction identitaire qui, seule, permet au jeune garçon de survivre. Pour l’incarner, un James McAvoy stupéfiant. Face à lui, une actrice tout aussi talentueuse, Anya Taylor-Joy, qu’une mise en scène pleine de subtilités prend soin d’isoler, en recourant notamment à l’architecture des lieux (les cloisons de la chambre, par exemple découpent l’espace en deux ensembles, à l’instar des deux hémisphères du cerveau). Des discours scientifiques et philosophiques, il y en a. Des idées de réalisation, à la pelle. Car Shyamalan recourt au cinéma de manière totale, il compose des images et des textes capables peu à peu de s’enrichir mutuellement jusqu’à aboutir à la vision du cinéaste, limpide et exigeante. Chaque cicatrice équivaut à une occasion supplémentaire d’éprouver la conscience d’être en vie et d’influer sur elle sans retenue. Faire des blessés d’hier des héros de demain trouve non seulement dans le cinéma de Shyamalan une résonance certaine – du Village au Dernier Maître de l’air, chacun de ses films aborde cette thématique – mais plus largement dans notre appréhension de la différence dans un monde où les images et le discours qui les habille suivent une même ligne interprétative. Véritable pied-de-nez aux superproductions actuelles, Split brise Hollywood et se galvanise des éclats d’héroïsme ainsi engendrés, éclats qui bénéficieront d’une soudure formidable dans la suite de ce triptyque, Glass. Récit d’une libération des traumatismes par l’expérience traumatique, récit de terreur où perce un humour léger, le film ose en outre réinventer le thriller sur fond d’escape game (très à la mode aujourd’hui). Œuvre immense, Split compose, à partir de parcelles sensibles, une somme artistique capable d’épouser l’humain dans sa polyphonie fondamentale. Un chef-d’œuvre, tout simplement.
    Rodolphe V
    Rodolphe V

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 77 critiques

    3,5
    Publiée le 3 mars 2017
    Split signe le retour de Shyamalan au top niveau ? Dans un sens oui mais n'abusons rien ! Mettre un personnage qui a 24 personnalités voilà qui était une bonne idée, qui est d'ailleurs bien exploitée en globalité. Malheureusement on en voit principalement que 5 différentes mais peut être qu'en mettre plus aurait été trop lourd. C'est ainsi McAvoy qui joue ce rôle et autant le dire tout de suite : Il le joue très bien. En revanche l'adolescente principale à elle un jeu beaucoup moins juste, se contentant d'avoir les larmes aux yeux tout le long du film alors que le personnage est sensé être montré comme une dur à cuire comparé au deux autres. Le scénario est sympathique, l'ambiance est glauque et bien retranscris. Les plans de caméras sont intelligents, surtout ceux sur McAvoy qui montrent nettement la folie de son personnage. La fin est pas trop mal même si je trouve qu'elle manque un peu de piment. En revanche l'hommage rendu après la fin du film est vraiment excellent ! À film à voir, je conseille.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 1 juillet 2017
    « Split » offre finalement une histoire fortement improbable mais terriblement bien racontée. L’intrigue est bien construite et le suspense court tout au long du métrage. La bande originale du film ajoute réellement une plus-value à l’histoire, à l’atmosphère, à l’ambiance. La distribution offre de très bonnes prestations et plus particulièrement James McAvoy qui est absolument brillant dans son rôle de psychopathe. La fin est une vraie surprise, avec une bonne dose d’ambiguïté, laissant la porte ouverte pour une suite. Ce film s’avère être un bon divertissement.
    Sally Ecran et toile
    Sally Ecran et toile

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 12 critiques

    3,5
    Publiée le 23 février 2017
    Après un retour remarqué avec l’étonnant film « The Visit », M. Night Shyamalan nous emmène dans un univers radicalement différent mais tout aussi innovant avec « Split ». Comme à chaque fois, le cinéaste signe un scénario original, tout droit sorti de son imagination prolifique. Attendu, le dernier film de Shyamalan remplit largement le cahier des charges et permet à James McAvoy de montrer toute l’étendue de son talent.
    Kilian Dayer
    Kilian Dayer

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 516 critiques

    3,5
    Publiée le 5 juillet 2017
    Après quelques années d’errance dans le milieu de la grosse production sans saveur, M. Night Shyamalan, le réalisateur du Sixième sens, d’Incassable, de Signes et The Village reprend des couleurs sous la tutelle du Jason Blum et de ses productions à budgets modérés. The Visit, précédent long-métrage du cinéaste avait fait sensation, dans son genre. Place donc au réel retour d’un metteur en scène que l’on qualifiait de prodige, dix ans auparavant, avec un thriller surnaturel, horrifique et inévitablement psychologique. M. Night Shyamalan, dont certains abhorrent sa méthodologie du twist, revient en terrain conquis et livre son lot de surprises, dont un certain caméo rattachant Split à un certain film de sa filmographie. Comme un poisson dans l’eau, le bonhomme s’approprie un sujet qui lui sied à merveille, la démultiplication de personnalités, et construit un thriller fantastique sain, harmonieux et surprenant. Qu’on se dise, en dépit de critiques pour le moins élogieuses lors de sa sortie, de toutes part, Split se veut avant tout un retour aux sources, un retour à des inspirations délaissées quelques années durant. Habile cinéaste, tacticien dans l’élaboration de scénarios qui ne se révèlent entièrement toujours qu’en toute fin de visionnage, M. Night Shyamalan retrouve tout son entrain et son savoir-faire. Mais tout ça semble, en certaines occasions, relativement préconçu. Un homme aux multiples personnalités, certains bonnes d’autres nettement moins, on s’en doute, une psychologue et des captives, le cercle est restreint mais efficace. La tension monte, jusqu’où? Le réalisateur maintient habilement le mystère derrière les potentiels du dénommé Kevin, dévoilant au compte-gouttes les perspectives d’un final que l’on pressent révélateur. Tout fonctionne si bien que l’enjeu s’en va très vite au profit d’une révélation finale que le public attend de pied ferme, finalement la seule véritable attente alors que l’on contemple, assez peu concerné, les personnage s’acheminer vers le clou du spectacle. Une recette purement traditionnelle dans la manière de M. Night Shyamalan d’appréhender le cinéma. Une recette qui fonctionne mais qui ronronne, qui ne captive plus comme ce fût le cas sur les quatre premiers long-métrages du réalisateur. Pour autant, Split possède des atouts majeurs dans sa manche, en particulier un James McAvoy parfaitement crédible, habité, par son personnage qui change de personnalité comme l’on changerait de chemine. Le comédien britannique excelle dans sa gestuelle et surtout dans ses expressions, donnant une profondeur qui n’était pas acquise au film. Notons, par ailleurs, que la jeune Anya Taylor-Joy, vue de le curieux et audacieux The Witch, livre elle aussi une belle prestation, incarnant une victime éternelle qui trouvera dans ce statut-là, peut-être, la clef de sa survie. Appréciable, divertissant, le nouveau cru signé M. Night Shyamalan redonne espoir en les travaux de ce dernier. Split, plus que de simples retrouvailles avec un cinéaste qui nous avait manqué dix ans durant, est un film de très bonne facture, un thriller de genre qui ne convainc pas 100%, à l’exception du jeu d’acteur remarquable de McAvoy, mais qui laisse entrevoir de belles perspectives pour le suite de la carrière de son auteur. La jonction de deux long-métrages dans l’optique de la création d’une forme de franchise est réjouissante. Reste à Shyamalan de ne pas louper les premières marches. Encourageant. 14/20
    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 327 critiques

    4,0
    Publiée le 4 mars 2017
    Cinéaste qui a donné l’impression de s’être un peu perdu pendant plusieurs années, M. Night Shyamalan prouve avec Split qu’il est toujours capable de réaliser un film plein de tension et de suspense. Split est, en effet, une œuvre bourrée de suspense mettant en scène un psychopathe rappelant par certains aspects le Norman Bates de Psychose. On est pris du début à la fin et on est étonné par le dernier plan du film présentant un caméo reliant le film à un des plus connus du cinéaste. Shyamalan est de retour : enfin !
    Amergame
    Amergame

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 262 critiques

    4,0
    Publiée le 17 avril 2017
    J'ignorais que Night Shyamalan était à la réalisation, mais j'ai tout de suite compris après à son caméo à l'écran, d'autant que c'est typiquement son genre de film. Et justement, je trouve la réalisation particulièrement artistique. Je pense que Night a du talent et a la capacité de proposer des projets ambitieux, mais il lui manque un petit quelque chose qui lui permet de sortir des chefs-d’œuvre. Pour le coup, Split se limite à être très bon mais cumule plein de minis incohérences et problèmes d'écriture qui rendent l'ensemble un peu flou. Surtout que la fin reste dans l'incompréhension totale, à condition d'avoir vu l'ensemble de la filmographie de Shyamalan pour comprendre qu'il s'agissait probablement d'une suite/spin-off ou préquel par rapport à l'apparition surprise finale. En tout cas, Split est intéressant à regarder et une belle remontée du réalisateur qui pourtant nous avait habitués à des déceptions.
    L'AlsacienMarseillais
    L'AlsacienMarseillais

    Suivre son activité 381 abonnés Lire ses 784 critiques

    3,5
    Publiée le 28 février 2017
    Qu'est-ce qu'on nous a mis l'eau à la bouche avec "Split" ! On l'attendait de pied ferme suite aux bonnes critiques et aux bande-annonces qui donnaient de plus en plus envie ! Mais à défaut d'être impatient, on met l'exigence trop haute et on a des risques d'être déçu ou insatisfait et c'est un peu ce qui s'est passé pour ma part. Déjà, une chose est certaine, Shyamalan renaît progressivement de ses cendres en empruntant des voies risquées mais très efficaces et je dirai même qu'il est au cinéma ce que Stephen King est à la littérature ; pas toujours réussi mais une histoire et un cadre singulier avec un soupçon d'étrangeté qui a le don d'attiser notre curiosité. Dans "Split", il s'accapare une histoire vraie pour se l'approprier et extrapoler le propos jusqu'à ses recoins les plus sombres et il a su s'accompagner d'acteurs talentueux pour mener à bien ce projet risqué ! James McAvoy se jette dans cette abysse sans fond et campe chacune de ses personnalités à la perfection, avec des traits physiques et une voix bien distincts, et réussit totalement à nous inquiéter et à nous faire flipper ! Ce rôle est du pain béni pour un acteur et il relève le défi avec succès. Il en devient bluffant par moment, surtout dans ses transitions rapides de personnage, on lit en lui comme dans un livre ouvert et il sert un jeu d'acteur des plus fascinant ! Sa partenaire, sa victime interprétée par Anya Taylor-Joy qu'on a pu voir sous un jour plus sombre dans "The Witch" et "Morgan" est saisissante de justesse et parvient à nous faire partager son trouble et sa confusion en permanence. C'est un huis-clos sadique où l'arme la plus dangereuse se cache dans les multiples personnalités d'un homme instable et imprévisible. Le suspense est très bien maintenu, toujours servi intelligemment par une bande sonore angoissante et haletante qui donne presque l'impression qu'on étouffe. J'ai été quelque peu déçu du chemin qu'empruntait le scénario avec cette histoire de Bête et ses quelques flash-back, qui certes permettent de comprendre la fin, mais qui nous font sortir du huis-clos et ça dérythme un peu l'engrenage infernal instauré dès le départ. L'histoire et le concept sont captivants et servis sur un plateau d'argent par de brillants acteurs, tout comme le fond qui est pas mal expliqué avec ces flash-backs mais je m'attendais à quelque chose de plus imprévisible et j'ai été déçu de ne voir que 8 personnalités alors qu'on nous en vend 23, voire 24 ! On en veux plus même si cela atteste déjà de l'instabilité du personnage. Il y a quelque chose de simple dans ce final qui m'a laissé sur ma faim, et ce malgré le fait que j'ai passé un excellent moment angoissant. Et le tout tout dernier plan montre bien le génie de Shyamalan qui réussit à nous surprendre grâce à un clin d’œil des plus astucieux !
    yohanaltec
    yohanaltec

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 333 critiques

    4,0
    Publiée le 27 février 2017
    James McAvoy livre une performance de dingue dans ce thriller noir et complètement WTF de M.Night Shyamalan, réalisant l'un de ses meilleurs films depuis de nombreuses années. Le ton du film est à la fois très noir, mais contient malgré tout des pointes de comédies absolument délicieuses, portés par un excellent acteur. Les scènes de séquestrations sont prenantes, et le sympathique twist final fera plaisir à pas mal de monde.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top