Mon AlloCiné
    La Favorite
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Favorite" et de son tournage !

    Favori aux Oscars

    La Favorite était, avec Roma, en tête des nominations aux Oscars 2019 avec pas moins de dix citations. Le film n'a remporté finalement qu'une seule mais majeure statuette, celle de la Meilleure Actrice pour Olivia Colman. Sa performance avait déjà été saluée par un Golden Globe et un BAFTA.

    Une reine tombée dans l'oubli

    La Favorite revient sur le destin de la reine Anne, dernière (et ignorée) héritière de la lignée des Stuart. La souveraine la moins connue d'Angleterre n'a laissé aucun héritier malgré ses 17 grossesses. Unique descendante protestante de la lignée des Stuart, elle accède au trône alors que l'Angleterre traverse une période de mutations. Elle supervise une guerre contre la France, la première guerre considérée comme "moderne", ainsi que l’union de l’Angleterre et de l’Ecosse afin de constituer le Royaume-Uni. Sa constitution fragile et son caractère docile lui ont donné l'image d'une personne facilement manipulable, constamment entourée d'individus qui souhaitaient profiter de son pouvoir.

    Genèse

    La Favorite est né avec une première ébauche de scénario conçue par Deborah Davis, qui a épluché des volumes entiers de correspondance entre la reine Anne et Lady Sarah Churchill et entre Abigail Masham et Robert Harley. La productrice Ceci Dempsey et sa société Scarlet Films développent le projet durant vingt ans avant d'être rejoints en 2009 par le producteur Ed Guiney d’Element Pictures. Ce dernier et Dempsey découvrent Yorgos Lanthimos lors de la nomination aux Oscars de Canine. Film4 co-finance le film en 2013 avec Fox Searchlight et Waypoint Entertainment. C'est ensuite le dramaturge et scénariste australien Tony McNamara qui est engagé par les producteurs pour réécrire le script en compagnie du réalisateur. Durant quatre ans, ils affinent les dialogues et développent les personnages, avec la résolution de ne pas tenir trop compte des faits historiques.

    En finir avec les conventions du genre

    Si La Favorite est un film historique, l'équipe a souhaité dès le début briser les codes du film en costumes. Ainsi, il était question d'injecter de l'irrévérence dans les comportements des personnages, loin de l'attitude guindée de beaucoup de films d'époque, comme l'explique Tony McNamara : "nous voulions montrer une sorte de cruauté ordinaire. La société était très rigide à l’époque et on se retrouvait vite coincé dans un statut, alors pour s’en sortir, il restait à chacun sa propre capacité à influencer les autres afin de se frayer un chemin". 
    Quant aux acteurs, ils ont été encouragés à se détacher de la réalité historique et de leurs recherches pour livrer des performances plus contemporaines. Il en est de même pour les décors et les costumes et maquillages. Les anachronismes et les imperfections étaient les bienvenus sur le plateau, comme se souvient Nadia Stacey : "[Yorgos Lanthimos] venait régulièrement voir mon travail et mettait son grain de sel dans mes coupes. Mon équipe a dû apprendre à se retenir d’aller corriger une coiffure quand les acteurs transpiraient ou que les cheveux frisaient à cause d’un rétro éclairage".

    En terrain connu

    Olivia Colman n'était pas dépaysée sur le plateau : elle avait déjà tourné sous la direction de Yorgos Lanthimos dans The Lobster et était familière du monde de la royauté pour avoir incarné la reine mère dans Week-end Royal et Elizabeth II dans la saison 3 de The Crown.

    D'illustres descendants

    Campée par Rachel Weisz, Lady Sarah, première duchesse de Marlborough, est à l'origine de la lignée Spencer-Churchill dont sont issus la princesse Diana et Winston Churchill. Ce dernier est d'ailleurs né dans le palais qu'a fait construire la reine Anne pour Lady Sarah en 1874.

    Whigs contre Tories

    La reine Anne était à la tête d’une monarchie constitutionnelle et partageait le pouvoir avec un parlement élu, constitué de Whigs et de Tories. Les Whigs, majoritairement composés d’aristocrates terriens, soutenaient la guerre. Les Tories, le parti d’opposition, cherchaient à mettre fin à la guerre et à ses coûts matériels et humains.

    Langage secret

    Les mouches, grain de beauté très populaire à l'époque, permettaient en réalité de cacher les marques laissées par la poudre appliquée sur les visages. À base de plomb, elle était en effet toxique. Mais ce n'est pas tout, comme le précise la chef costumière Nadia Stacey : "Les mouches servaient aussi de langage secret, c’était une manière de flirter à la cour. Une mouche placée au-dessus de l’oeil signifiait que vous cherchiez un nouvel ami ; une sur le menton quémandait un baiser mais rien de plus ; une autre sur la joue, que vous vous sentiez de l’audace".

    Un film de femmes

    Si les deux partis qui constituent la monarchie constitutionnelle sont composés exclusivement d'hommes, ce sont pourtant les femmes qui agissent et ont le contrôle. "Je souhaitais placer les femmes au centre d’un conglomérat d’hommes qui ignorent comment gérer les affaires sérieuses. Les hommes ont beau les dépasser en nombre, ils ne les dépassent pas en esprit", déclare Yorgos Lanthimos
    En contraste avec ses acolytes masculins, le trio principal féminin ne porte d'ailleurs presque pas de maquillage : "C’est probablement la seule période historique où les hommes étaient beaucoup plus parés que les femmes, nous avons tenu à le souligner" explique Nadia Stacey.

    Le palais

    Pour le palais de La Favorite, l'équipe s'est installée à Hatfield House, une propriété jacobine dans l’Hertfordshire en Angleterre dont la structure a été construite en 1611 par Robert Cecil, Premier ministre du roi James Ier.

    Lumière naturelle

    Yorgos Lanthimos a tenu à tourner sans éclairage artificiel, à l'instar de ses précédents films : "Ce que vous pouvez voir dans le film a été tourné tel quel ; les jours de beau temps les scènes sont claires et les jours nuageux le rendu est plus sombre. Nous avons tourné les scènes de nuit à la chandelle. Cela permet de capter toute l’essence du film mettant en valeur les performances des acteurs et les mouvements de caméra, ce qui est primordial".

    Prise de poids

    Olivia Colman a pris 16 kg pour incarner la reine Anne.

    La ronde des actrices

    Le personnage de Lady Sarah devait à l'origine être campé par Kate Winslet. Lorsque celle-ci quitta le projet, le rôle fut proposé à Cate Blanchett qui déclina l'offre.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • Gemini Man (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Downton Abbey (2019)
    • J'irai où tu iras (2018)
    • Rambo: Last Blood (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Un jour de pluie à New York (2018)
    • Deux Moi (2018)
    • Chambre 212 (2019)
    • Alice et le maire (2018)
    • Le Dindon (2018)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Papicha (2019)
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque (2019)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • La Vérité si je mens ! Les débuts (2018)
    • Sœurs d'armes (2018)
    Back to Top