Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Venise n'est pas en Italie
note moyenne
3,5
813 notes dont 152 critiques
12% (18 critiques)
41% (63 critiques)
18% (28 critiques)
18% (28 critiques)
8% (12 critiques)
2% (3 critiques)
Votre avis sur Venise n'est pas en Italie ?

152 critiques spectateurs

benoitG80
benoitG80

Suivre son activité 916 abonnés Lire ses 1 365 critiques

3,0
« Venise n’est pas en Italie » ou une comédie originale qui prend cependant un peu trop son temps pour nous surprendre et nous amadouer ! Mais quand elle y parvient enfin, elle le fait sans doute trop tardivement mais avec beaucoup de charme, et ce sans qu’on y prenne garde du tout ! De relativement indifférent, on se surprend à ressentir alors des émotions que les personnages, peut-être plus investis et sincères qu’au début, nous délivrent à travers leurs échanges enfin plus vrais, plus humains et plus profonds. Benoît Poelvoorde en père fantasque et un peu brut de décoffrage, dont les dictons facétieux sont sa spécialité, est parfait dans ce rôle de chef de famille aimant et rassurant, mais aussi infernal et lourd aux entournures pour ceux qui le côtoient. Tandis que Valérie Bonneton en mère et épouse, est elle, dans sa droite lignée tout crachée ! Quant au fils Émile, hormis son problème capillaire, c’est la parfaite antithèse de ce couple de parents. Délicat, romantique, prévenant et sensible, son portrait est une véritable découverte qui fait plaisir à voir, et dont le jeune Hélie Thonnat en est l’incarnation a lui seul ! Alors de très caricatural et franchement longuet, ce film tisse bon an mal an, des liens qui prennent sens petit à petit, et ce road-movie farfelu nous permet de les apprécier à leur juste valeur, d’autant plus que ceux qui les accompagnent sont dans leur genre assez étonnants, que ce soit en frère aîné ou autre passager éphémère ! On pense alors inévitablement à d’autres réalisations célèbres, comme « Little Miss Sunshine » ou « La vie n’est pas un long fleuve tranquille » pour ne citer que ces deux-là... On y trouve un peu les mêmes thèmes, la même approche à travers les rapports familiaux et sociaux, ainsi que la différence, la tolérance, l’écoute de l’autre, ainsi que paradoxalement toute une forme de rejet qu’un sentiment de honte viendrait même renforcer. Et au fond, toute la complexité des rapports humains, tout ce qui fait l’amour et son contraire ! Vraiment dommage que tout ce bon côté, bien brossé et bien analysé avec toute la tendresse et la bienveillance voulues, ne nous ait pas d’emblée conquis, ce qui aurait sans doute fait de cette comédie de Ivan Calbérac, un petit bijou d’humanité !
jcguerrero
jcguerrero

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 67 critiques

4,0
"Être libre, c’est être libre de Papa Maman, rien de plus", cette phrase d'un sage indien, Ivan Calbérac, auteur, scénariste et réalisateur l'a eue sans cesse à l'esprit en écrivant son roman "Venise n'est pas en Italie", devenu successivement une pièce de théâtre puis aujourd'hui ce film. Faut dire que les parents d'Emile en tiennent une sacrée couche… Ce n'est pas qu'ils soient méchants mais ils ont largement de quoi donner à notre adolescent l'envie de prendre ses distances... C'est pourquoi, lorsque Pauline, la fille du lycée dont Émile est amoureux, l’invite à Venise pour les vacances et que, fou de joie, il obtient le feu vert pour y aller, quel n'est pas son effroi de constater que ses parents ont décidé de l’accompagner avec leur caravane ! Débute alors pour "la famille Chamodot" un voyage jusqu'à la Sérénissime aussi rocambolesque qu’initiatique pour l'enfant comme pour les parents. Ivan Calbérac nous a déclaré : "Si j'ai choisi pour titre "Venise n'est pas en Italie" c'est parce que les choses ne sont pas toujours là où on le croit. Parce que c’est une magnifique chanson de Serge Reggiani sur un couple qui n’a pas les moyens de partir en voyage : « Venise n’est pas là où tu crois… Venise aujourd’hui c’est chez toi, c’est où tu vas, c’est où tu veux… C’est l’endroit où tu es heureux… ». J’aime cette façon de signifier que le bonheur est en nous, et non à l’extérieur, comme on passe pourtant sa vie à le chercher." Un réalisateur qui avoue par ailleurs "vouloir faire des films qui donnent de l'espoir" et avoir eu souvent "Little Miss Sunshine" en tête pendant le tournage (c'est-à-dire l'un de nos plus incontournables Films Bonheur) ne peut pas être foncièrement mauvais ! Et c'est bien le cas avec ce P'tit Bonheur de film qui sent les vacances d’été, qui donne envie de s’évader, de rouler vers le Sud. Un film joyeux évidemment mais avec en plus du fond (les rapports parents-enfants), dans lequel il faut saluer la magnifique interprétation du jeune Helie Thonnat et bien sûr déguster la confrontation Benoit Poelvoorde / Valérie Bonneton qui donne des étincelles, de la vie, de la fantaisie, de l’émotion, du rire, de la vérité, et bien plus encore ! Et pour conclure avant de vous encourager de courir voir ce P'tit Bonheur de Film, remettons nous en tête un extrait de la sublime chanson de Serge Reggiani (paroles de Claude Lemesle) : " Venise n'est pas en Italie " Venise c'est chez n'importe qui " C'est n'importe où, c'est important " Mais ce n'est pas n'importe quand, " Venise, c'est quand tu vois du ciel " Couler sous des ponts mirabelle " C'est l'envers des matins pluvieux " C'est l'endroit où tu es heureux.
Lilie A
Lilie A

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Un vrai petit bijou ce film! À la fois drôle et émouvant. J'ai passé un excellent moment. Les acteurs sont au top!
alex C.
alex C.

Suivre son activité Lire sa critique

4,5
J'avais beaucoup aimé le livre et l'adaptation cinématographique est très réussie. Les parents du jeune homme correspondent bien à ce que j'avais imaginé en lisant le livre. C'est un très bon film, bien joué et on passe un très bon moment!
manur37
manur37

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

4,0
Vu en avant-première ce soir avec la crainte de tomber sur une comédie française comme j'aime pas (humour trop lourd, scénario improbable). Au contraire, très bonne surprise avec ce film drôle et léger que je conseillerais aux personnes qui souhaitent passer un moment de détente tout en abordant quelques vrais sujets.
dominique P.
dominique P.

Suivre son activité 405 abonnés Lire ses 1 926 critiques

3,5
Le sujet est intéressant, la bande annonce est sympa et je me faisais une joie de voir ce film. C'est pas mal globalement, c'est divertissant mais c'est tout. Cela manque énormément de rythme et d'émotions. Aussi c'est peu drôle. Je m'attendais à une comédie plus amusante, plus rythmée et aussi comportant plus de moments émouvants. Pas grave mais vraiment dommage car le sujet est intéressant.
Terryl
Terryl

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

4,0
Film très sympa, crédible tant il peut-être le classique quotidien d'une famille modeste confronté à la dure réalité de la vie, de pauvres snobinards… Pas de moments pesant, et surtout pas de racailles.
 strapontin
strapontin

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 380 critiques

4,0
Venise n ' est pas en Italie est un film drôle et sympathique , un régal pour les yeux , la campagne française et italienne et des vues magnifiques de Venise . Benoit Poelvoorde est toujours excellent , je suis plus partagé sur Valérie Bonneton qui en fait des tonnes , m
Eric M
Eric M

Suivre son activité Lire sa critique

4,5
Très bon film on a passé un bon moment très sympa je ne me suis pas ennuyé j’ai vraiment trouvé ce film chouette j’attends la suite
Citrouilleman
Citrouilleman

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 421 critiques

3,5
Une bonne petite comédie familiale sympathique avec un Benoît Poelvoorde très en forme. A noter la très bonne prestation d'Helie Thonnat.
lavie44
lavie44

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 385 critiques

4,0
Un bon petit film. Je ne m’attendais pas à ça, mais au final on se laisse prendre volontiers par l’histoire. J’ai trouvé B Poelvoorde juste ainsi que le jeune acteur. Belle petite histoire.
tixou0
tixou0

Suivre son activité 260 abonnés Lire ses 1 648 critiques

4,0
Comme pour son précédent film ("L'Etudiante et Monsieur Henri") Ivan Calbérac adapte une de ses oeuvres (récente : roman, puis pièce de théâtre). Et c'est une vraie réussite ! Emile Chamodot a 14 ans. Doué pour les maths (comme le metteur en scène...), mais nul au ping pong (en dépit d'une balle fétiche), il est plutôt timide. Il habite dans une zone pavillonnaire de Montargis, mais sur un terrain non constructible, et dans une caravane (avec annexe pour lui au fond du garage de la voisine). Ses parents sont fantasques, et vivotent de leur mieux : Annie, la mère (Valérie Bonneton), livre des produits bio en voiturette, et le père, Bernard (Benoît Poelvoorde), démarche à domicile (serrurerie de sûreté). Le garçon, dûment "amélioré" par Annie à coup de décolorations blondes depuis sa petite enfance, bien que très attaché à ses parents, en a clairement honte. Sentiment qui va croissant quand Bernard attelle la caravane, les grandes vacances arrivant, direction Venise. Ce faisant, Annie aura enfin son voyage de noces, attendu depuis 20 ans, et Emile pourra assister au concert de Pauline, sa condisciple au lycée. La jeune fille, rejeton unique d'un maestro internationalement réputé (Nicolas Briançon), est en effet harpiste... "Venise n'est pas en Italie" croise avec bonheur le "road movie" (du Loiret à la Lagune, avec péripéties...), et le récit d'apprentissage, pour les deux ados, aux antipodes culturels et sociaux l'un de l'autre. Le tout donne un "feel good movie", genre en général guimauve - et que je ne goûte guère, ordinairement. Mais là, les personnages sont bien venus, les situations, cocasses ou dramatiques, maîtrisées, les dialogues bien troussés... Et les interprètes, parfaits.
alexandra d
alexandra d

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Il est drole et tendre A ne surtout pas raté . Jz trouve cette famille mille fois mieux que les Tuche , j'ai passer un super aprés midi avec cette famille formidable .
S-Kayp
S-Kayp

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 885 critiques

4,5
Vue en avant première en présence du réalisateur (auteur du livre du même nom). Une belle histoire de famille avec cette famille de dingue qui nous fait bien rire avec son road trip en direction de Venise. C'est drôle et touchant, et Benoît Poelvoorde et Valérie Bonneton sont au top comme toujours. D'après la chanson de Reggiani : "Venise c'est n'importe où, n'importe quand, c'est l'endroit où tu es heureux.", voilà ce qui explique le titre du livre et donc du film.
Nina B
Nina B

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Une catastrophe. Vraiment. J'aime beaucoup Benoit Poelvoorde et son humour décalé, et je m'attendais à quelque chose d'un minimum drôle. Ca a été les 1h30 les plus longues de toute ma vie, (même se refaire la trilogie du "Seigneur des anneaux" paraît BEAUCOUP plus rapide). Aucun scénario, le jeu d'acteur est très très mauvais (en dehors de Poelvoorde et Valérie Bonneton). Le peu de moments qui auraient pu être drôles sont dans la bandes annonces. Si vous avez 10 euros à perdre, c'est le film à aller voir. A fuir.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top